lundi 22 août 2011

L'envie



http://multimedia.fnac.com/multimedia/FR/images_produits/FR/Fnac.com/ZoomPE/0/5/9/9782221126950.jpgL'envie
Sophie Fontanel
Robert Laffont, rentrée 2011
 
 
 
 
L'année dernière à cette époque, je dévorais Grandir, de Sophie Fontanel. Un an plus tard, je suis aussi peu fashion victim et lectrice de Elle, mais toujours admirative de son culot littéraire. Quoi! Après une maman vieillissante et ses problèmes de santé (je fais rapide, ce livre, Grandir,  est formidable), voilà un récit, roman, documentaire, je ne sais, sur L'envie - ou le manque d'envie.
 
"Pendant une longue période, qu'au fond j'ai à coeur ni de situer dans le temps, ni d'estimer ici en nombres d'années, j'ai vécu dans peut-être la pire insubordiantion de notre époque, qui est l'absence de vie sexuelle."
 
Rien de volontaire, mais un jour, voilà qu'une carapace virtuelle était apparue, "bras lestés de lomb", "anéantie par une inertie", dira-t'elle après une tentative ultérieure. Révolte du corps?
 
Commence une existence différente, dans l'incompréhension de la plupart des gens, abasourdis de la voir si tranquille, si heureuse d'être "différent(e) au mileu des autres"...
 
"S'il y avait une fête, ils venaint à tour de rôle s'asseoir auprès de moi, m'exposer ce qu'ils entendaient me voir vivre. Ce que je méritais. A bien y regarder, ils voulaient que je sois comme eux. (...) Aucun ne supportait ma solitude parce qu'elle aurait pu être la leur. (...) Je découvris des convenances dans les univers les plus libérés.Des gens évolués, contre n'importe quelle forme de censure, ils se vantaient de braver les limites. Moi je les explosais dans l'autre sens, et ils levaient les bras au ciel. (...) Moi je m'injectais dans les veines l'idéal le plus pur et de la meilleure qualité qui soit, et je les choquais."
 
Tout du long de cette parenthèse, car parenthèse ce fut, la solitude la rendit clairvoyante, et L'envie croque aussi des tranches de vie, des familiers, des inconnus.
 
Ajoutons que c'est superbement écrit, au point que parfois je m'arrêtais pour relire une phrase. C'est court, à contre courant, aérien, sensible, et à lire!
 
"On peut facilement accorder que les autres n'ont pas tort quand on est si heureux de ne pas penser comme eux."
 
Ce que l'auteur en dit sur son blog (stresserait-elle?)
"Déjà l’année dernière, je vous avais mis ici les premières pages de Grandir. Là, voici le prochain roman, qui sort le 20 août chez Robert Laffont : L’envie. Je ne crois pas pouvoir faire ça tous les ans ! L’envie parle comme (je l’espère) seule la subtilité de la littérature peut le faire  des périodes où on n’a plus de vie sexuelle. De l’éternité qu’on a alors devant soi, avec tout l’affolement que ça comporte. De la liberté extravagante, du calme que ça met dans l’existence, du recul que ça fait prendre, de la sensualité gratuite, mais de l’inquiétude sourde aussi qu’on sent parfois, des doutes et de la vulnérabilité de celui ou celle qui n’est plus caressé. Et puis je raconte comment un jour, tout peut revenir. Un simple frôlement de bras et l’élan nous emporte. Dès la rentrée on va me poser des tas de questions. Déjà, ça commence dans les interviews. Et c’est si difficile, quand on a pesé ses mots dans un livre pour que rien ne soit trivial, de répondre à des questions plus crues. Pour autant, ce qui m’attend est passionnant.
Bonnes vacances, les amis. Je vous aime énormément."
 
Merci à l'éditeur et à Sophie Fontanel, revenez quand vous voulez...

Commenter cet article

Noukette Il y a 2 ans


Mince..., je ne savais pas qu'elle sortait un nouveau livre, j'avais moi aussi adoré Grandir ! Nul doute que je lirai celui là !



Aifelle Il y a 2 ans


J'avais aimé "grandir" et je compte bien lire celui-ci. Elle a un courage certain, dans le conformisme qui sévit actuellement autour de plein de sujets, dont celui-ci. Je trouve que la
pression n'a jamais été aussi forte dans le normatif.



Stephie Il y a 2 ans


J'avais adoré celui de l'an dernier ! Apparemment, c'est encore un bon cru, chouette !!



