jeudi 18 février 2016

Les derniers jours de Rabbit Hayes

Les derniers jours de Rabbit Hayes
The Last Days of Rabbit Hayes
Anna McPartlin
le cherche midi, 2016


Au vu de la couverture, je m'étais réservé cette lecture après du plus costaud genre Joyce (je n'ai pas terminé Ulysse) ou Babbitt, prévoyant du léger, des fleurs des petits oiseaux, de l'amour, de l'humour et tutti quanti (genre que j'aime bien, de temps en temps).

Las!
Au bout de deux pages:
"C'était une radieuse journée d'avril, et Mia 'Rabbitt' Hayes, quarante ans, fille bien-aimée de Molly et Jack, sœur de Grace et de Davey, mère de Juliet, douze ans, meilleure amie de Marjorie Shaw et grand amour de Johny Faye, était en route vers une maison de soins palliatifs pour y finir ses jours." Cancer récidiviste et généralisé.
J'espérais un peu, mais non, il m'a fallu comprendre que les derniers jours, ce sont vraiment les derniers jours.
Les premières dizaines de pages ont été lues dans un état de yoyo émotionnel. Oui, parce qu'en plus d'être émouvant, c'est bourré d'humour.

Rabbitt, la fille, soeur, mère et amie chérie va mourir. Sa famille va devoir l'accepter (le lecteur a déjà du mal, alors les proches...).
Pourtant c'est un bouquin formidable.
Durant ces derniers jours de Rabbitt (et il s'en passe des choses) défilent les événements du passé, particulièrement la fabuleuse histoire du groupe de musique auxquels appartenaient Rabbit, Davey, Johnny et d'autres. Une belle histoire de potes fort doués et sur la pente ascendante du succès, et aussi une histoire d'amour. Sauf que. Et là encore ça fait mal.

Anna McPartlin n'a pas craint d'aborder un sujet difficile, et de risquer l'humour; je pense qu'elle a gagné son pari et qu'on n'oubliera pas cette bande de personnages qui s'aiment (c'est leur force) sans se faire de cadeaux non plus.

Mya Rosa a aussi aimé! Et voir l'avis de Léa touch book

Sauf erreur, dans le challenge Lire sous la contrainte
j'atteins 1+1+1  2+1+1+1+1+1+1+1  8+1+1+1+1   2+1  1+1+3+3+1+1   4+1+10+1+1   donc 54 points!
Je pourrais faire mieux, exploser les compteurs à largement plus de 100 points, mais avec un roman que je n'ai pas envie de lire.


58 commentaires:

  1. Intrigant ! Une thématique glauque et déprimante, et du rire malgré tout. A voir... Là je ne note plus rien. J'ai même décidé de rendre 3 livres de la bib' sans les lire. Tentée sur place et puis maintenant, je me dis que j'avais les yeux plus gros que le ventre.;-)
    Sinon, mouahaha, j'ai 2 romans dans les 70 et quelques points, billets à venir (faut que je trouve le temps...), et un avec 3 Z dedans (mais moins cher malgré tout, bizarre...).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai aussi les yeux plus gros que le ventre! Pour le challenge, bon, je participe une fois, mais je ne vais pas me lancer dans une surenchère avec des romans qui ne me disent rien (je t'avais donné le fameux titre, je crois ^_^)
      Sinon, hé bien ce roman inattendu m'a beaucoup plu!

      Supprimer
  2. Pourquoi pas, même si je ne vais pas sauter dessus tout de suite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense qu'il sera en bibli ou en poche assez vite.

      Supprimer
  3. je n'arrive à faire aucun challenge , car je ne peux me contraindre à rien en lecture, je me laisse guider par mon plaisir et les blogs,ce livre me plaît bien mai saurais-je l'occasion de le lire? Le temps devrais-je écrire!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh mais je me laisse aussi guider en priorité par mes envies! Pour ce challenge là, très amusant et qui change à chaque fois de contrainte, je me contente de voir ce que j'ai sous la main, je ne me force pas.

