lundi 11 avril 2016

Ours toujours

Ours toujours
Xavier Hanotte
Belfond, 2004



Dans le parc des Grands-Bruns, la vie s'écoule tranquillement, pour le narrateur Anatole et ses amis, dont Adalbert et Onésime (mal remis du départ de Clarinette, partie avec un ours motocycliste), sous la garde bienveillante de Charles le vieux gardien humain. Il suffit de jouer les ours 'sauvages' quand arrivent les visiteurs et les zoologistes, et le tour est joué. Mais cette vie d'ours bienheureux risque d'être mise à mal par l'installation dans le voisinage d'un parc de loisirs sur le thème des ursidés. Par ailleurs, la lutte continue pour la défense de l'image de l'ours, ponctuée de descentes en bibliothèques destinées à supprimer certaine fable de La Fontaine des recueils.
Kelemen, Ironing bear, une des toiles suscitant l'ire de L'association l'ADIEU

Dès le départ j'ai flairé le truc jubilatoire et barré, et point ne me suis trompée. Nos trois ours si humains vont vivre des aventures haletantes et hilarantes, prenant quelque détente au restaurant bar de Tou Fou le panda, un peu trop amateur de bambous. Une ambiance de joyeux délire y règne, sachez qu'au départ des ratons laveurs s'occupent de la plonge, mais par la suite ils ont monté un orchestre gaspésien (violon, planche à lessiver), des ours slovènes s'opposent à des croates pour des trafics clandestins, bref rien n'est épargné question nounours.

L'auteur s'est amusé à transcrire les images humaines en images ursidées, par exemple "C'étaient des âmes sans complication, satisfaites de jouer les porte-flingues ou les ours de patte." "Montre en pattes." Je ne l'ai pas pris en défaut sur ce coup là.

Pourtant s'y trouvent des moment plus sérieux, quand Anatole entend l'appel de la vraie vie sauvage, ou alors quand Tou Fou le Panda est d'humeur philosophe.

Deux avis sur Lecture/Ecriture, dont celui de christw qui m'avait sûrement frappé à l'époque, au point de le noter pour un futur mois belge, chez Anne et Mina

24 commentaires:

  1. où vas-tu chercher tout ça ?! quelle drôle d'histoire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que c'est le billet de christw, après lequel je l'avais noté dans ma LAL. Franchement, quelle lecture!

      Supprimer
  2. C'est très réjouissant de te lire ce matin

    RépondreSupprimer
  3. Merci de cette lecture réjouissante ! Tu sais quoi, je n'ai pas beaucoup de souvenirs de ce livre, ceux qui mettent en scène la guerre 14-18 m'nt beaucoup plus marquée, ais ce qu'il y a de bien, c'est que l'auteur sait se renouveler et n'a pas peur de surprendre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais le nom de l'auteur, mais pas trop envie de guerre de 14-18, alors celui-ci, d'un genre différent semble-t-il, est épatant!

      Supprimer
  4. le lien apporte beaucoup , avec ton avis ça permet de se faire une idée de ce livre, "ours toujours " m'amuse et j'aime le titre qui me fait penser à mon passé d'éclaireuse de France toujours "prêts" ...
    je rêve de faire mon blog à deux voix pas seulement avec des liens mais écrire sur mon blog mon avis et celui d'une autre blogueuse ou d'un autre blogueur pas tout à fait d'accord avec moi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis totalement du côté de christw, car le premier avis est d'une personne qui n'a pas accroché et pas terminé. Mais bon, il faut dire que le roman est plutôt surprenant (moi j'ai adoré)
      Éclaireuse? Pffff! Tu avais un surnom genre ours tranquille ou chaton malicieux? ^_^ Je me moque, mais ça doit donner de beaux souvenirs, non?
      Ha, oui, blog à deux mains, certain le font, mais un avis à chaque fois sur un livre; il faudrait un blogueur ou blogueuse sur le même livre et des avis pas conformes; pas facile!
      Lecture/écriture est en fait un (excellent) site qui propose des avis déjà parus sur les blogs, et donc des avis différents sur le même livre. Tu as aussi l'auteur du mois, qui permet d'ouvrir les horizons de lecture; un bon site, où je trouve souvent quand on parle de livres moins vus sur les blogs.

      Supprimer
    2. tu me donnes les adresses des blogs dont tu parles? s'il te plait.

      Supprimer
    3. Tu as Tant qu'il y aura des livres, tenu par Ariane et Daphné, http://tantquilyauradeslivres.blogspot.fr/
      Voyelle et Consonne, mais plus trop actif? Tenu par deux profs
      http://voyelleetconsonne.blogspot.fr/
      et céline (je ne retrouve plus le nom du blog!) mais je crois qu'elle est seule maintenant, sa soeur a laissé.
      Voilà, si ça répond à tes questions.

      Supprimer
  5. J'avais vu aussi le billet de Christw, c'est bien de me le remettre en mémoire, une lecture qui fait rire, c'est à ne pas rater.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De la fantaisie assumée et maîtrisée, il ne faut pas t'en priver!

      Supprimer
  6. Encore une lecture bien déjanté ! C'est peut-être ce qu'il me faut, moi qui suis plutôt ours en ces jours:(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon instinct me souffle que c'est une lecture pour toi : allez!

      Supprimer
  7. Je vois que tu aimes les histoires d'ours ! Il te faut absolument lire le dernier livre de Joy Sorman, "La Peau de l'ours", il vient juste de sortir en poche en plus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois savoir que le roman de Joy sorman (je dois l'avoir feuilleté à l'époque à la bibli) est moins désopilant... Merci du conseil!

      Supprimer
  8. J'avais bien aimé, ces ours. Il me semble que c'est très loin : tu me donnes envie de les relire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je pense bien que ce roman peut se relire... ^_^

      Supprimer
  9. Anne m'a convaincue de lire son chouchou un jour, mais je crois que je passerai par 14-18 plutôt que par les ours ; l'humour (même belge) et moi, c'est compliqué... Mais pas étonnée que tu aies quant à toi trouvé ton compte dans tout ce déjanté. ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'humour c'est particulier, ça passe ou pas. Il faudra que je pense à Hanotte dans ses romans plus historiques ou policiers.

      Supprimer
  10. J'avais lu et apprécié en effet. L'humour de Hanotte dépasse le simple effet comique et nous dépeins un peu en ours. Jubilatoire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La frontière est fragile... Depuis j'ai lu Les Boîtes en carton, de Tom Lanoye, un autre genre, mis j'ai autant aimé! Ce mois belge est vraiment une belle idée.

      Supprimer
  11. Bon comme je te disais, Hanotte à première vue comme ça, au regard de ses autres écrits, j'étais dubitative... Mais des ours et un Tou Fou le Panda (tu m'avais pas parlé de ce dernier), du jubilatoire, etc... Irrésistible !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a deux chapitres franchement top dans son restaurant, à ce panda. Ambiance garantie, chez lui. Je te recommande chaudement ce bouquin, même si moi non plus les autres romans plus guerre de 14 ça ne m'attirait pas.

      Supprimer

Bon, peut-être votre commentaire n'apparaîtra-t-il pas? Passez à Anonyme, ça marche très bien, j'en fais autant avec quelques blogs, sans trop comprendre le pourquoi du comment du 'bug'. Merci !