mercredi 11 avril 2012

Marcher / Eloge de la marche

 

http://multimedia.fnac.com/multimedia/FR/images_produits/FR/Fnac.com/Grandes110/0/9/5/9782864248590.gifMarcher
Eloge des chemins et de la lenteur
David Le Breton
Métailié, 2002
 
 
 
    Ah le chouette petit livre! Facile à glisser dans un sac, pour lire lors d'un halte par exemple. A savourer par petits morceaux, au gré de courts chapitres vagabonds. A la fois profond et d'abord aisé, ce recueil parlera beaucoup à celles et ceux qui marchent, évidemment. Aimer de simples balades dans un environnement familier suffit pour le goûter, même s'il est permis de se lancer dans des randonnées plus longues. Des marcheurs célèbres ou confirmés sont évoqués, Pétrarque, Rousseau, Thoreau, Muir, Stevenson, Chatwin, ou plus récemment Ollivier, Matthiessen, Lacarrière, Solnit, bref, nous marchons en excellente compagnie; est-il nécessaire d'ajouter que la bibliographie est une vraie source de tentations?
 
"La marche est inutile comme toutes les activités essentielles. Superflue et gratuite, elle ne mène à rien sinon à soi-même après d'innombrables détours." (p 31)
"Bien que les pieds de l'homme n'occupent qu'un petit coin de terre, c'est par tout l'espace qu'ils n'occupent pas que l'homme peut marcher sur la terre immense." (Tchouang-Tseu)(p 37)
"Un marcheur est un homme ou une femme qui se sent passionnément vivant et n'oublie jamais que la condition humaine est d'abord une condition corporelle, et que la jouissance du monde est celle de la chair, et d'une possibilité de se mouvoir, de s'extraire de ses racines." (p 51)
"Et parfois une heure seulement dans la forêt ou dans la ville, près de la mer ou sur les collines, suffit à emmener infiniment loin, et pourtant au coeur de soi, et aboutir au retour au sentiment d'y voir plus clair, d'avoir élagué bien des tracas."(p 155)
Pour les urbains, ne pas rater les idées de Pérec pour transformer une promenade en ville...(p 123)
 
On l'aura compris, ce livre est une pépite, dont j'aurais pu citer une bonne part, et qui me parle d'autant plus que j'y ai retrouvé des livres lus, des désirs personnels de randonnées futures, et des expériences passées. Se figer pour observer un écureuil qui ne vous a pas (encore) vu, accélérer pour surprendre trois chevreuils et ensuite continuer à les observer tranquillement quand ils se croient redevenus seuls, voilà du vécu à trois pas de chez moi. (cf 46). 
 
L'avis de cathulu.
 
Merci à Valérie G et l'éditeur, le précédent livre de l'auteur, Eloge de la marche, est à la bibli, je saurai le trouver!
 

Après, toujours chez Métailié, voici Eloge de la marche
http://ecx.images-amazon.com/images/I/41V1M7M10BL._SL500_AA300_.jpg
Même si les deux livres font la part belle à des incontournables tels Rousseau, Thoreau, Abbey, pas vraiment de redites (prévoir tout de même un certain laps de temps entre les deux lectures), et Le breton, après quelques "généralités" consacre un beau chapitre à Cabeza de Vaca, René Caillé, Richard Burton et  Michel Vieuchange, sans oublier la "marche urbaine" et la "spiritualité de la marche". La bibliographie en fin de volume est toujours "pousse au crime", le style dense mais fort lisible.

Quelques mises en bouche :

" Le silence est saisonnier. Dans nos contrées, il n'est pas le même en janvier dans un champ enveloppé de neige ou en août dans le bruissement de la multitude des insectes, l'explosion des fleurs et des herbes brûlées par le soleil. Dans un même paysage, jamais le silence n'est égal d'un jour à l'autre." (p 55)

" Margaret Mead déplore avec humour l'invention des bateaux ou des automobiles. Si les hommes n'avaient eu d'autres moyens de se déplacer que leurs jambes, ils ne seraient allées bien loin au cours de leur existence. La vulnérabilité du marcheur est une bonne incitation à la prudence et à l'ouverture à l'autre plutôt qu'à la conquête et au mépris. Une chose est certaine, l'homme qui marche a rarement l'arrogance de l'automobiliste ou de celui qui emprunte le train ou l'avion car il demeure toujours à hauteur d'homme en sentant à chacun de ses pays l'aspérité du monde et la nécessité de se concilier amicalement les passants croisés sur son chemin." (p 62)

" Chaque espace contient en puissance des révélations multiples, c'est pourquoi aucune exploration n'épuise jamais un paysage ou une ville. On ne se lasse que de vivre." (p 74)
"Tout parcours hors des sentiers battus est simultanément animalier" (p 85)

