lundi 26 février 2018

Anne of Green Gables / La maison aux pignons verts

Anne of green gables
L.M. Montgomery
Paru n 1908
Wordsworth éditions, 1994
Complete and unabridged


Figurez vous que je n'avais jamais lu ce "classique jeunesse"! Récemment A girl en a parlé alors que quelques jours plus tôt je le trouvais à Emmaüs (avec d'autres vieilleries incroyables). Il n'a pas fait long feu dans la PAL. Mes impressions sont globalement les mêmes que celles d'a girl, donc pas de billet.

Non, restons sérieux!

Il s'agit du premier volume d'une série, Anne est une fillette de 11 ans au début et 16 ans à la fin. On ne peut pas dire qu'avant sa vie ait été facile! Orpheline très tôt et envoyée dans des familles pour aider les mamans à s'occuper de leur progéniture.
Dans l'île du Prince Edward vivent les Cuthbert, les frère et soeur Matthew et Marilla, exploitant une ferme comme la plupart de leurs voisins. Âgés en gros de soixante ans, ils désirent qu'un gamin de 11 ans vienne chez eux pour les aider dans les années à venir; patatras! Ce n'est pas un garçon qui arrive, mais la jeune Anne.

Déjà j'ouvre pas mal grand les yeux, à réfléchir à la condition des gamins orphelins. Mais en France à la même époque, que l'on songe à Marguerite Audoux, et actuellement à certains gamins dans des pays où aller à l'école est un privilège.

Bref, Les Cuthbert sont plutôt de bons 'parents' et éducateurs. La petite se révèle vive, intelligente, dotée d'une imagination débordante, et parfois à l'origine de petites catastrophes, pas bien méchantes. Elle a l'art de se faire aimer de tous, en particulier de Marilla, qui portant résiste à se l'avouer.

J'ai parfois eu du mal avec le côté exalté de Anne, au plus bas en cas d'ennui, et vraiment enthousiaste sinon. Au point de remarquer l'usage immodéré du n'est-ce pas en anglais, je me demande d’ailleurs comment c'est traduit en français. Mais on ne peut s'empêcher de sourire à découvrir ses remarques un poil exaltées, et son imagination. C'est vraiment une enfant qui aime la nature, et il y a bien des passages descriptifs (vraiment jolis).Cette petite personne sait voir le bon côté de toute chose, en tirer une leçon, et attendre le meilleur du jour suivant.

44 commentaires:

  1. Je n'ai jamais entendu parler de cette série et je ne crois pas que je m'y mettrai maintenant ..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Essaie quand même, un classique de la littérature!

      Supprimer
  2. Alors là, pas tentée du tout pour une fois ! La littérature jeunesse, même anglaise, je n'y arrive plus du tout !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a plus d'un siècle, et avec niveau de langue que l'on n'oserait plus guère aujourd'hui...

      Supprimer
  3. Je ne le connaissais pas ce classique… Et sinon, pourquoi vouloir rester sérieux ? (Goran : https://deslivresetdesfilms.com)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas mon genre de rester sérieuse sur ce blog. ^_^

      Supprimer
  4. Tu prends la suite de A Girl pour dépoussiérer ce vieux classique ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On va dire que c'est dans l'air! Il serait amusant de savoir ce qu'en penseraient tes aînées, tiens.

      Supprimer
  5. Plutôt optimiste et réjouissant, comme lecture.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un peu plus sérieux vers la fin, mais globalement Anne est une optimiste née.

      Supprimer
  6. J'ai commencé à voir la série TV récente qui lui est consacrée "Anne with an E" (sur Netflix). En effet son côté exalté m'a un peu exaspérée. Dans cette série, elle est vraiment présentée comme souffrant de troubles psychiques à la suite des mauvais traitements subis dans son enfance (elle a des flashbacks). Ça la rend bipolaire. Mais à côté de ça il y a tout le côté charmant de la vie pastorale dans cette île du prince Edouard, et les Cuthbert sont remarquablement interprétés.... Du coup je lirai peut-être un jour le livre, peut-être pas (ou alors mes filles le liront quand elles seront en âge !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah c'est intéressant! Je me demandais si la gamine n'était pas très résiliente après une telle petite enfance... Je lui trouvais aussi un niveau de langage exceptionnel après si peu d'école et des milieux où l'on n'avait sûrement pas veillé à son évolution intellectuelle...

      Supprimer
  7. On en a tiré une série très sympa, Merci Netflix cela m'évite une lecture que je ne ferai sans doute pas

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne prévois pas la série... ^_^ A girl l'a regardée en mêem temps que sa lecture.

      Supprimer
  8. Un classique de la littérature qui m'est inconnu !
    Bonne semaine.

