lundi 24 février 2020

Vie de Gérard Fulmard

Vie de Gérard Fulmard
Jean Echenoz
Les éditions de Minuit, 2020


A une époque je pensais Echenoz calibré écrivain Minuit sérieux et illisible, et depuis je l'ai découvert comme légèrement brindzingue (dans ses écrits) avec des histoires improbables rondement menées.

Gérard Fulmard est un ex-steward viré pour faute lourde, qui va tenter de se lancer dans les enquêtes privées, hélas avec peu de succès, en tout cas non sans conséquences pour lui.
Ajoutons un accident catastrophe pas loin de chez lui (il habite rue Erlanger, ce qui vaudra au lecteur des anecdotes), un drôle de parti politique où ça se tire dans les pattes pour le pouvoir, et un enlèvement.
Tout est narré avec un humour pince sans rire, un souci du détail, des explications souvent repoussées (ou absentes).

A lire pour les fans de l'auteur, ou ceux désirant le découvrir.

68 commentaires:

  1. Je ne suis pas fan de l'auteur, donc je ne suis pas très motivée.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Keisha, moi j'ai adoré la description du requin digne des dents de la mer. Un roman sympa et quelle écriture. Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Argh quel passage horrible, pas dans la description, mais dans les images que ça évoque...

      Supprimer
  3. Jamais lu, je ne crois pas que je commencerai par celui-ci ( même si je reconnais que la fantaisie en est tentante )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as le choix, mais je ne peux te conseiller, en fait j'en ai lu très peu.

      Supprimer
  4. Je l'ai lu mais je n'ai pas trop su qu'en dire : ni vraiment critiquable, ni vraiment enthousiasmant... Oui, c'est bien écrit, mais très léger, tout de même.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas un grand cru, alors? Mais plaisant à lire.

      Supprimer
    2. Je ne connais pas assez l'auteur pour dire si c'est un "petit" cru. J'ai préféré "Courir", largement, il m'avait vraiment emballée !

      Supprimer
    3. Ah il me faut lire 'Courir', alors, je visais plutôt son Goncourt.

      Supprimer
  5. Réponses
    1. C'est spécial, mais il faut croire qu'Echenoz aime s'amuser.

      Supprimer
  6. Avoue que depuis que tu sais que Chevillard est édité aux Éditions de Minuit, ton opinion sur cet éditeur s'est améliorée !
    Echenoz ne me dit rien, je lirai peut-être certains titres précédents, mais pas celui-ci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pfff! j'ai déjà abandonné Toussaint, mais lu Duras, Butor, Ravey, Viel, et surtout Pierre Bayard. Je lis donc cet éditeur! Même Rouaud, découvert bien tard, et qui a filé.

      Supprimer
  7. Je n'ai lu qu'un roman de cet auteur que je n'avais pas aimé. Alors je ne suis guère tentée par une autre expérience pour l'instant.

    RépondreSupprimer
  8. Pourtant archi fan de cet auteur, j'ai été assez déçue de cette lecture. Bises

    RépondreSupprimer
  9. Je ne connais pas du tout l'auteur, je vais voir ce qu'il a écrit si j'ai envie de le découvrir un jour ;)

    RépondreSupprimer
  10. Depuis que, comme toi, j'ai découvert qu'il n'était pas ce que je pensais qu'il était, je le suis, je remonte le fil et je me délecte. Mais je conçois très bien qu'il puisse laisser à l'écart. Celui-ci n'est pas son meilleur mais, franchement, quand on aime... ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je le croyais hyper sérieux et hyper intello, à une époque, hé bien non, il s'amuse!

      Supprimer
  11. Réponses
    1. Oh une lecture sans souci, qui va très vite. J'ai envie de continuer quand même avec l'auteur.

      Supprimer
  12. Bon alors je vois qu'un archi-fan de l'auteur est déçu moi qui suis déjà mitigée à son égard je vais laisser passer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans tous ses romans c'est sûr qu'il peut décevoir,, mais pas question de lâcher, ni le roman, ni l'auteur.

      Supprimer
  13. Ton avis est plus positif que celui de Philisine mais tu n'as pas l'air suer enthousiaste quand même, je me trompe?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben j'aurais peut-être aimé une autre fin, ou que ça aille moins vite parfois, mais le plaisir était là.

