mercredi 23 décembre 2015

Sur les ossements des morts

Sur les ossements des morts
Prowadź swój pług przez kości umarłych, 2009
Olga Tokarczuk
libretto, 2014
Traduit par Margot Carlier


Le début : "Je suis à présent à un âge et dans un état de santé tels que je devrais penser à me laver soigneusement les pieds avant d'aller me coucher, au cas où une ambulance viendrait me chercher en pleine nuit."
D'emblée, j'ai su que ce roman allait me plaire. De toute façon, l'auteur des Pérégrins se doit d'être découverte.

Pour raisons de santé, Janina Doucheyko a dû abandonner son métier d'ingénieur, et s'occupe à donner quelques cours d'anglais à des enfants du primaire, surveiller les maisons voisines de la sienne durant l'hiver quand leurs occupants sont en ville, se passionner pour l'astrologie et le poète Blake (Conduis ton char -et ta charrue- par dessus les ossements des morts est d'ailleurs tiré d'une oeuvre de Blake -1793). Elle aime aussi observer la nature, biches, sangliers, renards, et est une farouche adversaire des chasseurs, braconniers et éleveurs d'animaux. Lorsque son voisin est retrouvé étranglé par un os de la biche qu'il dégustait, elle est convaincue que les animaux peuvent se venger, idée qui suivra son chemin après quelques autres décès suspects. Mais elle a beau donner sa vision des faits à la police, on la prend pour une vieille toquée!

"Vous avez plus de compassion pour les animaux que pour les hommes.
-C'est faux. J'ai de la compassion pour les uns et pour les autres.(...) Un pays est à l'image de ses animaux. De la protection qu'on leur accorde. Si les gens ont un comportement bestial envers les animaux, aucune démocratie ne pourra leur venir en aide. Pas plus qu'autre chose d'ailleurs."

Qu'est donc ce roman? Un combat pour la nature et les animaux? Un policier? Un roman frôlant le fantastique? Un peu tout ça, et aussi une atmosphère particulière, surtout quand Janina se retrouve avec ses amis, auxquels elle donne des noms,  telle Bonne Nouvelle et sa boutique de vêtements d'occasion (où le thé est prêt!), ou bien le voisin Matoga, dont la mère d'origine non polonaise était incapable de prononcer le prénom... Un vraiment chouette roman, avec une héroïne terriblement sympathique et un peu givrée quand même.

Les avis de Dominique, Athalie, ingannmic, yueyin,

56 commentaires:

  1. Oui, vraiment givrée, c'est ce qui fait son charme. Et je préfère la couverture de mon édition, bien plus onirico-fantastique...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement, l'autre couverture correspond mieux à l'atmosphère générale... Mais je l'ai acheté en poche dès que je l'ai vu!

      Supprimer
  2. Contente de voir qu'il est sorti en poche l'année dernière. J'en garde un excellent souvenir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas résisté au poche... j'avais vraiment aimé Les pérégrins.

      Supprimer
  3. Magnifique début qui accroche bien le lecteur...

    RépondreSupprimer
  4. Inconnu pour moi, tu me donnes très envie de le découvrir. En plus, j'aime beaucoup cette édition et la couverture ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A l'origine c'est paru chez noir sur blanc, excellente maison d'édition. Mais en poche, on ne résiste pas du tout!

      Supprimer
  5. Ah, mais c'est marrant ça, je l'avais justement repéré la semaine dernière et j'avais très envie de le lire ! Mais comme il n'est dans aucune de mes bibliothèques, j'attends après les fêtes pour le commander en librairie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai trouvé en librairie, sans chercher, je suppose que c'est récent comme sortie.

      Supprimer
  6. Moi aussi, le début me plaît beaucoup. Convaincue ! Je le note.

    RépondreSupprimer
  7. Oh, tu me donnes envie d'y regarder de plus près ! J'avais lu (en partie, je crois m'en souvenir) Les pérégrins, et j'y avais trouvé un ton particulier.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que c'est moins déconcertant que Les pérégrins (que j'ai vraiment aimé) mais il y a un ton et un univers qu'il faut absolument connaître!

      Supprimer
  8. Oui, un chouette roman justement parce que l'on ne sait pas trop où elle nous mène cette vieille dame, un peu toquée, c'est un fait ! Moi aussi, j'étais rentrée dedans dès la première phrase, déjà quelque peu incongrue ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme je ne peux apprendre le polonais, mieux vaudrait qu'on en traduise d'autres de cet auteur!

      Supprimer
  9. Une héroïne un peu givrée ? ça suffit amplement pour me faire noter ce titre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Logiquement barrée, ai-je déduit de certains billets...

      Supprimer
  10. La couverture m'attire l'œil depuis longtemps. Je le note.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Va donc voir la couverture de l'édition 'grand volume', c'est encore autre chose!!! ^_^

      Supprimer
    2. Je me souviens très bien de la couverture du grand format. L'artiste qui sculpte ces personnages en avait exposé quelques uns dans une église près de chez moi. Très impressionnant !

      Supprimer
    3. Un peu effrayant, même (et rien qu'en photo!), mais excellente atmosphère, c'est sûr...

