lundi 23 novembre 2020

L'équation de plein été


 L'équation de plein été

Keigo Higashino

Actes sud, 2014

Traduit par Sophie Refle


A la fin de mon billet sur Le dévouement du suspect X, j'avais écrit : "A part ça, j'ai trouvé quelques longueurs, une raideur et une froideur qui m'ont empêchée de m'intéresser vraiment aux personnages. J'avoue aussi ne pas être convaincue par la façon dont Ishigani a agi pour embrouiller la police. Un peu tordu. Et j'ai passé mon temps à mélanger les noms..."

Cependant, après Les miracles du bazar Namiya, mon opinion sur Higashino est remontée d'un poil et j'ai voulu tester un autre titre policier. Je savais déjà que Kusanagi  le policier et Yukawa le physicien sont des personnages récurrents, je n'ai donc pas gaspillé mon énergie à trouver Yukawa suspect dans ses paroles et ses actes. Il s'est contenté de m'agacer avec sa brusquerie à l'égard de certains personnages (quitte à s'excuser après auprès d'eux), sa façon d'en deviner plus sans rien dévoiler. Cependant il sait faire preuve de pédagogie et de gentillesse avec le jeune Kyohei.

Et l'histoire? Ah oui, à Hari plage, petite station balnéaire en perte de vitesse, un client de l'auberge où est descendu Yukawa est retrouvé mort. Accident? Assassinat? 

L'enquête se mène à la fois à Tokyo (une vieille affaire ressurgit) et à Hari plage. Kusanagi à Tokyo court beaucoup et il n'hésite pas à envoyer sa jeune collègue un peu partout sans crier gare (à un moment il la débarque de sa voiture!) (collègue plutôt douée mais le machisme m'a l'air prégnant dans ce milieu, sans parler de la façon de tenir parfois à l'écart la police de Hari plage, bref)

Je ne connais pas le Japon, mais je trouve que le rythme est lent, on passe beaucoup de temps à raconter les saluts, on s'incline, on s'excuse d'avoir dit une parole vive, on se présente (et tous les noms souvent inutiles, ça embrouille), on mange pas mal (et chaque fois c'est "délicieux"), bref, des longueurs. J'ai eu du mal à m'intéresser aux personnages, sauf un.

Quand Yukawa explique comment calculer la somme des angles d'un polygone, mon intérêt s'est éveillé! De toute façon j'ai vraiment aimé le petit Kyohei, hélas doté de parents ne prenant pas le temps de bien s'en occuper, et pour lui on trouve une jolie fin ouverte et délicate.

Avis : babelio, a girl, brize, alex, dasola?

40 commentaires:

  1. J'ai tout lu des romans policiers d'Higashino ! Et à chaque fois, vraiment, quel plaisir.. Pour vous dire, je les ai achetés pour les avoir dans ma bibliothèque.
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé bien, carrément! Il me reste un titre à lire, avec café dans le titre, qui m'a l'air meilleur.

      Supprimer
  2. Moi le calcul de la somme des angles d'un polygone ça risque de m'achever ! ;-)Je ne me sens pas extrêmement tentée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Juste trois lignes... Mais moi ça m'intéresse!On peut passer aussi la physique, car il y en a un peu.

      Supprimer
  3. Je ne connais pas le Japon non plus, mais j'aime lire des auteurs japonais. Je n'ai encore rien lu de lui, alors il faudra bien qu'un jour je le découvre...Merci pour ta présentation

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce sont des policiers pas speed du tout, oui ça dépayse.

      Supprimer
  4. Je ne sais pas si celui-ci me plairait vu que tu dis que le rythme est lent. Par contre, de cet auteur j'ai lu et adoré "Un café maison" : https://littleworldtocece.blogspot.com/2020/04/un-cafe-maison-keigo-higashino.html

    Bonne journée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà, Un café maison, celui ci je compte le lire!

      Supprimer
    2. Chouette ! Ça devrait te plaire ;)
      Bonne soirée !

      Supprimer
    3. On en entend du bien! Et il est à la bibli. ^_^

      Supprimer
  5. J'aime bien ces romans, j'en ai lu trois ou quatre, sans forcément les chroniquer... une petite lecture sans prétention mais qui dépayse, de temps en temps, pourquoi pas ?

    RépondreSupprimer
  6. comme toi je n'ai pas été convaincue par une lecture précédente
    ici ce qui 'intéresserait ce serait d'être quelques jours en été hors de la grisaille

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans ce roman on est dans une station au bord de la mer, mais vu l'ambiance, on n'a guère envie d'y séjourner.
      (il n'y a pas de soleil par chez toi?)

      Supprimer
  7. J'en ai lu un de lui il y a quelque temps et je m'étais promis de réitérer l'expérience... Pense-bête, donc ;-)

    RépondreSupprimer
  8. Un auteur japonais que j'apprécie beaucoup.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très japonais, je vais en lire encore au moins un.

      Supprimer
  9. j'avais bien aimé Les miracles du bazar Namiya... mais ça ne me donne pas trop envie de tenter celui là!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est que mon avis, Un café maison semble être plus réussi.

      Supprimer
  10. Moi j'aime pô les longueurs et moi, j'aime pô les maths, et moi, j'ai déja trop de thrillers/polars dans ma PAL, alors moi je passe !!!

    RépondreSupprimer
  11. Un rythme lent, d'office, ce n'est pas pour moi !
    Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  12. Haha tu décris si bien le Japon ! Enfin, un de ses aspects, et ma foi j'aime bien ce côté extrêmement civilisé chez eux. Après, dans ce roman en particulier, oui, je me souviens que c'était un peu lent, qu'il y avait des longueurs, je crois même que je m'y étais ennuyée par moment. Ce n'était pas le meilleur de l'auteur en tout cas. En revanche j'avais vraiment adoré Le dévouement du suspect X !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On apprécierait aussi ce côté civilisé par chez nous... Mais je compte en lire un autre, car ce n'est pas désagréable.

      Supprimer
  13. Un polar japonais? Pourquoi pas? Je n'ai jamais essayé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Garanti sans scènes limite, et privilégiant l'intelligence.

      Supprimer
  14. un roman policier et japonais ... pas sûr que je retienne ce titre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'auteur, peut-être; cela permet de voir autrement le Japon.

      Supprimer
  15. Bonsoir Keisha... et un chinois, ça t'intéresserait ? J'ai bien aimé "Pékin de neige et de sang" de MI Jianxiu.
    Syl.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh a priori tout m'intéresse (on essaie les lectures, en tout cas!) Merci du conseil. Deux de mes biblis en proposent.

      Supprimer
  16. Finalement, tu lis pas mal d’auteur japonais... (Goran : http://deslivresetdesfilms.com)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, et du varié (25 billets au compteur lis-je colonne de droite!)

      Supprimer
  17. Des longueurs trop japonaises pour moi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé oui,mais c'est bien de connaître le pays aussi!

      Supprimer
  18. Même si tu n'a pas tout aimé, j'adore cet auteur et je compte bien en lire d'autres :-)

    RépondreSupprimer
  19. Bonsoir Keisha, je l'ai en effet lu mais pas chroniqué sans raison particulière. J'avais aimé cette histoire qui fait remonter dans le temps. C'est vrai qu'il y a des longueurs mais je trouve que cela donne une bonne idée de ce qu'est le Japon. Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pareil que toi, je lis souvent sans écrire de billets... Le rythme japonais est intéressant, en effet.

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!