vendredi 24 novembre 2017

Afrique australe 4 : des habitants!

Lors du voyage tout de même il y eut des rencontres avec les habitants (mais je me retiens toujours un peu de prendre des photos)

A Swakopmund, grande ville de Namibie, l'on nous a proposé une visite dans les townships. Pourquoi pas, donc, même si cela fait un peu trop 'pour touriste'.
Visite au marché (pas de photos des vendeuses, des produits, des gamins, etc.) et arrêt dans une maison pour rencontrer deux dames Herrero dans leurs habits traditionnels.

Pour en avoir aperçu d'autres en pleine ville (ailleurs) l'on peut suggérer que même si c'est un peu 'mis en scène' ici, l'habit traditionnel est encore porté de façon usuelle.

Le quartier lui-même est comme un quartier de ville africaine, dorénavant chacun peut habiter où il le désire, mais du temps de l'apartheid (existant aussi en Namibie puisque le pays, après avoir été une colonie allemande, est passé sous protectorat sud africain, et est indépendant depuis 1990), selon ton ethnie, tu habitais tel ou tel quartier.
Petit tour dans un quartier à la périphérie, où habitent des nouveaux arrivants, enregistrés, mais dans des habitations précaires (pas destinées à durer-quoique)
Comme un bidonville?
Retour dans le township précédent pour découvrir des spécialités
Galette de céréales pour attraper les autres aliments -pas de couverts
Fruits, haricots

Poulet, chenilles (testé), épinards
 Plus au nord, arrêt dans un village Himba. Les hommes gardent les troupeaux quelque part, les femmes et les enfants sont là.



 Terminons avec des gens que l'on ne verra pas, mais qui ont laissé voici des siècles des traces sur les parois. Les Bushmen habitaient ici (on dit les San, ils sont actuellement peu nombreux, dans une autre partie du pays, oui, ils parlent une langue avec des clics, on a eu une démonstration)


 Une idée du coin reculé, et quelques dessins.


34 commentaires:

  1. On se croirait dans une émission de Frédéric Lopez ;-) Et les chenilles c'est comment ? Je ne crois pas que j'aurais goûté.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Complètement (Muriel Robin!). Les chenilles étaient pimentées, ça passe avec le reste, quoi.

      Supprimer
  2. Magnifique ! (Goran : https://deslivresetdesfilms.com)

    RépondreSupprimer
  3. Merci de nous faire voyager Keisha.

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour ce beau moment de dépaysement..

    RépondreSupprimer
  5. Tu as mangé des chenilles ! Beurk ! Non, je ne pourrais pas !
    Merci de nous faire découvrir tout ça.
    Bon weekend.

    RépondreSupprimer
  6. C'est le dépaysement total ! Merci pour le partage.

    RépondreSupprimer
  7. Étrangement, chenilles pour moi ça passerait (je crois), contrairement aux autres larves d'une manière général. Peut-être à cause du papillon... Quoique ce sont plutôt les gros asticots qui m'écoeurent vraiment.
    Et sinon j'adooooore la coiffure d'une des femmes de tes photos (la dernière).
    Vraiment très riche ce séjour !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A cause de la forme, oui, ça passe, et le goût ça allait.
      Quant aux coiffures, c'est un style très particulier, avec la terre, et je crois qu'il y a des extensions.

      Supprimer
  8. Et le voyage continu avec bonheur pour nous

    RépondreSupprimer
  9. eh bien, que de découvertes! Magnifique!

    RépondreSupprimer
  10. Ah oui, j'adorerais parler le click language mais après avoir testé avec un prof très patient pendant toute une soirée, je n'ai réussi que 2 types de clics correctement. Un peu limité la conversation. Et l'alcool n'aide même pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime ton commentaire (l'alcool...). Je n'ai même pas essayé, ces techniques là, il faut les avoir apprises très très jeune. Mais bravo à toi! (si j'ai bien compris il y a 4 types de clics)

      Supprimer
  11. C'est très beau ces coiffures ! Je n'avais jamais vu ce type d'extensions !
    Sinon, je comprends ta gêne pour photographier les gens. Je demande toujours et j'en fais peu en voyage, je trouve cela gênant aussi...
    Et quel beau voyage :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ici les dames étaient d'accord pour être prises en photo, ça fait partie du jeu, mais je préfère de dos (elles sont peu vêtues, heureusement cela ne se voit pas trop sur les photos, et la coiffure leur couvre bien le dos)

      Supprimer
  12. Bonjour Keisha, c'est toujours passionnant de rencontrer des gens dans le pays que l'on visite. C'est le problème des circuits organisés comme je fais: on admire les paysages mais on ne parle pas aux gens (ou presque). Merci pour ce billet. Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il s'agit aussi d'un circuit organisé, donc on va trop vite forcément. De toute façon, on ne connaît jamais complètement un pays...

      Supprimer
  13. Merci pour le compte-rendu de voyage !

    RépondreSupprimer
  14. Rassure-toi je ne vais pas commenter à chaque fois, mais je profite de la chaleur de tes photos de voyage en cet hivernal froid parisien !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Profite, profite (j'espère que tu as vu mes grosses bêtes...)

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!