jeudi 14 juillet 2016

Vivre ses désirs, vite!

Vivre ses désirs, vite!
Sophie Cadalen
Bernadette Costa-Prades
Philippe Rey, 2016

Présentation de l'éditeur :
"Ah ! Le désir... Notre époque n'a que ce mot à la bouche, mais qu'entend-elle par là ? Une envie de café apporté par le séduisant George Clooney ? Le désir sexuel qui envahit les magazines dès que pointent les premiers rayons du soleil ? 
Le désir ici évoqué est cette énergie qui nous agite, nous enthousiasme, nous donne le sentiment d'être vivant. C'est lui qui nous rend créatif, inventif, audacieux dans tous les domaines. Il n'a rien à voir avec les objets de consommation, même s'il ne les condamne pas. Sa quête hante le bureau du psychanalyste, sans qu'il en soit attrapé : le désir n'est jamais figé. Sa grâce est d'être mobile, inattendu, sans cesse à conquérir. Autant de dimensions qui le font passionnant. Mais le désir nous effraie, nous craignons qu'il nous déborde, et nous nous employons à lui tenir les rênes serrées, comme s'il s'agissait d'un cheval fou.
Le but de ce livre est de nous aider à reconnaître la musique de notre désir et à décrypter nos peurs, nos freins conscients et inconscients qui le bâillonnent. De nombreux exemples nous éclaireront et des cas concrets nous permettront de surmonter les obstacles et de construire, à notre tour, un quotidien fait de liberté et d'épanouissement.
Cessons de remettre nos désirs à demain, la vie n'attend pas !"
Les auteurs : Sophie Cadalen est psychanalyste et écrivain. 
Bernadette Costa-Prades est journaliste, spécialisée en psychologie.
Mon ressenti de lecture :
"Si vous voulez repérer votre désir, traquez tous les 'il faut' pour vous demander : 'Dans le fond, de quoi ai-je réellement envie?' "
"Nous avons peur de suivre nos désirs car nous craignons de bousculer trop de choses dans notre vie."
Si j'avais suivi mon désir de faire à 100%, je n'aurais jamais terminé de lire ce livre et encore moins écrit ce billet (oui j'adore la contradiction interne). Je ne peux dire que je n'ai pas appris deux trois trucs (surtout un peu de notions de psychanalyse), réfléchi à d'autres, pris quelques idées, mais globalement ce livre m'a donné l'impression de lire -sans plus m'y intéresser que cela - les pages psychologie de mon quotidien habituel. 
Fort heureusement le tout se lit très aisément, illustré de quelques exemples, et évite les modes actuelles, en tout cas ne tombe pas dans certains travers du 'comment doit-on vivre'. Il fait appel à l'interrogation et la suggestion plus qu'à l'obligation.
Reste à m'interroger (quand même!) : refuserais-je d'écouter mes désirs? Camperais-je sur des positions quand certaines affirmations des auteurs m'ont un peu hérissée? Ou bien ai-je déjà -parfois- mis en pratique quelques idées du livre? Ne serait-ce que sur le plan professionnel j'ai quitté des cocons plus ou moins tranquilles et des chemins tracés (sans tenter de grandes aventures non plus!) et plusieurs fois remis en cause un chemin suivi -pour découvrir qu'il me convenait, finalement. Est-ce la raison pour laquelle ce livre ne m'a pas apporté grand chose? (et après tout doit-il apporter?) A vous peut-être?
L'avis de Gwen




24 commentaires:

  1. Souvent, ce genre de livre culpabilise un peu : on a l'impression qu'on ne fait pas ce qu'il faut. Mais heureusement, si on réfléchit un peu, on se dit que le "ce qu'il faut faire" prôné dans ce livre, et bien, ce n'est pas forcément ce qu'il nous faut vraiment.
    C'est un peu compliqué...
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heureusement les auteurs sont un peu plus fines que ça ou en tout cas essaient, par exemple n'apprécient pas cette 'mode' de coaching, ou alors reconnaissent que mieux vaut aller à son propre rythme (qui n'est peut-être pas de suivre ses désirs?)
      Un peu compliqué, oui. ^_^

