mercredi 28 mai 2014

Eclectique Musique

Certains week ends sont bien chargés et les lectures n'avancent bien sûr pas. Tiens, une idée du dernier:

Tours - Paris : 1-0
Vendredi soir, c'était opéra au grand théâtre de Tours. Fastaff, dernier opéra de Verdi, où le maître s'est éclaté en proposant une oeuvre moins dramatique (ni le ténor ni la soprano ne meurent à la fin) et encore une fois inspirée de pièces de Shakespeare (il y a pire), en particulier Les joyeuses commères de Windsor. Malgré une apparence de comédie parfois, le sujet est plus profond qu'il n'y paraît. "Tout au monde n'est que farce, et l'homme est né bouffon" (le final)

Je vous renvoie au descriptif trouvé sur le site de l'opéra de Tours, et au billet d'Eimelle.


Sous la direction de Jean -Yves Ossonce,  impeccable comme d'habitude. Notre homme est parfois accueilli dans la capitale, qu'on se le dise!
Mise en scène de Gilles Bouillon, impeccable comme d'habitude, on sent l'homme de théâtre, certains devraient en prendre de la graine.
Décors : Nathalie Holt (efficaces, simples et et évocateurs, changements de tableaux rapides)(pas comme à l'opéra comique récemment pour Ali Baba où on avait le temps de causer avec les voisins, s'étirer -sièges inconfortables- etc...)
Costumes de Marc Anselmi (pimpants et colorés!)

Sir John Falstaff était interprété par Lionel Lhôte : Épatant, une voix "qui envoie" sans effort, excellent comédien. Ossonce nous a annoncé que son père était dans la salle ( "Je suis ton père"). En fouinant sur internet j'ai appris qu'il est belge : oui, Anne!!!
Mrs Alice Ford : Isabelle Cals déjà admirée dans le rôle de la gouvernante du tour d'écrou
Nannetta : Norma Nahoun superbe voix!
Mrs Quickly : Nona Javakhidze déjà admirée dans Bérénice de Magnard à Tours

A force on les connaît...

etc...

Une distribution homogène, pour une belle soirée.


Mais pourquoi Paris dans le titre, me direz-vous? (ou pas).
C'était mon deuxième Falstaff, le premier étant celui de l'opéra Bastille en mars 2013. L'occasion de découvrir cette salle dont on dit tant, d'entendre la pétillante Marie Nicole Lemieux, canadienne et contralto de son état, et de casser la tirelire...


Bon, c'est grand, c'est vaste. La scène était bien gérée, en hauteur et en largeur, heureusement. Rien à dire sur le talent des chanteurs, a priori. 
Pourtant à l'entracte j'ai dû avouer me sentir dans un état étrange, les oreilles dans le coton. Bien possible que ma fréquentation assidue des théâtres à l'italienne m'aient quelque peu pourri/gâté l'audition et habituée à de l'impeccable, genre entendre tomber une aiguille... L'acoustique de l'opéra Bastille serait-elle, sinon mauvaise, du moins pas excellente?
Une déception coûteuse, les amis. Peut être récidiverai-je un jour pour en avoir le cœur net, mais avec une autre place.

Amis bretons, bonjour!
Samedi soir, direction la France encore plus profonde, le Berry asteure!
Dans la gymnase de la petite ville d'E. (1400 habitants), l'harmonie municipale (de niveau plus qu'honorable) accueillait le Bagad de Lann Bihoué. Occasion rare à ne pas manquer.

Cornemuse écossaise, bombarde, batterie percussion, plein les tympans! Des pros, ces p'tits là.
(vous je sais pas, mais moi j'ai la chanson de Souchon dans la tête)

Ambiance feutrée
Dimanche après-midi, changement radical! Direction le château (privé) de la petite ville d'O. (41) qui proposait les 18 et 25 mai l'intégrale des trios de Beethoven. Mieux valait réserver, puisque le concert s'est donné dans une petite pièce (cheminée Renaissance, d'ailleurs) accueillant 50 personnes au maximum. Là nous étions au plus près des musiciens. 
Au programme : Variations "Kakadu" et Trio n°7 en si bémol majeur opus 97, "Archiduc".

