vendredi 10 juillet 2015

Lila

Lila
Marilynne Robinson
Actes sud, 2015
Traduit par Simon Baril



Etats-Unis, années  20-30. Période du Krach. Des vagabonds sur les chemins des états du Midwest, qui seront bientôt en proie à la stérile poussière. Doll, l'une de ces errants vivotant de travaux agricoles, a pris en pitié une gamine maladive, crasseuse et délaissée par sa famille. " L'enfant était là, sous l'auvent, recroquevillée dans l'obscurité pour se protéger du froid, presque endormie après avoir pleuré toutes les larmes de son corps. Même si elle avait eu la force de continuer à brailler, les autres ne l'auraient pas entendue, et c'était sans doute mieux pour elle." Doll lui offre un nom, Lila, amour, protection et une année à l'école où elle apprend à lire et à écrire.
Des années plus tard, Lila a épousé le vieux pasteur de la petite ville de Gilead et attend un enfant.

Contrairement à la quatrième de couverture qui donne bien plus de détails révélés ensuite dans le récit, je me limite volontairement aux faits connus après une petite vingtaine de pages, le quasi reste du roman (357 pages) étant le développement. Déjà je sens l'inquiétude monter, 'mais cela va être ennuyeux!' Justement non, car aux manettes se tient Marylinne Robinson, jouant habilement des périodes, distillant les informations et usant d'une écriture remarquablement aisée et fluide. Petit à petit émerge la totalité de la vie de Lila (et une partie du possible futur?),  au présent vivant dans la sécurité de l'amour du vieux pasteur Ames (il doit avoir dans les 60-70 ans) mais songeant toujours à sa vie d'avant, précaire et libre. Elle pose des questions à son époux, honnête croyant n'ayant pas toujours les réponses. Lila arrive à mêler des versets de l'ancien testament à sa vie passée, s'éclairant mutuellement. J'ajouterai que l'histoire entre Lila et ce pasteur baigne dans une atmosphère à la fois de sensualité et de délicatesse.

"Gilead était ce genre de ville où les chiens dormaient au milieu de la route pour profiter du soleil, puis de la chaleur qui persistait après la tombée de la nuit, et les rares voitures devaient s'arrêter et klaxonner jusqu'à ce que ces bêtes daignent se lever pour les laisser passer. (...) Gilead, c'était à peine une ville. Où que vous vous trouviez, vous entendiez le froissement des feuilles de maïs, tant les champs étaient proches, et si grand était le silence. 'Tu te plairas ici, murmura-telle à l'enfant. Au moins pendant un moment.' "

Lila est le dernier volume d'une trilogie commencée avec Gilead, prix Pulitzer 2005 (Le pasteur Ames s'y adressait à son fils, à naître dans 'Lila') et poursuivie avec Chez nous, plus axée sur le pasteur Boughton ami de Ames, et qui m'avait tellement plu que je me suis précipitée sur 'Lila' dès que possible! Je pense que les trois romans sont indépendants, même s'ils se déroulent à Gilead (petite ville de l'Iowa). Un auteur qui mérite le détour, sans paillettes accrocheuses, mais sans difficultés de lecture.

La avis de Mark et Marcel,

54 commentaires:

  1. Tu as vraiment piqué ma curiosité. Une seule crainte: que la religion prenne trop de place. Est-ce le cas?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne crains rien! En fait Lila réfléchit et se pose des questions et discute avec son mari, qui est plutôt du genre à dire qu'il ne sait pas, quand il ne sait pas. Mais c'est inséré dans le roman sans brusquerie.

      Supprimer
  2. J'avais déjà noté les deux précédents, j'ajoute celui-ci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé oui. Je pense que les trois se lisent indépendamment.

      Supprimer
  3. Encore une découverte en passant par chez toi ! Mon pavé pour le challenge de Brize sera "Jours de juin" ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il me semble qu'Aifelle vient d'en parler : excellent choix pour ce pavé de l'été!
      Marilynne Robinson est un auteur à découvrir, aussi.

      Supprimer
  4. Je suis dans une période où j'essaie de lire tout ce que j'ai noté , tout en sachant que si je vais me promener sur mes blogs amis je recommencerai ma liste sans fond, mais j'aime ce frisson de plaisir qui dit "ah oui , moi aussi je serai bien dans ce roman, je l'aime déjà cette Lila-là racontée par Keisha (Je suis assez loin de mon ordi habituel ce qui explique que je ne réagis pas comme je veux à toutes les nouveaux billets)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci d'avoir saisi ce que je n'ai pas dit, le 'entre les lignes', quand j'ai aimé un roman et que je sais mal en parler...

      Supprimer
  5. je ne connais pas cet auteur mais je note, ton avis me donne vraiment envie!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un auteur subtil, fin, mais aisé à lire!

      Supprimer
  6. je n'ai lu que le premier mais je vais voir si la bibli à aussi le deuxième qui parait t'avoir bien plu

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère pour toi! Il me reste Gilead à découvrir...

      Supprimer
  7. J'ai déjà lu beaucoup d'avis positifs sur ce titre. S'il peut se lire indépendamment des deux autres, c'est parfait pour moi ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que oui, c'est plutôt indépendant.

      Supprimer
  8. J'ai essayé de lire une fois cette auteure, mais n'ai pas accroché, la présence profonde de la religion m'a laissée sur le côté...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas lu Gilead, mais je pense que dans ce livre la religion est encore plus prégnante (ce sont des pasteurs, quand même!!! ^_^)

      Supprimer
  9. C'est un merveilleux roman en effet !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es aussi tombée sous le charme insaisissable de ce roman...

