dimanche 20 juin 2010

Virginia Woolf



http://ecx.images-amazon.com/images/I/517DNNY6DCL._SL500_AA240_.jpgVirginia Woolf
Alexandra Lemasson

folio biographies, 2005







Après avoir été enchantée par La promenade au phare, Mrs Dalloway et L'art du roman, le moment paraissait venu de me lancer dans une biographie de Virginia Woolf.
Aussitôt pensé, aussitôt fait.


Quoiqu'elle ne choisisse pas toujours une narration chronologique, Alexandra Lemasson  nous peint cependant les tragédies qui ont marqué l'enfance de Virginia Woolf, les différents lieux essentiels, et détaille les relations entre Virginia et son mari Leonard Woolf,qui "se consacre à cette femme aussi douée que fragile", quitte à trop la couver, entre Virginia et sa soeur Vanessa, ainsi qu'avec ses différentes amies et au sein du groupe dit de Bloomsbury.

Même si elle est consciente des défauts de Virginia Woolf, elle la défend chaudement
"On ne compte plus les préjugés attachés à Virginia Woolf. Son snobisme. Sa frivolité. Sa méchanceté. sa fragilité.Son irresponsabilité. sa faculté à se couper du monde et de ses réalités. (...). Virginia Woolf est beaucoup plus complexe, irréductible, insaisissable.  A partir de cinquante ans sa vie s'inscrit sous le signe d'un volontarisme qui permet d'appréhender l'ensemble de son parcours sous un angle fort différent. A commencer par la maladie. Pourquoi avoir retenu de cette femme ses dépressions chroniques, ses  tentatives de suicide à répétition et ses accès de démence plutôt que l'extraordinaire courage dont elle a fait preuve pour venir à bout, malgré sa "maladie sinistre", d'une oeuvre aussi riche et complexe? Pourquoi avoir mis en avant sa fragilité alors que c'est précisément sa force qui est stupéfiante? Après chaque crise qui la laisse dans un état de délabrement physique et psychologique extrême, Virginia Woolf trouve encore et toujours le courage de s'atteler à nouveau à la tâche."

Pour Virginia Woolf écrire répondait à une nécessité absolue: ses romans, son journal, ses lettres, ses articles dans les journaux. Il lui arrivait de se reposer de l'écriture d'un roman en commençant une autre oeuvre. Écrire a des vertus thérapeutiques, mais l'énergie demandée peut la faire replonger dans la maladie.

Étant donné la grande part d'elle même que Virginia Woolf a mis dans ses romans, je me demande s'il ne vaut pas mieux la découvrir au travers de ses oeuvres ainsi que de son journal. Quitte à ne lire des biographies qu'après.

Par exemple La promenade au phare a été pour elle l'occasion de tirer un trait sur son enfance et ses parents
"J'ai écrit le livre très vite et quand il fut écrit, j'ai cessé d'être obsédée par ma mère. Je n'entends plus sa voix.; je ne la vois plus. (...) J'ai exprimé une émotion ressentie depuis très longtemps, en profondeur. Et en l'exprimant, je l'ai expliquée, puis je l'ai laissée en repos."

Je vais donc avec bonheur continuer à découvrir son oeuvre, sachant cependant que de belles  biographies fort replètes m'attendent à la bibliothèque. Mais patience! En attendant, celle ci, brève mais détaillée, est parfaite pour aborder ses romans sans crainte.

Les avis de Maggie (merci pour le prêt!!!), Ameleia, Le boudoir des livres, Lilly,
Challenge Virginia Woolf chez Lou et Groupe de Bloomsbury chez Mealenn
http://mealenn.files.wordpress.com/2010/02/challenge-bloomsbury.jpg?w=114&h=150

Commenter cet article

maggie Il y a 3 ans


c'est une bio qui se lit bien... et qui montre bien l'importance de l'écriture dans la vie de V. Woolf. Bizarrement, je préfère la personnalité de cette romancière et la lecture de ses lettres et
de ses journaux intimes que ses romans. Je trouve que le ton de raillerie est plus présent dans ses essais, ses lettres et... que dans ses romans.



Mirontaine Il y a 3 ans


Hier, je me suis offert mon premier roman de Virginia Woolf . J'ai choisi "La Traversée des apparences", j'ai hâte de le commencer!



Manu Il y a 3 ans


Toujours pas commencé "Promenade vers le phare" qui prend la poussière. Je n'aime pas trop lire les biographies, je ne sais pas pourquoi.



Lilly Il y a 3 ans


Maggie, tu devrais essayer Flush.


Sinon, j'apprécie de connaître un peu la vie de Virginia Woolf lorsque je lis ses romans, parce qu'ils permettent d'effectuer une lecture un peu plus poussée. Je suis contre l'idée que la vie
d'un auteur explique tout, mais lire "Vers le Phare" en sachant ce qu'il a signifié pour Woolf donne une résonnance encore plus importante au roman.


Je suis contente de voir que toi aussi tu as été séduite par cet auteur. Depuis un an, j'ai besoin de ma dose régulièrement.






