mardi 11 janvier 2011

Roman fleuve



http://www.images-chapitre.com/ima3/newbig/885/271885_2787296.jpgRoman fleuve
Antoine Piazza
Editions du Rouergue, 1999
 
 
 
 
 
Etrange premier roman pour un auteur qui s'intéressera ensuite à un instituteur en montagne (Les ronces) et à un groupe d'expatriés au coeur du Niger (la route de Tassiga). Romans qu'il me faudra bien découvrir, histoire de vérifier si l'imagination de l'auteur et son écriture sont aussi efficaces. L'écriture, oui : fluide, d'un classicisme réconfortant, au service d'une histoire bien curieuse.
 
En France, en cette deuxième moitié du 20ème siècle, le Président a décidé de prendre de la distance face à l'Europe et le pays se replie sur lui même. Pour échapper aux ennemis extérieurs qui refusent cette quasi -autarcie, décision a été prise de fuir le combat en faisant entrer le pays dans le monde de la fiction. A cet effet, a été dressée l'édition complète de la production littéraire ...
 
Viennet, jeune homme érudit quelque peu électron libre, est chargé d'une mission importante, à savoir négocier le retour des cendres d'un personnage de Balzac (oui, oui). Accompagné de Klincksieck, spécialiste de la lettre K pour la rédaction d'une encyclopédie, il atterrit finalement au bord d'un fleuve, dans une  colonie, sorte de camp où des gardiens veillent sur de pauvres hères ayant perdu leur identité après un passage-test dans le monde de la fiction. Viennet  sera chargé, grâce à ses connaissances littéraires, de retrouver leur identité afin qu'ils soient délivrés et puissent passer complètement dans le monde de la fiction. Gervaise Coupeau, le Chevalier des Grieux, Valère de l'Avare, des dizaines seront "révélés". Pour découvrir de quel coin de quel roman est issue la dernière femme, Viennet devra laisser ses préventions et cela donnera un passage absolument magnifique... baigné par la lumière de l'oeuvre originelle, évidemment!
 
Antoine Piazza excelle à brosser des ambiances de renfermement lourdes, oppressantes, cette colonie n'est qu'une prison sordide, Klincksieck et sa lettre K (sans doute pas un hasard, le choix de cette lettre?) évolue bizarrement. Une première expérience de passage dans ce monde de la fiction a déjà eu lieu, semble-t-il (mais, dommage, on n'en sait pas plus) ,  car l'idée est sortie des décennies  auparavant du cerveau d'un écrivain. Je pourrais parler de la Délégation aux sous sols effrayants installée dans un gigantesque aquarium à l'envers, de la fuite de Viennet dans des contrées désertes de toute vie, de la fin abrupte qui m'a laissée un peu sur ma faim. Mais quoi? A moi d'imaginer ...
 
Un roman foisonnant qui se dévore et laisse des questions sans réponses ...

Commenter cet article

Gwenaelle Il y a 2 ans


Voilà un roman bien curieux et qui sort de l'ordinaire... tu nous déniches des pépites, en ce moment!



Aifelle Il y a 2 ans


Voilà une curiosité qui ne m'attire pas, ma PAL est sauve pour aujourd'hui



Dominique Il y a 2 ans


Je suis en plein dans une trilogie alors le roman fleuve ce n'est pas fait pour moi pour le moment



Irrégulière Il y a 2 ans


Je suis assez curieuse, quand même...



Kathel Il y a 2 ans


Mmmmm ça semble assez spécial, un peu trop à mon goût !



A_girl_from_earth Il y a 2 ans


Aha!! Mais c'est que ce roman me parait bien intrigant! On dirait bien que je pourrais aimer... mais le côté "rester sur sa fin, questions sans réponse" me refroidit un peu...



Marie Il y a 2 ans


Hum... Particulier !...






