vendredi 18 octobre 2019

Un petit tour dans l'Hindou Kouch

Un petit tour dans l'Hindou Kouch
A short walk in the Hindou Kush
Eric Newby
Petite bibliothèque Payot, 2019
(la couverture est celle de la vieille édition
mais la récente n'est pas disponible sur le site de l'éditeur...)
Traduit par Marianne Véron



L'auteur étant un de ces incontournables voyageurs anglais du 20ème siècle, il faut s'attendre à de l'understatement bien british, de l'autodérision, décelable dès le titre car cette short walk, ce petit tour, correspondent tout de même à des zones montagneuses dépassant facilement les 6 000 mètres, qui plus est au nord est de l'Afghanistan, au Nuristan, chez les ex-kafirs convertis à l'islam fin 19ème siècle.

Tout démarre en 1956, Eric Newby est cadre commercial de haute couture, à Londres, et le voilà qui envoie un câble à son ami Hugh Carless, diplomate en poste à Rio de Janeiro : "peux-tu aller Nuristan juin?"
Bingo, c'est parti pour escalader le mont Samir (finalement atteint en 1959 et rétrogradé sous les 6 000 mètres), alors que ni l'un ni l'autre ne s'y connaît en escalade, alpinisme ou autre. Quelques jours d'entraînement dans les montagnes galloises, et les voilà partis avec l'épouse d'Eric Newby (prudemment laissée ensuite à Téhéran, le Nuristan n'étant vraiment pas un coin où emmener une occidentale)(d'ailleurs les femmes du coin travaillent aux champs ou à la maison, et se cachent ou se voilent dès qu'un étranger est détecté).
En dépit de l'impréparation, ils reviendront vivants, amaigris mais contents. La vie dans cette magnifique région est rude et leurs guides pas toujours coopératifs.

Inutile de dire que j'ai apprécié ce voyage sans bouger de chez soi, toujours admirative de ces gens un poil inconscients que rien n'arrête.

https://en.wikipedia.org/wiki/Eric_Newby
En entraînement au pays de Galles
"Un troupeau de moutons nous suivait des yeux, en faisant des bruits qui ressemblaient beaucoup à des rires."
Lors d'une panne de de voiture en Iran
"C'était le genre d'endroit où l'on démonte les  moteurs sans jamais les remonter."

46 commentaires:

  1. Ah oui, le livre qui réunit l'exploration du monde et des confins et l'humour British, forcément, un must !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et tu sais, il en existe plein du genre, j'en raffole et j'en lis dès que je tombe dessus.

      Supprimer
  2. Le genre de récit de voyage que j'aimerai aussi. Tu connais sans doute Redmond O'Hanlon ? En fait d'humour britannique et d'exploration, ses livres sont parfaits !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je connais de nom et viens de découvrir qu'il existe dans ma nouvelle bibli (la troisième, même pas honte!) mais en réserve, je dois donc demander. ^_^

      Supprimer
  3. un must absolu de la littérature de voyage, l'entrainement en Ecosse est un excellent souvenir de lecture mais le périple ensuite est réjouissant aussi
    C'est bien dans celui là qu'ils trouvent asile dans une maison avec des abricotiers fabuleux dont ils se gavent ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela m'aurait étonné que cette lecture t'ai échappé! ^_^ Pas l'Ecosse, le pays de Galles. Oui, là-bas en Nuristan il y avait des abricots, des mûres. En fait on doit dire aussi que leur système gastrique a souffert surtout à cause de l'eau bue.

      Supprimer
  4. Quel plaisir de lire des billets sur autre chose que la rentrée 2019 qui ne me passionne pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben heu... J'en ai lu pourtant, et j'en ai abandonné aussi. ^_^

      Supprimer
  5. Tu me tentes beaucoup encore une fois ! Je découvrirai ce récit avec grand plaisir...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un classique de littérature de voyage (ma came, quoi)

      Supprimer
  6. J'adore la citation avec les moutons !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pour donner une idée du genre d'auteur, qui ne se prend pas trop au sérieux.

      Supprimer
  7. Excellentes les deux citations, rien qu'à les lire, on est partant ;)

    RépondreSupprimer
  8. Voilà une façon de voyager par la lecture et l'imagination, mais ce roman ne m'attire pas particulièrement.
    Bon weekend.