Commenter cet article

Hélène Il y a 1 an

Je veux je veux je veux !!!
keisha Il y a 1 an


@ Hélène


M'étonne pas! C'est drôlement bien ce (court) bouquin, je m'y suis parfaitement retrouvée, une envie folle de partir en balade, et de lire certains livres de la bibliographie. On est mal,
quoi!



chinouk Il y a 1 an

Allors celui la il me la faut !! Et tout de suite :)  Je part justement Lundi pour une Rando de 15 jours. Je ne serai pas tres loin du sentier de Stevenson, que j'ai d'ailleurs prevu de lire
en route. Je vais voir si je peux le trouver. :)
keisha Il y a 1 an


@ chinouk


Parfait! Il vient juste de paraître (le 5 avril je crois) et coûte 9 euros pour 158 pages! Tu vas te régaler. Stevenson est TB aussi, je l'ai relu l'année dernière.


Tiens, hier j'ai acheté une cape de pluie car je prévois de grosses balades fin avril...



unepauselivre Il y a 1 an

Il m'a l'air bien adorable ce petit livre. La couverture me plait et  les deux premières citations sont excellentes. A noter pour mes balades mais si je reste dans mon coin je me contenterai
des moineaux et des petits chiens à sa mémére.


Non j'exagère, à Paris on peut voir plusieurs espèces de moineaux, des abeilles et quelques fois des souris sur les rails du métro (ambiance assurée).


Bonne balade Keisha.
keisha Il y a 1 an


@ unepauselivre


Je suis certaine que même à Paris on peut avoir des balades intéressantes! Le livre évoque les balades en ville aussi (brièvement quand même), marcher au hasard des rues peut être une expérience
aussi...En tout cas, quand je vais à Paris, je lève les yeux, inspecte, etc...


Ne te prive pas de ce petit bonheur de lecture!



unepauselivre Il y a 1 an

Très joli ton nouveau fond. Il va très bien avec le livre en plus.
keisha Il y a 1 an


@ unepauselivre


Merci! J'ai voulu remettre une image de fond, je ne sais pas si on la voit beaucoup, justement le même vert, je l'ai remarqué après...


Il s'agit d'une photo perso prise l'année dernière au bord du canal, les libellules, ça bouge beaucoup, il faut de la patience. A moins d'un km de chez moi! Tu vois, mes balades se font parfosi
avec appareil photo (et jumelles, pour les oiseaux)



unepauselivre Il y a 1 an

Je recommence mon premier commentaire qui s'est évaporé.


Donc je disais à peu prés : Ce petit livre qui a l'air adorable me plait déjà, une belle couverture et je trouve les deux premières citations excellentes.


Si je reste par chez moi je me contenterai d'observer les moineaux et les toutous à sa mémére. Non j'exagère, à Paris il y a toutes sortes d'oiseaux (et des rares) à observer (même des exotiques
qui se sont échapper de leur cage), des abeilles, des papillons et même des souris sur les rails du métro (ambiance assurée)


Bonne balade keisha.
keisha Il y a 1 an


@ unepauselivre


Non, il ne s'est pas évaporé, mais je garde le deuxième, qui n'est pas à 100% comme le premier, ne serait-ce que pour te remercier de ta fortitude face aux aléas de l'informatique et sans doute
d'overblog...



unepauselivre Il y a 1 an

Y a vraiment un pb en ce moment. Soit il m'est impossible de laisser un commentaire ou alors il arrive 1/2 heure après. Désolée de cette répétition mais c'est involontaire. C'est juste que je ne
veux pas que tu crois que je radote
keisha Il y a 1 an


@ unepauselivre


Ne t'inquiète pas, ça m'arrive aussi, justement récemment sur deux blogs overblog, impossible de laisser un commentaire, alors je reviens plus tard, mais il faut déjà y repenser!



Valérie Il y a 1 an

Pourquoi quand je lis un Gallmeister (comme en ce moment), je pense forcément  à toi?
keisha Il y a 1 an


@ Valérie


Ha ha, un Gallmeister! Je verrai chez toi lequel!


Justement j'ai acheté le dernier Gallmeister, une histoire avec des grizzlis...Curieusement, je mets un point d'honneur, jusqu'ici, à ne pas recourir aux SP Gallmeister (juste Books and the city
et un challenge gagné, donc ça ne compte pas). Je les emprunte aussi, et les achète en VO (moins cher...)



Une Comète Il y a 1 an

ça m'intéresse ! Je suis une "marcheuse de ville" !
keisha Il y a 1 an


@ Une Comète


Je pense que même en ville si on est curieux et observateur il y a matière à voir, réfléchir...



