lundi 4 janvier 2021

Une saison à Hydra

Une saison à Hydra
The sea change, 1959
Elisabeth Jane Howard

Quai Voltaire, 2019
Traduit par Cécile Arnaud
Introduction de Sybille Bedford

 Oui, Jane Elisabeth Howard est l'auteur de la saga des Cazalet, et cette saison à Hydra me donnerait plutôt envie d'aller voir ça de plus près. En attendant, ce roman est un tout, et permet d'apprécier le talent de l'auteur.


Emmanuel Joyce est un auteur dramatique suffisamment connu pour avoir son avis sur l'adaptation de ses pièces. Marié depuis une vingtaine d'années à Lilian, il a le chic pour être attiré par les jeunes comédiennes ou secrétaires qui défilent. Lilian, minée par différents drames et une santé fragile, mène une vie futile et égocentrique. Avec Jimmy, jeune homme assistant d'Emmanuel et homme à tout faire, ils voyagent d'un endroit à l'autre, souvent à l'hôtel, à Londres et New York pour la première moitié du roman.
Emmanuel n'étant pas satisfait d'une comédienne, il faut en trouver une, la recherche à New York est vaine, et l'idée arrive de prendre Alberta, jeune fille engagée comme secrétaire, simple, sans fards, lumineuse, mais ne connaissant rien au théâtre bien sûr. Le groupe se déplace donc à Hydra, sublime île grecque magnifiée par Elisabeth Jane Howard, où Emmanuel doit tenter d'écrire sa nouvelle pièce et Alberta s'entraîner.


L'on passe d'un personnage à l'autre, Alberta son journal et ses lettres, Lilian, Jimmy, leurs pensées aussi, et Emmanuel vu par l'auteur, avec des recoupements possibles. Fort jolie construction de la narration, où s'insèrent des informations sur le passé des personnages. Et puis ces paragraphes de descriptions de personnages même secondaires et d'une île enchantée... Tout cela m'a énormément plu. Après, j'avoue que j'ai parfois eu du mal à ressentir une chaude empathie pour les personnages principaux ( après tout ce n'est pas toujours un critère de qualité), en dépit d'enfances malheureuses, deuils et autres. Mais c'est tellement bien raconté! Et puis, à Lilian déclarant "Je trouve qu'il devrait y avoir au moins un chat dans toutes les maisons.", j'ai tendance à beaucoup pardonner. Car il y a un chaton (oups), un gamin, des personnages secondaires bien croqués et attachants.


Quelques passages, mais j'aurais pu en citer plein!
 "Le lendemain matin, fit remarquer Lilian alors qu'ils marchaient vers le port, ressemblait exactement à un Dufy. Il y avait une forte brise, la mer était d'un bleu pétrole et agitée d'un clapotis régulier, et les caïques colorés - roses, verts ou violets- cabriolaient sur leur ancre. De nombreux petits nuages blancs traversaient le ciel à vive allure, les auvents de toile des magasins et des cafés battaient avec un enthousiasme arythmique, et la dizaine de chats du port se comportaient tous comme des gangsters ou des agents secrets de théâtre. Seuls les ânes et les mules se tenaient tête basse, l'air calmes et désabusés, comme si, dit encore Lilian, ils tentaient de retenir leur souffle pour faire passer une crise de hoquet."
 " Elle entra, vêtue comme l'étaient les femmes actives d'il y a vingt ans : le tailleur bleu marine classique, censé être indémodable mais qui pourtant vieillissait aussi sûrement qu'un visage, un chemisier blanc à col lavallière, des boucles d’oreille en perles, aussi éloignées de leur fonction que des fruits en conserve. Des cheveux disciplinés avec la même gaieté sévère qu'un jardin municipal, et un visage dont toute l'énergie avait jusqu'ici servi à résister à l'inattendu."
"J'ai fini Middlemarch. Maintenant je m'attaque à Villette : c'est agréable d'avoir avec moi des livres de chez nous, et je me souviendrai toujours de les avoir lus ici."