Marie Il y a 2 ans


Au fait, si tu veux que je fasse voyager Le livre sans nom jusqu'à chez toi, n'hésite pas ! Il est vraiment chouette ! De l'action à 200 à l'heure, beaucoup de suspense, et de l'humour
complètement déjanté !






Hathaway Il y a 2 ans


Ce livre dort dans ma PAL depuis un très très long moment... Il est au programme de mon challenge ABC cette année, je ne devrais donc pas tarder à le découvrir...



Yv Il y a 2 ans


J'avais eu beaucoup de mal avec l'un de ses romans précédents, La route de Tassiga.



Anis Il y a 2 ans


Je découvre tous ces jeux entre la fiction et la réalité qui semble-t-il se développent. Cela fait étrangement plaisir au fond lorsqu'on aime la lecture.



keisha Il y a 2 ans


@ Anis


Parfois on s'y perd, mais j'adore aussi ces jeux, comme tu le dis. C'est d'ailleurs le thème qui m'a attirée au départ.



Karine:) Il y a 2 ans


Oh, je ne connaissais pas du tout.  Bien entendu, je suis complètement et totalement intriguée, maintenant!



keisha Il y a 2 ans


@ Karine:)


Chouette, j'ai réussi! En tout cas, un thème pareil, moi ça m'attire, et c'est superbement écrit.



sylire Il y a 2 ans


J'avais tenté de lire "la route..." et abandonné. Je n'accrochais pas du tout. Pour le moment j'en reste donc là...



keisha Il y a 2 ans


@ sylire


Deuxième abandon de La route en commentaire... Mais je vais quand même tenter!



le Merydien Il y a 2 ans


Alors là c'est pas du jeu, depuis le temps que je te rabas les oreilles avec Piazza, tu dégaines sur le seul que je n'ai pas lu. Vite, il me le faut...


PS: Je m'étais pas trompé sur cet auteur là dépêche toi de bloquer les résas à la bibliothèque pour la route de
Tassiga.



keisha Il y a 2 ans


@ le Merydien


J'ai été plus attirée par cette histoire de réalité et de littérature... Mais je compte bien lire La route de Tassiga (malgré trois commentaires de personnes ayant abandonné!)



Hélène Il y a 2 ans


Comme Sylire, j'ai abandonné "la route de tassiga" alors... (je ne suis pas courageuse)



keisha Il y a 2 ans


@ Hélène


... et de trois abandons! Par esprit de contradiction, je vais tenter de le lire!



Soie Il y a 2 ans


Un roman fleuve, ce n'est pas de la Nature Writing  ?


Un roman qui parait bien curieux en tout cas.



keisha Il y a 2 ans


@ Soie


Non, non, pas toujours... On frôle la science fiction, je trouve...



sylire Il y a 2 ans


J'attends vraiment ton avis sur la route de Tassiga, que je trouvais interminable.



keisha Il y a 2 ans


@ sylire


Bon, là, il va falloir que je le lise, il est à la bibli. Mais j'ai un p'tit bonus, grâce à ma connaissance du coin. Bizarre que ce soit interminable, car Roman fleuve se lit très bien.



Manu Il y a 2 ans


Je suis terriblement fatiguée et je n'ai rien compris, c'est normal ?



keisha Il y a 2 ans


@ Manu


Prends des vacances? Bon, c'est un bouquin difficile à résumer, et pluis je suis peut être brumeuse moi aussi...



Alex-Mot-à-Mots Il y a 2 ans


Tu me mets l'eau à la bouche, cela a l'air si bizarre..... Et finalement, ton sentiment ?



keisha Il y a 2 ans


@ Alex-Mots-à-Mots


Ben j'ai aimé, quel beau style, quelle imagination! Assez inclassable, finalement...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bon, peut-être votre commentaire n'apparaîtra-t-il pas? Passez à Anonyme, ça marche très bien, j'en fais autant avec quelques blogs, sans trop comprendre le pourquoi du comment du 'bug'. Merci !