mardi 3 février 2015

La bibliothèque des coeurs cabossés

La bibliothèque des coeurs cabossés
Läsarna i Broken Wheel rekommenderar
Katarina Bivald
Denoël, janvier 2015
Traduit par Carine Bruy





"Ce que Sara recherchait au fond, c'étaient ces livres qu'on peut lire comme un roman-feuilleton en sirotant un verre de vin le vendredi soir, ou un Coca citron glaçons et un bol de chips un dimanche désœuvré. L'équivalent en livre d'un film avec Meg Ryan. Des histoires légères et sympathiques avec fin heureuse garantie afin de laisser le cerveau en repos. Des romans où l'héroïne était toujours amusante et le héros mignon, ou l'inverse s'il s'agissait d'un texte écrit par un auteur masculin, et évidemment adapté avec John Cusak dans le rôle principal."

Après un échange épistolaire de deux ans avec Amis Harris, gentille dame habitant Broken Wheel, au fin fond de l'Iowa, Sara Lindquist, plus intéressée à lire qu'à vivre (et ex employée de librairie) se décide à quitter la Suède pour rendre une visite de quelques semaines à son amie. Las! (A Girl, je l'ai fait exprès) quand elle arrive à Broken Wheel, Amy vient de décéder. Broken Wheel se révèle vraiment un coin paumé, où vivotent les quelques rares boutiques encore ouvertes, le tout noyé ou presque dans un océan de champs de maïs. Une petite ville où s'échangent plus de services que d'argent, où elle commence à s'intégrer, surtout quand elle ouvre une librairie avec les milliers de livres que possédait Amy.

Je  n'ai pas besoin de raconter les premiers moments de cette librairie et de ses rangements étonnants, de signaler que la ville regorge de personnages originaux et bien évidemment que tout se termine dans l'amour et la fantaisie. Je me demande juste pourquoi il fallait une librairie, pourquoi pas une bibliothèque?

Oui, un roman feelgood, et alors? Dès le départ je le savais, tout comme serait imparable une héroïne lectrice "jamais sans mon livre"  et libraire. Bien sympathique, avec un brin de fantaisie, justement comme les livres que recherchait Sara dans la citation de début.

Les gens (...) pouvaient ne vous  porter aucune attention, mais à la seconde où vous sortiez un livre, vous étiez considéré comme impoli.
Les livres sont fantastiques et prennent sans doute toute leur valeur dans un chalet au fond de la forêt, mais quel plaisir y a-t-il à lire un livre merveilleux, si on ne peut pas le signaler à d'autres personnes, en parler et le citer à tout bout de champ?

Merci à Célia G. et à l'éditeur.

48 commentaires:

  1. Ah! S'il peut arriver au Québec que je puisse mettre la main dessus. Il me faisait déjà envie, et ton billet me convainc.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme il se passe aux USA, il est possible qu'il arrive à franchir la frontière...

      Supprimer
  2. Depuis que je le vois en librairie, je me demande à chaque fois s'il n'est pas trop mièvre ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, pas trop mièvre... On n'est pas chez Kierkegaard, tu t'en doutes, c'est forcément prévisible, mais j'aime ce confort de temps en temps...

      Supprimer
  3. Je me méfie comme de la peste des romans avec "coeur" dans le titre.. et puis avec Sara visiblement, on n'a pas les mêmes attentes :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me doutes bien que tu veux du plus costaud... Tu me connais, c'est aussi mon cas (tiens je lis actuellement un truc sur la Mongolie chez Transboreal, et le dernier Rosa Montero, de la non fiction finalement, alors tu vois). Mais de temps en temps je craque sur ce genre de petit bonbon... ^_^
      Dans le titre suédois, pas de 'coeur'. (j'ai vérifié) Mais tu as raison de te méfier des romans avec coeur dans le titre!

      Supprimer
  4. Un petit roman léger et sympa, ça fait du bien de temps en temps... Il faut varier les plaisirs!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait! Même si on sait qu'intellectuellement ce n'est pas trop nourrissant, ça fait du bien ...

      Supprimer
  5. un roman sympa et dont le sujet est bien fait pour nous attirer mais j'ai trouvé le récit un peu poussif malgré tout et moins récit que le club des amateurs

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exact, le sujet est fort bien choisi pour les amateurs de lecture (pas trop compliquée, ceci dit, regarde ce pauvre Proust la-dedans) et c'est tranquillou (mais à ce moment ça m'allait).
      Le club des amateurs avait un arrière plan historique plus grave!

      Supprimer
  6. J'avoue que ça ne me tente pas du tout. En tout cas le titre donne le ton et sent le roman feelgood à plein nez ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un feel good revendiqué et assumé par l'auteur! ^_^

      Supprimer
  7. de temps en temps, on a besoin de romans qui font tout simplement du bien...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qui ne prennent pas la tête, pour lesquels la question en lisant n'est pas 'Comment ça va se terminer?' mais 'Comment va-t-on y arriver?'
      Plus, des livres, pas de vrais méchants, voilà une recette qui fonctionne!

      Supprimer
  8. J'ai décliné l'offre sur cet ouvrage, j'en ai pris deux autres, une mauvaise pioche (Dimitri Verhust) et une très bonne pioche (Sandrine Collette)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En tout cas l'offre est fort variée! Avec ce roman suédois je savais qu'il y aurait une histoire où on se cale bien, mission accomplie. Le D Verhulst me disait bien, mais un je ne sait quoi m'a retenue... Pour le Collette, je préfère tenter hors partenariat.

