mardi 24 novembre 2009

Mon père n'est pas mort à Venise



Mon père n'est pas mort à Venise
Sophie Poirier

Ana Editions, 2009
















"Entre le jour où Marianne trouva le carnet rangé au milieu des livres dans la cave de son père et la décision d'engager un détective privé, elle fit quatre mille cinq cent vingt cinq kilomètres dans les trains à travers la France, vérifia consciencieusement que les contrôleurs contrôlaient, eut trois amants dont un qui faillit se transformer en amour (...) , elle dormit dans vingt-trois hôtels différents, et lut de nombreux romans policiers."

Marianne a la quarantaine, elle est contrôleuse qualité à la SNCF, son père, né durant le baby boom, est en fauteuil roulant et le carnet retrouvé contient des avis de recherches de filles disparues. Quel rapport avec son père? Elle engage donc Marc Devin, détective privé, pour tenter de savoir ce que sont devenues ces jeunes filles...

Après La libraire a aimé, j'ai retrouvé ici avec plaisir l'écriture subtile et douce de Sophie Poirier, des personnages aux vies feutrées, pas bien réussies, aux pères étouffants.
Car le père du titre, égoïste, jouisseur... est plutôt antipathique.
"Il aimait aussi la chair fraîche. Les jeunes filles. Il lisait Matzneff et justifiait avec l'auteur la philosophie du Carpe diem, les amours incompris(es?)  entre l'homme qui mûrit et l'enfant qui grandit". Un thème qui revient dans le roman et qui m'a gênée... Mais c'est le seul bémol. Le livre se termine par des bribes de phrases sur les pères "d'après 68" je crois, comme des chuchotements.

J'ai aimé ces titres de chapitres en langage ferroviaire ("ne jamais descendre avant l'arrêt complet", "ouverture de secours", ...), la plongée au coeur des existences, l'ambiance décrite efficacement en peu de phrases, les petites phrases "comme ça", au détour de l'histoire, l'épisode à Venise...

"Parce qu'on ne choisit pas ce qui s'oublie."
"Il y avait sur les murs de grandes teintures bariolées de violet, des morceaux de bois délavés par la mer, et des bouquets de fleurs séchées un peu poussiéreux."
Un grand merci à Aifelle qui en a fait un livre voyageur !

Les avis de Pages à pages, Léon Mazzella, Liliba,
Le blog de l'auteur ICI

Commenter cet article

Mango 24/11/2009

Je ne sais pas si le livre est bien mais ton billet donne envie de le lire en tout cas! C'est un gros livre?


CecileSBlog 24/11/2009

J'avais été un peu déçue par Le libraire a aimé. Mais ton avis me tente. Je vais attendre un autre avis. Peut être. Ah, les hésitations d'une LCA...


Manu 24/11/2009

J'attends "La libraire a aimé" que Liliba fait voyager. Je verrai si j'aime pour m'aventurer dans celui-ci.


Cynthia 24/11/2009

Une auteure dont j'ai déjà entendu beaucoup de bien, je tenterai si je le trouve ;)


A_girl_from_earth 24/11/2009

Arf, toujours pas lu Le libraire a aimé (chouettes couvertures au passage) alors celui-là... 2012? Ah non c'est la fin du monde selon les Mayas, faut que je me speede avant!:)


Aifelle 25/11/2009

Je comprends ta petite réserve sur ce père "jouisseur", mais c'est justement ce qui m'intéressait. Ce portrait de pères soixante-huitards, en opposition à la génération d'avant très rigide et
moralisatrice. Ma conclusion est que ce n'est pas plus facile dans un cas que dans l'autre.


Soie 25/11/2009

J'héberge "la libraire a aimé" dans un cadre livre voyageur. Je ne savais pas que l'auteur en avait écrit un autre.


Gio 25/11/2009

Je note l'idée, mais pour plus tard si j'ai le temps


La Pyrénéenne 25/11/2009

Si tu l'a fini , ça va être à mon tour de le lire , je crois ...


Alex-Mot-a-Mots 25/11/2009

Je n'avais pas du tout aimé "la libraire a aimé". Du coup, j'ai moins envie de lire ce livre.


ficelle 25/11/2009

Merci pour cette lecture, c'est toujours bon de voir son livre vivre ailleurs… Je suis heureuse de voir aussi qu'il y a des curieuses qui ont envie de le lire, ou de lire le précédent (et
vice-versa).
Et si certaines veulent me poser des questions ou m'exprimer leur "bémol";-) vous pouvez m'écrire un mail : je serai ravie de dialoguer.


Restling 25/11/2009

Ça a l'air intéressant et original en tout cas !


Géraldine 26/11/2009

Malgré le bémol, ce livre semble bien sympa et original. En tout cas, il me tente bien.


Theoma 26/11/2009

J'attaque La libraire l'année prochaine. Celui-ci peut-être après... ;-)


la Pyrénéenne 28/11/2009

Je l' ai bien reçu ce matin !


Marie 29/11/2009

Je note ce titre, j'aimerais bien découvrir cet auteur...


Edelwe 29/11/2009

Je suis très très tentée! et par ton billet et par les extraits!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.