mercredi 13 janvier 2016

La femme au colt45

La femme au colt45
Marie Redonnet
Le tripode, 2016


La femme au colt45, c'est d'abord 'elle', ensuite Lora, au fur et à mesure peut-être que "je dois apprendre toute seule à devenir Lora Sander". Jusqu'ici elle était toute dévouée à son mari Zuka, directeur du Magic Théâtre où elle était comédienne. Hélas, Luka a été arrêté, elle a réussi à fuir l'Azirie, sous le joug d'un dictateur, pour se rendre en Santarie. Immigrante clandestine, elle doit se débrouiller, prendre des décisions et choisir par elle-même son chemin, après bien des aventures souvent rudes.

Un court roman (une novella?) qui se lit d'une traite, pas seulement parce qu'il est court, mais grâce à son écriture directe et son rythme. La narration est particulière, plutôt cinématographique oserais-je proposer. De courts paragraphes descriptifs à la troisième personne, centrés sur Lora  (sa tenue par exemple, au début de chapitre) et ses actions, alternent avec de longs monologues de Lora, en voix off, éclaircissant le passé lointain ou proche (entre deux chapitres par exemples) et contribuant à la marche de l'histoire. Lora comme représentante d'une femme poussée à quitter son pays, vers un inconnu hostile, et découvrant ses capacités de résistance...

Une découverte vraiment intéressante, un roman (un auteur?) que je recommande.
Le site de l'éditeur, avec interview de l'auteur.
Les avis de Gwen, antigone,

40 commentaires:

  1. J'ai lu quelque chose de Marie Redonnet il y a longtemps, mais je ne sais plus quel titre. Celui-ci me tente.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais tu connais!!! Tu m'épates. Il semble que ce soit un auteur assez rare, je la découvre. Franchement, c'est chouette.

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Il aurait été dommage que j'en dise trop...

      Supprimer
  3. un éditeur qui a quelques jolies trouvailles

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai réalisé que Poésie du gérondif, c'est aussi le tripode, et j'ai un autre auteur repéré chez cet éditeur... Bref, de bons textes, un ensemble soigné, à suivre, cette maison là!

      Supprimer
  4. Une de mes toutes prochaines lectures. Après Pékin Pirate, je te suis à la trace en ce moment ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bientôt j'ai Bojangles... ^_^ Mais j'aime bien suivre mon chemin.
      Chouettes lectures en tout cas!

      Supprimer
  5. Bel éditeur dont le catalogue est effectivement à découvrir

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai reçu le catalogue, histoire de rêver; j'ai déjà fait un repérage...

      Supprimer
  6. Marie Redonnet a débuté aux éditions de Minuit, dans le sillage de Marguerite Duras, à la fin des années 80. J'ai lu un de ses romans " Rose Mélie Rose" la vie brève d'une drôle d'adolescente sur une île et dans une grotte... d'après ce que tu dis, elle n'a pas changé de style.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toi et Aifelle êtes difficiles à surprendre! Je ne connaissais rien de rien. Un style assez minimaliste, mais qui a fait mouche (ce qui n'est pas gagné ^_^)

      Supprimer
  7. Ca semble être un des textes les plus intéressants de cette rentrée d'hiver. J'ai hâte de le lire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un éditeur qui mérite aussi le détour, je pense!

      Supprimer
  8. Très très intriguée par ce titre ! J'espère le lire bientôt !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai adoré me lancer là dedans sans rien en savoir...

      Supprimer
  9. Hmmm... Bouclier ON même si c'est court et que ça vaut le détour. A mi-janvier, il est temps que je me discipline. Je reviens de la bib' avec 9 livres (dont le Schoeman quand même, et (et ça ça m'a fait plaisir de le trouver), le tome 1 de Petite histoire des colonies françaises ^^), et hier, sur le net (Goodreads en fait) (les recommandations) je suis tombée par hasard sur un livre inconnu dans nos rayons mais qui m'a tentée direct ! Acheté ! Pffffffffff !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà voilà, ça dépend des rencontres, tu verras bien...
      Le Schoeman, faut que je le programme (il est déjà sur mes étagères, PAL moins 1 en vue), j'ai emprunté mardi le Brink (faut être prévoyant)
      Chic pour cette histoire des colonies, j'espère que tu aimeras!!!
      Quel livre inconnu?

