vendredi 27 janvier 2017

Sur les chemins noirs

Sur les chemins noirs
Sylvain Tesson
Gallimard, 2016


Bref, tout le monde ou presque a son avis sur Sylvain Tesson (la personne)  et a entendu parlé de sa chute d'un toit et ses conséquences. L'homme est quand même abîmé, il ne s'étale pas dessus, il l'accepte et le gère, mais on sent qu'il a changé.
De plus il ne boit plus une goutte d'alcool, donc pas de délires à la vodka; il tourne au viandox.
La patronne d'un café
"- Qu'est-ce que c'est? dit elle.
- Un bouillon, dis-je.
- Jamais entendu. Où trouvez-vous cela?
- Partout. A Brûlon, ils m'en ont servi un hier.
- C'est dans la Sarthe, ça! dit-elle. cela ne m'étonne pas d'eux."

Trêve de plaisanterie, j'ai adoré ce bouquin. Donc, pour accélérer/aider sa guérison -ou l'évolution favorable de son état- Sylvain Tesson décide de partir sur 'les chemins noirs'. Ceux que l'on peut parcourir sans trop voir de 'civilisation', villes, tourisme hyper développé, sentiers trop fréquentés et zones industrielles, même rurales.
Voici
http://www.la-croix.com/Actualite/France/250-bassins-de-vie-hyper-ruraux-en-France-2015-04-07-1299761
"Le texte était illustré de cartes. Les départements hyper-ruraux au secours desquels la gouvernance s'apprêtait à voler (intelligence de l'Etat au service de l'hyper-ruralité, disaient-ils, ces troubadours!) occupaient une large zone noire. Elle prenait en écharpe les Alpes du sud, marchait vers les Vosges et les Ardennes en englobant la quasi-totalité du Massif central et nombre de départements voisins de la Haute- Loire. Je l'apprendrais quelques semaines plus tard: ces territoires, du Mercantour à la Lozère, correspondaient au cheminement du loup après son retour en France. Pas folle la bête! Elle mettait sa tranquillité au pinacle des vertus. Non seulement le loup n’attaquait pas l'homme mais il tenait à l'éviter."

Muni de moult cartes IGN au 25ème, il trace sa route.
"Passages secrets, les chemins noirs dessinaient le souvenir de la France piétonne, le réseau d'un pays anciennement paysan."(suite p 24)

Ah ce n'est pas toujours aisé de trouver ce genre de chemin...

Le voilà qui chemine, partant du sud est, direction nord ouest, vers la pointe du Cotentin (c'est son choix), arpentant la Provence
"Quand un pays de montagne se modernise, l’homme ruisselle comme une nappe d'eau."

Au mont Ventoux, un ermite affiche
"J'accepte le pain rassis et les livres."

Cette rencontre
"Elle appartenait à cette catégorie de gens pour qui la santé des prunes est un enjeu plus important que le haut débit."

Fin du parcours en Normandie
"Parfois nous trouvions refuge dans le café d'un village. En Normandie, toute la question est de se trouver du bon côté de la vitre."

Pour conclure le voyage du lecteur: j'ai franchement aimé cette lecture, un des meilleurs opus de l'auteur (j'avais aussi aimé Berezina, un poil fou, et différent). Hé oui, Tesson traverse l'hexagone, chacun se sentirait capable d'y aller aussi, et ses remarques pleines de sagesse ou d'autodérision ponctuent un ensemble fort plaisant.

Les avis de cathulu, Hélène,

62 commentaires:

  1. Je l'ai pris à la bibliothèque hier et ce sera ma première lecture de l'auteur, qui jusqu'à présent, m'irritait au plus haut point. Là, je pense que son accident l'a remis plus près du commun des mortels.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'assure que ce livre est un de ses meilleurs; je comprends que l'auteur t'irritait avant, mais franchement, un de ses bouquins sur deux, disons, est carrément dans ton créneau habituel, et ce dernier, complètement!

      Supprimer
  2. Je suis sur la file d'attente de ma bibliothèque depuis une éternité, tout le monde veut lire ce bouquin...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pensais devoir patienter un bout aussi, mais non, le bouquin venait sans doute de rentrer d'un emprunt, je ne l'ai pas laissé moisir longtemps!

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Mais oui, j'ai oublié de chercher les lecteurs! Un de ses meilleurs, je trouve.

