lundi 15 juillet 2019

Jane and Prudence (et les autres) : toujours Pym!

Jane and Prudence
Barbara Pym
Virago Press
Paru en 1953


Poursuivant ma lecture/relecture de Barbara Pym, mais en VO pour donner du piquant à la recherche de ses romans (sans passer par A*), voici donc Jane and Prudence.

Elles sont amies, mais vraiment fort différentes. Jane est l'épouse d'un 'vicar' fraîchement nommé dans une paroisse campagnarde, elle se sent vraiment peu compétente en tant que femme d'ecclésiastique et comme femme d'intérieur tout court, heureusement son époux est compréhensif et elle est secondée (voire remplacée) par sa fille de 18 ans et une femme du village.

Prudence est célibataire et approche de la trentaine, autant dire qu'à l'époque ça sentait bien le brûlé! Élégante, londonienne, travaillant dans un bureau, vaguement amoureuse de son patron. Mais Jane se met en tête de jouer les marieuses (Emma Woodhouse n'est pas loin) et lui présente un veuf du village.

Comme d'habitude avec Barbara Pym, il n'y a rien à enlever, les dialogues sont vifs, les sous-entendus subtils, les petits détails ont leur importance, les personnages apparemment secondaires peuvent avoir un grand rôle à jouer (ah cette Jessie Morrow) . Le statut matrimonial a une grande importance, il faut croire que début des années 50 une femme se devait d'être mariée (ou plainte).

Crampton Hodnet
Barbara Pym
Virago Press
Paru en 1985 (donc posthume) mais écrit avant 1940

Mais quoi? Deux des personnages principaux se nomment Miss Doggett et sa demoiselle de compagnie Jessie Morrow, comme dans Jane and Prudence. Un binôme qui réside à Oxford, et cette fois Jessie dont l'humour fait mouche partage les événements dont elle est témoin voire actrice.

Miss Doggett accueille sous son toit un bel ecclésiastique; son neveu le professeur Cleveland (pourtant aucun rapport avec Jane Cleveland!) s'imagine tomber amoureux d'une belle étudiante; Anthea, fille du professeur est elle bien amoureuse mais cela durera-t-il? Dans ce petit monde où chacun s'efforce de garder une vie privée, hélas les rencontres inopinées sont inévitables, et ça chuchote beaucoup.

Un roman pymissime à souhait, avec ses ecclésiastiques, ses célibataires, ses professeurs et étudiants. Cela ne donne pas forcément envie au départ, mais le regard de Pym sur ses personnages, les remarques au fil du texte rendent le tout réjouissant.

Les avis de Papillon Dominique - Aifelle

Adam and Cassandra (Civil to strangers)
Barbara Pym
Ecrit en 1936 mais paru en 1987 (posthume)
Lu dans l'édition chez Grafton
Existe en poche (y'a plus qu'à)

Cette fois c'est un couple, Adam et Cassandra, qui occupe le devant de la scène. Mariés depuis 5 ans, ils habitent dans le petit village d'Upcallow, Adam écrit ou plutôt tente d'écrire un roman, chouchouté par Cassandra qui n'est pas dupe de ses caprices. Qui dit petit village chez Barbara Pym dit le pasteur et sa famille (dont une jeune fille, Janie), un aide pasteur (j'ignore comment ça se traduit, en fait) mariable et convoité par Angela Gay, jeune femme encore célibataire (le mariage commence tôt à urger, à l'époque), des femmes respectables aimant propager les nouvelles, et beaucoup de thé consommé!

Jusqu'au jour où s'installe dans le village un étranger, un Hongrois! Quoique poursuivi par Amanda, il s'entiche de Cassandra qui sans être intéressée voit là l'occasion de réveiller un peu Adam.

Ajoutons un couple plus âgé qui va se former et un voyage à Budapest, et voilà un roman absolument charmant et réjouissant de la jeune Barbara Pym. Je recommande pour un premier contact, tiens. On frôle le romantique, c'est dire! Même si l'ironie gentille est toujours présente.

Les avis de Papillon, Titine,

Grâce à Barbara Pym voilà entamé le challenge de Philippe,
site https://www.livrenpoche.com/
civil-to-strangers-e365649.html
Barbara Pym a vu quelques uns de ses manuscrits refusés, elle en a laissé certains de côté, mais mon exemplaire d'Adam et Cassandra est complété par trois courts romans et quatre nouvelles, qui se laissent bien lire!

Gervase and Flora se déroule en Finlande, mais une Finlande parmi des expatriés anglais, garantie d'ambiances à la Pym.
Home front novel est inachevé; pourtant, que de potentiel dans ce roman montrant un petit village avec toujours ses ecclésiastiques, ses célibataires, sa gentry locale, ses rêves amoureux. Tellement de charme!
So very secret rentre dans la catégorie roman d'espionnage (si!) avec Cassandra l'héroïne entraînée sans le vouloir dans une aventure bien mystérieuse. Coïncidences, un poil beaucoup, action, poursuites, ceci pendant la seconde guerre mondiale. Je n'ai pas boudé mon plaisir;
So, some tempetuous morn reprend des personnages de Crampton Hodnet, roman refusé à l'époque. La nouvelle date des années 50.
Goodbye Balkan Capital se déroule en 1941, The Christmas Visit, le titre donne l'idée (mais sans dévoiler l'occasion de découvrir un chat gourmand prenant ses aises)(un chat, quoi) et Across a crowded Room décrit un dîner parmi des universitaires.