Avec le démarrage des festivals, juin et juillet s'annoncent bien remplis, on en reparlera (peut-être)

42 commentaires:

  1. Ben dis donc, on peut dire que tu ne chômes pas pendant tes week-end ! Tu me donnes envie de me remettre aux concerts, malgré ma sauvagerie de plus en plus prononcée (la promiscuité dans les salles de spectacle me pèse de plus en plus, jeune et vieux partageant un sans-gêne décomplexé).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tous les week ends ne sont pas comme ça, et depuis dimanche c'est maison et lecture/jardinage...
      N'hésite pas à guetter les concerts, pour le sans-gêne ça va en gros, sauf que je comprends mal qu'on ne puisse éviter de consulter un écran à l'entracte (tout le monde n'est pas urgentiste?).

      Supprimer
  2. le Bagad de Lann Bihoué : c'est le meilleur ! mais la musique bretonne est à doses homéopathiques pour moi, maintenant... J'en ai trop entendu avant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu vois, d'instinct je vais au meilleur! ^_^ Ce Bagad tourne en France (et ailleurs), alors là c'était "L'occasion"!
      Bon, OK, pour la dose homéopathique, même s'ils savent renouveler les morceaux et les présentations d'instruments. J'étais vraiment pas loin de la scène (et n'y ai pas laissé mes tympans, ma grande crainte quand je sors ailleurs qu'avec la musique classique)(il m'est arrivé de carrément partir à un concert)

      Supprimer
  3. Du Bagad à l’opéra, c’est le grand écart ! Mais (mes ?) félicitations, il est réussi…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma foi, disons que pour les deux nous avons affaire à des gens rigoureux et professionnels. Même si mon coeur penche vers l'opéra...

      Supprimer
  4. j'étais huer soir à la dernière de Falstaff à Tours, j'ai passé une très bonne soirée!
    Et Norma Nahoun est un nom à retenir!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je guettais ton billet jusqu'à hier, je vais mettre le lien maintenant!
      J'ai été impressionnée par Falstaff, bien sûr, et suis d'accord, Norma Nahoun est fort bien, d'ailleurs elle revient en septembre pour des airs de Mozart, et je ne pourrai pas y assister, je suis verte!

      Supprimer
  5. Ayant habité longtemps Lorient et subi sous mes fenêtres le festival interceltique, je fais une association d'idée bizarre avec le bagad....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'adore le "subi"... J'avoue qu'une bonne heure de cornemuse, c'est amplement suffisant, mais à voir sur scène, c'est quand même une grande expérience. Je tiens plus longtemps le coup avec un opéra...

      Supprimer
  6. Oooh je suis ravie que tu te mettes à faire des billets musicaux ! Eh oui, il y a de belles personnes qui chantent aussi en Belgique, mais quand même à l'opéra Bastille tu as pu entendre Marie-Nicole Lemieux ! (je l'adore, elle a une e ces énergies et une voix magnifique et elle est marrante !) Et la musique de chambre dans une vraie chambre... ;-) ça devait être très touchant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'adore Marie-Nicole, elle vient en France régulièrement et est donc sur France Musique où ces jours là l'ambiance est particulièrement rigolote, quelle énergie! En plus elle chante très très bien, mais je continue à penser que le baroque lui convient mieux, elle est époustouflante! Ou alors j'aurais aimé l'entendre dans Tancredi, actuellement à Paris...
      Pour le concert intimiste, une belle expérience. Je vais essayer de raconter mes sorties musique, de belles choses sont prévues en juin et juillet!