      Supprimer
  2. Je n'avais déjà pas été tentée par le billet de Gwen, encore moins par le tien. L'impression d'avoir lu cela cent fois ailleurs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me demande si avoir un peu de vécu derrière soi (avec des erreurs éventuellement ^_^) et les pieds bien dans ses baskets font que ce genre de livre n'apporte pas grand chose (quelques chapitres ne me concernaient guère (la maternité par exemple, on oublie!) et ceux qui me concernaient plus ne m'apprenaient pas grand chose, puisque j'y avais déjà un poil réfléchi. (tu me suis? ^_^)

      Supprimer
    2. Je te suis complètement oui, je pense la même chose.

      Supprimer
  3. tous ces livres de plus ou moins développement personnel ont fleuri en grand nombre mais ils finissent par tous se ressembler plus ou moins

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut-être l'un d'eux peut apporter à certains une aide ou une réflexion, en tout cas ce n'est pas mon genre de lecture habituelle.

      Supprimer
  4. Oooh noon, ce genre de livre, blabla psychologique, même si tu soulignes qu'il évite le sempiternel à la mode "comment doit-on vivre", ça me navre. Je préfère encore lire des récits de vie ou romans de personnages aux destins hors du commun, qui pourraient éventuellement faire réfléchir sur la question, c'est quand même plus intéressant je trouve.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a forcément des passages (longs) qui me passaient bien loin... Je ne suis pas vraiment le public cible.

      Supprimer
  5. Le livre qui ne m'apporte rien, même pas le désir d'y revenir, est pour une lecture perdue.
    Un comble pour un livre qui traite de désir : j'ai peu l'impression que ce n'était pas le pied, ou je me trompe ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Perte de temps, en plus, mais ça m'apprendra! C'est le point positif, je serai plus prudente quand je demande un livre à un éditeur (car ensuite par correction je le lis et en parle). Quoique à bien comprendre ce livre, j'aurais dû suivre mes désirs et laisser tomber. ^_^

      Supprimer
  6. Ce genre d'essais ne m'attire pas du tout et d'après ce que tu en dis, j'ai bien raison !

    RépondreSupprimer
  7. Tous ces bouquins sur le développement personnel me sortent par les yeux. Il y a un coté infantilisant que je ne supporte pas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ignore si ce livre rentre dans ce cadre, mais bon, pas trop mon truc quand même...

      Supprimer
  8. allez, je propose en contrepoint" Le syndrome du bien-être" aux editions l'échappée.

    RépondreSupprimer
  9. c'est bien quand tu ne me fais pas envie, je vais écouter mes désirs et me plonger dans un bon roman ...

    RépondreSupprimer
  10. Ce qui me surprend le plus, c'est que toi, tu te soies lancée dans ce genre de lecture, où je ne t'aurais jamais attendue !!!! Je suis comme Jerôme : cette vague (pour ne pas dire ce tsunami) de livres de développement personnel, ça me sort par les yeux ! Et tu as raison, le fait d'avoir déjà un peu vécu modère notre enthousiasme pour ce genre de questionnement...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah, le problème est que c'était un livre demandé (oui, je sais, ce n'est pas une raison, mais j'essaie de respecter ça en général), que Gwen y avait survécu(!) et que les auteurs avaient un bagage.
      Maintenat, j'ai compris, je ne me force plus sur le sujet, mon (grand) âge me permet de juger que bien des choses sont derrière moi, quoique, tu sais, je n'ai pas complètement replié les gaules!

      Supprimer

Bon, peut-être votre commentaire n'apparaîtra-t-il pas? Passez à Anonyme, ça marche très bien, j'en fais autant avec quelques blogs, sans trop comprendre le pourquoi du comment du 'bug'. Merci !