vendredi 6 janvier 2012

Autogenèse



Autogenèse
Erwan Larher
Michalon, 2012
 
 
 
 
 
Un homme se réveille nu, amnésique, sur un lit d'une maison inconnue. Quittant ce nid sécurisant il part au delà du jardin embroussaillé et s'en va découvrir le monde et, peut-être, qui il est...
Une femme veille sur lui de loin, prête à intervenir, car de mystérieux ennemis veulent la mort de l'inconnu.
 
Avec lui démarre la découverte d'un monde qui pourrait être le nôtre dans quelque temps mais qui y ressemble déjà terriblement beaucoup.
 
"Tout ce qu'on voulait, c'était que ça s'allume quand on poussait le bouton. Tout le monde se fichait de savoir comment l'énergie arrivait jusqu'à l'interrupteur, d'où elle provenait; il fallait qu'elle soit là pour que scintillent les écrans, les vitrines, que crépitent les terminaux bancaires, que ronronnent les climatiseurs. "
 
"La peur est une très efficace manière de gouverner car elle autorise la surveillance et la répression, donc le contrôle."
 
"On se procurerait cet argent en augmentant certains prélèvements indirects pesant sur ceux qui végètent vers le bas de l'échelle sociale (...) et en augmentant les taxes sur certains produits de consommation courante. Autrefois on aurait déremboursé quelques médicaments, mais ce que l'on appelait "trou de la Sécu" avait disparu en même temps que la Sécu."
 
Centrales nucléaires où bossent ceux qui ont échappé aux charters du retour et n'ont rien obtenu de la société Emplois solutions, campagnes abandonnées à la culture du colza de l'après pétrole, toute puissance du Réseau et des medias manipulés, politiques accrochés à leur rocher, journalisme face lèche-bottes et face investigation teigneuse, publicité toute puissante, quel monde! Notre Candide, sans "aucune malice, aucun cynisme, pas une once de méchanceté en lui", demeure étrange et étranger à ses amis mêmes, tout au long d'aventures bien rythmées.
 
Comme dans son précédent roman, l'auteur fait preuve d'originalité dans son inspiration, et d'un style bien personnel. Tout ce que j'aime découvrir, quoi! La fin est bien réussie, mais chuuuuuuuuuut!
 
Au cours de ma lecture je me suis amusée à repérer des mots extrêmements rares (manque quand même immarcescible, tsssttt!) et à chercher quels noms actuels se cachent sous ceux des personnages. Plus littéraire, le transparent Patrick Angloss. A vous de traquer les indices...Il y a une madeleine, aussi...
 
Harold Cobert, en parle ainsi sur le site BSC News :

"Difficile de parler du deuxième opus d’Erwan Larher sans déflorer les multiples rebondissements de l’intrigue, mais également parce que, sous ses allures de mélange de conte philosophique et de thriller métaphysique, le propos est dense, complexe, ambitieux. Cette Autogenèse relève du tour de force. Sa lecture, à quelques mois de l’élection présidentielle, est salvatrice, nécessaire. Et, comme l’ensemble ne manque pas d’humour ni d’ironie, jubilatoire."

Commenter cet article

attila Il y a 1 an

ça me tente ..... je note quand même depuis "la route" un nombre croissant de livres post apocalyptique ou, à tout le moins, post accident environnemental ou guerre civile ou évènements
révolutionnaire ...( Scintillations, l'Appât, la Ballade de Lila K...)
Lystig Il y a 1 an

immarcescible : cela aurait pu être prononcé par Bella !


parce que question mots très peu communs, elle en connaît un rayon !
Anne Il y a 1 an

Ca devrait plaire à Cachou, ça (j'dis ça, j'dis rien, hein...)
attila Il y a 1 an

je vais chez mon libraire tout à l'heure( j'ai râté mon rdv habituel du 12h / 14h)  ..... encore un livre qui va faire l'objet d'une commande .... et merci pour immarescible et
dystopie : deux mots nouveaux dans mon escarcelle ..... va falloir les placer maintenant et ......... je ne connais pas de Bella !!!
Gwenaelle Il y a 1 an

