vendredi 11 janvier 2019

La transparence du temps

La transparence du temps
La transparencia del tempo
Leonardo Padura
Métailié, 2019
Traduit par Elena Zayas


Sachez-le, bonnes gens, Métailié fête ses 40 ans, et en profité pour opérer un petit changement d'apparence, très classe avec le rabat, mais qu'on se rassure, le contenu demeure de qualité. Et comme Padura est un de mes chouchous, pourquoi s'en priver? Merci donc à l'éditrice.

"Conde sentit le parfum du Santiago, un rhum vieux servi dans un verre bas et ventru, le plus adapté à ce contenu doré et chaud, et il eut l'impression d'être un personnage de roman qu'on aurait changé de livre. Par erreur."

Mario Conde, notre ex-policier (depuis 25 ans) préféré n'a pas trop le moral, à l'approche de ses 60 ans! Pourtant ses amis et son amoureuse font toujours partie de sa vie. Financièrement il vivote à chercher et vendre des livres anciens.
Un de ses anciens copains de lycée le contacte. Bobby, lui, a bien réussi, malheureusement il a été victime d'un vol, du tout venant facile à revendre, mais aussi bijoux et une vierge noire à laquelle il est fort attaché. Voilà donc Conde menant une enquête, parallèle à celle officielle (des parallèles qui se rejoignent), et l'on retrouve des cadavres. Il est dans le brouillard, mais bien sûr à la fin il en saura plus.

C'est un vrai plaisir de retrouver Conde et son entourage, un Conde carburant à l'alcool et aux cigarettes, parfois désabusé, et trouvant encore à s'étonner de ses découvertes à la Havane. Un ville déglinguée que cherchent à fuir même ses amis. Des quartiers plus que misérables où survivent des immigrés de l'intérieur de Cuba aux beaux quartiers, des petits voyous aux riches marchands d'art, il va tout fréquenter, dans une enquête flirtant parfois avec la transparence du temps, sur les pas d'Antoni Barral, quelle idée fantastique et réussie!

68 commentaires:

  1. Ça donne le goût de rencontrer ce personnage récurrent, en tout cas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On fait vite sa connaissance, et je ne le lâche plus.

      Supprimer
  2. Toujours pas fait la connaissance de Mario Condé, ça viendra ..

    RépondreSupprimer
  3. Je n'ai lu que le palmier et l'étoile de cet auteur que j'ai beaucoup aimé. Il faut vraiment que je m'y remette, sans doute avec L'homme qui aimait les chiens.. Très jolie, cette couverture...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Conde n'y est pas toujours le héros principal, mais je lis tout! Tiens, Le palmier et l'étoile, connais pas.
      L'homme qui aimait les chiens, excellent, bien sûr.

      Supprimer
  4. Je me disais que tu avais été rapide ! Fan de Padura, et de Mario Conde aussi. Bon, je crois qu'il m'en reste avant celui-ci mais je ne m'en priverai pas :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh il vaut mieux prendre son temps, après il faut attendre les traductions...

      Supprimer
  5. ah ça ça va être un vrai plaisir de retrouver ce vieux Conde, ses cigares, son rhum et les ruelles de la Havane chic chic chic

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait, ambiance garantie, et les quartiers vraiment plus que misérables, cette fois.

      Supprimer
  6. J'avais beaucoup aimé L'homme qui aimait les chiens de cet auteur. Alors pourquoi pas.

    RépondreSupprimer
  7. Les polars de Padura sont très sympas et Condé ne l'est pas moins. Je recommande chaudement moi aussi cet auteur. Par contre je n'ai pas lu ce roman...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est son dernier. Il m'en reste finalement peu à découvrir...

      Supprimer
  8. Je ne le connais pas encore et tu me donnes vraiment envie de satisfaire cela rapidement :) Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Facile à trouver, les biblis devraient avoir cet auteur.

      Supprimer
  9. Comme cet auteur a beaucoup écrit, j'ai des réserves ( si je veux) en attendant celui-ci :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, tu as de quoi en lire sans te précipiter sur le dernier.

      Supprimer
  10. Ce Conde, m'est tout à fait inconnu. Une bonne nouvelle car je suis souvent à la recherche de séries policières pour mes lectures du soir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Policier mais pas que, il y a de l'atmosphère, des réflexions et souvent de l'histoire plus ancienne!

      Supprimer
  11. Déjà lu ! Pourtant, il a l'air d'un (petit) pavé. Je l'ai feuilleté en librairie et... non, je reste raisonnable, mais ça ne va pas durer ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh vois ça avec ta bibli, c'est un peu épais, mais raisonnable.

      Supprimer
  12. Ah mes commentaires ne passent plus ! En plus avant celui-ci, j'en ai plein à lire de cet auteur

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si, si, tout passe, en revanche le mien chez toi n'a pas l'air d'être apparu, je passe donc en anonyme. ^_^

      Supprimer
  13. Moi aussi, je suis fan de Padura. Cela fait longtemps que je n'avis pas entendu parler de Condé. J'ai Hérétique qui attend dans la liseuse

    RépondreSupprimer
  14. Eh oui bon anniversaire aux éditions Métailié et qui sait, un jour je lirai peut-être Leonardo Padura...

