jeudi 7 novembre 2019

Un monde sans rivage

Un monde sans rivage
Hélène Gaudy
Actes sud, 2019


Franchement où les jurés des prix ont-ils la tête, ils tenaient là un roman ou presque roman bourré de qualités. Mais les deux années précédentes le Goncourt était allé à Actes sud, alors ç'aurait fait désordre, une troisième fois? Mais on aurait eu une femme  lauréate, sans se forcer.

Hélène Gaudy m'avait déjà émerveillée avec Une île, une forteresse, sur un sujet difficile mais quel livre! Je luis ai fait confiance une nouvelle fois, surtout que ça rentrait dans une lubie 'Arctique'.

Bon, de quoi ça parle, au fait?

En 1926, l'italien Umberto Nobile fut le premier (avec ses accompagnateurs) à survoler le pôle nord (et le retour ne s'est pas très bien passé, on va dire). On se doute alors que l'expédition Andrée, partie en 1897 d'une île du Svalbard, en ballon, n'a pas réussi alors que son objectif était en gros le même : survoler le pôle. Incroyable de penser qu'il y a en gros un siècle il restait des zones où la main de l'homme n'avait pas mis le pied, et où l'on risquait la mort lors d'expéditions risquées. Quoique, même maintenant, la mer, par exemple, a des mystères, et la montagne des dangers...

Hélène Gaudy d'ailleurs n'hésite pas à parler de Shackleton et Léonie d'Aunet (quelle femme!) mais on s'éloigne du sujet, qui est l'expédition de Salomon August Andrée, Knut Fraenkel et Nils Strinberg, partis dans en ballon en juin 1897, et dont on n'eut plus de nouvelles jusqu'en 1930, quand on retrouva fortuitement les restes d'un campement, des ossements, le journal d'Andrée et des photos, dont celle de la couverture.

Fascinant, non? A partir de là, Hélène Gaudy raconte, imagine. Les trois hommes se sont rapidement retrouvés à marcher sur la banquise durant des semaines. S'ils ont perdus espoir, on l'ignore, le journal et les photos donnent (volontairement?) l'impression qu'ils tiennent bon. Ils continuent à observer, bien manger, en dépit d'une impréparation et d'un dilettantisme incroyables. On fête les anniversaires, on a emporté les drapeaux du pays, ah toute une époque. Nils est attendu par une fiancée, qui aura une demande incroyable après sa mort, des décennies plus tard.

J'aurais aimé avoir dans ce livre plus de photos, évoquées avec talent par l'auteur (sans doute une histoire de droits) et une carte, mais de nos jours chacun peut fouiner sur internet. Alors que nos trois explorateurs sont partis avec des pigeons voyageurs...

Il faut lire cette formidable ode à la force de l'esprit humain, son envie d'aller toujours plus loin, de découvrir l'inconnu, de tenir vaillamment.

Un lien vers cartes et photos, si on tape Expédition Andrée.

Les avis de l'Or des livres, Dominique, Maryline,

46 commentaires:

  1. Mais euh ! Dominique et toi l'avez déjà lu alors que je l'ai tout juste acheté. Oui, nous étions clairement dans la cible, ça a l'air trop bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dominique, mais oui, j'ajoute le lien!
      C'est trop bien , exact. ^_^

      Supprimer
  2. Je ne comprends pas que les jurés du Goncourt, du Fémina, du Renaudot ne fassent pas encore appel à vous... Je découvre cet auteur (je n'arrive pas encore à dire autrice) et je note ce titre sur mon petit carnet et je vais en faire une suggestion d'achat à la médiathèque.
    Merci. Un grand merci.
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh je n'imagine rien, ce roman était dans la première sélection du Goncourt 2019!
      Plus sérieusement, je recommande ce livre, ainsi que Une île une forteresse. Vous voilà parée pour les soirées d'hiver.^_^

      Supprimer
    2. Merci. J'espère alors que l'hiver sera long !

      Supprimer
    3. Il démarre, en tout cas!!!

      Supprimer
  3. Je l'ai repéré et comme il est à la bibliothèque, je vais pouvoir prendre mon tour (heureusement que l'on n'attend pas après le Goncourt pour lire ..)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Finalement mieux vaut qu'il n'ait pas eu le Goncourt ^_^, mais bon, ici j'ai dû attendre... Tant mieux, il y a des lecteurs!

      Supprimer
  4. Je viens de l'emprunter à la bibliothèque, réservé et obtenu rapidement... je commence tout juste, j'espère aimer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'espère aussi, laisse toi faire par l'auteur...

      Supprimer
  5. Tout pareil que Kathel : il vient de rejoindre mes étagères. Après avoir lu le billet de Dominique je n'ai pas pu résister !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai patienté plus d'un mois que le lecteur précédent le relâche...

      Supprimer
  6. Ah, merci pour ce billet. Je me demandais justement ce que pouvait donner ce livre qui m'intriguait (et merci aussi pour le lien vers les cartes!!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pourrais rêver longtemps devant ces cartes et photos, finalement pathétiques et belles...
      Tu peux foncer!

