lundi 12 mars 2018

Retour à Séfarad

Retour à Séfarad
Pierre Assouline
Gallimard, 2018


"Comme vous nous avez manqué!"
Le 30 novembre 2015, s'adressant au séfarades, le roi d'Espagne propose une nouvelle loi, qui "permet simplement à tout séfarade, descendant de Juifs expulsés d'Espagne il y a cinq siècles, d'acquérir la citoyenneté espagnole avec passeport à la clé sans avoir à renoncer à sa propre nationalité et sans même avoir à résider dans le pays. Enfin, 'simplement' n'est peut-être pas le terme adéquat.Un parcours du combattant d'une certaine manière."

Voilà donc Pierre Assouline se sentir "comme appelé par le roi", déposer un dossier, prendre des cours de langue, se documenter à fond, parcourir l'Espagne.

Alors, roman ou pas? J'ai vérifié, cette loi existe (voir ici ) et l'on sent qu'Assouline a pris un malin plaisir à raconter ses tribulations et surtout à enquêter à fond. Plaisir ressenti par le lecteur. C'est assez vagabond et pas du tout lourdingue à lire, on apprend plein de choses, je subodore que certaines conversations ou remarques ou rencontres ont été inventées ou recréées pour les besoins du livre, mais peu importe. Je n'ai pas d'appétence particulière pour l'Espagne, dont j'ignore la langue, et pourtant ce livre m'a passionnée, à l'érudition sans faille, mais usant d'un humour et d'une ironie de belle eau. Non, Assouline ne tombe pas dans les pièges de l'autofiction, rappelant juste brièvement un souvenir très douloureux lié pour lui à l'Espagne, qu'il lui a fallu un demi-siècle pour voir s'apaiser. J'ai aussi découvert la belle attitude de certains consuls espagnols européens pendant la seconde guerre mondiale.

Tiens, je pense être dans le Challenge de Philippe

34 commentaires:

  1. L'auteur vient dans ma librairie cette semaine ; j'ai prévu d'y aller.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu fais bien! J'espère qu'il éclaircira certains points. En tout cas, j'ai aimé ma lecture, pourtant pas vraiment dans mes créneaux de lecture, c'est donc positif.

      Supprimer
  2. Je n'ai jamais lu Pierre Assouline, mais j'ai lu son blog :-) (Goran : https://deslivresetdesfilms.com)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais oui, un blog foisonnant et intéressant, mais je n'ai pas le temps pour tout, hélas! ^_^

      Supprimer
  3. je ne suis pas fan de cette auteure mais ce livre m'intéresse, je trouve que le sujet est original et s'il le traite sérieusement doit en dire beaucoup sur l’Espagne de jadis et d’aujourd’hui.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh plein de détails, et fort agréablement présentés, je peux le confirmer!
      D'ailleurs ça me donne envie de lire d'autres titres, si c'est du même genre.

      Supprimer
  4. Je ne connaissais pas cette loi. Intéressant d'aller voir ce qui se cache en-dessous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi non plus, on en découvre tous les jours! ^_^

      Supprimer
  5. Justement je viens de le voir passer sur la liste d'un prix littéraire et je me demandais de quoi cela parlait. Je le note pour la bibliothèque parce que je suis un peu dans le même cas que toi pour l'Espagne mais cela a l'air pas mal du tout.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour moi une bonne surprise! Ravie si cela t'aide.

      Supprimer
  6. Ah ce livre, si je tombe sur lui en bibliothèque, je l'emporte ;-)

    RépondreSupprimer
  7. Bien sûr que tu es dans mon challenge. Merci pour cette participation.
    Je connais l'auteur, mais je pense n'avoir jamais rien lu de lui. Ce roman m'intéresserait bien...
    Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne l'avais jamais lu non plus.(quand même il est temps que je participe ^_^)

      Supprimer
  8. Un livre vers lequel je ne serais peut-être pas allée comme ça mais si je le croise maintenant, je saurai qu'il vaut le détour.^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A priori moi non plus, et puis en regardant un peu à la bibli j'ai dit 'on essaie'.

      Supprimer
  9. J'avais beaucoup aimé l'auteur avec Lutétia et du coup, Espagne en plus, voilà une lecture qui me tente bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Figure toi que cette première lecture m'a donné envie de continuer un peu avec l'auteur.

      Supprimer
  10. L'auteur passait dans ma librairie et j'ai hésité à aller l'écouter car il présentait ce lvire (j'avais bien aimé Sigmarigen). Finalement, j'ai laissé passer l'occasion, j'ai peut-être eu tort. A l'occasion, je sais que je lirai d'autres livres de cet auteur. En connais-tu d'autres ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est le premier que je lis. Même si je connais son nom et des titres, mais jamais lus.

      Supprimer
  11. Un auteur que j'aime bien, celui-ci me tente beaucoup.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme quoi je découvre tard, mais ce n'est pas grave.

      Supprimer
  12. L'érudition sans faille, mais usant d'un humour et d'une ironie de belle eau : tout ceci est tentant.

    RépondreSupprimer
  13. et bien moi j'ai calé, j'aime l'Espagne et son histoire mais la forme du récit m'a arrêté, sans doute y a t il des choses passionnantes dans ce livre mais je n'ai aucune envie de les chercher au milieu de pages sans intérêt véritable
    mais ce n'est pas la première fois que je cale sur Assouline ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne peux rien dire, car c'est le premier que je lis. La forme est assez déroutante, mais ça m'allait comme cela et si des passages étaient moins palpitants, j'étais moins attentive et voilà. Il faudrait que j'en lise un autre de l'auteur.

      Supprimer
  14. Celui-là est pour moi, même si avec l'Europe point n'est besoin de demander un passeport espagnol (encore que, il y a soixante ans cela a été utiles à certains)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh Assouline le demande plutôt par principe, j'ai l'impression, et puis c'est un début pour raconter toute l'histoire... Oui, j'ai bien noté l'attitude de consuls espagnols d'Europe du centre et de l'est notamment, déclarant espagnols certains juifs même non séfarades, et leur sauvant la vie.

      Supprimer
  15. J'ai lu quelques uns de ses romans et j'ai toujours beaucoup aimé. J'ai toujours trouvé ça intéressant et captivant. Je ne connaissais pas celui-ci par contre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est son dernier (merci la bibli), je ne dirais pas roman, disons documentaire romancé?

      Supprimer
  16. J'ai essayé un jour de lire un livre de Pierre Assouline, et ne comprenant rien, j'ai abdiqué !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Allons bon! Je ne peux rien dire, pour moi c'est le premier.

      Supprimer
  17. un livre que j'ai repéré, mais chaque fois que j'ai lu un roman d'Assouline, j'ai été conquise par le sujet mais déçue par le livre...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est le premier que je lis, je ne peux donc rien dire. Là le sujet est bon, et j'ai tout lu sans problème.

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!