      Supprimer
  4. Sans enthousiasme, si j'ai bien lu! je passe, j'ai trop de challenge en cours et je pars en voyage

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ha mais si, j'ai beaucoup aimé le mélange!

      Supprimer
  5. Je me concentre sur ma Pàl, ma lecture du moment me réserve aussi de gros fous rires et ça fait un bien fou !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai une PAL aussi, avec du très bon je l'espère, de quoi passer le reste de l'hiver. ^_^

      Supprimer
  6. Réponses
    1. Non, ça va, ce n'est pas gnangnan, ouf!

      Supprimer
  7. Sujet bien difficile, mais pourquoi pas?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il m'a fallu quelques pages pour accepter que l'héroïne partirait... Justement c'est fort d'intéresser quand même le lecteur!

      Supprimer
  8. C'était réussi,le sujetléger,léger, petites fleurs et et petits zoziaux! Ce qui me donne envie de le lire, c'est le mélange des genres. Comment peut-on faire rire avec un sujet pareil?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'auteur y a réussi. Humour noir, un peu, tendresse aussi.

      Supprimer
  9. Humour noir, oui, je suis preneuse, mais je ne suispas certaine d'être prête pour un yoyo émotionnel ... Ou alors, il faudrait que ce livre me prenne par surprise ( ce qui va être loupé pour le coup !). Je le note quand même, avec un peu de chance vu ma PAL, d'ici deux ans, j'aurais oublié d'avoir peur du sujet !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh mais tu connais le sujet dès le début, figure toi qu'ensuite je n'ai vraiment pas révélé grand chose. Tu peux donc le lire.

      Supprimer
  10. Je ne connais pas du tout, mais le titre vaut pas mal de points. Pour l'instant, tu es 3e au classement !
    Bon vendredi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh j'ai abandonné l'idée de gagner, mais participer était marrant!

      Supprimer
  11. C'est le genre de sujet ( même bourré d'humour) qui me fait fuir... PS : Ce n'est pas grave, vu tes derniers billets, j'ai de quoi lire!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, mes derniers billets sont tentateurs (et ça va continuer ^_^)

      Supprimer
  12. J'aime en général quand l'humour côtoie le malheur. Du coup, il me tente bien ce roman !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais lu le dernier roman d'Anne Percin, mais là la fin était plus ouverte et positive. Ici, rien à faire!Mais j'ai pris plaisir à vivre un peu avec cette bande familiale et amicale.

      Supprimer
  13. je ne connais pas ce challenge (en fait, je n'en fais pas donc ne les connais pas), mais lire un livre que tu n'aimes pas est une contrainte, tu pourrais exploser les scores... Quant à ce roman, eh bien s'il réussit à faire rire ou sourire avec ce sujet, c'est qu'il est très bon.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'aime pas trop les contraintes, mais là elle change tous les mois et demi, on fait si on veut, autant qu'on veut, et en fait je cherche à voir si une lecture déjà prévue 'colle' dedans.
      Quant aux challenges trop longs, je finis par saturer. Un mois ça va, un an éventuellement, plus, ce n'est plus un challenge. En fait, toute lecture peut rentrer dans un challenge... ^_^ Je n'en ai jamais lancé, je suis cohérente (pour l'instant)
      Oui, un bon roman, sur ce sujet, c'était casse g...

      Supprimer
  14. Je le guette depuis des semaines, je suis impatiente de le lire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sens qu'il va correspondre à ton attente! Prévoir un coin tranquille!

      Supprimer
    2. Tu l'as eu en avance sur sa sortie ?

      Supprimer
    3. Une gentille attachée de presse me l'a envoyé, en effet!

      Supprimer
  15. un bel éloge ! L'humour m'intrigue dans les romans parce qu'il est difficile de me dérider parfois :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon, là quand même on part sur un sujet un peu lourd, la marche était très haute!