En fait, parfois ces textes écrits en 39 et un peu après fourmillent de détails sur la vie anglaise, l'engagement des femmes, les bombardements, l'entraînement aux soins infirmiers, les enfants recueillis, les rideaux noirs, les chaussettes tricotées...

Pour terminer, un entretien à la radio en 1978, où Barbara Pym parle de ses influences, comment travailler avec des anthropologistes lui a donné à 'cultiver une attitude de détachement  envers la vie et les gens', un écrivain pouvant aussi faire du travail de terrain.

30 commentaires:

  1. Je lirais volontiers l'interview de Barbara Pym ! Vous me donnez envie de la relire, d'ailleurs. Je croyais tout avoir d'elle, mais non. C'est merveilleux de voir qu'on peut encore et toujours découvrir de nouveaux textes à lire.
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le dernier livre, dont j'ignore s'il existe en français, contient en effet des pépites pour les fans absolus. Je l'ai trouvé chez Emmaüs il y a des années.
      Sinon, j'ai lancé des commandes via une librairie pour les (rares) romans qui me restent à lire.

      Supprimer
  2. Je n'en ai lu qu'un, j'avais beaucoup aimé , je compte la lire encore mais pour l'instant je n'en ai pas sous la main.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hélas oui on la trouve difficilement disponible, voir en biblis, bouquineries, ou librairies (existe en poche) et/ou commander. Espérons qu'elel sera rééditée, on dirait que ça commence, pour certains titres.
      Pour ma part, je mets la barre plus haut, je les veux en VO! ^_^ Galère pour trouver, parfois, mais ça fait partie du jeu.

      Supprimer
  3. Je la lisais avec bonheur autrefois, peut être st-ce temps de ressortir les livres poussiéreux?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Espérons que tu ne trouveras pas le texte poussiéreux (moi non, le charme agit toujours)

      Supprimer
  4. Quelle déferlante de Barbara Pym ! Il y en a justement un qui attend sur le dessus de ma PAL, déniché dans une boîte à livres.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand on aime, on ne compte pas! Je ne m'en suis pas lassée. Le problème, c'est que je suis au bout des provisions.
      Ah les boîtes à livre et autres bouquineries!

      Supprimer
  5. Merci pour cette liste, je me promets de découvrir cette auteure depuis un moment, sans savoir par quoi commencer...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait là j'ai presque terminé, le mieux est de commencer par ce qu'on a sous la main. Certains titres sont plus aisés à trouvés, car reparus récemment.

      Supprimer
  6. Déjà ! Merci pour ta participation à mon challenge de l'été. Je connais vaguement le nom de l'auteure mais sans plus.
    Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un univers particulier, mais tout de même universel. Peut-être pas ma dernière participation!

      Supprimer
  7. Je suis rombée dans la marmite Pym avec Adam et Cassandra. Après, j'ai tout aimé !

    RépondreSupprimer
  8. Je l'ai beaucoup lu dans le passé mais cela fait des années que je ne me suis plus penchée sur ses écrits !! Merci de m'en donner envie :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah j'y suis revenue avec plaisir, heureusement elle a quand même beaucoup écrit. N'hésite pas.

      Supprimer
  9. Jamais lu, tu me donnes très envie de découvrir. Un conseil par lequel commencer ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pensais Adam et Cassandra (facile à trouver en poche, de plus) mais après, tu vois...

      Supprimer
  10. Bon sang mais il faut vraiment que je la lise cette fameuse Pym. En plus je suis convaincue que j'adhérerais totalement. Il faut que je me décide sur le premier titre à découvrir. C'est toujours de là que part le problème du temps qu'on met pour découvrir un auteur.:)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec Pym, en fait, c'est suivant ce qu'on trouve en bibli ou ailleurs. Tu vas bien trouver! Je pense que la VO lui ira à merveille...

      Supprimer
  11. Elle est à nouveau publiée dans la collection Vintage de Belfond. C'est franchement une bonne nouvelle, ses romans so british méritaient une nouvelle vie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est exact, au moins deux titres si j'ai bien vu. Ravie de savoir que tu aimes le so british , tu as bien raison!

      Supprimer
  12. Moi qui n'ai jamais lu Pym, par quoi me conseilles-tu de commencer? elle me tente beaucoup depuis un moment; (Quelque chose de court, je prépare la rentrée et je n'ai pas beaucoup de temps pour les lectures hors boulot)pretty please ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tous ses romans sont courts, je crois, dans les 250 pages en moyenne.
      Disons Adam et Cassandra, récemment en poche.
      Ou tu vois à la bibli?

      Supprimer
  13. Je n'ai toujours aps lu cette romancière ! J'en ai dans ma PAL justement... Il ne me reste plus qu'à le lire...

    RépondreSupprimer
  14. Je me suis régalée à lire les livres de Barbara Pym et vient de découvrir chez toi avec grand plaisir cet "Adam et Cassandra" ! Merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un beau roman, très sympathique (et Pym for ever). Il était dans ma PAL depuis des années... N'hésite pas aussi longtemps.

      Supprimer
  15. Un sacré personnage dont je connais quelques éléments de biographie mais que je n'ai jamais lue.

    RépondreSupprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!