vendredi 13 février 2015

L'idée ridicule de ne plus jamais te revoir

L'idée ridicule de ne plus jamais te revoir
La ridicula idea de no volver a verte
Rosa Montero
Métailié, 2015
Traduction de Myriam Chirousse



Je pourrais dire, "c'est Rosa Montero, donc il faut le lire", mais ça serait un peu court. Pourtant, cela m'a suffi pour choisir ce livre... Et dès les premières pages, on est foudroyé par des passages lumineux:

"L'art est une blessure qui devient lumière, disait George Braque. Nous avons besoin de cette lumière, pas seulement nous qui écrivons ou peignons ou composons de la musique, mais également nous qui lisons et contemplons des tableaux et écoutons un concert. Nous avons tous besoin de beauté pour que la vie soit supportable. Fernado Pessoa l'a très bien exprimé:'La littérature, comme toute forme d'art, est l'aveu que la vie ne suffit pas.' Elle ne suffit pas, non. C'est pour ça que je suis en train d'écrire ce livre. C'est pour ça que vous êtes en train de le lire."

En novembre 2011, Rosa Montero écrivait un autre roman, qui fonctionnait bien ("Le paysage que vous entrevoyez quand vous commencez une oeuvre de fiction est pareil à un long collier d'obscurité éclairé de temps à autre par une grosse perle iridescente."), lorsqu'on lui proposa d'écrire une préface pour le Journal de Marie Curie, rédigé dans les mois ayant suivi la mort accidentelle de son mari.

Entre mes mains, voici donc une biographie -fort personnelle! - de Marie Curie, des réflexions sur le deuil, la douleur de la perte (Rosa Montero vient de perdre son mari après quelques mois de maladie), la fiction, la place de la femme, en particulier la femme scientifique. Pas de pathos, non, et même si l'auteur laisse souvent son imagination travailler et ses remarques personnelles survenir, c'est d'une grande fluidité. La vie de Marie Curie est revisitée (mais les détails sont vrais, elle cite ses sources) avec intelligence et empathie. C'est absolument passionnant, ça fait réfléchir, Rosa Montero a l'art des éclairages sur des faits pourtant connus. Je l'aime!

Encore une fois, Rosa Montero se révèle un auteur selon mon coeur, originale, fine. A découvrir absolument!
Photo de mariage de Pierre et Marie Curie, 1895

Au détour d'un chapitre : la majorité des hommes ont l'annulaire plus grand que l'index, et la majorité des femmes ont l'index plus long que l'annulaire (Marie Curie  avait une main masculine). Bien sûr j'ai tout de suite regardé mes mains... Et vous?

L'avis de Cuné,
Merci à Anne Charlotte et à l'éditeur.

84 commentaires:

  1. Une auteure à qui je fais spontanément confiance aussi...

    RépondreSupprimer
  2. Je viens de le commencer hier soir , je sens que je vais adorer ! ( mon premier de cet auteur )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh là là veinarde! Attends de découvrir ses romans et surtout La folle du logis (pas un roman, mais absolument indispensable)

      Supprimer
  3. je ne sais pas même si j'ai déjà lu cette auteure. Elle semble posséder plusieurs cordes à son arc, on dirait..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais clara, je ne comprends pas, tu adoreras Rosa Montero!

      Supprimer
  4. Mince, c'est lequel l'index déjà ? le grand ou le petit ? En tout cas, moi, je note ce titre ! Je n'ai lu qu'un roman de Montero, mais c'est une auteure que je voulais suivre (mais pourquoi les romans que je voudrais lire paraissent plus vite que ma vitesse de lecture ?) Merci du conseil !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'index c'est pour montrer du doigt (quand on n'est pas trop trop poli), l'annulaire, c'est pour l'anneau de mariage (si on est marié). Le plus grand c'est le majeur (non mais quand même tu m'obliges à raconter n'importe quoi ^_^). Maintenant tu peux vérifier sur ta main.
      Prochaine leçon, le pied grec. ^_^

      Supprimer
    2. J'ai la main masculine ! (ce qui est super intéressant, comme comme commentaire ^-^). J'attends la leçon sur le pied grec, de pied ferme ! (de pire en pire ...)

