lundi 25 septembre 2017

Sinon j'oublie

Sinon j'oublie
Clémentine Mélois
Grasset, 2017



Je ne me souviens plus du tout pourquoi j'ai noté ce livre dans ma liste à lire, ou plus exactement où j'en ai entendu parler. Le petit carré jaune?

Quatrième de couverture
Depuis plusieurs années, Clémentine Mélois collectionne les listes de commissions trouvées dans la rue. Chaque trouvaille est pour elle prétexte à se raconter une histoire. Qui est l’auteur ? Quels sont ses rêves, ses envies ? À partir d’une sélection de 99 listes (reproduites en image et en couleur), voici un portrait drôle et tendre d’hommes et de femmes qui se confient à la première personne, parlent de leurs vies, de nos vies. Grâce à la fiction, la réalité la plus prosaïque donne lieu à l’imagination la plus poétique.

Je n'ai absolument pas résisté à une telle présentation. Qui n'a pas un jour retrouvé une telle liste au fond de son chariot au supermarché? Qui n'en a pas établi une? Celles de clémentine Mélois ne sont pas forcément récentes (en francs!), on sent la collectionneuse.

Je m'attendais à ce que l'imagination (fertile, je confirme) de l'auteur crée une histoire en lien évident avec la liste présentée, mais non, pas forcément et peu importe. Trois lignes ou une page suffisent à entraîner le lecteur dans une histoire, quel talent! Humour, parfois poésie décalée sont au service de ces narrateurs imaginés (toutes les histoires sont en 'je') que l'on connaît, si, si, on les a tous rencontrés, ces gens là.

Quelques exemples (mais il faut toutes les lire, en grappillant éventuellement)

Christel
Ce matin, dans l'un de ces élans de bravoure qui me caractérisent parfois, prête à affronter l'effroyable vérité, je monte sur la balance. Elle dit 'Batterie faible'. Je l'ai assez bien pris.
J'ai quelques heures pour acheter des piles et perdre dix kilos."

Jérôme
"je ne suis pas le premier à le dire, mais pour draguer il n'y a rien de tel que Monsieur Bricolage. C'est gavé de femmes seules en train de galérer au rayon perceuses. Ça hésite, ça compare et ça ne sait pas quoi choisir. Alors moi, grand prince, je propose d'être leur serviteur. (...)

Enzo
Pour faire un kilo de plumes par rapport à un kilo de plomb, il doit falloir au moins dix kilos. Ou alors il faut les mouiller.

Albert
Longtemps je me suis couché de bonne heure. Mais maintenant que je suis à la retraite, c'est bien, je peux regarder les films en deuxième partie de soirée.

L'auteur
Clémentine Mélois est née en 1980. Auteur d’un recueil de pastiches de classiques de la littérature (Cent titres, Grasset 2014) et d’un traité de nihilisme pour la jeunesse (Jean-Loup fait des trucs, Les Fourmis rouges 2015). Elle est aussi l’une des « Papous » de France Culture.
(décidément, après Sophie Divry, je découvre...)

Encore!  Challenge Lire sous la contrainte  chez Philippe

38 commentaires:

  1. J'aime bien aussi ! J'adore l'idée de la collecte de ces bouts de papier au fil des ans et du texte qui les accompagne sans être purement illustratif. Déjà son précédent livre, Cent titres m'avait amusée. C'est le genre de livres qu'on peut oublier quelque temps et rouvrir un jour au hasard. Et pour compléter le portrait de l'auteur, je crois que c'est la dernière recrue de l'Oulipo.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Après ma découverte de sophie Divry comme Papou, si j'ose dire, me voilà auditrice de l'émission... Il va falloir se pencher sur le cas de Clémentine...

      Supprimer
  2. J'ai l'impression d'avoir déjà lu l'extrait sur les perceuses mais où ? Je le note, c'est le genre de livre qui peut détendre entre deux pavés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement, car il ne faut surtout pas tout lire d'un coup!