    RépondreSupprimer
  9. Comme d'habitude, je note tous ces récits de voyage. ca me tente toujours :-)

    RépondreSupprimer
  10. Les récits de voyage sont de plus en plus nombreux, difficile de suivre. Je note cet auteur là, mais j'en ai déjà plusieurs qui attendent leur tour.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait ce n'est pas récent, mais cette réédition était trop tentante à la librairie...

      Supprimer
  11. Haha ! Il n'y a que toi pour nous emmener dans des lieux improbables en compagnie d'hurluberlus ! Noté illico !

    RépondreSupprimer
  12. il devrait me plaire, partir sur la routes avec l'auteur cela doit être génial. IL y a longtemps que je n'ai pas testé ce genre d'aventure :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De toute façon on se voit mal refaire le même voyage de nos jours.

      Supprimer
  13. Comme Aifelle j'ai quelques récits de voyages qui m'attendent déjà dans ma PAL, mais voyager par les livres est bien la façon la plus agréable (pour moi en tout cas ;0) Bon week end Keisha, bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Par les livres c'est agréable, parfois frustrant, mais sans danger. Surtout dans des coins plutôt inaccessibles.

      Supprimer
  14. J'adore les récits de voyages, et je regrette d'en lire moins qu'avant. Pourtant, dans le domaine, j'ai quelques classiques dans ma PAL et je viens d'en acheter d'autres récents. Faut que je m'y mette !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais j’attends tes avis!!! Dans ma 'nouvelle' bibli il y a un rayon à explorer (en enlevant ceux que je ne possède pas déjà ^_^)

      Supprimer
  15. Ça me plairait, ça, en alternance avec un polar, le soir. Merci et bon dimanche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon dimanche aussi.
      Oui, c'est moins risqué qu'un polar, le soir, car on ne veut pas à toute force connaître la fin. ^_^

      Supprimer
  16. Bonsoir Keisha, les années 50 permettaient encore aux Occidentaux d'aller dans ces régions. Je ne suis pas sûre qu'on pourrait encore le faire. Et même alors, quand on te lit, ils n'ont pas forcément été aidés avec des guides peu coopératifs. Il faut avoir une certaine dose d'inconscience mais c'est courageux. Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé oui, on est nés un peu tard? Ceci étant, c'était dans des conditions rudes et dangereuses, avec le risque d'y rester. J'ai fouiné et trouvé des videos actuelles de 'tourisme' (encadré) dans le nord nord est de l'Afghanistan, en partant des pays voisins du nord.

      Supprimer
  17. pas tentée .. et puis avec tout ce qui se passe en Himalaya ces temps-ci qui devient une vraie poubelle .. bref, je passe ! je préfère les polars tu le sais !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'alpinisme ne me tente pas du tout, quand aux poubelles, je râle déjà contre ceux qui lancent tout et n'importe quoi dans la nature...

      Supprimer
  18. Ah ça c'est tout à fait le genre de livres qui me parlent, comme tu sais. Payot en a toute une collection. J'ai d'ailleurs toujours le Nicolas Bouvier à lire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bouvier c'est en gros la même époque et le même coin (le seul que j'ai lu)

      Supprimer
  19. Je viens de lire une version plus contemporaine d'un voyage dans la même région (dans les années 90 donc). Et le statut de la femme est toujours le même....
    (For a pagan song de Jonny Bealby, en anglais et pas traduit, je pense)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le statut de la femme ne s'est sans doute pas encore arrangé actuellement...
      Je note le titre, que ce soit en anglais ne me dérange pas, mais après, faut trouver (et pas question de passer par Amachin)

      Supprimer
  20. je suis fan des voyageurs anglais (si possible en vo) je vais le chercher mais pas d'urgence

    RépondreSupprimer
  21. Je suivrais bien (dans mon fauteuil !) ces voyageurs là. Comment d'ailleurs pouvoir refuser une bonne tasse d'humour ?

    RépondreSupprimer
  22. Trop inconscients pour moi, même depuis mon fauteuil.

    RépondreSupprimer
  23. Le récits de voyage je dois pas en avoir lu beaucoup... (Goran : https://deslivresetdesfilms.com)

    RépondreSupprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!