      Supprimer
    3. Moi aussi, mais on ne peut pas conclure grand chose (heureusement)
      Le pied grec : le deuxième orteil est le plus avancé, pied égyptien, c'est le gros orteil le plus avancé (majorité de la population). En théorie on devrait pouvoir choisir ses chaussures en fonction de sa morphologie...

      Supprimer
  5. Quand je vois un nouveau livre de Rosa Montero, je pense à toi... J'ai un retard énorme la concernant, mais du coup encore des bons livres à lire ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il ne me manque que son premier paru en français (pas question de lire en VO). Tu vois bien le côté positif de ton cas!

      Supprimer
  6. Réponses
    1. Je la lis non pas les yeux fermés, mais en toute confiance.

      Supprimer
  7. Une Espagnole qui raconte une Polonaise, voilà qui devrait me plaire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais oui, c'est un livre pour toi! Manya Sklodowska a eu une vie de roman!

      Supprimer
  8. J'ai énormément entendu parler de ce livre, dont je trouve le titre formidable ! S'il croise ma route, je le lirai sans doute !

    RépondreSupprimer
  9. (Bien sûr que j'ai tout de suite regardé mes mains ;o))))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dès la fin de la phrase, une fois bien compris...^_^ Et avant les commentaires de Rosa Montero d'ailleurs.

      Supprimer
  10. J'ai déjà entendu parler de ce roman (ma PàL est trop grosse) mais je le note.
    Pour info, je sais où se trouve mon index et mon annulaire et chez moi :

    - main gauche : annulaire plus grand que l'index
    - main droite : annulaire très légèrement plus grand que l'index
    oh ça me fait tout drôle de réaliser cela !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pareil chez moi! (on est dans la minorité) (et inutile d'en conclure quoi que ce soit, d'ailleurs)

      Supprimer
  11. Pas encore lu cette auteure pourtant j'ai dans ma pile: ''La folle du logis'' . Je vais finir par ''m'y plonger'' un jour sirop!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, n'attends pas, La folle du logis est un vrai coup de coeur, quand tu l'auras lu, tu sauras pourquoi!

      Supprimer
  12. je suis contente que ce soit Athalie qui ait posé la bonne question... Celle que je me posais!
    c'est toi, déjà qui m'a fait découvrir cette auteure et je vais mettre ce livre dans ma liste , évidemment ." le roi transparent" et "le territoire des barbares" sont de très bons souvenirs de lecture.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A votre service! ^_^
      D'elle il me reste à lire Le territoire des barbares, après, je dois attendre le prochain!

      Supprimer
  13. Je n'ai encore jamais lu Rosa Montero, mais là tu me donnes vraiment très envie de courir en librairie !! Marie Curie, j'adore ! (lu une belle biographie il y a très longtemps, celle de Françoise Giroud si je me souviens bien ??)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec une vie comme la sienne, il y a matière à une belle biographie. Rosa Montero en a fait quelque chose de personnel, original et fascinant.

      Supprimer
  14. Je crois avoir déjà noté cette auteure chez toi. Et je n'ai toujours pas franchi le pas.
    C'est grave si j'ai l'index plus grand d'n côté et l'annulaire plus grand de l'autre ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tous ses titres sont à lire, ensuite certains parlent plus que d'autres, elle renouvelle bien ses thèmes de départ.
      Ah mais je ne peux répondre à ta question, mais ça ne doit pas être bien grave! ^_^

      Supprimer
  15. Je ne l'ai jamais lue, il faudra un jour que j'essaie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sur les blogs elle a des fans qui ne la rateraient pas! A découvrir.

      Supprimer
  16. Ah je note ! J'ai lu plusieurs livres d'elle, avec des avis variés selon les cas, mais là, je le sens bien !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison. Comme pour La folle du logis (quasiment mon préféré) ce n'est pas une fiction...