Anis Il y a 2 ans


C'est passionnant, d'autant plus que ça touche de plus en plus de gens avec les couples qui changent , on se retrouve forcément avec de possibles parenthèses et c'est tout à fait spécoal.



cathulu Il y a 2 ans


L'interview donnée dans Elle plus ton billet maintenant, je sens que je vais craaaquer ! J'aime bien ce qu'elle dit sur sa jeunesse et son rapport aux autres.



Mango Il y a 2 ans


Je ne vais peut-être pas le lire tout de suite mais je mets ce livre sur ma liste.



clara Il y a 2 ans


Vile tentratrice !



Cachou Il y a 2 ans


Je n'en reviens toujours pas de vivre dans une société où c'est un sujet un peu tabou. Qu'on la choississe ou non, la solitude sexuelle est toujours vue d'un mauvais oeil. Il suffit de voir les
insultes qui pleuvent la prenant comme sujet: mal baisée ou vierge frigide, qu'on retrouve bien plus souvent qu'à raison. Dès qu'une femme semble moins accessible, plus dure, elle est d'office
qualifiée de "mal baisée", comme si l'un était forcément lié à l'autre. Est-ce qu'on a déjà dit d'un homme froid qu'il était "mal baisé"? Je n'ai pas le souvenir d'avoir vu une telle situation...


Du coup, je ne sais pas si ce livre m'intéresse ou pas, parce qu'il surfe d'une certaine manière sur ce "tabou" en le soulignant (et en lui donnant raison? Parce que si ça se termine par la
rencontre d'avec un homme, quelque chose comme ça, au final, ce n'est que dire "je retourne dans une situation normale, fini de ma vie de solitude, ouf!"). Et fait un peu un pied de nez à ceux
qui subissent la situation involontairement. Ou pas justement. Je n'en sais rien. Mais comme je viens d'investir dans les deux essais grand format de Siri Hustvedt, je ne le saurai certainement
pas à moins que ma bibi ne l'achète.



Manu Il y a 2 ans


Tout à fait d'accord avec Cachou !



L'Irrégulière Il y a 2 ans


J'ai failli l'acheter, et puis j'en ai choisi un autre finalement, mais le sujet m'intéresse donc je le lirai très probablement !



Anne Il y a 2 ans


Me voilà appâtée, et ton billet donne des commentaires très intéressants aussi ;-) J'avais beaucoup aimé Grandir, emprunté à la bibli, celui-ci semble aussi bien écrit et intéressant,
je me l'offrirai peut-être... Carrément ! Petit clin d'oeil : cet été, je me suis acheté le Elle, que j'achetais parfois avant (dans une autre vie ?) et je me suis dit que j'étais bien éloignée
de ce monde !! Mais Sophie Fontanel et son humour, j'en redemande (son blog, c'est bien)



Kathel Il y a 2 ans


Le sujet est intéressant, mais je n'ai pas prévu de le lire... même si ton avis inciterait à le faire !



gambadou Il y a 2 ans


j'avais découvert cette auteure l'année dernière avec "grandir" qui m'avait émue, alors pourquoi pas celui là ...



Dominique Il y a 2 ans


Tu commences sur les chapeaux de roue cette rentrée



Océane Il y a 2 ans


J'avoue, j'ai toujours été réticente à la lire comme romancière, tant je n'aime pas ce qu'elle fait à ELLE...



antigone Il y a 2 ans


J'avais énormément aimé "grandir" aussi. Je note je note.



maggie Il y a 2 ans


Tu m'a donné "envie" de lire ce livre ! je ne me rappelle plus de ce billet "grandir" mais celui-ci je le note en rouge ! C'est à cause des citations... C'est vrai qu'elle a le sens de la formule
!



A_girl_from_earth Il y a 2 ans


Ça n'a pas l'air d'être trop mon créneau mais j'ai bien aimé ta remarque par rapport à son style et le fait que tu t'arrêtais pour relire une phrase. Ça c'est un vrai critère de beauté
d'écriture. Limite si je ne le lirai pas rien que pour ça! Mais non non, restons dans l'idée que ce n'est pas trop mon créneau  (vais devoir ressortir le bouclier anti-PAL dans les semaines à venir je sens).



Géraldine Il y a 2 ans


Un sujet qui nous correspond sans doute tous à un moment ou un autre de notre vie, que l'on soit seul ou même en couple. Ce livre m'intéresse. Je note. Je vais voir pour me le procurer. Sinon, le
ferais tu voyager ???



Margotte Il y a 2 ans


Encore une tentation ! La période de la rentrée littéraire est toujours un peu stressante, cette avalanche de livres, dont de nombreux sont bons, parfois très bons, engendre chez moi une position
de repli vers les classiques ! Je reviens vers la rentrée quand l'orage est un peu passé... Enfin, je note ce titre sur ma liste "spécial rentrée" qui s'allonge, s'allonge...



