mercredi 27 janvier 2016

Nous sommes deux

Nous sommes deux
Marianne Rubinstein
Albin Michel, 2016



J'avais tellement aimé Le journal de Yaël Koppman que j'ai sauté sur ce nouvel opus de l'auteur, quel que soit le thème.

Emma et Axel sont deux, même âge, la trentaine, mêmes père et mère, Laure et Stéphane Bricourt. Jumeaux, quoi. Ils veulent se marier le même jour, Laure avec David, fils de Lisa et Marc Cohen, et Axel avec Philippine, fille de Marie-Hélène et François de Langles. Ces derniers souhaitant que la réception ait lieu dans leur château angevin, les complications surgissent, l'on doit discuter du menu (kasher un peu ou beaucoup) et de fil en aiguille des liens se nouent. L'année en attendant les mariages est celle d'une conversion au judaïsme, d'une liaison, d'une grossesse, d'un cancer (dans le désordre, et je ne dis pas qui est concerné) et surtout de mises au point, de décisions, d'évolutions, d'apaisement face à un ancien deuil.

Alternant le passé d'Emma et Axel, couple de jumeaux fusionnels mais sans que ce soit un long fleuve tranquille, et le présent en passant d'un protagoniste à un autre, ce roman avance de façon dynamique et à la fin j'ai vraiment regretté de laisser là les personnages (sauf Stéphane, vraiment peu sympathique). Marianne Rubinstein aborde (sans insister lourdement) des sujets actuels comme le mariage pour tous et les interrogations des juifs français. Souvent émouvant, parfois amusant, des remarques qui font mouche et une façon fine d'analyser les motivations.

"Mais dans son cas, s'agit-il vraiment de la force irrépressible de l'amour? Elle ne parvient pas à savoir si elle est vraiment amoureuse de / ou si ce qui lui manque surtout, c'est le regard désirant qu'il portait sur elle. Or non seulement ce doute la tourmente, mais son existence même lui fait douter de l'authenticité de ses sentiments.  Si elle aimait vraiment, se poserait-elle toutes ces questions? Et si // décidait soudain de la quitter, n'en serait-elle pas profondément désespérée? C'est la seule répons dont elle dispose, et son seul point d'accroche. Le fait qu’elle soit capable, sans hésiter, de répondre oui, et d'appréhender enfin l'état de dévastation dans lequel cet abandon la mettrait, voilà qui la fait tenir Alors, quand //, encore ensommeillé, s'approche de la table où elle prend son petit déjeuner, elle lui demande en souriant s'il a bien dormi ."

50 commentaires:

  1. J'avais déjà noté "Le journal de Yael Kopman" chez toi :-) En voilà un deuxième qui m'attend alors !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me demande s'il n'est pas encore meilleur (mais l'autre, ah si ça m'avait vraiment plu, alors, bon, les deux!)

      Supprimer
  2. J'avais aimé aussi "le journal de Yaël Koppman", je note celui-ci, même si je suis réticente devant les histoires de jumeaux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne t'inquiète pas, mis à part une enfance commune et le désir de se marier le même jour, on n'en fait pas trop! (je suis un peu comme toi ^_^)

      Supprimer
  3. une conversion au judaïsme ! ça doit être quelque chose ça

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans celui que j'ai lu avant, un des personnages aussi, et une femme également. Ce qui donne l'occasion au lecteur d'en savoir plus. Même si la fraîche convertie en sait plus sur la religion que ceux n'en ayant pas besoin. "c'est quoi, les Juifs? Un peuple, une culture, une religion? Pour moi qui me convertis, cela passe nécessairement par le religieux, mais nos enfants, comment vivront-ils leur identité?"

      Supprimer
  4. Non je ne noterai pas, non je ne noterai pas, non je ne noterai pas...! (tentatrice va !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fluide, agréable à lire, et pas pavé. Tu peux noter en gardant bonne conscience.

      Supprimer
  5. Ben, je passe... Le journal de Yaël Koppman ne m'avait pas convaincue, je l'ai oublié d'ailleurs !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh nooooooooon! Avec du Virginia Woolf dedans, moi je n'ai pas oublié!Allez, si tu le vois, tu tentes ce nouveau roman.

      Supprimer
    2. Pas étonnant que je l'ai oublié, c'est "Les arbres ne montent pas jusqu'au ciel" que j'ai lu ! J'ai relu mon avis sur Babelio, ça date de mon ancien blog, et j'étais mitigée...

      Supprimer
    3. Pour ma part je retrouverais bien cet auteur dans un autre roman. Mais si Les arbres ... est une suite du Journal, c'est peut être moins bien. A voir.