      Supprimer
  17. J'ai officiellement des mains d'homme donc, mais je suis très tentée par cette biographie, cette femme était vraiment très avant-gardiste ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi, tu sais, mais n'en tire aucune conclusion...
      Marie Curie est vraiment une femme époustouflante, si tu ne connais pas (ou crois connaître) sa vie, découvre-là! Et puis Rosa Montero m'intéresserait avec tout sujet!

      Supprimer
  18. Les deux femmes combinées, cela doit être assez fascinant en effet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les résonances entre les deux époques, les deux vies, c'est passionnant. Cette Marie Curie te plairait, elle a vraiment dû abattre bien des barrières...

      Supprimer
  19. Trois commentaires passés à la trappe. Nouvel essai. J'espère que je ne suis pas en train de t'inonder.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas eu besoin de serpillière... Hélas il semble que blogspot recommence à faire des siennes, chez d'autres je dois cliquer sur 'je ne suis pas un robot'...

      Supprimer
  20. Ouf, j'ai une main féminine...
    Je note la référence de ce livre. Merci beaucoup : j'aime Marie Curie.
    Bon dimanche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour ma part, masculine, sans en tirer de conséquences.
      Quant au livre, oui, je pense qu'il vous plairait fort, Marie Curie est une femme qu'on n'aurait peut-être pas choisi comme amie (Rosa Montero, oh si), mais elle fascine.

      Supprimer
  21. Je ne connais pas cette auteure mais tu donnes envie de la découvrir c'est certains !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh c'est vraiment du bonheur à chaque fois! (mais ses thèmes ne sont pas dans le rose bonbon)

      Supprimer
  22. Je sais lorsque je vais sur ton blog que je découvrirai un auteur que je ne connaissais pas... C'est encore le cas. Merci pour cette ouverture...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il me semblait pourtant bassiner les gens avec elle! Il n'est pas trop tard pour que tu t'y mettes!

      Supprimer
  23. J'ai entendu cette auteure (dont je n'ai toujours rien lu) sur France Inter l'autre jour, et depuis je suis sous le charme. Elle est notée, et sur-sur-sur-surlignée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh zut je rate vraiment tout, je n'écoute pas les émissions littéraires...

      Supprimer
  24. Ben, il est un tantinet plus petit. Et toi ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Main masculine (sans en tirer de conclusions ^_^)

      Supprimer
  25. Voilà, ça me fait le même effet quand il y a marqué Piazza ou Nollet sur la couverture, je prend les yeux fermés et en plus j'aime un maximum, pas de déchets que du bon. Le nom de Montero ne m'est pas inconnu, mais pas encore lu, peut etre l'occasion de commencer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pareil pour Piazza (alors, tu as lu La route de Tassiga, je vais te tanner jusqu'ààààààà ), quant à Nollet, ha bon, je dois donc m'y intéresser!

      Supprimer
    2. Et... et... et.., celui que je n'ai pas lu c'est "roman fleuve", et celui dont tu attends le commentaire depuis depuis, c'est les quatre soeurs.Pour la route de Tassiga c'est là https://bibliophare.wordpress.com/2009/10/22/la-route-de-tassiga-antoine-piazza/

      Supprimer
    3. Les quatre soeurs, oui.
      Pour Roman fleuve, c'est honteux de ta part.^_^ Pour ta peine, tu es prié de lire les deux versions écrites par l'auteur (je l'ai fait, je suis complètement fan)

      Supprimer
  26. Ça y est je viens de le finir et j'ai adoré !
    Billet à suivre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chic alors! Dans mes bras! Quant je pense à tous les autres qu'il te reste à lire...

      Supprimer
  27. Cela fait un moment que je veux découvrir cet auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Beaucoup de ses livres sont en français (et en poche, sûrement) donc n'hésite pas!

