vendredi 6 janvier 2017

La baleine thébaïde

La baleine thébaïde
Pierre Raufast
Alma éditeur, 2017


Après La fractale des raviolis et La variante chilienne, l'auteur nous a habitués à ces titres énigmatiques et attirants : oui, il sera question de baleine!

Volontairement je n'ai rien voulu savoir de ce roman avant de m'y plonger (merci à l'éditeur!) et je voudrais respecter aussi le plaisir de la découverte du futur lecteur.

Sur un baleinier se retrouvent Richeville, le héros un peu largué mais si sympathique, Eduardo le capitaine, Dimitri le roi de l'informatique (parlant des mathématiques, "Il faut dire qu'il n'y a pas grand chose à apprendre par cœur dans cette discipline: juste réfléchir pendant les devoirs surveillés." )(tout à fait d'accord, et moi ça m'allait comme un gant, je dois l'avouer), et un certain Marc (mais, mais, ne serait-ce point -par inadvertance?- ce Marc voisin de Théo rencontré dans La fractale des raviolis?)(raviolis fatals à un pape, p 155).

Tous les quatre à la recherche de la baleine bleue, dite baleine 52.

Voilà, je n'en dirai pas plus sur ce nouveau cru gouleyant et raufastueux, à découvrir fissa. Imagination sans limites, même si "certaines choses racontés dans ce roman sont vraies", manipulations génétiques (nan, je ne dévoile rien, mais j'avoue que le Pecho Chocolate m'a transformée en hyène hilare, oui, Fanja), des moments sexuels (mais soft) , des moments plus romantiques (petit cœur brisé!), de vrais méchants hélas crédibles.

En plus de dévorer ce roman, je me suis amusée à découvrir les petits cailloux laissés par l'auteur à l'intention de son lectorat fidèle (même si j'en ai sans doute oublié). Citons les rat-taupes, la variante chilienne (ici l'on joue à la variante danoise du capateros, qui a ses avantages sur un baleinier), Emma (très furtivement), Rambarane le village de la variante chilienne, où il plut des années sans arrêt (enfin l'explication!), et un homme ramassant des cailloux...

J'espère bien avoir l'occasion un jour de déranger l'auteur dans la torpeur digestive d'un salon du livre...

Les avis de Culturelle, Leiloona, je sens qu'il y en aura beaucoup, mais que cela ne dissuade pas les gens de découvrir le roman!

52 commentaires:

  1. Surprendre l'auteur dans sa "torpeur digestive" comme tu y vas ! Je n'ai lu que "la variante chilienne" et je poursuivrai plutôt par "la fractale des raviolis" avant d'aller plus avant;

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait c'est un clin d'oeil à la 'postface' ou 'lignes de suite', où l'auteur en parle lui-même.

      Supprimer
  2. C'est vrai que j'avais beaucoup aimé "La fractale des raviolis", il faudrait que je retourne à cet écrivain...

    RépondreSupprimer
  3. Je n'avais pas encore lu d'avis, et c'est bien car tu n'écris presque rien de l'histoire. Il me le faut !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai vu déjà d'autres avis, qui ne déflorent pas l'histoire non plus!

      Supprimer
  4. Je ne partage pas l’enthousiasme générale autour de La variante chilienne même si je reconnais le talent de l'auteur. Je ne suis donc pas certaine de m'attaquer à celui là.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh dommage, les romans qui donnent tellement de plaisir sont rares. Mais tu sauras trouver les tiens, je le sais!

      Supprimer
  5. J'adore ton billet ! et pour le plaisir de me transformer en hyène hilare, j'ai envie de découvrir ce roman (je ne connaissais pas du tout cet auteur...).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. What? Mais tu dois absolument le découvrir! (fouine en bibli, il y en a déjà deux parus avant)

      Supprimer
  6. Désolé pour le hors sujet… J'avais acheté un essai chez Alma qui traite de la chute de Rome et au détour d'un commentaire j'appris qu'après la traduction des passages entiers ont disparu. Tout ça pour dire que je n'achète plus de livres chez eux alors qu'ils ont des titres intéressants pour ce qui est des essais car le reste je n'ai pas regardé…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh mais ça ne devrait pas se faire (même si les passages sont soporifiques!^_^)(je milite aussi pour les classiques en version intégrale et non 'jeunesse', aux jeunes de zapper eux mêmes les passages...). Depuis que j'ai appris qu'on faisait parfois n'importe quoi pour Jane Austen, je lis en VO quand je peux (ou ai le temps)
      Bref, pour Pierre Raufast, pas de souci, il est français!!!

      Supprimer
  7. je n'ai lu que le premier de ses livres mais je n'y suis pas très sensible
    Ceci dit j'adore les titres qu'il trouve

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il se renouvelle pas mal de roman en roman (plus de constructions babouchka, mais toujours des histoires, des histoires...)