Dominique Il y a 1 an

100 fois 1000 fois d'accord, j'avais lu le précédent mais je craignais fort la redondance malgré tout non ! bien sûr le sujet est le même mais l'auteur fait part de son évolution, élargit ses
lectures et donc un plaisir renouvelé par rapport à son premier livre
keisha Il y a 1 an


@ Dominique


Youpee! Je vais me délecter du premier, alors, en laissant passer quand même un peu de temps entre les deux. Vraiment ce petit bouquin est hautement recommandable! Pas seulement pour les
marcheurs ou baladeurs...



Aifelle Il y a 1 an

Tu arrives trop tard, il a rejoint ma PAL pas plus tard que ce matin
keisha Il y a 1 an


@ Aifelle


Pff, cela va m'éviter de revenir à la charge jusqu'à ce que tu craques...  Lis le et explore le! Prends le dans
ton sac "balade".



cathulu Il y a 1 an

Ce livre va figurer parmi ceux que j'ai le plus offerts!:)
keisha Il y a 1 an


@ cathulu


Exactement la bonne idée cadeau! Qui n'aime pas une petite balade? Euh j'ai des noms de réfractaires aux balades trop nature, mais même en ville, quand même, il y a de quoi faire.



Manu Il y a 1 an

Pourquoi, je ne suis pas étonnée ?
keisha Il y a 1 an


@ Manu


Pff, même pas vexée, je te recommande ce petit livre, bien des joies t'y attendent, c'est inclassable, même pour celles qui aiment le bitume (il n'y a pas de choses à voir et ressentir en ville?
si!) Regarde, Central Park...



Océane Il y a 1 an

Quel bel essai, et quellle bel idée, la lenteur est une qualité qui se perd :)
keisha Il y a 1 an


@ Océane


Savoir s'arrêter pour observer, respirer plus fort, mieux sentir son corps, changer de rythme de vie, etc...Je te recommande ce petit bouquin!




Je le vois plus en idée cadeau que comme un livre que je bouquinerais moi. Peut-être parce que la marche est une cousine germaine de la nature (rando etc).
keisha Il y a 1 an


@ A girl from earth


Quand je marche dans la nature, je ne vois plus de limaces, là je crois que c'tait un mauvais trip "que pour toi et Géraldine".Ma pauvre, ce week end là il y a eu overdose...


Lis le quand même, tu pourrais être surprise...Marcher n'est pas forcément un truc surhumain, même en ville il y a à faire! Pérec proposait des exercices d'imagination pour agrémenter les balades
en ville, d'après l'auteur, genre faire apparaître King Kong au dessus des toits, remplacer les gens par des vaches, etc...Bon, c'est du Pérec.



Dominique Il y a 1 an

Les deux livres sont effectivement hautement recommandables et je suis totalement d'accord pour dire qu'ils peuvent intéresser les marcheurs mais aussi tous ceux qui apprécient la réflexion
intelligente, la littérature du voyage et la poésie
keisha Il y a 1 an


@ Dominique


Un petit livre très riche, je feuillette et retombe par exemple sur les réflexions de J. de Romilly. Sinon, on y croise du beau monde (et je me questionne car je ne me souvenais plus avoir lu le
les livres d'Ollivier). Sans aller en Patagonie, chacun peut tirer parti d'une petite balade à son niveau. Et refaire les mêmes balades très souvent, ici j'ai mes "parcours" variant selon les
saisons, la météo, et les personnes rencontrées...



Mango Il y a 1 an

Je n'avais pas vu ton fonds vert avant de lire le commentaire précédent: j'aime bien!  Sinon, la marche, j'aime la faire en ville si je suis seule et dans la nature quelle qu'elle soit si je
suis accompagnée mais alors, en général, je fais surtout attention à la conversation. sauf quand surgit un panorama exceptionnel. Alors on s'arrête et on ne dit plus rien!
keisha Il y a 1 an


@ Mango


Merci!


J'aime marcher, en ville (rien que lever les yeux, on découvre -parfois dangereux, remarque!) mais surtout campagne... Le Breton évoque la différence accompagné/pas accompagné (tu vois que ce
petit bouquin est vraiment vraiment bien, on s'y retrouve quasiment à chaque page!). Les deux sont intéressants à vivre. Même si certaines de mes recontres avec animaux l'ont été seule car les
bestioles entendent venir les groupes de loin...Mais partager la beauté du paysage, évidemment, c'est mieux à plusieurs!