      Supprimer
  28. voila un auteur que je tenterai bien, mais par quel titre commencer?
    bonne journée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai démarré par Instructions pour sauver le monde, et j'étais cuite! Puis La folle du logis, qui a encore soulevé plus d'enthousiasme. Ce récit sur Marie Curie est aussi recommandable (en fait, tous, quoi)
      A plus!

      Supprimer
  29. Keisha, je suis d'accord avec toi ! J'aime énormément Rosa Montero, dont j'ai offert deux fois "Instructions pour sauver le monde". Mais j'ai aussi adoré "la fille du cannibale" et "le roi transparent". Tu me donnes très envie de lire celui-ci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, celui-ci, et n'oublie pas le magnifique La folle du logis...

      Supprimer
  30. Déjà noté, chez Cuné je crois... Ce titre me fait envie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cuné en a parlé (je venais juste de le commencer, alors son billet, je l'ai bu comme du petit lait), Mior est enthousiaste, alors on attend quoi? ^_^

      Supprimer
  31. Il est noté... J'avais tellement aimé d'elle Des larmes sous la pluie (lu d'ailleurs grâce à toi et à Cuné) que forcément il ne peut que me tenter... Je rajoute ton lien avec celui de Cuné et Jostein

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il te faut en fait lire tous ses livres (bon, OK, petit à petit)

      Supprimer
    2. Ben oui, je sais... La folle du logis est celui qui me tente le plus pour l'instant...

      Supprimer
    3. Alors n'hésite pas, il n'y a pas d'ordre de lecture en fait.

      Supprimer
  32. Encore une auteure que je ne connais pas et que je vois partout ces temps ci.... Donc... un jour, peut-être !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh Géraldine, c'est une de mes chouchoutes!

      Supprimer
  33. J'avais été un poil déçue par son roman un peu SF, Des larmes sous la pluie, mais je préfère rester sur le souvenir de la grande Montero de La folle du logis alors je veux bien lui redonner sa chance avec celui-là. Plus son créneau, et a priori le mien aussi.:-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exact, on est plus dans le style de La folle du logis, ce n'est pas un roman, et on y retrouve plein de réflexions qui font mouche.

      Supprimer
  34. Ton billet, et une chronique entendue sur France Inter, pas besoin d'autre chose pour avoir très très très envie de lire ce livre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, dans une émission, L'humeur vagabonde, que je devrais bien suivre, elle a la faveur des blogueuses...
      Voilà voilà, livre hautement recommandable! ^_^

      Supprimer
  35. J'ai eu u module de littérature hispanique et notre prof ne manquait pas de compliments sur Rosa Montero! Le début de ton article m'a amusé car c'est dans la même idée :) Alors y'a plus qu'à ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis passée à côté de tout module espagnol (allemand seconde langue) mais suis plus attirée par la littérature de cette langue que la germanique(sauf Zweig). Bon, go!

      Supprimer
  36. J'ai découvert l'auteure grâce à toi, avec un livre voyageur :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est le moment de t'y remettre, ma belle!

      Supprimer
  37. Tiens, je l'ai terminé hier matin, presque une LC, j'aime beaucoup sa manière personnelle et intimiste d'aborder le sujet et puis rien que le titre donnait vraiment envie. En le refermant, on n'a qu'une envie la remercier tant c'était un plaisir de la lire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai jamais rencontré l'auteur, mais à la lire on a l'impression qu'elle nous parle comme à ses amies...

      Supprimer
  38. Coucou Keisha ! Je viens de finir ce bouquin : un gros coup de coeur !! J'ai mis ton billet en lien mais je l'ai lu après ; c'est drôle, j'ai cité le même passage que toi ! Entre Rosa Montero et Marie Curie : deux femmes que j'aurais bien aimé rencontrer...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela m'arrive aussi de citer les mêmes passages, de façon totalement indépendante : les grands esprits se rencontrent!

      Supprimer

Bon, peut-être votre commentaire n'apparaîtra-t-il pas? Passez à Anonyme, ça marche très bien, j'en fais autant avec quelques blogs, sans trop comprendre le pourquoi du comment du 'bug'. Merci !