lundi 25 juillet 2016

La planète des sages

La planète des sages
Encyclopédie mondiale des philosophes et des philosophies (tome 1)
Jul et Charles Pépin
Dargaud, 2011


"Yes we kant! "

Comme bien des gens j'ai officiellement arrêté la philosophie au lycée après un an en Terminale et une note pas si mauvaise au bac (je n'en suis pas encore revenue), mais le rayon philosophie de ma bibliothèque perso est quand même un peu rempli (plutôt PAL d'ailleurs)

Alors quand on m'a proposé une approche abordable avec à droite Charles Pépin pour un digest sur un auteur et surtout à gauche une planche de Jul relative au même auteur, j'ai dit à mon bibliothécaire 'tope là!, c'est vendu!'

La philosophie demeure la philosophie, quand même, mais là c'est plus digeste (ne pas excéder plus de trois ou quatre philosophes à la suite, non plus).
Après Descartes tentant de monter une étagère Ikea (suivre bêtement la notice sans trop penser), voici Montaigne sur un site de rencontres.
et Voltaire
Une façon agréable de réviser les bases de la philosophie. Et on m'a annoncé un tome 2.
Que voici.

Nouvelle encyclopédie mondiale des philosophes et des philosophies
La planète des sages 2
Mêmes auteurs, même éditeur


Même principe. Même humour. Même façon plaisante de présenter les idées d'un philosophe.


28 commentaires:

  1. Mouais, les philosophes c'est quand même souvent abscons ... par curiosité, je vais voir si mes bibliothèques l'ont (quand elles rouvriront, deux sont fermées pour travaux, deux pour vacances), il n'en reste qu'une où je n'ai pas envie d'aller).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec ce livre, c'est bien moins abscons! Voilà pourquoi ces livres permettent éventuellement un petit démarrage du sujet.
      (mais tu as plein de biblis! ^_^)

      Supprimer
    2. La municipalité avait fait le choix de tout regrouper dans une seule médiathèque il y a presque dix ans. Changement de maire et de bord politique. Arrêt brutal du projet (construction en cours !) et on a gardé les bibliothèques de quartier. (et des conflits récurrents pour maltraitance du personnel et manque de moyens ...)

      Supprimer
    3. Maltraitance du personnel? Oups!
      Ici la BM passe de communal à communauté de communes puis retour à communal, les filles gèrent. Mais le bâtiment est là.
      Remarque, de quartier c'est pas mal si c'est plus près des gens (à condition que les livres puissent circuler entre biblis...)

      Supprimer
  2. Réponses
    1. A ton service! J'espère que cela plaira (et tu peux aussi le lire, tu verras, c'est une bonne introduction à la philo et aux philosophes)

      Supprimer
  3. à regarder en bibliothèque à mon avis!

    RépondreSupprimer
  4. Dans le genre, mon préféré reste Le Monde de Sophie...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jamais lu, pas faute de l'avoir vu (mais il n'y a pas de dessins ^_^)

      Supprimer
  5. Une illustration dans le style de ces BD est épinglée au-dessus de la photocopieuse dans mon établissement : même les philosophes finissent par mettre un coup de pied dans l'appareil récalcitrant...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut être que ça vient d'un des livres?

      Supprimer
  6. Je ne lis pas trop ce genre de livre, par manque de temps peut-être...
    J'ai lu "Le monde de Sophie" il y a bien longtemps !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'après un de mes commentaires, c'est à lire, ce monde de Sophie!
      Ces livres sont classés philo dans ma bibli, pas BD.

      Supprimer
  7. il me semble que je l'avais en main à la Fn...c il y a peu. J'aurais dû !

    RépondreSupprimer
  8. Je "toperai là" aussi avec ma libraire si elle l'a ! Je n'ai pas du tout étudié la philo qui n'était pas une branche à l'école de commerce. Seulement un peu en étudiant la littérature française avec une prof géniale.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé oui, j'ai raconté ma vie aussi, trop peu de philo durant les études... Mais on peut toujours se rattraper!