 Les avis de Nicole, Kathel,

52 commentaires:

  1. Tu es plus convaincante que Kathel sur ce coup-là, mais je ne sais pas trop .. On verra si je le croise à la bibliothèque.

    RépondreSupprimer
  2. Je l'ai commencé hier et j'aime beaucoup !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une ambiance, et des détails si bien écrits.

      Supprimer
    2. Terminé hier soir. Un roman magnifique. Je pense même que je vais l'acheter pour l'avoir sous la main. Merci encore.

      Supprimer
    3. C'est vrai que certains passages méritent relectures...

      Supprimer
  3. Ton avis est tentant, mais j'attends encore un peu, peut-être me tournerai-je d'emblée vers la saga Cazalet, un des "buzz" livro-bloguesque de l'année 2020, quand même !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La saga, c'est 5 tomes (ou 4?) alors là j'ai une idée (favorable, finalement) sur l'auteur.

      Supprimer
  4. Tu nous emmènes au soleil ! Bonne année à toi. ( il semble qu'il faudra lire G.Eliot cette année :))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heu, l'ile n'arrive pas tout de suite, mais c'est un éblouissement, cette ile!
      G Eliot? Un anniversaire? Ma foi, j'ai l'intention de lire le livre de M Ozouf sur elle, dont j'ai lu quasiment tous les romans disponibles.

      Supprimer
  5. Tu es plus enthousiaste que moi, assurément. J'attendais d'arriver en Grèce, et j'ai trouvé que l'auteur prenait trop son temps... Je ne dirais pas que le titre et la couverture sont trompeurs, mais tout de même... Sinon, j'ai bien aimé l'évolution des personnages, et donc plutôt la fin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le titre d'origine est moins trompeur, mais quelle île merveilleusement décrite! Et tous ces détails...

      Supprimer
  6. Quelle belle chronique ! tu donnes envie de découvrir ce roman... je me le note du coup :)
    Je te souhaite une belle journée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Figure-toi qu'à le relire je l'ai aussi trouvée bien! ^_^ En tout cas elle donne envie...

      Supprimer
  7. J'ai commencé et puis je l'ai laissé de côté, je pense que comme tu le dis cela tient aux personnages. Mais je vais persévérer, jusqu'à leur arrivée sur l'île et nous verrons...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour les personnages, ça s'arrange un peu. Mais quelle écriture! Et l'île! (quand elle arrive)

      Supprimer
  8. Evidemment, un petit détour par une île grecque ne serait pas pour me déplaire !

    RépondreSupprimer
  9. Je le note vu ton avis enthousiaste mais ma liste est si longue que je ne sais pas encore quand je pourrais le lire. Merci pour tes avis éclairés et tout ce que tu partages ici. Et, c'est de saison mais sincère, je te souhaite une douce année avec plein de lectures et bien entendu, la santé...Belle journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A toi aussi, je souhaite belle année, et de pouvoir rencontrer amis et famille comme tu le désires.
      Pour le livre, pas de souci, c'est en fonction des choix qui s'offrent.

      Supprimer
  10. je suis tombée sur les Cazalet genre la semaine dernière, en anglais d'abord avant de voir la traduction. Je ne pense pas être tentée par celui que tu as lu. Des personnes un peu trop égocentrés je crains

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas très sympathiques au départ, oui... Mais l'ambiance m'a plu, et quelle île! J'espère lire ces Cazalet, là c'était un test de l'auteur.

      Supprimer
  11. Les paysages, la narration, la douce indolence des heures chaudes de l'été grec... pourquoi bouder son plaisir ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah cette île (et les chats) c'est du bonheur, je donne pour une fois beaucoup de passages...

      Supprimer
  12. Je ne t'ai pas encore présenté mes voeux alors je te souhaite une bonne année livresque avec de belles découvertes et la meilleure année possible en dehors des livres malgré les événements extérieurs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà des voeux parfaits et complets! Je vais copier et te présenter les mêmes. ^_^

      Supprimer
  13. Comme tu peux l'imaginer, j'adore quand tu mets des extraits du livre que tu aimes et dans ce cas on comprend ce qui te séduit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A les relire, j'aime encore plus! Il me faut les Cazalet!

