vendredi 13 avril 2018

Les fantômes du vieux pays

Les fantômes du vieux pays
The nix
Nathan Hill
Gallimard, 2017
Traduit par Mathilde Bach


Quand un roman semble être lu par 'tout le monde', suscitant plutôt l'enthousiasme, j'avoue avoir tendance à ne pas trop me précipiter, craignant la déception (plein de coups de coeur de la blogosphère ne m'ont pas fait grimper aux murs, non, pas d'exemples). D'autant plus qu'il était toujours emprunté dans mes deux médiathèques.

Première réaction une fois enfin en mains : ah oui, la bête fait plus de 700 pages...

Année 2011 : le gouverneur Packer est agressé en public par une inconnue, Faye Andresen-Anderson. Qui se révèle n'être pas une inconnue, car en 1968 est parue une photo d'elle lors des manifestations de Chicago, lors desquelles elle avait été arrêtée. Tout le monde s'intéresse à ce fait divers, sauf Samuel, professeur de littérature, et elfe dans le jeu en ligne le Monde d'Elfscape. Or Samuel est le fils de Faye, qui l'a abandonné ainsi que son père Harry, en 1988.

Au départ je me suis demandée où ça partait, les personnages se mettent en place, les différentes parties reviennent sur le passé, reprennent au présent. Et puis apparaissent régulièrement ce que certains lecteurs ont ressenti comme étant des longueurs, mais que j'ai plutôt acceptées comme des développements fascinants et, disons-le, tragi-comiques en général.

Nathan Hill pousse au maximum la description de certains personnages, c'est sûr, tels Laura Pottsdam, étudiante de Samuel (une tricheuse impossible à déstabiliser), ou Pwnage, joueur en ligne - avec cette scène fabuleuse à l'hôpital (ah les dialogues) et auparavant ses trente heures de jeu (une seule phrase je pense) quand il est décidé à s'arrêter! De grands moments aussi, comme avec l'armée en Irak, et surtout les événements à Chicago.

Je suis bon public, je n'ai pas vu venir grand chose à la fin, mais je peux assurer que tous les détails 'inutiles' ont trouvé leur place dans le puzzle.
Alors oui, j'ai adoré, je suis bluffée. Nathan Hill, dans ce premier roman, fait preuve d'un grand talent, bien des passages sont pleins de causticité, ils ralentissent forcément la narration de l'histoire proprement dite, mais c'est jouissif et bien vu!
Ma seule inquiétude pour lui : comment faire mieux ensuite?

challenge de Philippe? Je tente... avec pays... mais je doute...

58 commentaires:

  1. J'attends de tomber dessus à la bibliothèque, je ne le perds pas de vue ..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pareil! Depuis des mois mon envie fluctuait, mais je ne l'avais pas oublié.

      Supprimer
  2. C'est vrai que pour un premier roman, il place la barre très haut... et on se régale !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il se dévore, ce roman; et comme toi je me suis régalée.

      Supprimer
  3. Pas encore lu non plus, sur les listes, tentée et curieuse je suis. Peut-être le pavé de l'été ^-^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Excellente idée, pour le pavé de l'été.

      Supprimer
    2. Oui, il ferait un très bon pavé de l’été :) !

      Supprimer
    3. Tu confirmes qu'on l'aurait encore cet été?
      J'y pense, mais j'en lis quand même en dehors de l'été. ^_^

      Supprimer
  4. je note, mais 700pages, il faut du temps...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sûr qu'il faut prévoir plusieurs jours. ^_^ De plus difficile de le faire suivre dans son sac...

      Supprimer
  5. J'avais adoré mois aussi. Les 700 pages s'avalent sans qu'on s'en rende compte...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait! A mon grand étonnement ce roman n'a pas duré (et pourtant impossible de le lire ailleurs qu'à la maison)

      Supprimer
  6. il est dans ma liste depuis la rentrée mais ....tous les avis sont positifs alors il va falloir que je me lance

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sorti de ma liste! ^_^ N'hésite pas.

      Supprimer
  7. comme tout le monde il est dans mes listes (oui, oui, j'en ai plusieurs, entre celles que je perds et celles que j'oublie il m'en faut plusieurs, le pire c'est quand je change de téléphone et que les notes ne se recopient pas!) bref je vais le lire!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mes listes sont dans le site de la médiathèque (c'est une possibilité de ce site) et aussi sur des bouts de papier -perdus, retrouvés, etc.^_^

      Supprimer
  8. Tiens un livre sur beaucoup de blogs, chez Keisha, c'est suffisamment rare pour être remarqué. Et en plus, il t'a plu, alors là, je sais ce qu'il me reste à faire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh je pars tout de même sans a priori, mais sans en faire une priorité. ^_^ Et puis les romans américains ont leur chance ici!

      Supprimer
  9. Bluffant oui, dans son ambition et sa construction. On ne tombe pas tous les jours sur un tel premier roman !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franchement, je ne m'attendais pas à ce que ce soit aussi bon...

      Supprimer
  10. Bonjour, j'ai pas tout compris :
    "Or Samuel est le fils de Faye, qui l'a abandonné ainsi que son père Harry, en 1988."
    Je suis pas attentive p'tt...
    Bon un bon livre plébiscité par la blogosphère alors à juste titre.
    Bisous et bon We et bonnes vacances.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faye a quitté la maison, abandonnant Samuel son fils et Harry son mari. J'avoue que ma phrase était ambiguë.
      Bonne lecture, n'hésite pas.