      Supprimer
  14. Ce ne sera pas pour moi !
    Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  15. Comme Krol, mon seul essai avec cet auteur (Envoyée spéciale) a été un flop total !! Je passe donc sans regrets !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah Envoyée spéciale, j'ai découvert là qu'Echenoz pouvait se lancer dans n'importe quoi, et j'ai tellement aimé!

      Supprimer
  16. J'en avais lu un, il y a quelques années, mais il ne m'avait pas du tout marquée. Je ne sais même plus lequel c'était. Peut-être l'occasion de retenter ma chance...

    RépondreSupprimer
  17. Je l'ai celui-là... je ne sais pas si je vais le déouvrir avec ce roman ou avec Courir.

    RépondreSupprimer
  18. Un auteur que je n'ai jamais lu, mais qui ne me tente pas trop.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faut faire comem moi avec Modiano par exemple, on essaie.

      Supprimer
  19. Jamais lu et je pense que cela n’est pas pour moi (Goran : https://deslivresetdesfilms.com)

    RépondreSupprimer
  20. Tu n'as pas l'air super emballée... J'ai prévu de le lire mais je suis en liste d'attente à la médiathèque où il est très demandé...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A ma bibli il est arrivé avec plein de nouveautés, empruntées, j'ai donc eu le champ libre... Les Lemaître et Springora sont forcément 'disparus'. Ne t'inquiète pas, lis-le, je pense que tu t'amuseras.

      Supprimer
  21. Je le tenterai peut-être un jour. Je le visualise aussi comme sérieux et illisible.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout faux! (dans ce que j'en ai lu c'est lisible et barré - ta came, quoi)

      Supprimer
  22. Je ne suis pas fan de l'auteur mais cela peut changer...il y aura peut-être un déclic pour un de ces livres. A voir donc ! Merci de nous le présenter

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il propose aussi des biographies romancées, semble-t-il, cela peut être intéressant.

      Supprimer
  23. Acheté le jour de sa sortie. Yapluka !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es pire que moi, qui ai attendu la bibli... (mais pas trop, ouf)

      Supprimer
  24. J'adore l'humour pince sans rire, je note !

    RépondreSupprimer
  25. J'ai beaucoup aimé et beaucoup ri :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand on aimé, on en profite bien!
      (j'ai enlevé le commentaire en doublon)

      Supprimer
  26. J'avais bcp aimé l'écrivain sérieux avec 1914.
    Par contre, j'ai eu bcp de mal à adhérer avec l'écrivain facétieux via "envoyée spéciale", du coup, je ne me frotterai pas à ce Gérard Fulmard !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Là c'est son côté facétieux, mais il me reste à découvrir le versant sérieux...

      Supprimer
  27. ah mais oui, Echenoz est un sacré rigolo, j'adore son humour ! Hâte de lire celui-ci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il semble qu'il ait écrit du moins rigolo, mais j'irai quand même!

      Supprimer
  28. Tiens, tu le recommandes même à ceux qui ne l'ont jamais lu alors que jusqu'à présent, les blogs (dont pas mal pas très enthousiastes) recommandaient plutôt de découvrir l'auteur avec un autre tire...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai jamais lu ses romans plus 'documents' et a priori moins foutraques. Alors là je préviens, ça peut bousculer, mais le lecteur qui aime ça peut se lancer!
      De toute façon, c'est court, peut se procurer en bibli, donc aucun risque...

      Supprimer
  29. Heureusement que je vous suis, je serais passé à côté de cette nouveauté (je ne suis plus les éditeurs de près). Je suis curieux de suivre l'évolution de cet auteur toujours surprenant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une nouveauté repérée sur les blogs, et vite arrivée à la bibli! C'est le deuxième que je lis de l'auteur, j'apprécie son côté décalé, découvert dans envoyée spéciale, mais il semble qu'il a écrit du plus 'sérieux'.

      Supprimer
    2. Vous me rappelez que j'ai lu "Envoyée spéciale" et je retrouve dans le billet écrit à l'époque quelques subtilités dont je ne me souvenais pas. J'aime aussi le qualificatif guilleret qu'on a donné à ce roman.

      Supprimer
    3. Guilleret, joli mot qu'on aimerait ne pas voir disparaître, tiens!

      Supprimer
  30. Je pensais avoir laisser un com' mais visiblement non. Je n'ai pas été du tout emballée parce que j'attendais mieux d'Echenoz que j'adore.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela se lit avec plaisir, mais je te comprends, on peut rester perplexe.

      Supprimer
  31. Je vais bientôt l'écouter :-)

    RépondreSupprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!