samedi 18 décembre 2010

La fille du cannibale



http://ecx.images-amazon.com/images/I/41TRBW70J1L._SL500_AA300_.jpgLa Fille du Cannibale
Rosa Montero
Métailié, 2006
 
 
Début de la quatrième de couverture:
"Si votre mari va aux toilettes dans un aéroport et disparaît, si ensuite vous recevez une demande de rançon venant d'une organisation terroriste et que vous êtes l'auteur d'une série de livres pour enfants dont le héros est Belinda la cocotte, que faire? Pleurer d'abord puis décider de comprendre ce qui vous arrive. Et si la chance veut que vous rencontriez vos voisins de palier dont l"un se révèle être un vieil anarchiste octogénaire, ancien torero, compagnon de Durruti, dont les récits de la guerre d'Espagne vont fournir la toile de fond de vos soirées, et l'autre un garçon de 20 ans naïf et terriblement attirant, vous découvrez comme Lucia que vous ne tenez finalement pas tant que ça à ce mari disparu et qu'il est temps de donner un sens à votre vie."
 
Lucia, la quarantaine, sans enfants, Félix dont la vie bien remplie a forgé une philosophie de l'existence, et Adrian qui rêve de devinettes, voilà le trio à la recherche de Ramon, le mari enlevé. La rançon remise après des péripéties tragi-comiques, Ramon n'est toujours pas libéré, et leur enquête les mènera à rencontrer des personnages parfois inquiétants. Jusqu'à la fin, où chacun trouvera une place, et Lucia aura mûri et aura réglé des comptes avec elle-même.
 
Après l'éblouissant Instructions pour sauver le monde, lire un autre roman de Rosa Montero paraissait une évidence. Ne connaissant pas vraiment les événements historiques auxquels Félix se réfère, j'ai apprécié qu'ils n'interviennent finalement pas trop fréquemment, même si l'auteur sait de toute façon nous emporter dans une narration tendue, en plongée dans la tête de ses personnages. L'enquête du trio chemine plaisamment, de découvertes de plus de mensonges que de vérités.
 
Rosa Montero a l'art des "arrêts sur images", des réflexions qui émaillent le récit, permettant de connaître ses personnages et de laisser le lecteur s'interroger sur ses propres réactions. Des moments magiques où on sent son coeur s'élargir, ses pensées s'élever, le bonheur et l'apaisement pénétrer sont particulièrement présents lors des magnifiques derniers chapitres, avec une Lucia heureuse et apaisée, ayant passé sa "deuxième puberté autour de la quarantaine", reconnu que ses parents sont des personnes indépendantes, réconciliée "avec la vie, et même l'obscurité de la vie."
 
Les avis de Solenn,
Challenge de Kathel (et de deux!)
http://img.over-blog.com/287x300/1/69/67/46/images-3/voisins1.jpg

Partager cet article


Commenter cet article

Ys Il y a 2 ans


De ce billet, je ne vois que l'image : ça ne doit pas être bien normal...



Aifelle Il y a 2 ans


Je vois bien tout, image et billet  Je n'ai pas encore lu "instructions pour sauver le monde", donc je ne note
pas celui-ci, chaque chose en son temps.



Mélopée Il y a 2 ans


Eh bien, ton avis donne clairement envie. J'aime ce genre de romans qui vous change !



Manu Il y a 2 ans


Le titre m'avait séduit et je l'avais donc acheté avant que tu ne nous vantes son autre roman. Mais pas encore lu.



Dominique Il y a 2 ans


J'avais noté chez toi le premier titre que tu avais chroniqué, je vois que cela se poursuit, un auteur à retenir de toute évidence



Kathel Il y a 2 ans


Eh bien, si avec ça, on n'a pas envie de noter ! J'avoue n'avoir découvert que Rosa Montero était espagnole que très
récemment, je la croyais cubaine !



yueyin Il y a 2 ans


Choupy vient de me passer instructions pour sauver le monde, j'avoue que j'ai très envie de faire connaissance avec cette auteure :-)



sylire Il y a 2 ans


Je ne connais pas du tout cette auteure.



mango Il y a 2 ans


Moi non plus je ne connaissais pas du tout.  Je retiens son nom et les deux œuvres que tu as aimées.



Yv Il y a 2 ans


Auteure dont j'ai bien aimé les instructions pour sauver le monde, que je vais donc devoir suivre, si j'en crois ton billet.



Irrégulière Il y a 2 ans


Oh, ça m'a tout l'air intéressant ça !



Hélène Il y a 2 ans


il est dans ma pal, allez grâce à toi il va remonter... Il te remercie bien..



Choupynette Il y a 2 ans


c'est celui-ci que j'avais noté avant de voir ton livre voyageur!



le Merydien Il y a 2 ans


C'est Noel et je ne savais pas quoi lire! allez, je le met en Pal avec un numéro compris entre 50 et 100. Dur, dur
pour ceux qui reculent régulièrement..il faut que j'arrête ces fréquentations virtuelles.



Gwenaelle Il y a 2 ans


Ah bon? Instruction pour sauver le monde voyage? L'Armorique est-elle sur sa route? Un détour est-il envisageable? :-)



nathalia Il y a 2 ans


Une réussite ce billet au lieu d'un livre à rajouter c'est 2 livres- Je ne suis pas une forcenée du régime mais là il va falloir qu'un génie trouve une solution pour faire maigrir ma pile à lire.
D'autant plus que je risque de trouver cette auteur à la biblio facilement!



Gwenaelle Il y a 2 ans


Merci miss Keisha! Bonnes vacances à toi, sans culcul ni gnangnan mais avec de belles lectures, du thé chaud, de chouettes balades et des montagnes de chocolat! ;-)



Loula Il y a 2 ans


Félicitation pour le 500ème!!





Ta conclusion est magnifique, très poétique.



keisha Il y a 2 ans


@ Anis(la librivore)


Hum, je viens de la relire... Oui, j'ai essayé d'expliquer pourquoi j'aime Rosa Montero, pour ces moments là dans la
lecture. Purement personnel et subjectif, mais la lecture ce peut être aussi du ressenti physique...



Loula Il y a 2 ans


Tiens alors moi j'ai 492, mais c'est entièrement de la triche car depuis que j'ai transferé mon ancien blog sur le nouveau, j'ai plein d'articles en double!!



keisha Il y a 2 ans


@ Loula


Bah, les chiffres, tu sais... Quand je lisais que des blogs atteignaient 500 billets, ou trois ans, je me disais, ouh là là! très fort! Finalement, on finit par y arriver, le tout est de ne pas
s'essoufler en route.



unepauselivre Il y a 11 mois

Elle m'a l'air d'avoir un certain talent cette dame. Celui-ci à l'air bien aussi.
keisha Il y a 11 mois


@ unepauselivre


Assez curieuse histoire, si je me souviens bien.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bon, peut-être votre commentaire n'apparaîtra-t-il pas? Passez à Anonyme, ça marche très bien, j'en fais autant avec quelques blogs, sans trop comprendre le pourquoi du comment du 'bug'. Merci !