      Supprimer
  8. j'ai découvert la fractale grâce à Jérôme, pas lu le second.. je le garde comme lecture d'été ;-)

    RépondreSupprimer
  9. Me suis proprement régalée.. et évidemment je vais essayer d'en parler bientôt, on aurait tort de se priver d'une lecture aussi revigorante en ces temps hivernaux !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi j'ai dévoré d'un coup ou presque, et après, snif!

      Supprimer
  10. J'ai lu et aimé La variante chilienne, mais je ne me précipiterai pas sur celui-ci... je trouve ça sympa mais un peu léger...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne me prive pas d'histoires bien racontées (et là il y a un sujet abordé qui est profond, je n'ose trop en dire)

      Supprimer
  11. J'avais préféré son second roman. Celui-ci me tente.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Celui ci devrait donc encore plus te plaire!

      Supprimer
  12. évidemment que je vais le lire , il fait partie du petit club très fermé des auteurs qui savent me raconter des histoires et comme je n'ai plus personne pour m'en raconter avant de dormir les auteurs qui savent le faire me sont très chers

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le fait est que savoir raconter une (belle ou pas) histoire est précieux...

      Supprimer
  13. Bon, faudrait pas que, parce qu'on parle trop d'un livre maintenant, il faille s'en détourner, limite le boycotter haha ! Moi j'ai cédé à la curiosité du premier (j'aime bien aussi me rendre compte de ce qui transportent les lecteurs), aucun regret mais j'avoue que je ne suis pas aussi conquise que la majorité. L'univers de Raufast est plutôt sympa, savoureux et facétieux, je ne suis absolument pas contre en relire, et il faudrait que je le fasse d'ailleurs pour mieux me rendre compte de son univers, mais voilà, face aux autres tentations, je n'en fais plus une priorité. Je note quand même qu'il y a ici une histoire de pecho chocolate qui vaut le détour.:-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui oh oui, le pecho chocolate...
      Le fait est que j'espère que voir ce roman sur plusieurs blogs ne va pas en détourner les lecteurs... Rha la la ,on devient bien compliqués. ^_^

      Supprimer
  14. J'adore quand même ses titres inédits, en passant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les titres, oui, c'est pépite (et jamais gratuit)

      Supprimer
  15. J'ai en effet l'impression qu'on va le voir beaucoup! Je garde le titre au fond de ma petite tête!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chic chic, j'espère que la baleine nagera juste chez toi.

      Supprimer
  16. Je dois avant tout me lancer dans La Variante.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh on peut lire dans le désordre (mais on rate les petits clins d'oeil)

      Supprimer
  17. J'aime beaucoup l'adjectif que tu as formé à partir de son nom ... raufastueux (fastueux, voilà ...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suppose que cette lecture m'a rendue euphorique et inventive...

      Supprimer
  18. Je pourrais craquer simplement parce qu'il y a le mot "baleine" dans le titre... mais je ne connais pas cet auteur encore.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hein? Tu es fascinée par les baleines? (je te comprends, j'ai craqué pour elles cet été, pas facile d'en voir une!)
      Une auteur qui devrait te plaire!(veinarde, tu en as trois à lire!)

      Supprimer
  19. DEpuis la lecture de la fractales des raviolis, je compte bien lire les autres ! C'est vrai que rien que les titres ca donne envie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah les titres! Et jamais sans raison, ces titres.

      Supprimer
  20. Je n'avais pas réussi à rentrer dans La variante chilienne...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh! Peut être ce dernier irait mieux?

      Supprimer
  21. Rôôôô !!! Je n'ai lu que le premier ! Peut-être faudrait-il que je lise La variante Chilienne d'abord ! Surtout pour identifier les petits cailloux...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ecoute, lis le premier qui sera sur ton chemin, ne t'inquiète pas.

      Supprimer
  22. Bonsoir Keisha, en voilà une bonne nouvelle, le troisième roman de Raufast que je note bien entendu. Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  23. j'ai tellement hâte de le lire et il n'est même pas dispo dans ma F.ac! scandaleux!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Scandaleux !^_^ (je suis allée récemment à la F, hé bien si tu savais comme ça change à toute allure!)(mais j'y ai pris quand même des idées lecture)

      Supprimer
  24. J'attends la variante en poche donc celui ci dans 2 ans....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que les poches arrivent... Courage!

      Supprimer
  25. j'ai du retard, je n'ai lu que La fractale...

    RépondreSupprimer
  26. Jamais lu cet auteur . J'avais note la variante chilienne car on en a pas mal parlé . Lequel me conseilles tu ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La question... Ils sont tous bien, comme je les lis dans l'ordre je m'amuse à retrouver des détails, mais ce n'est pas nécessaire pour la compréhension. Commence par celui sur lequel tu mets la main!

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!