    RépondreSupprimer
  15. Encore une fois, un auteur que je ne connais pas. Mais où vas-tu les chercher?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis désolée... ^_^
      J'ai découvert l'auteur en empruntant un titre à la bibli, depuis je l'aime beaucoup!

      Supprimer
  16. Sans du tout savoir que j'étais pile synchro avec l'actualité littéraire, je viens justement de lire mon premier Padura et, conséquemment, de découvrir Mario Conde. Je suis complètement conquise ! Ça faisait longtemps que je n'avais pas autant accroché immédiatement à une lecture. Autant dire que je ne vais pas m'arrêter-là ! Je vais regarder si ce titre est à la médiathèque :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans doute en trouveras-tu d'autres, mais ce n'est pas grave, tu vas aimer. J'ai accroché dès que j'ai lu le premier, emprunté en bibli, et depuis je suis fidèle!

      Supprimer
  17. Aaah j'aime beaucoup beaucoup la couverture ! J'avais lu Le Palmier et l'étoile que j'avais bien aimé de mémoire (malgré la thématique "poète") mais j'étais plus réticente à explorer les polars. Peut-être que je céderai un jour.:-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas lu celui dont tu parles (ah il m'a échappé?), de toute façon Padura fait tout passer (même la thématique poète comme tu dis). Ses polars sont bien plus que des polars, en fait, et L'homme qui aimait les chiens est plutôt 'historique' (me passionner pour l'histoire de Trotsky, fallait y arriver!)

      Supprimer
  18. Réponses
    1. Tu vois ce qu'il te reste à faire. Direction la bibli!

      Supprimer
  19. je ne sais pas pourquoi la photo ne s'affiche pas et justement tu parlais de la qualité de la couverture !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aïe! Bah, elle est sur d'autres sites. Et l'important est le texte.

      Supprimer
  20. Toujours partant pour une nouvelle enquête de Conde !

    RépondreSupprimer
  21. À chaque dizaine en approche, c'est le malheur... :-) (Goran : http://deslivresetdesfilms.com)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pfou!!! Heureusement je n'ai pas encore connu ça (mais c'est d'autres choses qui m'ont plongée dans le temps qui passe).
      Tout se termine par une belle fête d'anniversaire...

      Supprimer
  22. La couverture ne veut pas s'afficher chez moi.
    J'irais bien me familiariser avec Conde, je n'ai plus de personnage récurrent dans mes lectures (sinon que mes BD anciennes, évidemment, à côté du lit). Bon dimanche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ignore où j'ai pris la couverture (en général, l'éditeur, tant qu'à faire). On peut commencer avec l'un des premiers, cela n'est pas gênant.
      J'imagine bien les BD à côté du lit... ^_^

      Supprimer
  23. Suis allée à une rencontre dans ma petite librairie boulonnaise vendredi avec Leonardo Padura. C'était super, le bonhomme est passionnant, très bavard... Je ne l'ai encore jamais lu mais je ne veux pas commencer par ce dernier... Tu me conseillerais lequel pour faire connaissance ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai commencé par les brumes du passé (où sa recherche de vieux bouquins est plus présente), si tu veux du plus historique (et pavé) il y a L’homme qui aimait les chiens ou Hérétiques.Mais fouine dans ta bibli, il devrait y en avoir.

      Supprimer
  24. Je n'avais pas vu passer ton billet ! Je suis pour ma part ravie d'avoir découvert Conde :-))

    RépondreSupprimer
  25. Coucou,
    ben oui on ne voit pas la couverture.
    Une balade à La Havane moi ça me tente !
    Bisous

    RépondreSupprimer
  26. A mais oui il est dans la sélection de la prochaine Masse Critique de Babelio et je l'ai mis en pense bête ;-)
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exact, je l'y ai vu (et ai noté bien sûr d'autres titres). Bonne lecture!

      Supprimer
    2. Coucou,
      je n'ai pas obtenu ce livre mais un autre ;-)
      Bises

      Supprimer
    3. Un autre, alors j'espère qu'il te plaira!
      Et que tu auras le Padura à la bibli.

      Supprimer
  27. Rebonjour Keisha, étant une fan de Padura, il me tarde de le lire. Quelle chanceuse tu es! Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  28. Bon ben voilà, j'ai plus qu'à m'y mettre ! :D

    RépondreSupprimer
  29. Voilà bien longtemps que je veux lire cet auteur, Il va falloir que je m'y mette.

    RépondreSupprimer
  30. Un roman avec le Conde, ça ne se refuse pas...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un des rares de la rentrée qui me faisait absolument envie.

      Supprimer
  31. Il y a pas mal de policiers en ce moment par chez toi. Visiblement tout le monde connait sauf moi. Je vois ce qu'il me reste à faire.

    RépondreSupprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!