      Supprimer
  4. Le loup sort dorénavant des départements hyper-ruraux, il est installé dans la Marne, et il semblerait qu'il y en ait en Ile de France... ;-)
    Sinon je compte bien lire ce dernier Tesson, pour voir s'il me hérisse moins le poil qu'en Sibérie ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense qu'il te hérissera moins le poil! Alleeeez, découvre le Tesson qui tourne au Viandox!!! Il écrit toujours aussi bien.
      Le loup s'approcherait de ma région aussi (ce qui serait un retour, après un siècle)

      Supprimer
  5. je l'adore, je l'adore. Je vais plonger ce week end.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mes avis sur ses bouquins peuvent être variés, mais là : très très bien!!!

      Supprimer
  6. j'ai beaucoup aimé mais paresse je n'ai pas encore fait de billet
    j'ai trouvé malgré tout beaucoup de tension dans ce livre, on sent l'homme encore un peu border line comme on dit, je suis un peu pessimiste quant à son devenir mais ça c'est surement mon mauvais côté de soignante

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh mais ça m'arrive aussi, de ne pas en faire, mais là je voulais convaincre les réticents...
      Hum, je ne peux juger, mais parfois au détour d'une phrase je me disais 'il a salement morflé, quand même'. Grave accident qui aurait pu le laisser mort ou encore plus handicapé.

      Supprimer
  7. je viens de le finir, mon billet sera en ligne ce week-end. J'ai beaucoup aimé, et la démarche, et l'humour de Sylvain Tesson.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais oui, j'oubliais, son humour plein d'autodérision (j'avais adoré Berezina pour ça)

      Supprimer
  8. j'attends le billet d'Eva pour voir si je peux être tentée ..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé bien c'est super, tu n'as plus confiance? ^_^ Mais tu as raison, mieux vaut ne pas se fier uniquement à moi, quand il s'agit de randonnées nature, car je suis faible.

      Supprimer
  9. ah Zut de Zut j'avais décidé de faire ue pause dans les livres que je dois lire mais comme j'ai éclaté de rire à la première citation tant pis pour moi je fais encore une entorse à mes principes!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mouarf! Disons que le bouquin fait 142 pages, tu peux faire une entorse à ton règlement.

      Supprimer
  10. Un des ses meilleurs ? Carrément ! Il va falloir que je le lise, cela fait un moment que je me le dis, mais je n'en fais pas une priorité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tous ne m'ont pas enthousiasmée à 100%, mais celui-ci mérite lecture.

      Supprimer
  11. J'avais beaucoup aimé Dans les forêts de Siberie, un peu moins son dernier recueil de nouvelles mais je pense que celui-ci devrait me plaire, c'est un exercice dans lequel il est très bon en principe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est meilleur quand il parle de ses randonnées ou aventures plus extrêmes... Berezina m'avait énormément plu, là c'est différent mais vraiment à lire.

      Supprimer
  12. J'adore l'anecdote sur le viandox dans la Sarthe ! Je note ce titre, j'ai moi aussi bien aimé Berezina.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Allez, découvre les petits chemins de France... C'est ce que j'aime chez Tesson, l'humour pas méchant, et puis le contact avec les nature.

      Supprimer
  13. Je n'ai jamais lu cet auteur, j'avoue avoir de forts a priori (sans doute injustifiés), mais là, ton billet est très tentateur. Il y a presque un air de Compostelle là-dedans. Et j'adore les extraits !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ecoute, commence par celui-ci, au moins c'est une aventure accessible à tous (ou presque). Tant mieux si j'ai pris les bons extraits... Et puis, 140 pages... Tiens, il passe par le Berry...

      Supprimer
  14. J'enrage. Il n'est toujours pas disponible à la bibliothèque. Je me suis inscrit sur la liste d'attente.J'ai hâte de découvrir ce récit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh il reviendra. Mais comme toi ça m'agace de voir des livres (courts et passionnants, je ne parle pas de pavés compliqués) traîner entre les mains d'un lecteur...

      Supprimer
  15. Je n'ai que que les forêts de Sibérie, j'ai adoré sa tonalité loufoque, foutraque, en même une forme d'omniprésence de l'auteur qui sans doute, peut agacer, mais m'a fait rire ... Et je ne savais pas qu'il avait eu un accident aussi grave ... En tout cas, je lirai ce livre (et Bérézina avant)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'auteur peut agacer, Les forêts de Sibérie n'est pas mon préféré, mais j'avais eu le coup de coeur pour Berezina, et approuve totalement tes prévisions de lecture! ^_^ Dans un autre recueil il parlait de sa façon de grimper sur les toits...

