vendredi 18 juillet 2014

L'emprise

L'emprise
Marc Dugain
Gallimard, 2014


"Pourquoi vos parents vous ont-ils appelée Lorraine?
-J'imagine qu'ils ont réalisé qu'Alsace c'est un peu dur à porter pour une fille.
-Et votre nom de famille, K., ça vient d'où?
- Je ne sais pas. Un nom breton qui a perdu ses lettres."

Philippe Launay est favori dans les sondages, qui le donnent gagnant à de futures primaires, et au second tour face au président sortant ou l'extrême droite. Son adversaire du même parti aimerait bien mettre la main sur quelques casseroles, Launay, lui, essaie d'avoir un tour d'avance, histoire de garder la main dans le jeu.
Blandine Habber, ancienne présidente du groupe Arlena, "fleuron de l'industrie nucléaire française", est en rapports avec un ingénieur syndicaliste du groupe, lequel disparaît mystérieusement;
Corti, directeur de la Direction centrale du renseignement intérieur, corse et amateur de nourritures roboratives, essaie de tout savoir sur tout, sans se laisser embobiner, et envoie Lorraine mener une enquête à la fois sur la disparition du syndicaliste et celle d'un voilier.

Par pitié, ne fuyez pas dès que vous  aurez lu les expressions "politique","services de renseignements", "groupe industriel". Ce bouquin se lit comme un thriller américain (un compliment) dont il possède l'efficacité tout en offrant une écriture de bon niveau. Souvent cynique, mais laissant une petite part à des moments plus tendres, il donne souvent l'impression au lecteur d'être une petite souris dans les chambres ou antichambres du pouvoir, et je n'ai pu m'empêcher de tenter de mettre une tête sur des noms fictifs, en vain la plupart du temps car Dugain se garde de donner trop de détails. Mais tous les rebondissements et les faits demeurent bien crédibles.

"Afin de financer des campagnes électorales avec des sommes prélevées sur des travaux d'adduction d'eau, d'assainissement, de chauffage collectif, de traitement des ordures ménagères, de transports scolaires et urbains, ils avaient corrompu un bon nombre d'élus locaux de tout bord et à tous les étages de la représentation territoriale, ce qui leur valait d'être craints sous couvert de respect et d'estime."

J'ai bien aimé aussi les petites remarques au détour d'une phrase
"Il n'avait pas atteint l'âge où l'on parle du temps pour engager une conversation."

Les avis de krol, tasha, malika, mon petit chapitre, athalie,

Edit du 9 juin (billet écrit avant, donc)(et ça prouve qu'un billet peut vraiment traîner dans mes brouillons de blog)
Hier soir ce livre était présenté au Masque et la plume, qui n'a pas tellement aimé mais n'en a pas dit que du mal. A été évoquée la façon de voir la montée du candidat, a été déplorée la disparition de Li (le livre aurait échappé à l'auteur et aurait évolué vers autre chose; j'aime bien cette idée, et pourquoi pas?), et a été remarquée la fin ouvrant des pistes vers une révolution constitutionnelle... (et un second volume?)

52 commentaires:

  1. Un auteur que je veux découvrir depuis longtemps, mais par lequel commencer ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est le deuxième que je lis de lui, je l'avais découvert avec Avenue des géants, et là j'ai voulu continuer. Je ne sais trop lequel te conseiller, quel thème t'intéresse le plus?

      Supprimer
    2. J'ai adoré La malédiction d'Edgar et l'Insomnie des étoiles. Deux romans très différents, mais toujours bien écrits et qui s'intéressent à la psychologie des personnages.

      Supprimer
    3. Merci ! Grâce aux commentaires, me voilà parée pour la saison de lecture à venir. ^_^

      Supprimer
  2. Aifelle, commence par La chambre des officiers !
    Quant à celui-là, Keisha, les expressions en question me donnent toujours envie de fuir illico, et pourtant j'adore cet auteur...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà, merci! Il me faut lire cette Chambre des officiers.
      Aifelle, suis les conseils de Véronique! Et ensuite tu auras envie de découvrir les autres, je pense.