      Supprimer
  11. Moi, c'est la première de couverture qui m'attire irrésistiblement. Mais je en l'ai toujours pas lu !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exact, bonne couverture. Un jour, lis-le.

      Supprimer
  12. Tu me fais rire ! Pour moi,c'est plutôt le son "eil", mais à y réfléchir, tu pourrais avoir raison "péi", alors je te l'accorde.
    Bon weekend et RDV dimanche pour la nouvelle contrainte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les discussions linguistiques et les prononciations, j'avoue qu'avec ce challenge tu m'a fait réfléchir! ^_^
      Yes, nouvelle contrainte!

      Supprimer
  13. Tu me fais penser qu'il faut que je le guette à la bibliothèque, ce pavé...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut-être sera-t-il moins emprunté!

      Supprimer
  14. Haha, tu me fais rire avec tes doutes pour le challenge de Philippe ! Bon sinon moi aussi j'ai tendance à ne pas trop me précipiter face à l'enthousiasme collectif, ou alors il faut que les thèmes me parlent vraiment. A voir pour ce roman un jour (vu que tu t'es jointe au chorus^^).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de ta confiance. ^_^ Remarque, avec les pavés américains, j'ai déjà un oeil favorable (mais je sais aussi les abandonner)

      Supprimer
  15. voilà un billet très alléchant! Ma bibliothèque ne le connaît pas, comment vais-je donc faire??:)

    RépondreSupprimer
  16. Je le lirai donc bientôt... il est finaliste pour le roman étranger pour le prix des libraires du QUébec. Et si tu as été bluffée... encore plus tentée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors il me reste juste à te souhaiter bonne lecture!

      Supprimer
  17. J'étais déjà bien tentée par le titre et puis, ce que tu en dis...

    RépondreSupprimer
  18. J'étais persuadée que tu l'avais lu ! Il était fait pour toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour mettre la main dessus, il a fallu que je le réserve à la bibli... ^_^

      Supprimer
  19. Il me fait très envie celui-ci mais vu la hauteur de ma pile et la densité de mon programme, je crois qu'il sera déjà paru en Folio quand son tour viendra :-) Les différents billets et articles lus me laissent penser qu'il me plaira ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas de souci, tu auras plus de liberté pour le lire, finalement.

      Supprimer
  20. Je n'ai pu venir pendant un certain temps, bien involontairement crois-moi, mais voilà que je viens d'allonger encore ma liste à lire. Tentatrice va.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'après Karine (voir plus haut) il a une jolie carrière au Québec. A plus!

      Supprimer
  21. Ah ces Américains, ils ont le don de nous plonger dans leurs pavés ;) Je note

    RépondreSupprimer
  22. J'en ai entendu beaucoup parlé mais là tu m'as redonné l'envie de le lire :0) Mais là je suis plongé dans deux gros pavés en même temps (ouf, j'en ai presque fini un des deux ;0) alors je crois que je vais faire une petite pause avec les pavés, le prochain sera un maigre ;0) Bisous, bon week end

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sors d'une trilogie de trois pavés! Alors je te comprends, on a envie après de voir finir les livres plus courts, on a l'impression d'avancer, au moins. ^_^
      Bises à toi aussi!

      Supprimer
  23. Alors je suis entièrement d'accord avec toi, j'ai été bluffée par ce premier roman qui m'a enthousiasmée (et chapeau à la traductrice, au passage). Et pourtant, il pesait très lourd dans mon sac (oui, je l'ai lu dans les transports en commun, s'il n'avait pas été aussi bon j'aurais renoncé !) et je suis du genre à m'alléger au maximum en ne prenant que des livres de poche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Courageuse! Je n'ai pas osé le sortir, et le sac contient du moins lourd (d'où l'intérêt de lectures en parallèle ^_^)

      Supprimer
  24. Un pavé que j'avais adoré lire. J'avais appris plein de choses.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai aussi adoré, ça fourmille de moments épatants.

      Supprimer
  25. Je l'ai aimé aussi ! Les dialogues entre Laura et lui sont hilarants, loufoques et parfaitement horribles. (Pauvre prof !) et ses rapports avec Pwnage et les jeux vidéos aussi ! Si c'est un pavé, il se lit vite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous sommes totalement sur la même longueur d'ondes! Belle surprise.

      Supprimer
  26. J'ai beaucoup aimé aussi ! Vraiment bien construit et passionnant ! J'ai juste eu un peu plus de mal avec les passages sur le geek, parfois un peu longuet mais c'est parce que je suis très éloignée de l'univers des jeux de en ligne.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même les geeks m'ont passionnée! J'en suis pourtant loin, mais c'est tellement bien raconté...

      Supprimer
  27. Quel livre... Moi aussi j'ai adoré, aprè-s avoir tourné autour des semaines (la faute à un budget restreint, le manque de temps, des travaux etc..) avant de craquer sans attendre la version poche. J'ai adoré le côté ultra moderne, couplé à une façon d'écrire "saga à l'ancienne" très bien menée. Du très bon.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait, je me suis régalée, c'en était quasiment trop court! ^_^

      Supprimer
  28. Comment faire mieux ? Tu as tout dit ! Il me le faut !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'hésite pas, tout le monde est bluffé. Rencontré l'auteur (en vitesse) au festival America, il est sur un deuxième livre.

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!