      Supprimer
  9. Ah oui je vois très bien ces livres. Je me les étais notés dans un coin de ma tête car oui, clairement ce type d'ouvrage a mon adhésion et en te lisant, je vois que c'est encore mieux que ce que j'avais en tête.
    Petite parenthèse, j'ai eu la chance d'écouter Onfray au boulot lors d'une petite séance d'échanges informelle. Passionnant ! Il m'a fait revoir mes a priori et traumatismes des douloureuses sessions scolaires. Encore une fois, à l'école, on nous fait voir (bien souvent mais pas toujours) le côté barbant des choses. Enfin, plutôt on nous les rend barbants (j'ai eu un horrible prof de philo alors que le sujet à la base me passionne) et compliqués pour rien. Alors que la philosophie, c'est simple. C'est juste se poser des questions et essayer d'y trouver des réponses. Des questions que tout le monde se pose en tant qu'être humain. Il disait, et j'ai trouvé ça très juste, que les plus grands philosophes, c'était les enfants. Et tout cela est tué par la suite justement par notre société et notre système qui embrigade les esprits (arrête de poser des questions) dans une sorte de pensée unique ou disons uniforme (je résume un peu vite fait). Enfin, ceci dit, il y a plusieurs types de philosophes. Il y a les barbants un peu pédants, et il y a ceux qui rendent ça passionnant.:-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis déjà tombée à la télé sur une émission où R Enthoven présente un sujet de philo tout en se promenant et en discutant (comme les péripatéticiens, je suppose?)et c'est complètement différent!

      Supprimer
  10. Perso, j'aime bien ces simplifications rigolotes des grands théoriciens. Surtout qu'en ce moment, je lis pour un prix de l'essai et OMG, il y a des lectures vraiment barbantes. J'ai la tête au soleil et peu d'énergie pour les récits philosophiques méga sérieux sur l'utilité de l'homme. Argh, j'aurais bien besoin d'un peu d'humour ^_^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hum, les prix et autres, c'est peut-être mon syndrome 'raisins verts', mais finalement je préfère éviter (puisqu'ils m'évitent!) Courage courage!

      Supprimer
    2. Ha ha le syndrome des raisins verts, il faut que tu m'explique là ^_^
      Mais oui, les prix, je suis d'habitude moyennement enthousiaste. Je ne crois plus que j'aurais l'énergie pour le Prix Elle par exemple. Mais là, c'était des essais et je trouvais intéressant de sortir un peu de la fiction. Mais pfiou, sur les 10, il y a en a vraiment 2-3 qui sont durs à avaler. M'enfin bon, encore quelques semaines d'efforts ;-)

      Supprimer
    3. Je tentais de faire référence à la fable de La Fontaine:
      "Certain Renard gascon, d'autres disent normand,
      Mourant presque de faim, vit au haut d'une treille
      Des raisins mûrs apparemment (1),
      Et couverts d'une peau vermeille.
      Le Galand (2) en eut fait volontiers un repas ;
      Mais comme il n'y pouvait point atteindre :
      Ils sont trop verts, dit-il, et bons pour des goujats(3).
      Fit-il pas mieux que de se plaindre?"
      Disons que lorsqu'on ne peut accéder à quelque chose (ex, un prix de lecteurs)on préfère prétendre que cela ne nous plait pas, finalement. J'ai tenté en vain deux trois trucs dont le prix Elle et le prix du livre Inter, finalement j'arrête, me consolant en reconnaissant que certains titres m'auraient vraiment pris la tête.
      Sinon, comme toi, j'aime bien lire des essais...

      Supprimer
    4. Où je me rends compte de mes lacunes LaFontainesque ^_^

      Supprimer
    5. La Fontaine, finalement, n'est pas un auteur réservé aux enfants et je pense qu'il critiquait les hommes et la société.

      Supprimer
  11. Ce doit être amusant mais je ne suis pas persuadé que cela aide à comprendre les philosophies des penseurs qui restent souvent complexes. Pour ma part, je crois que l'envie reste le moteur essentiel.

    Enfin, je n'ai aucun réticence à lire des choses compliquées sur le sable, en vacances ou au bord de la piscine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour moi cela permettait de faire un premier tri, me lancer vers ceux paraissant plus en phase avec mes envies...
      Comme vous, je ne crois pas qu'il faille passer ses vacances à des lectures trop molles, au contraire c'est l'occasion de se lancer dans du plus raide!

      Supprimer

Bon, peut-être votre commentaire n'apparaîtra-t-il pas? Passez à Anonyme, ça marche très bien, j'en fais autant avec quelques blogs, sans trop comprendre le pourquoi du comment du 'bug'. Merci !