lundi 12 décembre 2011

La secrète mélancolie des marionnettes



http://multimedia.fnac.com/multimedia/FR/images_produits/FR/Fnac.com/ZoomPE/0/2/9/9782879296920.jpgLa secrète mélancolie des marionnettes
Denis Grozdanovitch
Éditions de l'Olivier, 2011
 
 
 
Oyez bonnes gens, l'une des biblis qui me fournissent en bonne marchandise livresque a un club de lecture depuis peu. L'idée étant, pour un début, de présenter des premiers romans récents et éventuellement de tenter les futurs lecteurs. Déjà des avis différents sur un même roman se sont fait jour, ce qui est fort prometteur. Pas toujours d'accord, soit, mais un même amour de la lecture.
 
En février nous rendra visite Denis Grozdanovitch, dont le premier roman (un roman? euh... Premier? Auteur d'essais intitulés par exemple Petit traité de désinvolture, L'art difficile de ne rien faire, j'en passe et d'aussi alléchants) fut retenu pour le Prix Roblès 2011.
Des fragments autobiographiques ici : champion de tennis, de paume, joueur d'échecs, détails plus personnels, avec un humour décontracté fort prometteur.
 
 
Denis, le narrateur de cette Secrète mélancolie des marionnettes, aime aussi le tennis et les échecs, et séjourne dans une résidence d'écrivains près de Florence. Portraits de quelques aristocrates italiens plus ou moins désargentés ou bohèmes, de nouveaux riches, d'un marionnettiste, d'un libraire, d'une prêtre ayant perdu la foi, de la mystérieuse Anna-Livia, balades inspirées à Florence, Venise, Sienne, la Toscane, évocations de l'âme italienne, propos sur la lecture,  se succèdent dans ce "roman" admirablement écrit, où les dialogues ciselés ont la part belle. "La conversation (...), un jeu de raquettes et de bondissantes paroles souples", parfois philosophique, jamais ennuyeuse, toujours spirituelle, entraîne le lecteur à la façon de Diderot et son neveu de Rameau.
 
Des marionnettes philosophes se donnent en spectacle, se demandant si leurs "manipulateurs se passionneraient pour [leurs] histoires au point d'oublier qui ils sont" et de perdre "conscience par la même occasion qu'ils sont eux-mêmes manipulés depuis d'autres cintres dont ils s'évertuent d'ailleurs à nier l'existence avec la dernière énergie." Ne serions-nous que des marionnettes?
 
"Mais peut-on espérer captiver quiconque avec les aventures dérisoires d'un personnage dont la seule passion consiste à se garer des voitures, à converser avec des amis de rencontre, à courtiser des femmes impossibles ou imaginaires et à se ménager des petits espaces jubilatoires tout à fait privés."
 
Ma réponse est un oui enthousiaste, à condition bien évidemment de se délecter tranquillement de cette promenade intellectuelle fort digeste et intrigante.
 
Les avis de Constance93,

Commenter cet article

Aifelle Il y a 1 an

Pas ce club de lecture chez moi, dommage, c'est une bonne formule, surtout quand il y a rencontre avec l'auteur. J'ai déjà noté celui-ci pour d'autres écrits, à suivre ..
keisha Il y a 1 an


@ Aifelle


En fait on démarre, mais avec des passionnés de lecture cela se passe plutôt bien. On n'est pas obligé de lire tous le même livre. Pour quelques séances, on pourra proposer un livre au choix qui
nous a plu. Ensuite, on ne sait pas, la responsable a de bonnes idées.


De toute façon il faut des livres mis à notre disposition, pour éviter d'être obligé d'en acheter, même en poche. C'est donc la bibli qui propose 20 ou 30 livres.


A voir le résultat, je pense que ce club répond à un besoin!


Sinon, je me suis déjà régalée d'autres textes de l'auteur, vraiment à découvrir.



Yv Il y a 1 an

Chez nous, le club de lecteure se retrouve autour d'un thème : ce fut la rentrée littéraire, c'est en ce moment les femmes prix nobel de littérature !
keisha Il y a 1 an


@ Yv


Ici, pour démarrer, c'étaient des premiers romans récents. Je reconnais qu'un thème, c'est mieux, cela évite que tous lisent le même livre. Ce qui est intéressant aussi, mais il faut se le
procurer, c'est moins ouvert, etc... On peut dire qu'il y a moins de discussions si plusieurs livres, donc pas forcément lus par tous, mais par expérience j'ai vu qu'ils y a toujours 2 ou 3
personnes qui ont lu un livre donné, et peuvent en parler et donner envie de le lire - ou pas.


Ensuite on peut rebondir sur des idées abordées en discussion.



Marie Il y a 1 an

Je suis un peu dubitative là... Peut-être parce que j'ai besoin de vacances et de lectures légères ?  



keisha Il y a 1 an


@ Marie


C'est plaisant et roboratif, en fait il faut tenter!



Anne Il y a 1 an

Viveles clubs de lecture en bibliothèque ! Le tien a l'air bien dynamique : faire venir des auteurs, c'est génial. Chez nous, c'est un peu plus planplan... sauf au moment de "La furueur de lire".
keisha Il y a 1 an


@ Anne


Ce club a démarré ce trimestre, il semble vraiment correspondre à un besoin! Recevoir un auteur, c'est toujours dynamisant (mais cela a un coût!)


Dans mon autre bibli, il y a un auteur par an, et quelques réunions, mais ce n'est pas vraiment un club de lecture formel. Et comme la moitié des rencontres/discussions ont lieu au moment des
réunions au boulot...