      Supprimer
  3. comme le fond est la politique, je ne veux pas le lire même si j'aime cet auteur !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sûr que le sujet est moins attirant, mais finalement je l'ai lu avec intérêt.

      Supprimer
  4. un auteur que je n'ai pas encore lu, mais je suis tentée... à voir!

    RépondreSupprimer
  5. j'avais bien aimé sa bio américaine du patron du FBI et je me laisserai sûrement tentée quand il sera dispo en bibliothèque

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vois à quel titre tu fais allusion (et pas lu!), je sens que je vais me pencher sur la liste de ses romans... J'aime bien.

      Supprimer
  6. Le thème m'intéresse moyen mais j'obéis et je ne fuis pas ;-) Par contre, n'ayant pas encore découvert cet auteur, je pense commencer par La Chambre des officiers ou Avenue des Géants qui m'attirent plus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me suis amusée à chercher qui était qui... sans trop d'espoir. C'est bien fait, et pas super optimiste, en fait.
      Avenue des géants m'a convaincue de continuer avec l'auteur, alors pourquoi pas La chambre des officiers? ^_^

      Supprimer
  7. J'aime bien ce qu'écrit Marc Dugain d'habitude... (enfin, j'ai lu trois de ses romans, je crois) et je te fais confiance : je le lirai si j'en ai l'occasion.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sens que tu feras confiance à Dugain, quel que soit le sujet, non?

      Supprimer
  8. Bonjour Keisha, je compte bien le lire vu que j'apprécie ce qu'écrit Marc Dugain. Bonne après-midi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que le sujet ne te fera pas peur et que tu sauras apprécier les sous entendus. Bon week end!

      Supprimer
  9. Oh tu as changé de papier peint ! Ton histoire a l'air croustillante.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il va falloir que je stoppe un peu mes envies de changer, ça va perturber les visiteurs... ^_^

      Supprimer
  10. Non, non, je ne fuis pas, au contraire, quand il est écrit Marc Dugain sur la couverture, j'accours, mais j'ai un sérieux retard en la matière. Je sais qu'il est à la bibli, je passerai sans doute par ce canal.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà, ses romans sont aussi à ma bibli, j'ai déjà un ou deux titres en tête. Une valeur sûre que j'ai pourtant évitée pendant des années...

      Supprimer
  11. je l'ai vu passer , mais j'avoue que oui je fuis les sujets politiques en ce moment
    Luocine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sûr qu'on sature, mais quand c'est bien écrit et bien goupillé...

      Supprimer
  12. Il faudrait déjà que je lise celui qui se trouve dans ma PAL (l'avenue des géants ou quelque chose comme cela);

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai découvert l'auteur avec L'avenue des géants, depuis je m'intéresse à lui! N'hésite pas à te lancer dans cette Avenue, sans lire la quatrième de couverture...

      Supprimer
  13. Tu as raison : politique, grande entreprise ... ça fait fuir... mais si ça se lit comme un thriller américain alors, pourquoi pas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il s'agit de l'arrière plan. On a pas mal de dialogues aussi, et un peu d'action. Dugain fait tout passer!

      Supprimer
  14. Bon tu le sais pas le gros coup de coeur pour moi, Dugain m'a un peu perdu avec tous ses personnages. Après ça reste un Dugain et donc un romain bien écrit et intelligent .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au début les personnages défilaient, je me demandais où ça allait, j'ai sagement décidé de me laisser faire et ça s'est bien passé!
      Bien écrit et intelligent est la marque de fabrique de l'auteur, j'y retournerai donc.

      Supprimer
  15. Le thème ne m'intéresse pas et les billets ne m'encouragent pas à aller au delà. Dommage parce que c'est Dugain tout de même. Dans le Masque, il y a quelqu'un qui a comparé Dugain à Pancoll et là, je m'insurge.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comparer Dugain à Pancoll? Je ne me souviens pas de ce passage... N'importe quoi, parfois, Le Masque... Pancoll et Dugain ont en commun le succès, mais à part ça je ne vois pas...