      Supprimer
  7. Sympa ces activités de we ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ensuite ce furent deux jours jardinage/lecture, faut s'en remettre! ^_^

      Supprimer
  8. Et au fait, ça y est, ce soir et jusqu'à samedi, ce sont les soirées de finale du Concours Reine Elisabeth, session chant : je bois du petit lait, je découvre plein de choses ! (sous le patronage de la Reine Mathilde, et ce soir le couple royal est là avec la princesse Elisabeth, ma chère !) (ok je sors après ce petit couplet belgo-belge)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais que ça m'intéresse, j'ai une forte sensibilité à l'égard des artistes belges, qui se mettent à apparaître sous mon nez! (j'adore Brel aussi)

      Supprimer
  9. On sent la passion dans ces billets musicaux ! J'adore autant que ceux sur les livres ou les voyages.;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme actuellement les voyages sont réduits à peu (juste un château ou une expo en allant au concert)(pas de trucs au bout du monde, quoi), sache que je m'éclate bien quand même...

      Supprimer
  10. Bonjour Keisha, je suis d'accord avec toi que l'acoustique de l'Opéra Bastille n'est pas exceptionnel comme la salle d'ailleurs: c'est vaste, on est complètement perdu dans ce lieu Mais bon. En tous cas, merci pour ce billet spectacle d'une France qui mérite d'être connue. Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sur France Musique, quand on demande leur avis aux invités sur l'opéra Bastille, certaines réponses demeurent évasives et diplomatiques... Ce lieu a le mérite de permettre à beaucoup de monde d'assister aux spectacles... Mais d'autres configurations de salle sont quand même plus performantes.

      Supprimer
  11. je ris à lire ton billet, je suis en train moi aussi de boucler des valises et le compte à rebours est commencé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne crois pas que je boucle de valises, toutes ces balades se font avec retour maison (tard, OK)
      Bonnes vacances à toi!

      Supprimer
  12. Voilà des activités que je t'envie ;0) Des moments sublimes et j'aurais adoré t'accompagner ;0) Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis absolument sûre qu'il existe l'équivalent pas loin de chez toi!
      Bisous.

      Supprimer
  13. Un week-end bien rempli, et de belle manière ! :-)

    RépondreSupprimer
  14. Comme toi j'aime beaucoup l'opéra. J'y suis beaucoup allée pendant de nombreuses années (Garnier puis Bastille). Maintenant j'ai moins d'énergie pour essayer d'avoir des billets les jours qui me conviennent, pour essayer d'être en forme ces jours-là (après journées de boulot souvent !) et pour partir trèèèès longtemps avant à cause des embouteillages (pourtant je suis en banlieue!) !!! Maintenant je vais plus souvent à des concerts de jazz, plus facile d'avoir des musiciens de renommée internationale en jazz dans les salles aux environs que des opéras :-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'opéra, c'est très addictif, je l'avoue... J'aimerais retourner à Garnier, mais il me faut des matinées, dimanche après-midi, et là c'est rare maintenant... Mais je peux faire en une journée un musée et un opéra, avec aller retour en voiture. J'ai fait ça deux fois en juin 2013, avec travail le lendemain, je suis folle! Par le train c'est aussi une belle expédition...
      Le soir, pas question!
      En "province" on a des spectacles très bien, sans soucis d'embouteillages, je cite Tours, il y a aussi Limoges, etc... Je n'aime guère le jazz, mais j'ai aussi des pointures près de chez moi, tiens, bientôt Ibrahim Maalouf. Et Vincent Peirani, et Galliano, bientôt, et j'ai vu Yun Sun nah et Thomas Enhco.
      Pour l'opéra, je signale que La Traviata de Bastille dès septembre 2014 a chanté (fort bien) ce rôle à Limoges il y a peu. J'ai donc tendance à garder l'oeil sur ce qui se passe près, l'herbe n'est pas forcément plus verte au loin.
      Finalement, moi qui jalouse parfois les parisiens, ce n'est pas si facile non plus.

