lundi 7 septembre 2020

Des vies à découvert

Des vies à découvert
Unshelterd
Barbara Kingsolver
Rivages, 2020
Lu en VO, à l'origine Faber et Faber 2018


J'aime tellement l'auteur que je n'ai guère hésité à me lancer dans la VO, mais il vient de paraître en français (Papillon, excellent billet).

"Unsheltered, I live in daylight" ou, en gros, Vivre à découvert, c'est vivre à la lumière.

De nos jours, aux Etats-unis, durant les primaires avant l'élection de 2018. La famille de Willa réside à Vineland, dans une maison se délabrant de plus en plus. Hélas les moyens manquent, jusqu'à demander l'aide médicale pour les soins de son beau-père (fan du candidat républicain, jamais nommé). Ses deux enfants ont vraiment pris des routes différentes, l'un dans la finance, l'autre sensible aux problèmes d'écologie et d'environnement.

Années 1870, même endroit, Thatcher, marié à une jolie petite femme corsetée et frivole, professeur de sciences dans un établissement de Vineland, ville sous la coupe du capitaine Landis, une sorte de fondateur, fait connaissance de sa voisine, Mary Treat, en qui il reconnaît une âme soeur. Celle-ci observe les animaux et les plantes, correspond avec Darwin, dont les idées sont farouchement combattues à Vineland et ailleurs.
La maison de Thatcher, elle aussi, tombe en ruines.

Des histoires narrées en parallèle, qui se répondent subtilement, ces maisons sont l'image de ces vies, qui vont devoir changer, petit à petit le délabrement s'aggrave, mais il y aura de l'espoir (voir la citation au début du billet). Je précise que Vineland, New jersey, existe réellement, Charles Landis et Mary Treat, entomologiste et botaniste, sont des personnages réels.

J'ai pris un grand plaisir à cette lecture, forcément. Barbara Kingsolver sait rendre ses personnages sympathiques ou compréhensibles, exposer leurs points de vues et leurs différences (parfois un  poil longuement), et ouvrir la voie vers un avenir positif pour eux.

Des avis sur babelio, motsàmots,

46 commentaires:

  1. Avec la couverture je pensais à une grande saga anglaise, grande maison en ruine et famille décomposée... bon ça a l'air d'être un joli roman.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Excellent roman, crois-moi. La couverture montre bien le genre de maison dont parle le roman (maison qui menace ruine, c'est sûr)

      Supprimer
  2. Encore bravo pour la lecture en vo, je suis toujours autant impressionné... (Goran : http://deslivresetdesfilms.com)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parler et lire, ce n'est pas pareil, mais je maintiens quelques connaissances (et quelques neurones?) ^_^

      Supprimer
  3. C'est très tentant, peut-être un peu long pour moi en ce moment (et je ne parle même pas de la VO !). Il est dûment noté toutefois, pour les soirées d'hiver, sans doute !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il résistera à peu de soirées, hiver ou pas. ^_^

      Supprimer
  4. tu penses bien qu'il est sur mon étagère, un roman de cette femme ne se laisse pas passer

    RépondreSupprimer
  5. C'est l'élection de 2016 (oui, le temps passe, la prochaine est pour novembre ;-) ). Pour moi c'est un excellent roman, qui va me marquer un petit moment je pense.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait, excellent, et pour novembre 2020 on n'est sûr de rien...

      Supprimer
  6. Ah, j'ai des romans en VO depuis des années chez moi, et je ne les sors jamais de ma PAL... C'est dommage. Bon, pour ce roman, je ne vois rien qui me fait Tilt à priori, donc j'oublie, malgré ton enthousiasme !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un poil trop long? Mais chaque 'histoire' est parfaite pour toi. Honnêtement, ça te plairait, ce roman.

      Supprimer
  7. je commence à saturer des romans qui mélangent les époques, c'est un procédé trop souvent utilisé et qui perd de son attrait pour moi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exact, un procédé souvent utilisé. Au départ je l'ignorais, et puis, pourquoi pas, avec Kingsolver cela s'est bien passé!

      Supprimer
  8. Ce Kingsolver me tente bien... je n'aime pas toujours vu que je la trouve parfois moralisatrice, mais là, yep. Tentée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu le trouveras aisément (et en VO, c'est en poche!)

      Supprimer
  9. Un auteur que je me suis promise de suivre le tout est que j'arrive à la trouver à la médiathèque et que je me remette à lire davantage car cet été j'ai levé le pied, j'avais du monde constamment à la maison, c'est aussi du plaisir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La lecture c'est important (j'ai besoin d'au moins quelques minutes le soir au lit), mais les gens c'est essentiel aussi! On peut reprendre un livre, mais les rencontres, c'est sur le moment qu'il faut les vivre.

      Supprimer
  10. Contente que tu aies aimé, mais je ne suis pas vraiment surprise :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vraiment un bon roman, un des meilleurs de l'auteur.

      Supprimer
  11. Déjà repéré grâce à Papillon... Ça pourrait être ma première rencontre avec l'auteure

    RépondreSupprimer
  12. J'avais tellement aimé "Des yeux dans les arbres" (mais qu'est-ce que ce livre m'a fait pleurer !!) que depuis, j'ai un peu relu cette auteure, sans déplaisir, mais toujours un peu déçue au regard de mon immense attente la concernant..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il me reste à lire Les yeux dans les arbres. Sinon, sans doute certains titres sont moins intéressants, mais là c'est bien!

      Supprimer
  13. Je l'avais repéré celui-ci et tu me confortes dans mon envie de le lire.

    RépondreSupprimer
  14. J'avais trouvé très long l'histoire des papillons donc j'hésite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les papillons c'était bien, Un été prodigue, encore mieux, et là c'est bien aussi, mais si tu hésites emprunte le en bibli (j'ai reconnu quelques longueurs dans les discussions)(même si elles sont intéressantes)

      Supprimer
  15. je n'ai toujours rien lu de l'auteure, en fait je ne sais par lequel commencer...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi pas celui-ci? Ou un de ses anciens? Je sais, je n'aide pas. ^_^

      Supprimer
  16. Aaah oui, elle il faudrait que je la lise un jour, depuis le temps que je le dis ! (mais bon, il y en a quelques autres comme ça) Je vais voir si je peux la caser en 2021. Mais peut-être pas avec ce livre, plutôt avec un de ses plus connus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A toi de voir. Cela se lit bien. Oui, des auteurs sympas comme elle, on en a!

      Supprimer
  17. Très belle chronique, on ressent que tu as aimé cette lecture !
    Merci pour la découverte !
    Bon après-midi

    RépondreSupprimer
  18. J'en avais lu un que j'avais abandonné... Je ne sais plus lequel... Mais quand je vois votre enthousiasme et celui d'autres lecteurs qui ont toute ma confiance, j'hésite. Pourquoi pas retenter ?
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  19. J'aime bien cette auteure, que je n'ai pas lue depuis un moment pourtant. Ce titre semble traiter avec romanesque la thématique écologiste, ça me plaît bien, ma foi ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On peut aussi voir les choses ainsi, donc, raison de plus!

      Supprimer
  20. Déjà repéré et je l'avais coché lors de l'opération "Masse critique" de Babelio. J'en ai eu un autre mais je le garde en mémoire !

    RépondreSupprimer
  21. Mon auteure préférée! J'ai vraiment hâte de découvrir ce nouveau livre!
    Daphné

    RépondreSupprimer
  22. Je l'avais découverte grâce à toi, et ton billet me donne envie de la relire.

    RépondreSupprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!