lundi 21 mai 2018

Les fleurs ne saignent pas

Les fleurs ne saignent pas
Las flores no sangran
Alexis Ravelo
Mirobole éditions, 2016
Traduit par Amandine Py



Les Canaries...Soleil, plages, tout ça...
A oublier! 
Parce que ce roman va se révéler bien noir.
Prenons Diego le Marquis, sa copine Lola, leurs amis Paco le Sauvage et Le Foncedé. Ils vivotent de petits larcins, d'arnaques et autres. Rien de bien méchant, sauf pour leurs victimes.
D'un autre côté, il y a des riches, don Isidro Padron, ne regardant pas de trop près à l'origine de l'argent. Sale, quand c'est la mafia russe, et arrangements avec les politiciens du coin.
Voilà que, convaincus par le chauffeur d'Isidro Padron, la bande décide d'enlever Diana, fille chérie d'Isidro, contre rançon bien sûr.
Dès le début on le sait, il y aura du cadavre.

Une jolie bande de branquignols à la Dortmunder, des projets au-delà de leurs habitudes et capacités semble-t-il, voilà qui réjouit -au départ- surtout que l'on sent bien que, selon les règles du genre, ça ne va pas marcher comme prévu. Gagné! Un découpage efficace conduit le lecteur dans une histoire qui finalement va lui laisser un goût amer. J'ai beaucoup aimé, cela dit.

Les avis de nyctalopes, cafardsathome

Merci ma bibli.

Toujours le  challenge de Philippe

38 commentaires:

  1. Un polar canarien, c'est assez rare pour ne pas le noter. Jamais entendu parler de cet auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai été attirée par l'éditeur, Mirobole, tout simplement.

      Supprimer
  2. Je vais regarder s'il est à la bibli. J'aime toujours autant les couvertures de Mirobole.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi, mais pour les voir en vrai, c'est rare...

      Supprimer
  3. cet éditeur a l'art de trouver des textes pleins d'humour, loufoques parfois et le plus souvent très réussis

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hélas pour moi mes bibli en proposent très rarement...

      Supprimer
  4. Un polar qui semble faire dans le déjanté ? J'ai toujours du mal à accrocher à ce mélange là .... Malgré la très belle couverture et ton avis positif !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne dirais pas déjanté, disons plutôt humour assez noir.

      Supprimer
  5. les Canaries sont plutôt synonymes de vacances .. mais aussi donc de polars cela change des polars des pays nordiques.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour les polars je ne regarde pas trop l'environnement, en fait.

      Supprimer
  6. Les fleurs ne saignent pas... mais bien sûr, fallait y penser ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De toute façon, Mirobole, je prends!

      Supprimer
  7. Zut ! je pensais que j'allais pouvoir me détendre sur les plages des Canaries.
    Et hop ! une participation supplémentaire ! Merci et bonne fin de soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, non, pas de vacances là dedans... ^_^

      Supprimer
  8. J'aurais bien noté pour l'auteur canarien mais l'intrigue me parle quand même moyen. Ceci dit, si je m'embarque pour un éventuel challenge avec les Canaries dans l'histoire, je saurai quoi lire.^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà, je connais tes priorités, mais note pour un jour un jour...

      Supprimer
  9. L'humour noir, j'aime ça, faut voir...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, si tu mets la main dessus, tente le coup.

      Supprimer
  10. Rien que pour l'éditeur, je note et le décor, assez rare, me tente aussi...

    RépondreSupprimer
  11. Je te sens tout de même un peu mitigé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas du tout! On n'est pas dans le léger avec happy end, mais c'est bien fichu.

      Supprimer
  12. Ah ben non, les Canaries, la plage et le soleil je ne veux pas oublier ça moi, j'ai tellement adoré aller là-bas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Espérant que tu n'as pas croisé ces personnages. Ceci dit, je ne crois pas me tromper en insinuant que ce roman devrait te plaire.

      Supprimer
  13. curiosité en éveil! un polar à la plage, les Canaries? ça fleure bon les vacances...je note :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heu les personnages ne sont pas du tout du tout en vacances!!! ^_^

      Supprimer
  14. jamais entendu parler non plus!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi non plus, avant de piocher ça à la bibli.

      Supprimer
  15. ça a l'air de pas mal me correspondre!

    RépondreSupprimer
  16. "à la Dortmunder" c'est bon c'est vendu pour moi ^^ l'évocation, même lointaine, d'un style à la Westlake, ça m'intéresse !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est plutôt le côté bras cassés... C'est plus noir quand même.

      Supprimer
  17. Bonsoir Keisha, si c'est aussi distrayant que les "coups" de Dartmunder, je note. J'aime beaucoup la couverture avec le cactus. Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, distrayant, drôle souvent, mais plus tragique et noir tout de même.

      Supprimer
  18. Cela dit, cela me tente bien. En plus, le côté Canarien n'est pas pour me déplaire, en me rappelant mes dernières vacances... Même si j'ai bien noté que c'est une histoire bien sombre...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, une histoire d'habitants, pas de touristes!

      Supprimer
  19. Je serais bien restée aux Canaries, au soleil et à la plage, surtout aujourd'hui où l'on se croirait en novembre ! Bon même avec un cadavre, cela ira tout de même !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (on n'habite pas la même région, hier c'était superbe)
      Un roman qui fera passer un bon moment de lecture.

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!