      Supprimer
  9. c'est exactement ce qu'il me faut en ce moment !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Genre au fond du canapé avec un thé chaud et oublier le reste? ^_^

      Supprimer
  10. Les romans "feelgood", c'est encore mieux quand il fait froid comme maintenant... au chaud, avec une tasse de thé ou un autre breuvage..., un peu de chocolat... mmmm... ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je viens de dire la même chose à la précédente, sans même avoir lu ton commentaire! Figure toi que moi la buveuse de thé je me mets au chocolat par ces temps froids (McDo a un chocolat avec plein de Chantilly dessus, miam)

      Supprimer
  11. Je suis en train d'en lire un "feelgood" de Métin Arditi et ça fait du bien des lectures fluides, moins exigeantes. Sinon, la phrase finale nous renvoie à la raison d'être des blogs, pour partager...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Arditi écrit des feelgood? La fille des Louganis ne l'était pas vraiment, mais il faut voir ses autres romans...
      Hé oui, partager... ^_^

      Supprimer
  12. Je ne le connaissais pas mais il me semble avoir toutes les qualités pour un bon moment lecture.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un premier roman je crois, vraiment agréable (dans sa catégorie sympa)

      Supprimer
  13. Il y a roman feel good et roman feel good (ou alors je suis un peu faux cul ^^à voir) bref je suis TRÈS tentée par ce roman !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec, comme tu peux le deviner, un couple d'amoureux qui refusent de le reconnaître (plus plein de trucs inattendus!)

      Supprimer
  14. Arf, alors là, rien qu'en voyant le titre de loin, j'ai déposé mon bouclier anti-PAL. Ouep, je ne suis absolument pas contre des romans feel-good, surtout si y a des histoires de librairies et donc de livres...^^ Et puis ça pourrait être bon ça pour mon challenge UE. C'est bien suédois, d'après le contexte de l'histoire ?
    Las (dixit mon bouclier ^^)...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais oui c'est suédois! C'est ça ou un polar, alors finalement, pour ton challenge, ça peut être bon!

      Supprimer
  15. J'ai bien l'impression que ce livre va me plaire.... Merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On a toutes (ou presque) besoin de se faire de petits plaisirs hivernaux!

      Supprimer
  16. je crois que je suis convaincue comme tout le monde un livre confortable me fait du bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un peu de détente entre deux lectures plus compliquées...

      Supprimer
  17. Je n'ai rien contre (bien au contraire) à un petit roman léger et douillet, qui fait juste du bien quoi... Je l'ai déjà repéré (dans un magazine il me semble) et il est chez mon libraire en plus, mais qu'est ce que j'attends moi ?? Et hop dans vos billets tentateurs (même si la tentation était déjà bien là ;0)
    Bisous et bonne semaine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouf, je ne suis pas la seule coupable ! Bisous à toi aussi (bien au chaud je l'espère...)

      Supprimer
  18. J'ai hésité et j'en ai pris un autre car crainte que ce soit trop mièvre. De ton côté, visiblement, ça a bien passé !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A ce moment j'avais envie de lecture détente... Mais avouons que l'on avait le choix parmi bien des genres!

      Supprimer
  19. Même pensée que Sylire ;-) Le risque, c'est de ne pas passer la limite mièvrerie, mais ça a l'air d'être réussi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce peut être mièvre si on n'ajoute pas le brin de fantaisie nécessaire, que j'ai trouvé ici.

      Supprimer
  20. Ah il m'a échappé lors du dernier MC de Babelio, mince. Comme tu le dis plus haut; il y a des moments où on en envie de lire ce type d'histoire... c'est un peu comme une envie subite d'un gros bonbon. Cela ne vaut certes pas un carré de chocolat grand cru mais c'est une gourmandise qui fait du bien :-))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le dernier MC, j'ai réalisé ça le vendredi (tu penses bien que c'était trop tard!). Sache que je n'aime pas trop les bonbons (juste pour éviter les toux lors de concerts...), quant au chocolat, miam!

      Supprimer
  21. Un roman feel good avec une lectrice addict, why not ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sara est à mon avis encore pire que bien des blogueuses (quoique j'ai aussi connu une jeune fille qui lisait sous la douche)(en voiture elle lisait Notre Dame de Paris!)

      Supprimer
  22. Je suis assez bien "sara" depuis quelque temps, alors j'aimerais franchement lire ce livre. Mais je postule auprès d'une médiathèque, (on peut toujours rêver...) alors j'essaie de lire des livres "sérieux" !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Justement si tu postules il te faut lire comme les usagers, donc un peu de léger aussi! ^_^

      Supprimer
  23. J'ai beaucoup aimé ! a la fois simple et attachant...
    Mon avis complet ici http://mademoiselleestcommetoutlemonde.blogspot.com/2015/10/livre-la-bibliotheque-des-curs-cabosses.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas parfait comme histoire, mais on passe un moment bien agréable, dans cette petite ville...

      Supprimer

Bon, peut-être votre commentaire n'apparaîtra-t-il pas? Passez à Anonyme, ça marche très bien, j'en fais autant avec quelques blogs, sans trop comprendre le pourquoi du comment du 'bug'. Merci !