samedi 21 mai 2011

Voyage au pays des Ze-Ka



http://multimedia.fnac.com/multimedia/FR/images_produits/FR/Fnac.com/Grandes110/1/1/2/9782358730211.gifVoyage au pays des Ze-Ka
Julius Margolin
Le bruit du temps, 2010
 
 
 
Même si Dominique a déjà tout dit dans son excellent billet, il est de mon devoir  d'insister : les 780 pages de ce récit de Julius Margolin, qui passa cinq années dans les camps soviétiques du grand nord soviétique, sont à lire absolument. C'est dur, oui, mais on tient là de l'exceptionnel.
 
"Le seuil de la maison de la rue Logiszynska une fois franchi, je cessai d'être un homme."
 
En 1939, rien ne préparait cet intellectuel qui vivait avec sa famille en Palestine et visitait ses parents et amis en Pologne, à être broyé par la machine stalinienne. Il se comportait envers l'URSS "sans illusions et sans hostilités", et quand la guerre éclate, il fait confiance aux soviétiques pour le laisser rentrer chez lui. Las! Condamné à cinq ans de redressement par le travail, il va connaître de l'intérieur une entreprise de déshumanisation à l'échelle d'un état. Des millions d'hommes soumis à un épuisant travail sans relâche, sans tenir compte des qualifications de chacun (hormis les médecins), et souffrant de malnutrition. Sans doute des millions de morts. Lui a eu la chance d'en sortir vivant.
 
Ce qui frappe, c'est sa façon de se déclarer Occidental, par rapport aux populations soviétiques. Il a connu des pays développés et prospères, et même démocratiques. Au début il reçoit des colis, des lettres de sa mère restée en Pologne. Tout au long de ses années, il analyse son expérience , conscient lorsqu'il risque, dans ce "royaume de la mort",  de basculer vers un état sans retour, et réussissant à écrire trois essais (qui seront détruits avant sa libération). Il décrit en détail le fonctionnement de ce système.
 
Il écrivit ce Voyage au pays des Ze-Ka dès 1947, mais il se heurta "à un deuxième mur de pierre, dressé par la lâcheté et la traitrise." Son témoignage choquait, mais il lutta pendant des années pour faire connaître la vérité sur ces camps (qui ont existé encore des années après).
 
J'ajouterai que les qualités littéraires de ce Voyage rendent sa lecture non pas agréable, bien sûr, mais tout à fait passionnante.
http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/0/07/Gulag_work.jpeg/300px-Gulag_work.jpeg
http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/f/f6/Gulag_prisoners_at_work_1936-1937.jpg/300px-Gulag_prisoners_at_work_1936-1937.jpg
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Scène de travail d'un camp du Goulag et Gardiens et prisonniers, en 1936-1937, voir Wikipedia

Commenter cet article

mango Il y a 2 ans


A lire certainement. Je l'ai déjà noté. Ce XXème siècle restera celui des camps décidément!



clara Il y a 2 ans


Que dire de plus? et hop, dans la LAL...



Aifelle Il y a 2 ans


Noté avant même de l'avoir vu sur les blogs  Alain Finkelkraut y avait consacré une émission sur France Culture
et c'était passionnant, autant les années de camp, que l'accueil reçu par le livre en France dans les années où le parti communiste faisait 20 % aux élections. Le malheureux se faisait traiter de
menteur par une partie de l'intelligentsia française.



Richard Il y a 2 ans


Oh que c'est tentant !!!


Mais j'imagine qu'il faut être dans un certain état d'esprit et avoir des longues périodes de lecture pour l'apprécier ?



Bene Il y a 2 ans


Je vais le lire. A sa sortie, je n'ai fait que de le feuilleter au travail, sans prendre le temps de le lire posément ! Alors je note !



Axl Il y a 2 ans


Celui là, il ne me passera pas sous le nez


C'est amusant ta remarque sur la qualité littéraire du récit qui le rend passionnant, j'avais fait la même à un ami quand j'ai lu l'archipel du goulag.



scor13 Il y a 2 ans


Une lecture à réserver pour l'été. Entre le format et le sujet, mieux vaut être dans les meilleures dispositions pour l'aborder. Merci beaucoup pour cet article qui me permet de le rajouter dans
ma liste de souhaits



Yv Il y a 2 ans


Voilà des circonstances, un pays qui m'intéressent bien.



Gwenaelle Il y a 2 ans


Un témoignage essentiel sur cette période de l'histoire. Je le note précieusement.



Suzanne Il y a 2 ans


Si tu ne cesses ces tentantes suggestions sirop, je t,envoie ma facture ;-)


(je blague bien sûr)





Sur le même sujet, le livre de Herta Müller : la bascule du souffle! Très dur aussi, d'une désolation glaçante!