      Supprimer
  3. Ces listes de courses, je ne sais pas, mais qu'est-ce que j'aime ses couvertures de livre détournées, quel humour ! (ma préférée : Maudit Bic !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pfff, je vais aller voir ce que propose la médiathèque, tiens! Il me semble que tu en avais parlé, de ces couvertures.

      Supprimer
  4. Noté aussi puis supprimé face à l'avalanche de tentations, allez ton billet lui redonne une chance ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vraiment vite lu, deux trois histoires par ci par là, et on est au bout! Cela te plaira.

      Supprimer
  5. Excellente idée ! J'en ai justement trouvé une, de liste, sans mon caddie samedi dernier, j'aurais dû y regarder de plus près. Allez je note, sinon j'oublie ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ^_^
      Les listes, on en trouve, oui : à nous de faire marcher notre imagination.

      Supprimer
  6. Je précise que le Jérôme que tu cites en extrait ce n'est pas moi. Je ne met jamais les pieds dans les magasins de bricolage (et c'est un tort on dirait^^).

    RépondreSupprimer
  7. Mouiiii... j'aurais tendance à dire qu'on fait des bouquins avec n'importe quelle idée ? (j'ai mis les pieds dans le plat, désolée)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec toute idée de départ, oui.^_^
      Mais ensuite les textes sont originaux, parfois plus longs, et on est vraiment dans une petite tranche de vie, souvent drôle ou dérisoire.

      Supprimer
  8. Tu me déçois un peu ici ! Il n'y a qu'une apostrophe dans ce titre ! LOL
    Des histoires à partir d'une liste de courses, ça me fait penser aux "Gens dans l'enveloppe". On peut donc écrire à partir de n'importe quoi. Il suffit d'avoir un peu d'imagination.
    4e participation déjà ! Super ! Merci et à bientôt pour la 5e!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout est bon comme point de départ, n'est-ce pas?
      Ensuite, tu as raison, il faut de l'imagination et fignoler les textes.

      Supprimer
  9. Je la connaissais pour ses pastiches de classiques de la littérature, notamment les titres détournés (je la suis via FB depuis un moment). Originaux et souvent drôles. Elle a beaucoup de talent en effet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé bien je ne connaissais pas! (il me semble avoir vu son livre sur les titres détournés sur un blog). J'aime ces découvertes livresques!
      Ah oui, sur Facebook. ^_^

      Supprimer
  10. Sacrée collection ! (Goran : http://deslivresetdesfilms.com)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On peut imaginer le tas chez l'auteur... ^_^

      Supprimer
  11. Pas trop mon truc .. je passe mon chemin !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est spécial, mais de temps en temps j'aime beaucoup.

      Supprimer
  12. l'idée est super bonne et ce doit être très amusant à lire

    RépondreSupprimer
  13. C'est vrai que l'idée est tentante, ceci-dit j'ai du mal quand il n'y a pas de lien entre les différentes incursions dans la vie des gens, en général ça me laisse sur le bord. Mais tes extraits sont, c'est vrai, touchants et drôles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A partir du moment où je n'ai pas recherché vraiment un lien entre liste et histoire (même s'il y en a parfois d'évidents), j'ai pris plaisir à ces petits textes variés, et pour certains j'aurais voulu une suite!

      Supprimer
  14. Tu donnes envie de découvrir ces personnages que l'on a tous croisé.

    RépondreSupprimer
  15. L'idée de départ est intéressante mais je ne suis pas certaine que ce soit pour moi si le seul lien entre tous ces textes est un liste de courses. J'ai toujours du mal avec la forme courte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Forcément c'est court, quelques lignes ou une bonne page; mais il ne faut pas les lire d'affilée.

      Supprimer
  16. ça me tente mais j'ai peur de trouver ça trop léger et facile ... mais j'aime bien l'idée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je préfère forcément les récits sur des sujets profonds, mais là, ça détend, et souvent ça tombe juste.

      Supprimer
  17. oh oui ça me plairait, entre deux romans:))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je dirais plutôt, 'en même temps que'; juste quelques textes de temps en temps, pour changer de lecture.

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!