Dominique Il y a 1 an

Si tu n'as pas lu la trilogie d'Ollivier je te la recommande chaudement voir plus  j'ai beaucoup aimé ça se
lit quasiement d'une traite


elle existe en poche phébus et elle est certainement dans ta médiathèque
keisha Il y a 1 an


@ Dominique


Oh que oui elle est à la bibli, j'avais l'impression de ne pas l'avoir encore lue, mais certains détails rappelés par Le Breton me font douter. Surtout que j'ai lu il y a quelques années un autre
récit de marche sur quasiment le même parcours. Il faudrait que je me plonge dans mes archives pour vérifier. Quoiqu'il en soit une relecture serait possible.


Depuis (2009) jai fait un voyage dans ces coins là, plus rapidement et confortablement, mais les paysages demeurent quand même.


Les bibliographies sont sans fond... J'ai même lu le récit de T Guidet, le long de la Loire. j'ai dmarré un livre d'Emeric Fisset aussi... Bref, on ne ferait que cela, lire sur des voyages et des
marches (la collection Transboréal est uen vraie mine aussi)



Florinette Il y a 1 an

J'adore marcher, que ce soit de simples balades ou de grandes randonnées !! Je vais donc m'empresser de noter ce livre, merci Keisha et belle fin de semaine, bises !
keisha Il y a 1 an


@ Florinette


 Je sais que ce livre te plaira, il est court mais riche! Bonne soirée!



Lilibook Il y a 1 an

Je ne connaissais absolument pas ce recueil et je dois dire que c'est tentateur
keisha Il y a 1 an


@ Lilibook


Il vient de sortir (150 pages environ, format léger pour lire dehors, 9 euros) mais le précédent est peut être en bibli pour toi?



Nadine N. Il y a 1 an

Ce livre est bien tentant! le fond de ton blog est très printanier. Amicalement
keisha Il y a 1 an


@ Nadine N.


J'espère que tu le trouveras, ou du moins son précédent sur la marche, qui doit aussi être un délice!


Le fond, oui, il s'agit de libellules saisies par mon appareil, l'année dernière, au bord du canal proche.



jerome Il y a 1 an

Je suis moi aussi un éternel marcheur. J'adore le coté méditatif de la marche, et sa lenteur bien sûr. Merci pour la découverte, je m'empresse de noter ce titre !
keisha Il y a 1 an


@ jerome


Tu devrais vraiment te régaler et t'y retrouver parfaitement. Attention : risque de tentations de balade et de lecture! Mais tu vas assurer, j'en suis sûre!



Nadael Il y a 1 an

Voilà un joli petit livre à offrir, je trouve, je note donc!
keisha Il y a 1 an


@ Nadael


Le livre parfait à s'offir et à offrir, en effet!



moustafette Il y a 1 an

Je vais l'offrir à une de mes voisines qui, à 76 ans et après un cancer, fait ses 10 km par jour qq soit le temps...
keisha Il y a 1 an


@ moustafette


Bravo, elle a bien raison! Tu vas lui faire plaisir, mais pense aussi à le lire, ce court livre!



juliette Il y a 1 an

Miam miam dis donc!
keisha Il y a 1 an


@ Juliette


Miam miam oui, et marcher permet de rencontrer plein de bestioles, tu le sais...



YUEYIN Il y a 1 an

ohoh voilà un livre pour moi, j'essaie de marcher tous les jours, des fois le nez dans un bouquin d'ailleurs mais bon, tant de compagnons célèbres me sieraient :-))))
keisha Il y a 1 an


@ YUEYIN


Marcher est bon pour la santé physique, on le sait, mais pas que physique, un moyen de découvrir ce qui nous entoure et aussi soi-même. Livre hautement recommandé!!! En marchant, si tu
veux.



Yv Il y a 1 an

ça, ça me parle : éloge de la lenteur. Que j'aime mon rythme et prendre mon temps ! D Le Breton a beaucoup écrit aussi sur la douleur et sa prise en charge : très apprécié par une grande partie
des personnels soignants
keisha Il y a 1 an


@ Yv


Oh mais là je dois me jeter sur tous ses écrits, alors!!! Merci de l'inforamtion.


Tu as vu, Métailié assure aussi pas mal dans les essais!!!



Alex-Mot-à-Mots Il y a 1 an

Un livre qui pourrait me convaincre, qui sait....
keisha Il y a 1 an


@ Alex-Mot-à-Mots


La marche commence en sortant de chez soi, et à condition d'être attentif, il y a à voir! Laisse toi tenter par cette lecture, déjà.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bon, peut-être votre commentaire n'apparaîtra-t-il pas? Passez à Anonyme, ça marche très bien, j'en fais autant avec quelques blogs, sans trop comprendre le pourquoi du comment du 'bug'. Merci !