lundi 27 janvier 2020

Prosper à l'oeuvre

Prosper à l'oeuvre
Eric Chevillard
Notabilia, 2019
Illustrations de Jean-François Martin


A la lecture des citations de la page 9, sans aucun doute toutes réellement tirées de romans ayant déjà subi les foudres d'Eric Chevillard, j'hésite entre écarquiller les yeux et être durablement effondrée. Ma foi, quand on lit un Harlequin mouture classique, au moins on sait à quoi s'attendre, c'est dans le contrat. Mais là, s'agissant d'auteurs reconnus, ayant pourrait-on dire pignon sur rue, et pour certains fort sympathiques, que dire?
Une petite pour la route
"Rien n'était tragique. Il savait qu'il existait des navettes entre l'île de la souffrance, celle de l'oubli, et celle, plus lointaine encore, de l'espoir."

Prosper Brouillon, lui, est un auteur que l'on espère fictif, quoique je soupçonne que Chevillard en a rencontré. Prose boursouflée, au grand dam de Max, son éditeur, qui renonce face à la menace de le quitter pour un concurrent. Car il rapporte des pépettes, Prosper!
Prosper qui dévoile tout ou presque de sa vie d'écrivain, n'hésitant pas à conseiller (stages payants), cherchant à écrire sous des cieux en général ensoleillés, flairant les filons des sujets bankables. Cette fois sa muse l’entraîne dans une enquête policière, dont le lecteur de Chevillard suivra l'élaboration, les pistes, les clichés (pour offrir tout de même une histoire qui en vaut d'autres). Bien sûr les méandres de la pensée chevillardesque -ça passe ou ça casse- sont présents, ce qui rend ce roman parfaitement impossible à présenter. Les fans de l'auteur (dont je suis) en feront leur miel.

Les fans? Justement j'ai une liste (aidez-moi à la compléter) : motspourmots, cathulu,


38 commentaires:

  1. Un auteur auquel tu es fidèle ! Et que je n'ai toujours pas lu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mieux vaut ne pas les enchaîner, mais de temps en temps, je ne le rate pas!!!

      Supprimer
  2. Comme Aifelle, malgré Les absences du Capitaine Cook sur ma PAL (recommandé par Athalie, mais je ne sais pas si elle est fan !), je n'ai toujours pas lu cet auteur pourtant bine intrigant...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben alors, faut régler ça! (mais je préviens, ça passe ou ça casse)

      Supprimer
  3. Y a un nouveau Chevillard ? Ah la la, c'est ça de snober le rayon littérature française, je l'ai loupé. Faut que je retourne en librairie ! Cher Prosper...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement ma réaction quand j'ai découvert les billets de lectrices attentives! Hé oui, Prosper...

      Supprimer
  4. Lu il y a trèèèès longtemps La nébuleuse du crabe. Rien lu depuis.

    RépondreSupprimer
  5. Je ne connais pas mais c'est assez tentant.
    Merci pour la découverte.

    RépondreSupprimer
  6. Ah ça, les aventures de Prosper, on ne s'en lasse pas (ricanement méchant sous cape)...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci d'avoir attiré mon attention sur ce nouvel opus...

      Supprimer
  7. Mais où vas-tu chercher tous ces livres inconnus?

    RépondreSupprimer
  8. Tu peux me rajouter dans les fans, quoique ça fait un moment que je ne suis pas revenue à lui !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec les Prosper Brouillon, tu as de quoi t'amuser...

      Supprimer
  9. C'est un auteur que je n'ai toujours pas lu et dont tu es fan ! Y arriverai-je un jour ? Il y a tant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il a la gentillesse de proposer des livres courts. ^_^

      Supprimer
  10. Je vois que tu es fan mais que tu hésites aussi à le recommander. Je comprends aussi que cet auteur de moque des autres écrivains . Je ne peux pas dire que je sois sûre d'avoir envie de me lancer dans cette lecture.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il ne se moque pas de tous, tu sais. Je donne une citation assez éclairante sur le genre de prose qu'il n'aime pas.

      Supprimer
  11. Ne l'ayant jamais lu, tu me proposes quel titre pour le découvrir?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heu je ne sais pas. J'ai commencé par L'auteur et moi, ou bien par un des Autofictifs. Tu as aussi Défense de Prosper Brouillon (oui, juste avant), etc. à toi de voir en bibli!

      Supprimer
    2. merci, je vais déjà regarder ces titres-là!

      Supprimer
    3. A voir ce que ta bibli propose, et puis fais tes essais!

      Supprimer
  12. toujours pas lu cet auteur donc j'hésite encore plus :-)

    RépondreSupprimer
  13. Je ne connais pas l'auteur, mais ça me tente fort, cette dérision!

    RépondreSupprimer
  14. Le nouveau Chevillard ! Super, je l'avais loupé ... Et il a l'air super bien, en plus .... Tu peux me mettre dans les fans, même si il n'y a pas une seule note d'un de ces livres sur le blog ( je n'arrive pas à résumer mon plaisir, parfois ...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pareil, j'ai appris son existence par un blog, et... il me le fallait! Pareil, je ne parle pas de tous. Mais fan (sans trop les enchaîner non plus)

      Supprimer
  15. Bonsoir Keisha, je n'ai lu qu'un roman d'Eric Chevillard, "L'explosion de la tortue" qui ne m'avait pas totalement convaincue. Prosper à l'oeuvre pourrait me faire changer d'avis sur cet écrivain. Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exact, Prosper parle plus d'écriture, de vie littéraire, etc.

      Supprimer
  16. encore un auteur que je ne connais pas ! Et comme tu penses que ce roman est impossible à présenter... donc difficile pour moi de m'en faire une idée, je vais passer, puisque je ne m'ennuie pas pour autaut !

    RépondreSupprimer
  17. Ça marche pour moi, j'espère le trouver quelque part. Pas évident à présenter, Chevillard, d'autant qu'on doit prévenir (et se réjouir en même temps) que le gaillard et son écriture sont inqualifiables, voire indomptables :-)
    Le titre est savoureux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sûr qu'il est parfois cruel, mais son autofictif peut être capable de tendresse. Son côté souvent décalé et 12ème degré peut désarçonner ou déplaire.

      Supprimer
  18. Je ne connais pas cet auteur, et je ne suis pas sûre que cela me plairait.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faut juste essayer pour le savoir (ses livres sont courts!)

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!