A_girl_from_earth Il y a 2 ans


Pas trop dans le mood pour lire ce genre de récit en ce moment mais je note, ça m'intéressera pour une prochaine fois.



keisha Il y a 2 ans


@ A girl from earth


Un sujet pas glamour, c'est sûr, mais aucun regret d'y avoir consacré plusieurs jours de lecture, mais tranquillement. Ta bibli l'a sûrement!


Note, note. Au fait, j'ai déjà lu le Coetzee...



nathalia Il y a 2 ans


C'est tres intéressant cet essai, je n'ai pas encore lu Soljenystine, si je le vois en librairie ou mieux encore à la biblio j'y jetterais un coup d'oeil!



keisha Il y a 2 ans


@ nathalia


Tout à fait le genre de livre qu'on trouve en bibli! Un document qui reste, quoi.


Soljenytsine m'attend aussi, trois volumes de L'archipel du Goulag, gloups!



Anis Il y a 2 ans


J'ai lu quelques récits concernant le goulag, comme celui de Soljénitsine (n'y a-t-il pas un y ?° ou des récits évoquant la machine stalinienne sdans
Sonietchka de Oulistskaia et on est toujours abasourdi par la façon dont l'absurde et la cruauté mêléss ont broyé tant d'hommes.



keisha Il y a 2 ans


@ Anis


Soljenitsyne, oui (je viens de vérifier...) et à le feuilleter, oh que ça a l'air bien, mais là il faudra les prochaines vacances... Bah, ces récits ne perdent pas de leur valeur avec le temps.
Celui de Margolin date de 1947, mais a suscité l'incrédulité.






Papillon Il y a 2 ans


ça a l'air passionnant mais je vais attendre : j'ai besoin d'un peu de légèreté en ce moment (et je suis convaincue que je le trouverai très vite dans mon excellente bibliothèque !)



keisha Il y a 2 ans


@ Papillon


C'est à celà que l'on reconnait les bonnes bibliothèques... mais elles proposnt aussi du plus léger, heureusement. Bonne lecture de ce que tu as en vue!



krol Il y a 2 ans


Oh voilà un récit qui me tente énormément...



keisha Il y a 2 ans


@ krol


Un récit de 1947, écrit à la fois à chaud, et bien médité et nourri durant des jours. Si tu as l'occasion de le lire...



Karine:) Il y a 2 ans


Le sujet m'intéresse... mais j'ai peur de trouver ça un peu long, tant de pages là-dessus... Call me paresseuse!!



keisha Il y a 2 ans


@ Karine:)


Oui, c'est long, mais un peu de temps en temps, en parallèle avec du plus léger, ça vaut le coup et cela se lit bien.



Manu Il y a 2 ans


Je suis incapable de lire un tel livre en ce moment mais c'est à noter, c'est sûr !



keisha Il y a 2 ans


@ Manu


A noter, pour un moment favorable, et une lecture plus légère en parallèle peut aider.



Dominique Il y a 2 ans


Heureuse que ce livre t'ai plu même si comme tu le dis on ne peut pas parler de lecture "agréable" on peut dire passionnant effectivement
il a trouvé sa place aux côtés de Soljenitsyne, Chalamov Guinzburg ... un grand livre et comme tu le dis rendu d'une lecture aisée par la qualité de l'écriture
merci pour le lien



keisha Il y a 2 ans


@ Dominique


Sans toi je n'en aurais pas entendu parler et aurais raté un bonne lecture. Ceci étant, maintenant je veux me pencher sur les autres auteurs que tu cites, mais je laisse passer un peu de temps...



Alex-Mot-à-Mots Il y a 2 ans


Un livre qui a l'air intéressant par son aspect documentaire.



keisha Il y a 2 ans


@ Alex-Mots-à-Mots


Un excellent document, et on a les réflexions, le ressenti de Margolin, qui, j'ai oublié de le dire, a étudié (enseigné) la philosophie.



Marie Il y a 2 ans


Je note ce titre pour un peu plus tard. Je sais à quoi m'attendre quant à la dureté du récit car j'ai déjà lu le témoignage de Soljenitsyne.






keisha Il y a 2 ans


@ Marie


Les trois tomes de L'archipel du goulag m'attendent... à un moment plus favorable. Si tu as l'occasion de lire ce Voyage, n'hésite pas. Prévoir du léger pendant et après aussi.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bon, peut-être votre commentaire n'apparaîtra-t-il pas? Passez à Anonyme, ça marche très bien, j'en fais autant avec quelques blogs, sans trop comprendre le pourquoi du comment du 'bug'. Merci !