vendredi 24 janvier 2014

Toutes les choses de la vie

Toutes les choses de la vie
Everything
Kévin Canty
Albin Michel, Terres d'Amérique, 2014
Traduction Anne Damour


Le premier paragraphe : "Le 5 juillet, RL et June allèrent à la rivière, s'installèrent sur les rochers avec une bouteille de Johnnie Walker Red et parlèrent de Taylor. Le 5 juillet était le jour de son anniversaire et ils faisaient la même chose tous les ans. Il aurait eu cinquante ans. RL avait été son ami d'enfance et June l'avait épousé. Il était mort onze ans auparavant."

Ne rien imaginer à partir de là, se laisser mener dans une histoire où quelques saisons s'écoulent, là bas dans le Montana, avec quelques personnages face à la vie, la mort, et des choix. Beaucoup de dialogues, avec des non dits à lire entre les lignes, quelques descriptions (brèves!) de nature. Un charme extrêmement prenant, des petits détails à remarquer au fil de la lecture, l'impression d'être avec des amis, dans un cocon.

"Tu n'y as jamais pensé? A cet autre monde de l'autre côté? Juste aussi réel que celui-ci, et nous sommes seulement le rêve qu'ils ont de l'autre côté. Nous n'en avons aucun souvenir exact. Ils se réveillent de l'autre côté, et ils se disent : j'ai fait le plus étrange des rêves."

Merci à l'éditeur et Marlène P.

et je réalise que ça le fait pour le challenge de Philippe!

52 commentaires:

  1. Bon je ne sais pas ce que j'ai, moi, rien ne trouve grâce à mes yeux, celui-ci je l'ai acheté parce que Fabrice Colin en parlait avec des trémolos dans la voix partout et j'ai dû le laisser en plan après 200 pages, découragée, me sentais très loin d'RJ et de sa fille, rien à faire de leurs trucs. Je n'accroche à RIEN, c'est terrible. Bouh.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas de suspense, ni de grands événements, c'est plutôt tranquillou, mais je ne l'ai pas laissé de côté, j'aime bien (de temps en temps) ces romans un peu feutrés bourrés de silences... Mais je reconnais qu'on peut ne pas accrocher...
      (Sylvie, qui es-tu? ^_^)

      Supprimer
  2. Je vais le feuilleter en librairie, histoire de me faire une petite idée ..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crains que le feuilleter ne donne pas une idée réelle... C'est comme tremper un orteil et nager...

      Supprimer
  3. Bonjour Keisha, pourquoi pas, même si le com de Sylvie me refroidit quelque peu. Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sens que c'est le genre de roman à tester soi-même...

      Supprimer
  4. Evidemment le mot magique "Montana" fait tout de suite son petit effet. A voir...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hum, il a fait son effet sur moi, ainsi que Terres d'Amérique (je suis faible ^_^)

      Supprimer
  5. pour l'histoire et pour la collection qui recèle des joyaux : c'est noté

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, dominique (le 3ème visiteur de ce nom, mais je vais gérer...), en effet la collection Terres d'Amérique est souvent fort intéressante...

      Supprimer
  6. Oh comme j'aime ces articles courts qui disent l'essentiel et surtout qui donnent envie de lire le roman !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mes billets sont de longueurs assez variées, ne correspondant pas forcément à si j'ai aimé ou pas, d’ailleurs...

      Supprimer
  7. ça ne m'étonne pas que Krol aime les billets courts , moi c'est le contraire j 'aime bien lire les blogs et j'aime bien quand vous prenez le temps d'expliquer ce qui vous plu ou déplu.
    Là je n'arrive vraiment pas à me faire une idée sauf que ça te plaît ...
    Luocine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai donné deux extraits, mais si je raconte l'histoire, il y aura en fait deux lignes, ce serait dommage; l'essentiel est ailleurs dans ce cas. La longueur de mes billets dépend du livre, en fait...

      Supprimer
  8. Sylvie, c'est Cuné, je crois, à voir son avatar ! Si je tombe sur ce livre par hasard, je vais voir de près. J'adore la collection Terres d'Amérique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Son avatar sur son blog est autre; le mystère demeure?
      Bon, si tu vois ce livre...

      Supprimer
  9. Bouh j'étais prête à me laisser tenter et puis j'ai lu le 1er com', celui de Sylvie... Enfin, c'est pas ma PAL qui s'en plaindra.^^ (mais je note quand même discrétos)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On ne sait jamais, quoi...Ce roman, ça passe ou ça casse, mais c'est sûr qu'il n'y a pas de grands événements (quoique la vieillesse, la maladie, la grossesse, ma foi, c'est ce qui fait nos vies, non?)

      Supprimer
  10. C'est vrai que le Montana, ça fait rêver...
    Bon week-end Keisha.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Montana est quand même en arrière plan, mais pas trop présent (juste un peu de pêche...)

      Supprimer
  11. j'aime le nature writing contemplatif, le bouquin est fait pour moi :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Contemplatif, je ne sais pas, mais en tout pas on donne du temps au temps.