    RépondreSupprimer
  9. Euh... je crois que ce n'est pas très bien d'alourdir encore ma PAL jeunesse...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais ce n'est que plaisir! (et puis tu sais, j'en lis dont je ne parle pas)

      Supprimer
  10. Oui voilà un classique jeunesse sympathique, rafraîchissant et même dépaysant, mais point trop n'en faut.:-) Et c'est vrai qu'elle m'avait un peu usée avec son côté exalté (mais ça se calme au fur et à mesure qu'elle grandit je crois). Tiens, je remarque que d'autres lecteurs ne connaissais pas cette fameuse Anne. Pas si fameuse alors, peut-être.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis ravie de ma lecture, tu sais! Même si on peut se poser des questions sur Anne et ses talents pas étouffés par sa malheureuse enfance.
      Oui, elle devient plus mature...

      Supprimer
  11. Oh my, toute ma jeunesse! J'"étais" Anne! J'ai adoré les tomes 1-2-3... et 8! Et je viens de relire la moitié du truc... et je pense qu'ils ont supprimé des nest-ce pas... des fois il y a des "non, Marilla?" en fin de phrase... mais pas tant que ça!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé bien en VO j'ai eu toute la panoplie des wouldn't you et autres... ^_^ Je me demande si ce classique n'est pas plus connu de ton côté de l'océan?

      Supprimer
  12. Je connaissais ce roman sans l'avoir lu, mais je ne savais pas que c'était le début d'une série. Comme j'ai très envie de faire un jour un ABC de la littérature jeunesse, je le garde dans un coin de ma tête...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La littérature dite jeunesse recèle des trésors. Le jour où tu te lances, j'ai plein d'idées!

      Supprimer
  13. je me demande si je ne l'ai pas lu... mais pas un grand souvenir si c'est le cas!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi je confondais avec la petite maison dans la prairie (que je n'ai pas lu)

      Supprimer
  14. Je l'avais découvert par l'adaptation télé (canadienne il me semble). Et j'avais lu ce premier tome ensuite. Une lecture sympathique que j'aurais aimé faire enfant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On ne saura jamais comment on aurait réagi enfant, hé non.

      Supprimer
  15. un classique découvert lorsque je cherchais de la lecture pour mes filles, je l'ai lu avec elles avec plaisir et depuis je l'ai relu avec joie même si effectivement il n'est pas parfait
    Depuis mes filles l'ont lu en anglais et le propose à leurs enfants ...rien ne se perd

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime beaucoup ces lectures de génération en génération...

      Supprimer
  16. Oh j'adore, j'adOre, j'adOOre !!! et j'avais adoré également la série TV vue lorsque j'étais ado.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela ne m'étonne pas, si l'adaptation est réussie!

      Supprimer
  17. Oh que j'avais aimé la série télé quand j'étais gamine !

    RépondreSupprimer
  18. J'ai beaucoup vu de billets élogieux. Ca me tentait bien

    RépondreSupprimer
  19. Dire que je n'ai encore jamais lu ce classique jeunesse ^_^ bon en même tant impossible de lire tout ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exact, impossible. Mais on peut le lire quand on est largement adulte (comme moi)

      Supprimer
  20. Je l'ai lu il y a pas mal d'années quand ma fille était en sixième. Elle avait beaucoup aimé et moi aussi ! J'ai relu le premier il y a un an pour voir si... Mais il faut croire que j'ai perdu mon âme d'enfant car j'ai trouvé qu'il était un peu trop bavard comme Anne. De là à faire d'elle une bipolaire, c'est un peu exagéré ! Dans le livre, c'est une charmante personne.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait charmante, même si étonnamment bavarde compte tenu de son éducation et son arrière plan. Mais cela fait partie du livre!

      Supprimer
  21. Mais je n'en ai jamais entendu parler, moi. C'est un classique ? Oh la la ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un classique du Canada, donc on a le droit de ne pas connaître? ^_^

      Supprimer
  22. J'ai lu cette série il y a des années, au lycée je crois, peut-être collège, bref des années où je dévorais tout et n'importe quoi, et alors c'est amusant parce que moi qui n'aime pas lire en VO et bien cette série je l'ai relu en anglais !Comme quoi... j'ai beaucoup aimé et je signale à ton attention une adaptation très bien réalisée, disponible chez Netflix (ou en streaming pas très légal...) très fidèle à l'originale et qui confère un caractère encore plus agréable à l'histoire (la série s'appelle Anne with an E)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ignore si je lirai la suite ou regarderai la série (la vie est courte), mais c'est vrai que c'est une histoire intéressante. Et pas forcément réservée aux jeunes. ^_^

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!