      Supprimer
  11. Bon je suis la première, bizarre ou alors il se peut que Keisha soit partie en Pologne rejoindre Janina et ne peut donc plus approuver tous les commentaires en attente ! En tout cas, tu m'as donné envie avec ce billet !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. keisha a été prise par le vraie vie, celle où on poirote à l'hôpital (rien de grave, j'accompagnais, en plus) et où on a de la famille de passage... Je fais quand même un petit saut en fin de soirée, tu le vois.

      Supprimer
  12. Ce livre a l'air un peu givré. Ca me fait un peu penser à Les groseilles de Novembre de d'andres Kivirähk, ce livre part dans tous les sens à tel point qu'on a du mal à le définir et qui m'a énormément plu. Je note donc celui-ci. Merci pour la découverte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime aussi les livres 'différents' et cette auteur a du potentiel!!!
      Quant à l'auteur signalé, c'est paru chez Le tripode, éditeur qui mérite d'être mieux connu!

      Supprimer
  13. Moi aussi j'ai très envie de le lire, ça fait quelques semaines que je l'ai repéré !

    RépondreSupprimer
  14. J'avais noté Les pérégrins de cette auteure il y a un moment, je l'avais même choisi pour le challenge EU/Pologne, mais force est de constater que je n'ai toujours pas réussi à le caser. Et ce titre-ci me tente bien aussi ! Une chose est sûre, il faut que je la lise cette auteure. Les extraits me parlent toujours. Bon, quel livre maintenant ?...
    (au fait, j'ai Paul Cleave le 29/02, du coup je ne sais pas si ce ne serait pas mieux de partir sur mars pour Brink - enfin, toujours à voir avec Zarline, je suis partante pour le 20/02 par là aussi)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les Pérégrins, c'est TB aussi.
      Pour le Brink, pas de souci, je m'adapte, surtout si c'est pour reculer les dates... ^_^ Electra, qui est intéressée par Brink et Faulkner, devrait suivre si c'est dans ce sens là! ^_^

      Supprimer
    2. Ok alors on part sur mars, no soucy, je préviens Zarline.

      Supprimer
    3. Noté!
      "On part sur mars", tu t'es relue? Avec Matt Damon ou pas?

      Supprimer
  15. J'avais lu "les pérégrins" avec intérêt alors pourquoi pas ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, tu me l'avais prêté, et c'était une belle lecture; je te recommande chaudement celui-ci, peut être moins déconcertant que les Pérégrins, quoique la patte de l'auteur soit bien reconnaissable.

      Supprimer
  16. J'ai acheté ce livre car il me faisait terriblement envie. Ton avis l'a fait remonter dans ma pile.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah tu vas aimer, mais ne n'attends pas à du 100% classique. Moi j'aime beaucoup!

      Supprimer
  17. Après le billet de Dominique, tu enfonces le clou !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé oui (ah les illustrations du billet de Dominique!)
      Je connaissais déjà l'auteur, donc je n'ai pas hésité dès que j'ai vu ce livre en poche!

      Supprimer
  18. moi qui recherche des lectures Noël ... le côté "tout ira bien si on s'aime très fort"! pas sûre que cette lecture en fasse partie, mais les bons livres sont toujours les bienvenus

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas une lecture Noël, quoiqu'il y ait amour, amitié et aide dans ce groupe hétéroclite d'amis... Certains passages ne sont pas trop politiquement corrects, mais je me suis bien amusée.

      Supprimer
  19. Celui-là je l'ai ! pas encore lu (je termine un Jaenada), mais hâte.
    Sinon, joyeux Noël !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Super!!! On est encore une fois synchros.
      Ah un Jaenada... Oui, s'y remettre!
      Belle fête à toi.

      Supprimer
  20. Ne suis venue depuis un bout et voilà que tu n'as pas changé tes habitudes de nous concocter des billets fort invitants sur tes lectures. Ah la, la ;-)

    De belles fêtes gentille dame.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh je ne tombe pas toujours sur des lectures emballantes, mais très souvent quand même!
      Belles fêtes à toi aussi!

      Supprimer
  21. C'est en effet la première pensée qui vient à l'esprit à l'issue de cette lecture : c'est un roman inclassable, qui mêle les genres avec subtilité. J'avais également aimé son ambiance étrange..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors, si ce n'est déjà fait, il faut lire Les pérégrins, encore plus déconcertant. Je suis à l'affût d'autres romans de l'auteur (traduits, bien sûr)

      Supprimer
  22. Voilà qui me tente terriblement, je le note. Merci, Keisha.

    RépondreSupprimer
  23. beaucoup aimé aussi:-) et j'ai bien l'intention d'en lire plus de cette auteure :-)
    http://chezyueyin.org/blog/?p=4965

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ajoute le lien, ton billet est parfait (plus que google qui mange les liens trop lointains dans le temps)

      Supprimer
  24. Inconnu au bataillon pour ma part mais je dois avouer que c'est plutôt tentant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On trouve assez facilement les romans de cet auteur, donc il faut en profiter!

      Supprimer

Bon, peut-être votre commentaire n'apparaîtra-t-il pas? Passez à Anonyme, ça marche très bien, j'en fais autant avec quelques blogs, sans trop comprendre le pourquoi du comment du 'bug'. Merci !