      Supprimer
  12. Le passage que tu cites m'a beaucoup intéressée car c'est un thème que j'aime lire, ce sentiment d'être dans une autre dimension de la réalité. C'est encore un peu le mythe de la caverne de Platon.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est juste un passage, bien sûr. Ou alors comme le rêve du papillon:


      « Zhuangzi rêva une fois qu'il était un papillon, un papillon qui voletait et voltigeait alentour, heureux de lui-même et faisant ce qui lui plaisait. Il ne savait pas qu'il était Zhuangzi. Soudain, il se réveilla, et il se tenait là, un Zhuangzi indiscutable et massif. Mais il ne savait pas s'il était Zhuangzi qui avait rêvé qu'il était un papillon, ou un papillon qui rêvait qu'il était Zhuangzi. Entre Zhuangzi et un papillon, il doit bien exister une différence ! C'est ce qu'on appelle la Transformation des choses. »

      — Tchouang-tseu, Zhuangzi, chapitre II, « Discours sur l'identité des choses »

      Supprimer
  13. Entre moi et ce genre, ça passe ou ça casse, donc à voir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En bibli, donc, ce qui limite les risques...

      Supprimer
  14. Je ne connais pas du tout...
    Merci pour cette première participation à cette session de mon challenge.
    Bon dimanche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout nouveau, ça vient de sortir! Fraîchement arrivé dans ma PAL...
      Bon dimanche!

      Supprimer
  15. Mais que veut dire GN+GN?
    Un livre contemplatif qui pourrait me plaire mais j'ai encore d'autres romans de nature writing dans ma PAL.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. GN c'est groupe nominal; pour plus d'explications, voir le lien chez Philippe (j'ai laissé la grammaire depuis un peu de temps ^_^)
      Pas vraiment nature writing pur et dur, mais comme c'est dans le Montana...

      Supprimer
  16. Bon, c'est bien tentant, tout ça. Je suis sensible à ce que tu dis sur le côté contemplatif, je pense que ça pourrait me plaire. Et puis je suis troublée: je suis certaine d'avoir déjà lu K. Canty, mais impossible de me rappeler quoi. Que c'est agaçant d'avoir la mémoire comme une passoire!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet ce n'est pas son premier roman (pour ma part, jamais entendu parler, mais un type qui vit dans le Montana ne saurait être totalement mauvais...). Il a écrit Étrangère en ce monde.

      Supprimer
  17. Rien que pour le Montana, il me tenterait même si visiblement tu as trouvé les descriptions "brèves" ? Je note...pour plus tard ça va de soi ! ^_^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je dis brèves car certains renâclent devant les histoires de pêche et autres. Là, ça va. ^_^ (tu sais que j'ai fait deux magasins pour pêcheurs dans le Montana, alors que je n'y connais rien? Je voulais savoir à quoi ressemblait une mouche...)

      Supprimer
  18. En voila un qui me tente beaucoup à chaque fois que je le croise en librairie. MAis pour l'instant je résiste...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exact, je l'ai aussi vu récemment en librairie, avec des petits camarades que je vais guetter à la bibli...

      Supprimer
  19. ça devrait vraiment me plaire, le titre, ton billet, le 1er paragraphe... oui, j'accroche!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Difficile de rendre compte de ce roman, je l'ai laissé un peu parler...

      Supprimer
  20. (Mais oui c'est Cuné, mais c'est vrai que l'avatar n'est pas le même que sur mon blog, et je ne vois pas pourquoi non plus d'un coup d'un seul Google "prend le dessus" et se propose spontanément pour me signer Sylvie et non Cuné (en même temps c'est sûrement ma faute, je valide ce qu'ils proposent parce que c'est plus rapide que de réécrire Nom/url à chaque commentaire) BREF, ben oui c'est moi :))))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. OK, je le saurai!!! ^_^
      J'avais des doutes, mais (hum), j'avais reconnu un poil ton style...
      Bouh dis-tu? ^_^

      Supprimer
  21. Du coup je ne sais pas, je tergiverse, tu en dis tellement peu que je ne sais pas s'il me tente. Le premier paragraphe est vraiment tentant...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce paragraphe correspond en gros à la quatrième de couverture, il présente deux des personnages principaux ... mais l'histoire part dans une direction inattendue, de toute façon.Se laisser faire...

      Supprimer
  22. Lecture de celui-ci prévue...( quand enfin espoiiiir, je serai retapée)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Espoiiiiiiiiiiiiiiiiir! Oui!
      Bonne lecture en tout cas.

      Supprimer
  23. Le titre me tente bien, la couv est magnifique, mais pas sûre que cette littérature soit faite pour moi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si, si, je sens que ta nouvelle sagesse pourrait aimer ces romans calmes... ^_^

      Supprimer
  24. Oh ! il a l'air bien ce livre. Mais est-il si calme que ça ?
    Au fait pour Saint-Rita patronne des causes désespérée, je n'ai pas eu le réflexe l'autre jour mais si tu veux que je te le passe il n'y a pas de problème, par l'intermédiaire d'A Girl ou si tu passes au Salon au mois de mars par exemple.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Calme (disons qu'il n'y a pas tellement de passages où ça bouge beaucoup, mais il y en a quand même), mais pas ennuyeux.
      Sainte Rita, oui, oui, je me tâte. Tu sais que j'ai lu Le trolley qui t'appartient. Pour le salon de Paris, ce serait étonnant, en mars. Festival America, c'est beaucoup plus vraisemblable!

      Supprimer
  25. Très tentant, je le note ! Merci.

    RépondreSupprimer

Bon, peut-être votre commentaire n'apparaîtra-t-il pas? Passez à Anonyme, ça marche très bien, j'en fais autant avec quelques blogs, sans trop comprendre le pourquoi du comment du 'bug'. Merci !