Dominique Il y a 1 an

Deux avis contradictoires pour moi


Bravo et quelle chance de participer à un club de lecture, rien ici chez moi et pourtant il y a un grand nombre de bibliohtèques, j'aimerai bien animer ça quand j'aurai lâcher le travail



Par contre Grozdanovitch je suis plus sceptique, j'ai aimé le premier livre, fait la moue au second et puis ensuite cela m'est tombé des mains, il a du talent c'est certain mais il y va un peu à
l'économie, dans un genre différent il me fait penser à Delerm à force de faire des petits textes on finit par ne plus prendre au sérieux leurs écrits
keisha Il y a 1 an


@ Dominique


Ici c'est animé par une des bibliothécaires, j'ignore si c'est elle qui en a pris l'initiative, mais à voir le public, il y a vraiment des gens intéressés. C'est un démarrage, et finalement, même
si tout le monde n'a pas lu le livre présenté, ce n'est pas gênant et n'empêche pas les discussions. Ensuite on verra comment cela évolue, présentation de livres qu'on a aimé, choix d'un thème,
etc... Là il s'agissait de démarrer, et la responsable a choisi.


Pour les dates, c'est le jeudi à 18 heures, durée une bonne heure, environ toutes les 3 ou 4 semaines. C'est raisonnable, cela me convient.


Le jour où tu te lances (ou tu demandes à quelqu'un?) tu verras qu'il y a sûrement des gens intéressés.


Je n'ai lu que ce "roman", et, depuis, L'art de prendre la balle au bond, un recueil de textes, certains assez longs. Pas du tout genre Delerm. Je compte en lire d'autres, je verrai si je tombe
sur les textes courts quelle sera mon impression. Pour l'instant, je me régale!



Jeanmi Il y a 1 an

Quelque soit le personnage, la seules chose qui captive le lecteur c'est le talent...
keisha Il y a 1 an


@ Jeanmi


Vient un moment où un auteur peut parler de n'importe quoi (ou presque), s'il le fait avec talent, on le suit!



gambadou Il y a 1 an

un petit traité de philosophie qui a l'air fort intéressant
keisha Il y a 1 an


@ gambadou


Il y a de la philo sous jacente, c'est sûr, mais extrêmement bien présentée et pas indigeste!




Quel titre déjà! Sympa ces initiatives des bibliothécaires d'organiser des clubs de lecture et rencontres avec auteur. Je n'ai pas ça par chez moi, enfin, à ma connaissance.
keisha Il y a 1 an


@ A girl from earth


Ah bon? Remarque, les auteurs passent par Paris, on doit les voir en librairie, non?



nathalia Il y a 1 an

Hello, l'auteur va tous vous cuisiner pour savoir ce que vous penser de son roman???? je suis toujours intimidée d'être face à un auteur qui me questionne sur son roman.


Pour le club de lecture, je me lancerai bien dans l'aventure mais comme tu l'expliques si bien il faut un cadre et de la souplesse dans les lectures, ça me semble être un bon compromis, tu verras
avec le temps Bonne lecture
keisha Il y a 1 an


@ nathalia


J'ai déjà rencontré des auteurs dont je n'avais rien lu! Et c'était passionnant!


Il y a en général un meneur de jeu (bibliothécaire, etc...) qui pose quelques questions et si l'auteur joue bien le jeu, ça roule tout seul. N'imagine surtout pas une interro écrite ou orale à
destination des lecteurs! Mais c'est sûrement intimidant pour un auteur de rencontrer des lecteurs "en vrai", des gens
qui ont lu ses romans et ont aimé/ou pas...


Comme D Grozdanovitch a l'air d'être un drôle de lascar, on verra si c'est sportif ou musclé comme rencontre!



Alex-mot-à-Mots Il y a 1 an

Je n'ai jamais aimé les marionnettes, alors ce roman ne sera pas pour moi.
keisha Il y a 1 an


@ Alex-Mots-à-Mots


Elles n'interviennet pas trop en tant que telles, n'aie crainte! Et ce n'est pas vraiment un roman.




Voui mais c'est pas pareil. J'aime bien l'idée de la bib' organisant ses rencontres avec auteurs. Ici remarque il y a des manifestations culturelles, mais ça tourne souvent autour de la litté
jeunesse, ou des BD, mangas etc.
keisha Il y a 1 an


@ A girl from earth


Allons bon, Paris serait mal loti? Remarque, il y a tellement de possibilités à Brest, par exemple, que parfois on s'y verrait bien vivre.


Plus sérieusement, vérifie si dans ton p'tit coin de banlieue il n'y aurait pas une bibli qui organiserait cela?



Ys Il y a 1 an

C'est labibli de S ? non, ça doit être Romo... un peu loin... pis je risque de voir d'anciens collègues...
keisha Il y a 1 an


@ Ys


A S. il y a seulement  (pour adultes) Lire en 41, qui représente finalement dans les 4 ou 5 réunions par an (dont deux qui tombent trop souvent en même temps qu'au boulot...). Un blog aussi
d'ailleurs, Selles se livre.


Ce club tout nouveau est donc à R., je vais voir comment ça évolue. C'est bien loin pour toi de toute façon, rien n'existe plus près? Demeure le "problème" des anciens collègues, mais tous n'y
participent pas, sûrement.



Leiloona Il y a 1 an

J'aime beaucoup le titre. je le trouve très mélancolique et doux.
keisha Il y a 1 an


@ Leiloona


Oh oui, et STP, essaie de découvrir cette belle écriture, c'est très intelligent et amusant, moi j'aime beaucoup me laisser porter par les pages...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bon, peut-être votre commentaire n'apparaîtra-t-il pas? Passez à Anonyme, ça marche très bien, j'en fais autant avec quelques blogs, sans trop comprendre le pourquoi du comment du 'bug'. Merci !