Géraldine Il y a 2 ans


Euh, j'aime pas le miel, je préfère le nutella  Y'avait longtemps que je ne t'en avais pas sorti une !!!



céline Il y a 2 ans


Je ne connaissais pas du tout cette auteur, mais ta note fait envie (désolée pour le très mauvais jeu de mots) ! Il est bien vrai que l'on vit un peu dans une forme de tyrannie du sexe,
où l'orgasme pourrait (devrait) être atteint en suivant les sept points du dernier article cosmo ... Parler de l'absence de sexe dans un monde où il est omniprésent, c'est intéressant !



l'or des chambres Il y a 2 ans


Je viens d'en lire un article dans mon "Elle" et j'avoue que cela avait éveillé ma curiosité...



keisha Il y a 2 ans


@ l'or des chambres


Il va bien falloir que je lise cet article! Je te recommande le livre, de toute façon.



Alex-Mot-à-Mots Il y a 2 ans


Un livre à chaque rentrée, cela me rappelle uen auteure belge....



keisha Il y a 2 ans


@ Alex-Mots-à-Mots


Si tu veux! Auteur belge qu'il faudrait bien que je recommence à lire, d'ailleurs...


Mais là, pour Sophie Fontanel, je ne pense pas que ce soit aussi systématique.



Marie Il y a 2 ans


C'est un livre qui doit avoir été difficile à écrire par peur du regard des autres ! J'essaierai de le lire...






keisha Il y a 2 ans


@ Marie


C'est sûr, et de plus l'auteur n'apparaît pas du tout comme cela (pour ce que j'en sais).



Leiloona Il y a 1 an


Je le découvrirai aussi, mais pas tout de suite. ;)



keisha Il y a 1 an


@ Leiloona


Je me doute que tu as d'autres lectures de la rentrée littéraire, et ... la rentrée tout court qui se profile...



saxaoul Il y a 1 an


Ton avis est plus enthousiaste que celui d'Aifelle. Je ne connais pas l'auteur mais le sujet m'intéresse alors je me laisserai peut être tenter, on verra bien !



keisha Il y a 1 an


@ saxaoul


Aifelle a écrit un bon billet, chacune a son ressenti; oui, elle est moins enthousiaste. L'auteur a raconté son expérience mais n'a pas lancé de mouvement. Cependant ce livre mérite d'être lu.



sophie fontanel Il y a 1 an


C'est beau ce que vous écrivez, et j'ai toujours adoré le titre de votre blog. Je vous souhaite une bonne rentrée… dans ce soleil pâle et dans les choses à lire.


Amicalement


Sophie



keisha Il y a 1 an


@ sophie fontanel


  Merci merci, grâce à vous, déjà
l'année dernière avec Grandir, j'avais eu de miraculeux moments de lecture!


Je suis toujours "en lisant" et pas assez "en voyageant", hélas...



Sophie Fontanel Il y a 1 an


Je viens de lire les commentaires et ça me touche beaucoup. Je suis bouleversée par exemple par Keisha qui a peur, si mon livre se termine par une rencontre, que ce soit le « ouf » d'une fille
qui s'en est sortie. Ce n'est rien de tel. Cette rencontre est beaucoup plus ambigüe que ça, c'est enfin croiser un homme, même fugitivement, où on se dit que ce serait possible.


Se dire que ce serait possible, c'est déjà pas rien.


Bonne journée à tous et à toutes!






keisha Il y a 1 an


@ Sophie Fontanel


Mes commentatrices sont des femmes de tous horizons, âges et situations de famille (à force, même si on ne s'est pour la plupart jamais vues, on connaît pas mal de choses sur les autres). C'est
Cachou qui faisait cette remarque.


Mon exemplaire du livre voyage (j'ai aussi tellement tenté une autre blogueuse qu'elle l'a acheté!) et le premier billet est ici


http://legoutdeslivres.canalblog.com/archives/2011/08/30/21894533.html


C'est un peu plus mitigé, je sais par ailleurs qu'elle a l'impression que tout se termine de façon traditionnelle, "on trouve l'âme soeur-happy end". Elle a aussi lu l'article dans Elle. Si vous
voulez lui apporter des précisions...


Merci de votre passage et de votre intérêt!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bon, peut-être votre commentaire n'apparaîtra-t-il pas? Passez à Anonyme, ça marche très bien, j'en fais autant avec quelques blogs, sans trop comprendre le pourquoi du comment du 'bug'. Merci !