lundi 29 juin 2020

Le petit-fils

Le petit-fils
Little Faith
Nickolas Butler
la cosmopolite Stock, 2020
Traduit par Mireille Vignol



Lyle Hovde et sa femme Peg sont des sexagénaires tranquilles, un couple uni; le drame de leur vie, c'est d'avoir perdu un fils en bas âge, mais leur fille Shiloh, adoptée, est mère d'Isaac, mignon petit garçon de 5 ans. Tout baigne dans le bonheur serein d'une petit ville américaine, avec famille et amis. Un bonheur pas gnangnan, finement observé.

Jusqu'au jour où Shiloh se met à fréquenter une église moins conventionnelle et ne plus voir que par les yeux du responsable, Stephen. Lyle n'est pas très croyant, en dépit de rapports amicaux avec son pasteur habituel, Charlie. Là aussi les avis sur foi et comment la considérer dans sa vie sont plutôt l'objet de discussions intéressantes et variées.

Voilà un roman que j'ai dévoré, charmée par l'ambiance douce, les rapports entre grand-père et petit-fils. De magnifiques moments, particulièrement grâce aux pommes du Wisconsin en particulier, sans oublier les vieilles amitiés. Tiré d'une histoire vraie, quant à un événement tragique. Nickolas Butler, sans grands effets de manche, avec subtilité et empathie, sait faire passer les ressentis et aborde un problème qui peut arriver à tous les grands parents.

Les avis de krol, eva, et pop up monster dont je viens de voir le billet!, alex,

40 commentaires:

  1. J'ai bien aimé les romans de Butler que j'ai lus. Il se tient juste à la limite entre l'ambiance sympa et le tradi tendance conservateur avec l'omniprésence de la famille, de la religion, l'engagement etc... Le genre de roman réconfortant, qui finit bien grâce aux gens sympas de ce bas monde, mais sans être gnangnan (si on n'en lit pas trop de suite).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qui finit bien, là je ne sais pas trop, et c'est pour moi un intérêt du roman. Quelle belle fin!
      Maintenant j'ai bien envie d'en lire d'autres, là je découvrais son univers, assez traditionnel tu as raison.

      Supprimer
  2. le thème est tentant en tout cas

    RépondreSupprimer
  3. Peu de foi ? Un peu de foi ? Comment traduirais-tu le titre original ? Je note ce livre pour le regard du grand-père sur son petit-fils et ce sujet peu abordé. Bonne journée, Keisha.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai fait exprès (quoique je le fasse quasiment toujours) de donner le titre d'origine. Puisqu'il a son importance, c'est le choix de l'auteur, et ça parle de foi quand même. Petite foi? Un peu de foi? Je ne sais pas. les deux peuvent convenir au contenu du roman.

      Supprimer
  4. Tu me donnes envie de découvrir ce livre ! je n'ai pas encore lu cet auteur en plus.
    Merci pour la découverte d'autant plus que c'est tiré d'une histoire vraie :)
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Disons que le problème (grave) est bien possible (aux Etats Unis en tout cas)

      Supprimer
  5. ma copine québécoise l'a trouvé trop "religieux", moi j'avais lâché son premier roman car je m'y ennuyais ferme et le début de ton billet me dit qu'on repart sur le même rythme..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, on discute pas mal de foi, de religion, mais pas que, j'ai aimé cette ambiance qui change des romans américains à 100 à l'heure. Mais je ne connaissais pas l'auteur, je découvre.

      Supprimer
  6. Un auteur que j'aimerais bien découvrir et ce titre ci me tente davantage que le précédent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Curieusement, les autres ne me tentaient pas, mais là je pourrais y revenir.

      Supprimer
  7. Quel hasard d'avoir publié ça quasi en même temps !
    En effet, j'ai moins aimé que toi, sans doute le côté trop traditionnel et religieux, mais aussi la trop grande simplicité. Mais j'ai malgré tout passé un moment agréable, bien que vite oublié.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est drôle, quoique ici c'était une nouveauté de la bibli...

      Supprimer
  8. J'aime bien ce qui est tiré d'histoires vraies, alors, ce livre pourrait me plaire.
    Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un thème qui hélas peut se révéler d'actualité.

      Supprimer
  9. Je l'ai lu il y a quelques mois et j'ai beaucoup aimé aussi. Butler a un talent fou pour créer des personnages subtils, humains, très attachants. J'ai aussi lu Retour à Little wing et des hommes de peu de foi qui sont très bien aussi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sens que je risque d'emprunter le même chemin! Ce genre de roman m'attache beaucoup.

      Supprimer
  10. Ce titre a vraiment l'air très bien, je n'ai lu que du positif à son sujet. J'avais bien aimé retour à Little Wing de cet auteur, mais je crois qu'il m'avait manqué une certaine intensité, ce qui explique sans doute que je n'ai jamais eu envie d'y revenir. Mais là, je suis tentée, oui...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne peux rien dire, c'était le premier, mais je pense y revenir.

      Supprimer
  11. Toujours pas lu cet auteur. Pas sûre que je me laisse entraîner un jour mais bon, on ne sait jamais.:)

    RépondreSupprimer
  12. J'ai beaucoup aimé cette lecture . J'ai trouvé que l'on était bien avec ces personnages. Et sans être dans le glauque absolu on est quand même dans le tragique .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (je n'ai pas trouvé de billet)
      Sinon, oui, il y a péril dans ce roman, mais sans en ajouter, la réalité suffit.

      Supprimer
  13. Un livre que j'ai déjà noté et que je lirai car j'ai apprécié ce que j'ai lu de cet auteur jusqu'à présent. Merci pour ton ressenti.

    RépondreSupprimer
  14. Un roman magnifique. Comme toi, j'ai aimé ce lien entre le grand-père et son petit fils.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'est-ce pas? J'ai ajouté le lien, je me souvenais bien de la photo avec les pommes!

      Supprimer
  15. Je veux tellement qu'on me fiche la paix que si je suis sûre d'une chose dans ma vie, c'est que je ne me ferai jamais avoir par une secte ou autre.
    Tu parles bien de ce roman, en douceur et tranquillité, ça donne envie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est Shiloh qui se laisse éblouir, mettant en péril la vie de son fils. Mais c'est plus subtil, comme roman, tu sais.

      Supprimer
  16. Je n'ai toujours pas lu son précédent roman qui me tentait aussi bien.

    RépondreSupprimer
  17. J'ai bien aimé (beaucoup, même) les précédents romans de cet auteur. Je suis sûr que celui-là me plaira autant.

    RépondreSupprimer
  18. le côté tradi et religion...ça me fait un peu hésiter...je ne suis vraiment pas religion, du tout. mais tu en parles si bien. ^_^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On est plutôt dans les discussions entre amis, les questionnements sans réponses définitives, et aussi les dérives de certaines sectes. Mais il n'y a pas que cela dans le roman, tu sais.

      Supprimer
  19. Je suis bien contente que tu aies trouvé autant de plaisir à lire ce roman que moi !

    RépondreSupprimer
  20. Ce que tu en dis me plaît beaucoup, et comme Retour à Little Wing m'avait charmé, je note !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela se confirme, je dois en lire un autre de l'auteur!

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!