      Supprimer
  16. Pancoll et Dugain ... je rejoins Valérie, comment peut-on comparer !!!! Ils lisent les livres au "masque" ? Même si celui-ci n'est pas un des meilleurs de cet auteur, à mon humble avis, il est quand même rudement bien écrit.Et les extraits que tu as choisi le prouvent ... "La chambre des officiers", j'avais beaucoup aimé, "l'avenue des géants" m'avait gêné, à cause d'autre chose que de la qualité du livre, le best reste pour moi "La malédiction d'Edgar" (la bio romancée de Hopper, la CIA vue de l'intérieur, juste génial. "l'insomnie des étoiles" m'a aussi beaucoup plus, peut-être que le thème est plus convenu, mais les premiers chapitres, d'une noirceur à mettre sa lectrice en apesanteur, sont étonnants.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai déjà dit à Valérie ce que je pensais de cette comparaison. Parfois je me demande si le Masque ne cherche pas juste à caser des formules pour amuser les copains et certains auditeurs (ou les titiller pour les faire réagir) ... Dommage.
      Bon, à part ça, je note les titres de Dugain... Il n'est pas sûr que j'aie le temps pour Pancoll.

      Supprimer
  17. Ce livre a tout les arguments pour aboutir un jour sur ma table de chevet !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Prépare un peu de temps et de concentration, et il te plaira je m'en doute!

      Supprimer
  18. Je n'ai encore rien lu de cet écrivain mais je vais tenter : tu en as lu d'autres ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai lu Avenue des géants, et depuis je pense que je dois continuer (bon, à mon rythme). Les commentaires parlent de La chambre des officiers (il y a eu un film) et La malédiction d'Edgar.

      Supprimer
  19. Rhaaa un Dugain ! J'en ai tant à lire de lui ! J'avais adoré Avenue des géants, je ne sais pas par lequel poursuivre....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est son dernier. On me conseille La chambre des officiers, La malédiction d'Edgar, etc...

      Supprimer
  20. J'ai aimé ce que j'ai lu de Dugain mais le thème de celui-ci me tente so-so... je tenterai plutôt celui sur Hoover. Mais comparer à Pancol? Ils sont heu... étranges.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chic, tu aimes aussi cet auteur! Tu choisi le titre que tu veux! (oui, bizarre)

      Supprimer
  21. Je me promets de lire cet auteur depuis bien longtemps mais pas encore le temps ni l'occasion.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un bon auteur, des thèmes sérieux, mais ça coule bien, une fois dedans.

      Supprimer
  22. Ah !!!! Je guettais ton article... comme tu m'avais dit avoir aimé !!! Je suis d'accord avec toi, ça se lit bien malgré les thèmes pas trop engageants !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lu avant le 9 juin... Tu vois comment les billets traînent dans mes brouillons, d'autres livres passent avant.
      Je vais me motiver pour en lire d'autres de l'auteur!

      Supprimer
  23. j'aime beaucoup Dugain, aucun des 3 romans que j'ai lus de lui ne m'ont déçue! Je n'avais pas entendu parler de celui-ci, mais je note bien entendu!! J'ai aussi envie de lire Avenue des géants, même si il n'a pas l'air facile, facile.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il s'agit de son dernier (merci la bibli). Je n'ai lu que Avenue des géants. Et ne peux que te recommander. Un auteur que je vais suivre...

      Supprimer
  24. Moi j'adore la politique et ses dessous :) donc je note :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas si tu seras bien étonnée par les péripéties, mais cela se lit fort bien!

      Supprimer
  25. Les expressions sensées faire fuir m'avaient attirées et thriller aussi mais non, j'ai trouvé que c'était mou tout ça. C'est vrai que c'est bien écrit, je l'ai lu sans réel déplaisir mais l'ennui s'est installé petit à petit et j'ai été finalement déçue.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On va dire que ce n'est pas le meilleur de l'auteur, mais ça reste d'un bon niveau. Il m'en reste d'autres à découvrir.

      Supprimer

Bon, peut-être votre commentaire n'apparaîtra-t-il pas? Passez à Anonyme, ça marche très bien, j'en fais autant avec quelques blogs, sans trop comprendre le pourquoi du comment du 'bug'. Merci !