Si ça continue, ce sont les livres de cet auteur qui vont devenir ta petite madeleine! A te lire, on a l'impression que tu t'es régalée.
emmyne Il y a 1 an

Alors ça, c'est du billet supra-tentateur ou je ne m'y connais pas !!  ( et en plus, je ne connais pas du
tout l'auteur, j'ai franchement l'impression de rater un bon moment de lecture, là !! )
Aifelle Il y a 1 an

J'ai l'impression qu'il pourrait franchement me plaire celui-là

Je n'en avais pas entendu parler mais ça semble valoir le détour. 1er rajout de l'année dans ma LAL via blog. Aaargh!


Au fait, alors, Ilium, tu as pu commencer?
keisha Il y a 1 an


@ A girl from earth


Hum, on peut en parler par mail...C'est celui que vous avez raté à Loches...


Ilium : j'ai eu les yeux plus gros que le ventre, car je viens de démarrer un gros roman de Stegner de près de 1000 pages.Mais bah, je ferai prolonger la durée de l'emprunt, ne t'inquiète pas!



Manu Il y a 1 an

Visionnaire, non ? Intéressant, très intéressant.
keisha Il y a 1 an


@ Manu


Très réaliste aussi, hélas,  certaines choses nous pendent au nez un jour ou l'autre...



moustafette Il y a 1 an

Illico sur la liste de la prochaine tournée, mais quel est le titre du premier roman ?
keisha Il y a 1 an


@ moustafette


C'était Qu'avez-vous fait de moi?, différent, peut être plus drôle mais quoique, la fin était inattendue. Toujours ancré dans un fait de société d'ailleurs.



nathalia Il y a 1 an

Je préssens que c'est très bien, car si toi et Harold Cobert dites de concert que c'est drôle sur un sujet qui a tout pour ne pas l'être, je ne demande qu'à lire!
keisha Il y a 1 an


@ nathalia


Ben, ça peut plomber le moral, alors autant faire drôle ou plutôt ironique, quoi.



clara Il y a 1 an

noté, tu penses bien!
keisha Il y a 1 an


@ clara


On peut en parler...



Géraldine Il y a 1 an

Ah là, tu me donnes bien envie ! Je note, même si je ne suis pas fan des madeleines, je préfère les cookies !!! (1ère de
l'année !)
keisha Il y a 1 an


@ Géraldine


Une seule madeleine, juste pour s'amuser!


L'auteur, c'est celui que vous avez raté à Loches (nananère), et qui est vraiment intéressant...



Géraldine Il y a 1 an

Rhoo, c'est marrant... je suis en train de lire L'équation africaine de khadra et p145, il y a un mot dont j'ignore le sens... Immarcescible !!!! Et je me suis tout de suite dit, c'est ce mot là
que j'ai vu chez Keisha ce matin !!!!
keisha Il y a 1 an


@ Géraldine


J'adore les mots dont j'ignore le sens, et celui ci me trotte dans la tête... Khadra : cela te plait?



Alex-Mot-à-Mots Il y a 1 an

Le traducteur a dû se faire rire...
keisha Il y a 1 an


@ Alex-Mots-à-Mots


Nan, c'est écrit en (bon) français, l'auteur sait s'amuser...



Océane Il y a 1 an

Très attirant ton résumé, le côté tour de force, société imaginaire (ou à anticiper...) Bref, que du bon !
keisha Il y a 1 an


@ Océane


Exactemment! Un roman qui change de la production habituelle...



Marie Il y a 1 an

Ton billet est tentant... Mais quel titre rébarbatif !!!!  
keisha Il y a 1 an


@ Marie


Hum, le titre est très bien trouvé, compte tenu de l'histoire, si, si!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bon, peut-être votre commentaire n'apparaîtra-t-il pas? Passez à Anonyme, ça marche très bien, j'en fais autant avec quelques blogs, sans trop comprendre le pourquoi du comment du 'bug'. Merci !