      Supprimer
  16. C est quoi ces comptes d apothicaire ? Lol
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voir le lien. On compte les lettres du titre comme au scrabble, l'idée étant d'obtenir le plus de points. Je n'ai pas lu exprès pour ce challenge, juste calculé.

      Supprimer
    2. Oki d'accord ;-) merci pour l'explication que je vais aussi aller voir par curiosité. Bisous bon WE et vacances !

      Supprimer
    3. Je ne pense pas gagner, mais juste participer.
      Bonne fin de journée.

      Supprimer
  17. Tu vas devenir la reine du feel good :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oups, ce n'est pas du tout mon intention (et puis le feel good en soins palliatifs, là ça va aller)(tu connais la BD de Zidrou qui se passe chez les enfants malades? J'adore!)

      Supprimer
  18. Je l'ai commencé, je n'avais pas lu la quatrième de couverture mais comme c'était au Cherche midi, je ne m'attendais pas du tout à ça. Je l'ai refermé très vite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait après quelques pages tu es dans une histoire plus 'supportable' mais l'humour est souvent noir, forcément. Il vaut mieux être en bonne forme pour s'y plonger, c'est sûr, et ça dépend du vécu de chacun.

      Supprimer
  19. On a vraiment du mal avec la mort. C'est une banalité. Mais peut-être parce que les émotions, les affections, les sentiments sont à leur paroxysme. Mais c'est un moment aussi d'une rare authenticité, où l'on peut accompagner l'autre jusqu'au bout dans un très grand amour. Il faut rendre hommage à ces unités de soins palliatifs et à leur personnel, nous avons pu ainsi accompagner notre mère jusqu'au bout, entourés de la prévenance, de la profonde humanité de toute l'équipe. Les émotions quand elles sont profondes sont forcément douloureuses, toujours, ça tiraille de partout.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les temps ont changé, maintenant la mort (la plupart du temps)survient sur un lit d'hôpital. J'ai l'impression qu'il y a eu du progrès, et des formations pour le personnel. Mais cela reste un moment difficile pour les proches, c'est sûr.

      Supprimer
  20. Le genre de roman qu'on regrette autant d'avoir lu que de ne pas l'avoir lu : enfin, je veux dire pour moi, dans le sens où finir la dernière page est aussi déchirant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé oui, la fin pour Rabbit on la connaît, mais entourée de l'amour des siens, qui eux aussi ont fait un beau chemin...

      Supprimer
  21. Je note, il devrait me plaire moi la reine des Jean-qui-rit-Jean-qui-pleure...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu auras l'occasion de rire et de pleurer...

      Supprimer
  22. ça titille la curiosité je dois dire ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sujet original, surtout que l'héroïne doit mourir, dès le début. Et traité sans prendre de gants.

      Supprimer
  23. Réponses
    1. Jusqu'ici je n'avais que l'avis de Mya rosa. Dommage qu'on ne soit pas plus à s'y lancer!!!

      Supprimer
  24. il me tente!!! ma pal ne cesse de grandir (surtout vu mon petit rythme de lecture ces 2 derniers mois)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne dirais pas qu'il se lit en une journée, il faut en profiter un peu plus longtemps. Bonnes lectures!

      Supprimer
  25. et bien...je viens de le finir en me forçant, j'ai trouvé le style très plat, à fond pathos/mélo. Je n'ai pas du tout aimé...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un peu de pathos à la fin, sinon ça va, j'ai supporté et j'ai bien aimé ma lecture, sur un tel sujet l'auteur s'en tire bien.J'espère bien lire ton avis!!^_^

      Supprimer
  26. Un vraiment beau roman, même s'il n'est pas parfait ! J'ai pris un énorme plaisir de lecture :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une fois que j'ai compris qu'il n'y aurait de de 'guérison', j'ai même réussi à sourire, fallait le faire!

      Supprimer

Bon, peut-être votre commentaire n'apparaîtra-t-il pas? Passez à Anonyme, ça marche très bien, j'en fais autant avec quelques blogs, sans trop comprendre le pourquoi du comment du 'bug'. Merci !