Pickwick Il y a 3 ans


Je note qu'il vaut mieux commencer par les écrits de Woolf plutot que les écrits sur Woolf. Il me reste donc à me lancer au plus vite, puisque j'adore les bios (je lis celle de G. Sand par
intermittence en ce moment, un sacré pavé mais passionnant). Et tu as vu que le journal de Virginia Woolf est publié dans son intégralité ? Très tentée, mais le prix me rappelle que je dois
réflechir avant d'agir :)



patacaisse Il y a 3 ans


J'adore les biographies ! Elle me tente énormément celle-ci.



Cynthia Il y a 3 ans


Je préfère généralement les correspondances et journaux aux biographies. Documents plus authentiques car dénués du point de vue d'un tiers.


Je crois que je lirai une biographie sur cette auteure le jour où j'aurai fait le tour de ses oeuvres, pour confronter mes impressions à d'autres.


Autant dire que c'est pas pour tout de suite ^^






Brize Il y a 3 ans


J'avais repéré cette biographie chez Lilly, mais je pense lire un deuxième roman de V.Woolf avant, "Vers le phare".



A_girl_from_earth Il y a 3 ans


Ah Virginia Woolf! Il faudrait peut-être que je me tente sa promenade au phare histoire d'avoir une meilleure perception de l'auteure.



In Cold Blog Il y a 3 ans


J'ai entendu dire que Viviane Forrester était moins complaisante avec son sujet dans la bio qu'elle lui a consacré il y a quelques mois...



emiLie Il y a 3 ans


Une auteure fascinante et complexe, je n'ai pour le moment lu que Mrs Dalloway mais j'espère trouver le temps de lire autre chose un jour!



clara Il y a 3 ans


Je n'aime pas les biographies... ( ça peut arriver)



Marie Il y a 3 ans


Je dois avouer que je lis très très rarement des biographies...






Tania Il y a 3 ans


Parmi les biographies de Virginia Woolf, je recommande celle de son neveu, Quentin Bell ; celle de Brisac & Desarthe (dont j'ai rendu compte sur mon blog). Quant à lire son Journal, sans
hésitation : il vaut le voyage et tord le cou à bien des clichés.



Gwenaelle Il y a 3 ans


De Virginia Woolf, j'ai tout à apprendre... mais là, je suis bookée jusqu'à la fin de l'été... A la rentrée peut-être. J'ai tant de lacunes à combler...



Pickwick Il y a 3 ans


Le journal de Virginia Woolf (l'intégral) doit être dans les 37-38€ (chez Stock de mémoire). Pas complètement hors de prix, mais assez pour me faire réfléchir :)


J'ai craqué pour la bio de Marie-Antoinette par Zweig... tu l'as (lu) ?


Et la bio de G. Sand est signée Joseph Barry. George (la blogueuse) m'en a dit beaucoup de bien, et c'est effectivement très très documenté. Elle pourra voyager bien sûr si ça te dis, surtout
n'hésite pas.



Océane Il y a 3 ans


C'est un écrivain que j'adule, une femme d'exception, et pourtant je n'ai jamais lu de biographie la convernant !! Je vais y remédier :)



l'or des chambres Il y a 3 ans


J'ai la bio écrite par Hermione Lee à lire mais je n'ai pas encore eu le courage de m'y lancer (1100 pages environ et écrit minuscule en plus...) je me demande si je n'aimerais pas plutôt
commencer par ses journaux... En tout cas c'est une femme fascinante



Titine Il y a 3 ans


J'avais très envie de lire une biographie de Virginia Woolf mais j'avais peur de tomber sur un auteur qui fasse d'elle une victime. Mais il semble que cell-ci va parfaitement me convenir !



Hélène Il y a 3 ans


AHH "La promenade au phare", quel beau souvenir de lecture... De fait, j'irais bien jeter un oeil sur cette bio, même si je sais que cela finit mal...



keisha Il y a 3 ans


@ Hélène


Et Mrs Dalloway, quel bonheur!


Oui, les bio, on connait la fin...



Theoma Il y a 3 ans


Il est vrai qu'il est toujours plus intéressant de découvrir un artiste à travers ses oeuvres mais les biographies permettent de voir les évènements avec un éclairage nouveau. Je suis très
touchée par l'extrait que tu cites. C'est d'ailleurs un éclairage différent sur cette femme exceptionnelle.



keisha Il y a 3 ans


@ Theoma


C'est sûr que Promenade au phare, par exemple, a de multiples résonances dans son passé. Passé qu'il est bon de connaître un peu, donc. De plus ce roman, par exemple toujours, s'inscrit d'une
certaine façon dans son oeuvre. Donc une biographie est intéressante à lire, ou alors son journal. Cette biographie est courte mais complète, elle permet de comprendre sans être indigeste, et ne
détourne pas de l'oeuvre elle même trop longtemps. De plus, VW est présentée de façon positive.



clara Il y a 3 ans


tu es une tentatrice hors pair!



keisha Il y a 3 ans


@ clara


Pas ma faute, c'est Virginia Woolf qui est extraordinaire!