      Supprimer
  15. Oui, les amis que l'on a en "province" sortent souvent plus que nous : moins cher, moins loin, moins compliqué...:-)

    Et de plus en plus les grands artistes font aussi des tournées en province

    Pour l'opéra c'est quand même particulier car il faut quand même une scène de bonne taille pour pas mal d'oeuvres...

    Pour le jazz, je te conseille quand même Ibrahim Maalouf et Galliano, je les ai vus récemment et c'est très agréable. Avec une préférence pour Galliano dont je ne me lasse pas... :-)

    Il faudrait quand même que l'on se rencontre, je sais qu'on aurait plein de sujets de conversation... :-D Tu ne viens pas à St Malo par hasard ??

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exact, dans nos régions on a les mêmes artistes, fort souvent. Ou les mêmes spectacles qui tournent, ou co-productions, etc... Et pas avec les mêmes tarifs d'ailleurs. ^_^ Par exemple ce qui passait à Chaillot ou Avignon, ça arrive par chez moi.
      Une scène de bonne taille, oui, mais pas trop grand, si tu vois ce que je veux dire. J'étais récemment à l'opéra comique, mais c'est petit! et ça suffit bien. Je pourrais presque établir un guide étoilé des salles...
      Je note Galliano. En fait, j'ai découvert que j'ai des problèmes aux oreilles si c'est trop fort, alors c'est parfois le cas du jazz ... Pas à cause des instruments, mais du matériel.
      Aaaah Saint Malo! Mon samedi soir est déjà bloqué... Il faudrait que j'y aille un jour, oui. Mais j'ai prévu le festival America à Paris en septembre.

      Supprimer
  16. Et bien dis-donc tu ne t'ennuies pas! Quel programme! Alors l'opéra Bastille aurait une mauvaise acoustique? Quelle (mauvaise et coûteuse) surprise!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On a raconté beaucoup dessus, mais j'aime tester. Finalement de quoi venait mon impression, sinon de l'acoustique? Maintenant je peux y retourner, mais avec les places prix plancher... sans risque!
      Là je reviens d'un concert situé dans du cistercien, ah c'est autre chose...

      Supprimer
  17. Avec la nouvelle réforme et les activités périscolaires, ma fille a suivi l'activité Opéra le dernier trimestre avec Carmen. Vu comme elle en parle, la personne qui a fait le suivi de cette activité doit touché sa bille car elle en parle comme une connaisseuse. Elle a adoré et a regardé depuis une dizaine de versions sur le pc. J'ai hâte de l'emmener a l'opéra. Et merci pour ce petit air de Bretagne.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Super! C'était l'année Carmen. Figure toi que j'ai vu une version à Limoges et une autre à Tours, dans le mois de janvier (quand on aime... ^_^) .
      N'hésite pas à sortir avec elle, dans mes sorties opéra, il y a des enfants aussi... Ne pas oublier les opéras bouffe, en général la mise en scène décoiffe.

      Supprimer
  18. J'ai une fille qui adore déjà le théâtre. L'opéra était prévu mais l'imprévu nous puni en ce moment. Il prévue qu'elle fasse une sortie au mois de septembre. Ce sera déjà ça faute de plus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hélas il y a eu de l'imprévu, je sais... Mais ce n'est que partie remise pour les sorties!

      Supprimer
  19. pour les joyeuses commères, un petit lien:
    http://miriampanigel.blog.lemonde.fr/2013/01/27/les-joyeuses-commere-de-windsor-shakespeare/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis allée voir. Shakespeare, tout un monde...

      Supprimer
  20. pour Falstaff, encore un petit lien
    http://miriampanigel.blog.lemonde.fr/2013/01/29/falstaff-dorson-wells-dvd/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci merci! Ce challenge Shakespeare, j'aurais dû le faire...

      Supprimer

Bon, peut-être votre commentaire n'apparaîtra-t-il pas? Passez à Anonyme, ça marche très bien, j'en fais autant avec quelques blogs, sans trop comprendre le pourquoi du comment du 'bug'. Merci !