      Supprimer
  16. Coucou
    Un court roman... Mais qui me tente même si très décue par Les forêts de Sibérie.
    Cet homme m intigue néanmoins et je suis curieuse de ses découvertes
    Bérezina m attire aussi.
    BON WE avec des températures positives enfin !
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les forêts de Sibérie n'est pas mon préféré! Mais pour Berezina et Sur les chemins noirs (non, ce ne sont pas de romans!) tu peux y aller!

      Supprimer
    2. Je fonce alors sur les chemins noirs ! Bon dimanche

      Supprimer
    3. Bon dimanche à toi aussi, et comme il fait beau, peut-être prendre l'air sur ces chemins là...

      Supprimer
  17. J'ai développé une allergie grave à Tesson, mais je suis toujours prête à changer d'avis si vous êtes unanimes...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Depuis que je lis ses livres (pas tous), je ne suis pas toujours enthousiaste, et je sais bien qu'il ne fait pas l'unanimité en tant que personne, mais franchement ce bouquin est excellent.

      Supprimer
  18. Je l'ai offert à un ami. Il aime beaucoup !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon cadeau! C'est un ami à conserver! ^_^

      Supprimer
  19. Bonjour.
    Merci pour vos suggestions de livres. Merci.
    https://www.facebook.com/evelynepatricialokrouofficiel/
    http://evelynepatricialokrou.over-blog.com/

    RépondreSupprimer
  20. Tout le monde semble d'accord sur ce titre. Je n'ai pas encore lu cet auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'auteur divise parfois, mais là son dernier livre devrait faire l'unanimité.

      Supprimer
  21. Oui ! j'ai très envie de le lire aussi, j'avais été déjà bien séduite par "Berezina :) Bisous de Sandrion

    RépondreSupprimer
  22. Sauvée ! il est sur le registre de la médiathèque ! quant à savoir s'il sera disponible, c'est une autre histoire... J'étais déjà très tentée, mais ton billet a rendue cette lecture indispensable.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sens que c'est le bouquin qui circule pas mal, il reste à espérer que les lecteurs ne traîneront pas...

      Supprimer
  23. J'aime beaucoup Sylvain Tesson et j'ai vraiment hâte de lire ce livre après avoir lu ton avis et aussi celui d'Eva !

    RépondreSupprimer
  24. On voit beaucoup cet auteur sur les blogs, mais je ne le connais pas ... quoique ... j'en ai peut-être lu un. Je ne sais plus.
    Bonne semaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un personnage assez médiatique, ce qui peut agacer; pour ma part, je ne m'occupe que du texte! Qui est à lire.

      Supprimer
  25. Après un périple en Russie sur les traces de Napoléon, l'auteur fait un périple en France ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il a eu de sérieux ennuis de santé, mieux vaut pour l'instant qu'il n'aille pas se lancer trop loin. Plus sérieusement, ça fait du bien de suivre un périple 'bien de chez nous', à notre portée, quasiment. De plus il y a aussi à raconter sur des coins tout proches.

      Supprimer
  26. Lu et beaucoup aimé aussi ! Après avoir été agacée par le personnage, je suis devenue une inconditionnelle de l'écrivain et je lis tout de lui :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce qu'il écrit a toujours été intéressant (en dépit de quelques longueurs dans sa cabane en Sibérie ^_^). Constatons que son état de santé n'empêche pas de belles découvertes et un beau récit.

      Supprimer
  27. Moi j'avais adoré sa cabane en Sibérie ! Mais je n'ai plus rien lu de lui depuis, il va falloir remédier à cela !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il va falloir! Je me suis amusée à le voir passer pas loin de chez moi (dans le livre)

      Supprimer
  28. J'ai beaucoup aimé. Autant j'avais été agacée par son livre sur son séjour "solitaire" en Sibérie, autant celui-ci m'a particulièrement touchée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement le même ressenti! Berezina était très bien aussi.

      Supprimer
  29. Cette remarque sur la Sarthe me fait beaucoup rire... Sans doute parce qu'on pourrait l'entendre chez moi !
    Je n'ai jamais lu Tesson, mais ma maman a son livre sur sa cabane de Sibérie, il faudra que je le lui pique un jour ! Et celui-ci semble tentant aussi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr que c'est une remarque transposable ailleurs!
      Mais oui, il faut en lire un (la cabane n'est pas mon préféré, mais ce n'est pas mal quand même)

      Supprimer

Bon, peut-être votre commentaire n'apparaîtra-t-il pas? Passez à Anonyme, ça marche très bien, j'en fais autant avec quelques blogs, sans trop comprendre le pourquoi du comment du 'bug'. Merci !