      Supprimer
  14. Ah mais j'ai toujours cru que ce titre faisait partie de la fameuse saga des Cazalet. Bon, je vois que tu es tombée sous le charme et que tu es prête pour cette saga maintenant. Pour l'instant je me tiens sage et continue d'avancer dans ma PAL.:)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé oui, prête, même en VO si ça traîne (mais j'ai le temps)
      Tu n'as pas vu les chats dans les citations? Pfff!

      Supprimer
  15. Ah tiens, je l'évoquais il y a un instant (chez Bonheur du jour) comme un doux souvenir. Je veux dire l'île, pas (encore) le roman qui, vous dites, est si bien raconté. Hydra est un petit paradis (il y a 40 ans, quand même), gageons que le récit nous y porte à nouveau.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, Bonheur du jour est en train de le lire. Je ne connais pas cette île 'en vrai' et sans doute a-t-elle bien changé, de plus le roman date de 1959, donc c'est encore plus lointain... Mais peut-être en retrouverez-vous l'ambiance?

      Supprimer
  16. je crois être un rien réfractaire à ces romans qui tournent autour des aller retours amoureux, par contre la saga cavaler je l'ai bien noté

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'y a pas vraiment d'aller retour amoureux, Emmanuel est présenté au départ comme un tombeur peu sympathique à mon goût, mais le roman va vers autre chose.

      Supprimer
  17. Elle me parait bien cette Lilian ! Et puis une petite escapade sur une chouette ile grecque que je ne connais pas encore, je dis pourquoi pas ?! Je ne sais plus si je t'ai déjà souhaiter une belle année livresque, si ce n'est pas le cas, et bien voilà, c'est fait !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je lui ai beaucoup pardonné grâce à cette opinion! ^_^ L’île n'arrive pas tout de suite dans le roman, mais ça vaut la peine d'attendre.
      Oui, belle année à toi aussi!

      Supprimer
  18. Me voilà tentée. Uniquement à cause du chaton, bien sûr....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Que seraient les îles grecques sans les chats? ^_^

      Supprimer
  19. Je garde un excellent souvenir de l ile d Hydra. Rien que le titre aurait incitée à lire ce livre. Le billet de Kathel m a refroidie. Tu est plus élogieuse. A voir au hasard des visites a la mediatheque....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fais comme moi, les essais en médiathèque, c'est sans risque. N'hésite pas à retourner à Hydra!

      Supprimer
  20. j'ai noté bien sûr la série des Cazalet à lire bientôt. Bonne année chère Keisha!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai notée dans un coin aussi, ça fera comme pour Ferrante (pas lu, abandon au prologue, je fais fort!), il faudra patienter.

      Supprimer
  21. J'ai déjà eu le livre en main, mais j'ai hésité parce que les Cazalet sont si parffaits pour moi... Mais là tu es très convaincante !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour moi il s'agissait de connaître l'auteur sans attendre que les Cazalet soient disponibles!

      Supprimer
  22. les citations sont inspirantes, pourquoi pas!

    RépondreSupprimer
  23. Je vais d'abord lire toute la saga des Cazalet (j'ai beaucoup aimé les deux premiers tomes), mais ce livre devrait aussi y passer, malgré les réserves de Kathel.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En attendant que les Cazalet soient tous sortis en France!

      Supprimer
  24. Et bien je profite de ce billet pour te souhaiter une belle et heureuse année 2021 ! Que celle-ci t'apporte la santé bien sur mais aussi des bonheurs à partager et en vrai ce serait encore mieux ! Bisous bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En vrai on arrive quand même à partager, en petit comité... Belle année à toi aussi!

      Supprimer
  25. Je suis bien tentée par la saga. Cela fait longtemps que je n'en ai pas lu. Je te présente mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Meilleurs voeux à toi aussi.
      Une saga pas encore toute traduite, on a le temps.

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!