      Supprimer
  7. un livre qui fut un grand plaisir; les photos manquent effectivement mais avec une tablette à côté de soi ça marche !
    je regrette malgré tout que son livre ne soit pas d'une façon ou d'une autre récompensé parce que Tesson ....bon c'est un fourre tout comme il les aime et ça s'arrête là

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tesson n'en avait pas besoin (je compte quand même lire son livre) mais Hélène Gaudy, c'est de l'excellent et méritait d'être reconnu (dans la première liste du Goncourt quand même)!

      Supprimer
  8. Ah, j'adore ton premier paragraphe. Ravie de voir ce livre ici ( le contraire m'aurait étonnée quand même :)), grand coup de coeur pour moi aussi, quel voyage à tous points de vue !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ajoute le lien, goo machin n'indique rien...
      Bon, pour l'instant les lectrices 'sérieuses' (pas les Goncourt, quoi ^_^) aiment et c'est mérité.

      Supprimer
  9. au delà de tous les prix littéraires , il y a nous les lecteurs et lectrices et là tu n'as pas à t'inquiéter quand un livre nous plaît on sait le clamer haut et fort, et cela s'entend!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà, on a nos goûts, nos opinions, parfois celles des critiques professionnels, d'ailleurs. (le jury Goncourt l'avait repéré quand même, soyons justes)

      Supprimer
  10. Il me tente celui-ci mais je n'arriverai pas à le caser pour le moment... Je le garde en tête.

    RépondreSupprimer
  11. Un livre pas pour moi qui ne suis pas fan de romans d'aventuriers.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sûr que le suspense n'est pas trop présent!

      Supprimer
  12. C'est typiquement le genre de livres que j'aime et celui-ci devrait rejoindre mes étagères rapidement.
    Et pour les cartes, les photos, c'est un de mes problèmes. Quand je lis un roman sur un sujet qui me passionne, ça me donne toujours envie d'aller plus loin et je me dis à chaque fois qu'un non-fiction m'aurait plus "nourrie". Bon, rien n'empêche d’enchaîner deux lectures sur le même thème ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es là entre fiction (l'auteur a imaginé des pensées, des possibilités, sans cacher quand c'en est) et non fiction, puisque on part de faits réels, de photos, de documents. Je te recommande son autre livre Une île, une forteresse, non fiction, là. Perso je préfère la non fiction, mais bien racontée. J'aime beaucoup cette auteure.
      Au sujet de lectures sur le même thème, je sens que je vais embarquer avec d'autres explorateurs de l'extrême, comme Shackleton, etc. A caser dans l'emploi du temps.

      Supprimer
  13. Je ne connais pas, mais tu le vends bien...
    Bon vendredi.

    RépondreSupprimer
  14. Ma libraire m'en a dit le plus grand bien. Elle a fait un rapprochement avec le dernier roman de Bérengère Cournut.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, mêmes régions, sauf que là ils sont trois sur la banquise, pas d'autres êtres humains. C'est à lire, bien sûr.

      Supprimer
  15. je ne l'avais pas remarqué, je ne suis pas sûre qu'il me plaise, mais je le note quand même
    quand jury du Goncourt j'ai renoncé à tenter comprendre...
    Par contre le Goncourt des lycéens me plaît presque toujours :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une de mes bibliothécaires attend aussi beaucoup du Goncourt des lycéens.

      Supprimer
  16. Tu titilles mon envie de lire ce livre !

    RépondreSupprimer
  17. Tiens, quelle coïncidence ! En ce moment je suis en pleine lubie arctique mais c'est à cause des ours polaires pour lesquels je suis en train de développer une réelle fascination.:) Oui, je pense que ce livre pourrait bien me plaire (même sans les ours). J'aime ces livres qui sont une ode à l'esprit d'aventures !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Depuis j'ai découvert plein de bouquins d'explorations arctiques ou antarctiques (avec des fins plus ou moins heureuses). Marrant que tu sois dans la même 'phase'. Question ours, ils me fascinent aussi, j'avais beaucoup appris sur eux dans le (génial) Rêves arctiques de Barry Lopez.
      Rassure-toi, ils sont présents dans Un monde sans rivage, côté chassés et sans doute prédateurs.

      Supprimer
  18. Heureusement, nous n'avons pas besoin des prix littéraires pour apprécier un roman ! Je ne connais ni l'auteure ni le livre, mais tu es convaincante, si je le trouve, je le lirai.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je connaissais l'auteur, elle m'avait emballée, alors là, pas de souci. Je ne m'occupe pas trop des prix, je tente quand même leur lecture (on est humain, on est curieux), après, ça ne passe pas toujours.

      Supprimer
  19. Je ne lis que des avis positifs sur ce livre, dès qu'il est dispo à la biblio, je l'emprunte.
    (Je comprends ta grogne sur les prix...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tous les ans on ergote au moment des prix, et puis ça passe, on lit ce qu'on veut. ^_^
      N'hésite pas à découvrir l'auteur!

      Supprimer
  20. je ne l'avais pas repéré en effet, je note!

    RépondreSupprimer
  21. Je l'ai sous les yeux figure-toi que je l'ai emprunté à la médiathèque vendredi :) Je termine celui en cours et je le lis !! Merci pour ta présentation

    RépondreSupprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!