Restling Il y a 3 ans


Tu connais ma récente passion pour les biographies d'écrivains alors je vais sans hésiter noter ce titre-ci.



keisha Il y a 3 ans


@ Restling


Elle est courte et complète, et elle peut te guider vers les oeuvres de Virginia Woolf, c'est quand même l'idée, non?



Dominique Il y a 3 ans


Je n'ai pas lu celle ci mais une de Béatrice Mousli (on peut l'oublier) et celle de V Forester que je n'aime pas
par contre Hermione Lee et Geneviève Brisac c'est très réussi et on apprend foule de choses
Virginia fait rêver .....



keisha Il y a 3 ans


@ Dominique


Tu es la deuxième à parler de celle de Brisac! En fait je vais d'abord voir ce qui est disponible à la bibli...


De retour :


Mouahaha! L'intégrale du journal (en magasin, évidemment, mais j'ai l'habitude de les obliger à sortir leurs trésors de cet endroit, c'est là que gisait la bio de Dickens par Ackroyd), le livre
d'Hermione Lee (1015 pages, gloups), celui de Brisac , Flush dont on parle en ce moment sur les blogs, et évidemment les "grands" romans... Et même, de mémoire,  un gros bouquin de chez
autrement, j'ai oublié le titre alors je ne peux retrouver sur le moteur de recherche.


De quoi s'occuper plusieurs années...



sylire Il y a 3 ans


Une découverte que nous partageons avec toi pas à moi... en attendant de s'y mettre un jour...peut-être;



keisha Il y a 3 ans


@ sylire


J'espère qu'un jour tu tomberas dans la marmite woolfienne...



Karen Il y a 3 ans


j'ai lu l'été dernier la bio de Viviane Forrester et je l'ai vraiment appréciée c'est extrèmement bien écrit.On comprend la très forte l'influence qu'à eu son mari qui dirigeait tout. Sinon je
vais attaquer sa correspondance que j'ai eue pour la fête des mères!



keisha Il y a 3 ans


@ Karen


Mes commentaires donnent diverses opinions sur le livre de Forrester... Comme elle n'est pas à la bibli, qui recèle d'autres richesses, je peux attendre.


Je viens aussi de lire Les heures de Cunningham, qui m'a bien remise dans l'ambiance, oui, son mari très protecteur pour tout! J'ignore si elle étouffait comme il est dit.


Quoi! Ça c'est de la fète des mères! Bonne lecture.



céline Il y a 3 ans


Mon père m'avait offert cette biographie et je l'avais dévorée ! Je me passionne rarement pour les vies d'écrivains mais celle-ci m'a beaucoup touchée.



keisha Il y a 3 ans


@ céline


Elle est courte et cependant complète, une bonne façon de s'y retrouver mieux dans la lecture de ses romans.



Damien Il y a 3 ans


Une femme d'exception, j'adore. Mais je trouve ses romans difficiles et abscons, comme si dire des choses sérieuses devaient forcément être ennuyeux.



keisha Il y a 3 ans


@ Damien


Je n'ai lu que deux de ses romans, y trouvant un humour assez fin, et pas tant de difficultés que cela pour une lecture sans prise de tête. (Je dois avouer que Proust réussit à me faire rire, je
dois être un cas). En fait j'ai apprivoisé l'auteur en démarrant par L'art du roman, un essai que j'ai trouvé très
"coulant" etcela m'a enlevé la peur que j'avais de l'auteur. Tout en la trouvant exceptionnelle, oh oui.



La librivore Il y a 3 ans


Etre une artiste, n'est pas vraiment un cadeau du destin. La création puise parfois son jaillissement dans la profondeur du mal et de la souffrance et la force de son jaillissement à la volonté
de vivre.



keisha Il y a 3 ans


@ La librivore


Ce n'est pas le seul exemple où souffrance et création sont liés. Cela me fait aussi penser à la peintre de Promenade au phare qui cherche à réaliser la toile qu'elle rêve de peindre, mais...



Amélie Il y a 3 ans


Je n'ai pas lu cette biographie, mais le point de vue de l'auteur dans l'extrait que tu donnes me semble totalement concorder avec ce que je pense d'elle (et qui fait écho à ce que je reprochais
justement au film "The Hours" ;) ), je note donc! Merci pour ce billet!


J'avais commencé une biographie pavé de V. Woolf, par Hermione Lee, très détaillée et ultra complète. Je l'avais abandonnée car certains passages m'ont mise sacrémment mal à l'aise, mais certains
chapitres sur son oeuvre sont vraiment passionnants. Biographie inégale (à mes yeux), je m'y replongerai surement dans l'année pour le challenge.


x



keisha Il y a 3 ans


@ Amélie


Je préfère aussi cette vision d'elle!


Ma bibli possède des pavés biographies, mais je pense lire plutôt ses oeuvres ou ses essais avant de grosses études sur elle qui en révèlent trop sur ses romans ou bien sont trop critiques. Je
verrai aussi pour le journal. Hou, c'est plus d'une année, ça!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bon, peut-être votre commentaire n'apparaîtra-t-il pas? Passez à Anonyme, ça marche très bien, j'en fais autant avec quelques blogs, sans trop comprendre le pourquoi du comment du 'bug'. Merci !