lundi 30 juin 2014

Calme-toi, Werther

Calme-toi, Werther
Guy Marchand
Ginkgo éditeur, Neige, 2014



Pas besoin de présenter l'auteur, je l'espère, remarqué dans plein de domaines; mais j'ignorais son incursion dans l'écriture.
Un roman qui logiquement fera la part belle au milieu de la police et du cinéma, ainsi qu'à la nostalgie d'un amour perdu (je n'ai compris pourquoi qu'en fouinant ensuite sur internet)

Maurice Morrigane est un inspecteur de police atypique, sans voiture (vivent les transports en commun parisiens et la marche), lisant et relisant Les souffrances du jeune Werther, retrouvant de vieux amis au café, et menant sans stress une enquête.
"Maurice ne travaillait jamais à son bureau, il restait chez lui à dialoguer avec son chat, ou il se promenait dans Paris."
"Le quai des Orfèvres ne le trouvait pas toujours, tant sa façon d'enquêter non-conformiste et sa réputation de fumiste efficace lui laissaient beaucoup de liberté."

On l'aura compris, cette histoire policière est plus un prétexte à narrer une histoire douce-amère, à plonger dans une ambiance bien rendue de décontraction élégante et de nostalgie.
Un portrait de Simonetta Vespucci par Sandro Boticelli (que j'aurais bien vu en couverture)

38 commentaires:

  1. On va facilement oublier de le lire ... l'éditeur aurait du choisir ta recommandation couverture !

    RépondreSupprimer
  2. Mouais ... je ne suis déjà pas fan de l'acteur, alors je vais laisser l'auteur là où il est.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas grave... J'ai bien aimé l'atmosphère...

      Supprimer
  3. Mais il vaut le détour ou non ce roman, à ton avis ? Décidément, cet homme touche à tout... Le fait-il avec le même talent ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu cherches un polar palpitant, non. Si tu aimes les déambulations un poil nostalgiques, fonce. Je ne me suis pas ennuyée!

      Supprimer
  4. Bon vu ce que tu explique je note.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce petit Ginkgo peut se joindre à ton petit Ginkgo, tu sais!

      Supprimer
  5. S'il dialogue avec son chat, c'est quelqu'un qui mérite d'être connu. :-)
    Je suis moi-même un peu nostalgique ces derniers temps et je suis sensible aux atmosphères ( à propos j'ai L'Hôtel du Nord dans ma PAL ;-), j'ai aussi un Léo Malet avec l'adaptation BD de Tardi sous le coude.
    Je note :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es déjà complètement dans l'atmosphère! ^_^

      Supprimer
  6. je ne connaissais pas cet aspect de G. Marchand...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi non plus, et ce n'est pas son premier!

      Supprimer
  7. Réponses
    1. Je m'amuse! Nous en sommes tous là, finalement.

      Supprimer
  8. Eh bien pourqoi pas ! J'aime bien la fausse nonchalance de Guy Marchand (je l'adore dans le rôle de Nestor Burma !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Justement je voyais le héros du livre comme un Nestor Burma...

      Supprimer
  9. J'aime bien ton choix de couverture mais quel suspense ! tu nous dis pas pourquoi ce choix ! Pourquoi pas ce roman si j'ai le temps ( donc pas tout de suite :-))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah non je ne dirai rien, tu t'en doutes... ^_^

      Supprimer
  10. Ah je ne dis pas non... un peu de nostalgie et de déambulations...pourquoi pas

    RépondreSupprimer
  11. ah c'est l'acteur??? okkkkk , je fuis...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il a plusieurs casquettes... Je lui ai laissé sa chance, et c'est joliment écrit.

      Supprimer
  12. Très peu pour moi les déambulations nostalgiques. Et puis les comédiens qui deviennent écrivains j'ai du mal (d'ailleurs pourquoi l'inverse ne se produit jamais ?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. OK, moi aussi j'ai tendance à me méfier, mais pourquoi pas, et puis c'est court et puis ça fonctionne, cette atmosphère douce et cool...
      Bon, maintenant je cherche des écrivains devenus comédiens... ^_^

      Supprimer
  13. J'aime bien Guy Marchand et j'ai appris très récemment, à la lecture d'un billet sur ce livre qu'il en avait écrit d'autres, plutôt pas mal paraît-il

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai aussi appris que ce n'était pas le premier... Ma foi, ça tient la route, c'est agréable (mais pas vraiment un polar) (et ça ne me dérange pas)

      Supprimer
  14. bon il faut que je rattrape mon retard en notant tout ce qu'il y a à noter ici !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'attendais ton retour! Je suis en train de lire Les oies des neiges, demandé à Babelio grâce à qui? ^_^

      Supprimer
  15. Comme toi, on ne peut que le voir en Nestor Burma. Mais bon, je n'en fais pas une priorité (même s'il parle à son chat)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelqu'un qui parle à son chat ne peut être mauvais (c'est mon cas, et les voisins s'en sont aperçus; *même pas honte*)

      Supprimer
  16. j 'attends ton commentaire sur le soies des neiges
    celui-là je zappe
    Luocine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je viens de le terminer, c'est étonnant et inclassable, il a répondu à mes attentes de "livre que j'aime" avec de l'inattendu.

      Supprimer
  17. Bon, pas tentée cette fois, je passe... En même temps on ne peut pas tout lire ;0)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben non... L'été approche, l'idéal pour les pavés?

      Supprimer
  18. Avec ses talents d'homme de spectacle, ses succès divers, j'aurais peut-être préféré ses mémoires. Vous ne trouvez-pas ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il a mis beaucoup de lui dans ce roman, c'est sûr. Mais vous avez raison, des mémoires écrites de la même façon, ce serait pas mal du tout.

      Supprimer
  19. Ton avis n'est pas des plus enthousiastes non plus hein...je me méfie toujours des people qui se mettent à l'écriture, aurais-je tort?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour moi ce n'est pas un polar, et ça n'a pas d'importance. En fait je suis plutôt épatée par l'auteur! Ce n'est pas parce qu'on est un people qu'on ne sait pas écrire? ^_^

      Supprimer

Bon, peut-être votre commentaire n'apparaîtra-t-il pas? Passez à Anonyme, ça marche très bien, j'en fais autant avec quelques blogs, sans trop comprendre le pourquoi du comment du 'bug'. Merci !