      Supprimer
  6. Réponses
    1. Vraiment un bon roman comme on les aime!

      Supprimer
  7. jamais lu cette auteure ( et oui!) .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourtant cela te plairait énormément!Hum...

      Supprimer
  8. Ah oui, pas mal ce titre. Tentée je suis.

    RépondreSupprimer
  9. Je reviendrai te lire en détail plus tard parce que je vais le lire très bientôt. Je l'ai demandé sans rien connaître de la romancière, rien que sur le "scénario" qui me paraissait très attirant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me demande de mon côté si j'ai vraiment lu le scénario, tellement je faisais confiance à l'auteur! Bonne lecture et j'espère que tu seras conquise.

      Supprimer
  10. allons bon, en voilà encore un dans mon programme , mais je ne dis pasquand ... patience j'y viendrais bien un jour

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tellement agréable à lire, ça file tout seul; à voir avec ta bibli, voilà.

      Supprimer
  11. Encore un auteur à découvrir : chic !!

    RépondreSupprimer
  12. Pfiou là j'avoue, je suis perplexe. Rien dans le pitch, le titre ou la couv' ne m'attire au premier abord, j'ai même calé plusieurs fois avant d'assimiler ce dont il s'agissait exactement, et vraiment je ne le sens pas pour moi, mais ton enthousiasme m'intrigue. Bon, je vais rester sur ma première impression histoire de protéger ma PAL.;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. PAL first, oui. Ensuite, tu verras, quand il sera en poche...

      Supprimer
  13. Conversion au judaïsme, ça m'intéresse. Histoire de jumeaux, comme les films, c'est rarement pour moi. Mais je suis snob de côté-là.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On retrouvait ce thème dans l'autre que j'ai lu. Une conversion pour 'mariage' et pas du tout forcée d'ailleurs, un choix de la fiancée.
      Pour les jumeaux, ça reste soft, juste qu'ils ont grandi ensemble et veulent se marier le même jour. Pas de trucs ésotérico-liens spéciaux, tu vois. Je comprends ton snobisme. ^_^

      Supprimer
  14. Très tentant, j'avais beaucoup aimé le journal de yael koppman moi aussi :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un peu différent tout en gardant les mêmes qualités. Fonce!

      Supprimer
  15. Je ne connais pas l'auteur. Décidément, chez toi je découvre pas mal d'auteurs...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un auteur découvert récemment grâce à la bibli, un ancien roman, et là ensuite j'ai demandé un SP, je le sentais bien, ce roman.

      Supprimer
  16. PàL objectif n°1
    ton petit escargot du slow blogging n'arrive plus à te suivre, tu lis tellement vite ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais.
      Oui, je lis très (trop) vite, mais je lis à mon rythme, comme les escargots. Sache qu'un escargot parcourt 3 ou 4 mètres à l'heure, ce n'est pas rien! ^_^

      Supprimer
  17. A te lire, les personnages semblent très attachant et une véritable atmosphère semble se dégager de ce roman. Tentant, donc...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un bon roman, qui se lit bien. Beaucoup aimé.

      Supprimer
  18. Je ne connais pas cette auteure, à noter donc

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai découverte au hasard d'une fouille sur les étagères de la bibli...

      Supprimer
  19. Comme Gambadou, l'auteure m'est aussi inconnue. Je note le nom, je verrai pour les titres !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut-être en bibli, pour faire sa connaissance? Elle écrit dans d'autres domaines je crois, elle n'est pas auteur de romans à plein temps, pour ce que j'en sais.

      Supprimer
  20. Tu vends bien ce livre, de façon claire et précise, comme toujours, je suis admirative.
    Quant au roman, et bien pourquoi pas, les sujets m'intéressent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! Je place ce roman dans la catégorie 'pour tous'. Ce n'est pas un reproche du tout. Chacun y trouvera de quoi lui plaire.

      Supprimer
  21. est-ce une impression? Tu sembles moins emballée que pour Le Journal de...! !?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce sont des impressions différentes, l'autre avait Woolf et l'économie pour me plaire, là il y a une histoire, et une façon paisible de résoudre des problèmes.

      Supprimer
  22. Tu lis beaucoup de livres que je ne connais pas du tout...
    Bon dimanche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il vient de sortir, mais l'auteur a déjà plusieurs romans à son actif, que tu pourrais trouver?

      Supprimer
  23. Réponses
    1. Chouette! J'espère que tu vas l'aimer.

      Supprimer

Bon, peut-être votre commentaire n'apparaîtra-t-il pas? Passez à Anonyme, ça marche très bien, j'en fais autant avec quelques blogs, sans trop comprendre le pourquoi du comment du 'bug'. Merci !