      Supprimer
    2. En anglais, "Ella Minnow Pea" de Mark Dunn. Rien que le titre est un jeu de mots, de lettres pour être plus précise, sur "LMNOP" (à prononcer à l'anglaise of course). En français, le titre c'est "L'Isle lettrée : un roman de lettres". Je me tâte à lire les deux versions. Peut-être même la VF pour commencer.

      Supprimer
    3. Les deux versions ont l'air plaisantes (j'ai fouiné un peu, la traductrice a dû bien s'amuser...)

      Supprimer
    4. Oui, elle a l'air d'avoir fait un travail de dingue, quasiment de l'ordre de l'impossible à moins d'être un génie de la traduction ! C'est pour ça que la VF m'intéresse particulièrement. Bon, ben si jamais une LC...;-)

      Supprimer
    5. Ben euh... Pour l'instant rien dans les parages...
      Sinon, je pense avoir une LC pour Ebène, tu connais? Tu l'as déjà lu?

      Supprimer
    6. Oui on m'en a parlé. Je l'avais noté dans ma LAL l'année dernière. C'est quand cette LC ?

      Supprimer
    7. Cela m'étonne même que tu ne l'aies jamais lu (moi, si, mais ce sera plaisir)(en espérant ne pas être déçue, et retrouver mes premières impressions)
      On a dit en gros en avril, à affiner.

      Supprimer
    8. Hmmm... Avril... Ok, je note. Ohlala, Proust, toujours pas casé, ni Faulkner, ni... Arf !

      Supprimer
    9. Ne t’affole pas! Juste s'organiser. Plus facile pour moi que pour toi, je sais, car j'ai plus de temps. ^_^

      Supprimer
  10. Je suis d'accord avec toi, un livre intéressant par plein d'aspect, et dont le charme singulier agit tout en douceur...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé oui... Moi qui aimes plutôt les textes longs et détaillés, je suis tombée sous le charme...

      Supprimer
  11. Je me le note celui-là, d'abord il est chez tripode (poésie du gérondif :-D). Ensuite ke titre me plaît et puis tu en dis du bien :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah Tripode! Un éditeur dont d'autres parutions me plairaient bien...

      Supprimer
  12. En tout cas, je trouve la couv très réussie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très belle! De Juliette Maroni.
      D'ailleurs chez cet éditeur, que je découvre peu à peu, tout est soigné.

      Supprimer
  13. Intriguée par ce titre, je l'ai noté pour le cas où je le trouverai à la bibli

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il vient de sortir, mais comme l'auteur m'a l'air connue depuis un bout de temps, tout est possible!
      D'ailleurs tiens je viens de noter un autre titre présent à la bibli...

      Supprimer
  14. un livre qui te surprend est à noter de toute façon , tu as vu que cette maison d'édition publie l'oeuvre de Charlotte SALOMON un peu cher dommage pour moi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La peintre? Oups, je viens de vérifier, en fait j'ai le catalogue de l'éditeur, ah oui 95 euros.
      Chez eux tu as le Minaudier, génial et 14,70 euros.

      Supprimer
  15. J'avais laissé passer ce billet, heureusement il y avait Antigone pour réparer cela, j'ai très envie de le lire maintenant

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On en a peu parlé, et c'est bien dommage, belle qualité ce livre.

      Supprimer
  16. La triste actualité inspire les auteurs.
    Et moi, je voudrais mieux comprendre, en tout cas dans les subtilités car la base de l'actualité est on ne peut plus claire. Alors je dis oui pour ce court roman !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, mais ce court roman demeure intemporel et non situé, d'où sa force. Je découvre un bon auteur.

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!