      Supprimer
  10. Hmm je sens que je pourrais bien le noter (j'ai assez confiance en Actes Sud en plus), j'aime le côté "roman et auteur pas sous le feu des projecteurs mais qui vaut largement la découverte) mais en ce moment c'est régime LAL et PAL. :-) Je ne lis quasiment pas alors ça craint ! Pourtant pas du tout panne de lecture, je suis bien dans le roumain que je reprends de temps à autre, mais je ne suis pas dans l'urgence de lire. Même une mini BD entamée il y a une semaine, j'en suis encore au tiers, pour dire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Prends ton temps pour le roumain, mes étagères n'ont pas besoin de lui, tu sais.
      J'aime aussi ces auteurs poursuivant leur petit bonhomme de chemin (il y a des auteurs français comme cela!)(tu vas voir, la rentrée littéraire en mettra combien sous les projecteurs?)

      Supprimer
  11. Finalement, te voilà ferrée sur cette trilogie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il manque Gilead (en poche en librairie, si je veux)

      Supprimer
  12. Bonjour Keisha, je note cette trilogie qui me paraît très bien. Merci et bon dimanche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon dimanche à toi, avec de bonnes lectures j'espère!

      Supprimer
  13. J'entends parler d'elle depuis quelques jours, très réputée aux USA non ? "Lire" lui sert quatre étoiles (un maximum) pour Lila dans le numéro de mars 2015, raison de mon attention particulière. Mérité ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'avais rien lu sur ce dernier roman, j'y suis allée de confiance après Chez nous... Elle mérite amplement d'être lue, elle poursuit son chemin loin des lumières, mais je crois qu'elle a ses fans. Je vous conseille!

      Supprimer
  14. ta dernière phrase fait mouche, je note!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un univers particulier, mais décrit finement.

      Supprimer
  15. Je commencerais plutôt par le premier de la trilogie alors.
    Merci pour ce billet :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je les pense assez indépendants, ces romans. Par exemple, dans Gilead, le premier roman, le fils du pasteur a environ 6 ans, alors que dans Lila, il est à naître.

      Supprimer
  16. Il me le faut absolument c'est exactement mon genre de lecture :)

    RépondreSupprimer
  17. Réponses
    1. C'est assez désarçonnant, je le reconnais, mais comme je connaissais l'auteur, je savais que ça valait la peine.

      Supprimer
  18. Elle est très célèbre outre-Atlantique - Whitmer l'adore et tant d'autres auteurs .. j'ai croisé Lila en librairie et j'ai failli l'acheter mais je veux commence par Gilead (une chance je crois que ma bibli propose les deux premiers). Pour le côté "très religieux", je ne suis pas surprise ayant passé quelque temps là-bas ! Là je lis Haruf .. Robinsson attendra un peu !

    Je vois qu'elle plaît ou pas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci des précisions . Religieux, oui; on est en plus dans un coin reculé du Midwest, et dans les années 30-50, pour te donner le contexte. J'ai bien aimé ce côté là, intéressant pour un européen.
      Tu as de la chance avec ta bibli! Chez nous m'avait tellement plu...Quant à Haruf, le seul à la bibli est emprunté, grr.

      Supprimer
  19. J'avais tant aimé "Chez nous"... très grande envie de lire ce roman.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, et Gilead aussi si tu le trouves!

      Supprimer
  20. Encore une 4e de couverture qui raconte l'histoire ... Je ne suis pas une grande adepte des livres sur la religion. En même temps, c'est un peu ridicule, Le Royaume a été un coup de coeur !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh ce n'est pas tellement 'sur la religion', c'est juste que le pasteur et Lila se posent des questions sur la vie, tout ça... et que forcément (on est aux Etats Unis) la Bible est prégnante. J'ai trouvé des éclairages intéressants.

      Supprimer
  21. J'ai toujours un roman de cette auteure dans ma pal, je crois d'ailleurs que c'est toi qui me l'avais conseillé : chez nous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh c'est bien possible que j'aie été la tentatrice au départ... ^_^

      Supprimer
  22. Il faut vraiment que je lise cet auteur qui est encensé par nombre de mes écrivains préférés (David Vann...)!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah je ne le savais pas... Mais ce n'est pas du tout le même genre d'histoire! ^_^

      Supprimer
    2. oui oui, je sais mais j'ai commencé à entendre parlé d'elle par ces auteurs (et non par la critique française)

      Supprimer
    3. Ils ont bon goût! ^_^
      D'ailleurs je me demande comment il se fait que j'aie lu chez nous? Bonne pioche sur les étagères de la bibli? Possible...

      Supprimer
  23. Un auteur à découvrir en ce qui me concerne, je note !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle semble avoir une jolie réputation de l'autre côté de l'Atlantique.

      Supprimer
  24. Une trilogie que j'aborderais bien dans l'ordre, pour découvrir cette romancière.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas tellement l'impression que l'ordre ait de l'importance, mais on fait comme on veut!

      Supprimer
  25. J'aimerais beaucoup lire cette trilogie. Peut-être juste à cause de ce mélange de sensualité et de délicatesse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans ce volume, pour les autres je ne sais pas. Tu peux lire celui que tu veux, ce n'est pas lié à ce point.

      Supprimer
  26. Je viens de finir Lila (j'avais lu "Chez nous" il y a qq années) : quel beau roman !! Je viens de publier l'article avec lien vers ton avis :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme je suis contente de trouver quelqu'un qui aime aussi cet auteur! Loin du glamour, des paillettes, sérieux, sobre, parfois sombre, mais que c'est beau et fin!

      Supprimer

Bon, peut-être votre commentaire n'apparaîtra-t-il pas? Passez à Anonyme, ça marche très bien, j'en fais autant avec quelques blogs, sans trop comprendre le pourquoi du comment du 'bug'. Merci !