vendredi 5 février 2016

Charlie Chaplin

Charlie Chaplin
biographie
Peter Ackroyd
Philippe Rey, 2016
Traduit par Bernard Turle


Charlie Chaplin (Londres 1889- Suisse 1977) est tellement connu qu'il n'a fallu pas moins que le nom de Peter Ackroyd pour me décider à lire cette courte biographie. Les événements principaux y apparaissent bien sûr, à partir de sa naissance ("... voilée de mystère. On n'a jamais découvert son acte de naissance, et il n'existe aucune mention dans aucun registre de baptême.(...) Son lieu de naissance demeure aussi un mystère."). Son père (présumé) était artiste de music hall, avec des problèmes d'alcool (décédé à 38 ans), sa mère était "indéniablement gitane", pour les amis de Chaplin, qui lui-même connaissait la variante anglaise du  romani. Entre un père absent et une mère sur laquelle rodait la folie (elle devait fréquemment aller en asile), Chaplin a connu une enfance pauvre, affamée souvent, de taudis en orphelinats. Pour lui l'école se termine en 1898 (à neuf ans!) et à cette époque il se produisait déjà sur les planches des music halls. Danseur, mime, imitateur, il fit aussi tous les petits métiers, livreur, vendeur de journaux, etc.

Avec une enfance pareille, l'on peut s'exclamer  :' mais c'est du Dickens!' Pages 140 et 141, Ackroyd pointe les ressemblances entre les deux, y compris une célébrité extraordinaire acquise très tôt. Quant à ses films, il écrit même : "Ce mélange de tragédie et de farce est une caractéristique de l'imagination anglaise. Elle est aussi présente chez Shakespeare que chez Dickens, sans parler de toutes les versions qui en étaient jouées dans les music-halls de la jeunesse de Chaplin. On pourrait même penser que son génie a résidé en partie dans sa capacité à adapter cette sensibilité unique à la forme d'art qui conquerrait le XXème siècle."

Génie, le mot est lancé, et personne n'irait contre. Ackroyd le montre bien, le décrivant aussi comme un bourreau de travail, un perfectionniste, voulant tout contrôler. Rapidement il devint acteur ET réalisateur. Sans trop détailler, à chaque fois est présentée une ou deux scènes de films prouvant le talent de Chaplin. Un visionnaire, mais agrippé à ses idées (la caméra ne devait pas vraiment bouger, et se concentrer sur lui); quand le cinéma devint parlant, il comprit que ce n'était guère compatible avec la pantomime, et continua à produire surtout des films muets (et à succès), par exemple Les lumières de la ville.

Charlie  Chaplin était extrêmement célèbre, et déjà fleurissaient pour lui les 'produits dérivés' dès les années 1910... j'ai découvert avec amusement que "pendant un certain temps, Proust tailla sa moustache 'à la Chaplin' ".

Hélas tout ne fut pas toujours rose... "Génie comique et charmeur en société", oui, mais aussi "homme imbu de lui-même, autoritaire, tyrannique, despotique, blessant, malveillant." (d'après un de ses assistants). Quant à ses histoires de femmes, ouh là là! Disons une certaine tendance à s'intéresser aux jeunes actrices... qui lui valurent bien des ennuis. Jusqu'à semble-t-il une certaine stabilité avec Oona O'Neil qu'il épousa en 1943 (à l'époque où une autre voulait aussi l'épouser...).

Pour ne pas allonger trop ce billet, je signale juste, pages 174 et 175, d' intéressants parallèles établis entre Chaplin et Charlot, alter egos, et aussi possédant des similitudes..

Les avis de Parenthèse de caractère,

42 commentaires:

  1. Typiquement le genre d'artiste que l'on croit connaître, alors que l'on en sait peu de choses. Pourquoi pas ..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu n'as jamais rien lu sur sa vie, c'est un bon livre, pas très long.

      Supprimer
  2. Celui-ci me paraît incontournable, j'espère le trouver d'abord en bibliothèque, comme toujours avant d'acheter.
    J'ai vu que le petit-fils de Chaplin fait du cinéma (avec Omar Sy, "Chocolat").

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exact pour le petit-fils, j'ai vu son nom récemment. Mais j'espère voir un jour un de ses spectacles. Sinon, j'ai vu récemment une de ses filles (la plus jeune?) sur scène, Tchékov)
      Oui, essayez la bibliothèque, qui possède peut-être son autobiographie (plus épaisse, et sans doute arrangée par l'auteur)

      Supprimer
  3. Charlie Chaplin,de lui je crois savoir qu'il a eu de nombreux enfants et c'est tout ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Welcome back! ^_^ Ici aussi je lis et cours à bon rythme.
      De nombreux enfants, oui, pas toujours espérés d'ailleurs...

      Supprimer
    2. Merci! Un retour en douceur !
      j’ai beaucoup à rattraper ;-)

      Supprimer
    3. En douceur, c'est le mieux (pour filer la même métaphore, mieux vaut la course de fond...)

      Supprimer
  4. incroyable de découvrir que je sais si peu de choses sur un artiste aussi connu. heureuse époque avant facebook!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avant facebook, oui, mais quand même le phénomène des fans!

      Supprimer
  5. pas très long ? Peter Ackroyd faiblit alors :-)
    je note en espérant que la médiathèque va l'acquérir, un personnage qui a accompagné mon enfance

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je m'amuse, car bientôt sur cet écran un autre livre d'Ackroyd, et là, y'aura de la page!
      Trêve de plaisanterie, c'est une bonne biographie.

      Supprimer
  6. C'est amusant car hier soir j'ai vu un excellent documentaire (à peine arrivée chez moi) vers 22h30 sur Arte sur la vie de Chaplin et de Keaton. Ils comparaient leurs parcours,et on voyait les premiers films (tous deux très jeunes, dont Keaton enfant), tous deux fils de la balle. J'ai donc appris pour les parents de Chaplin. On les voyait dans leurs premières apparitions puis leurs premiers nickolodéons. Le plus intéressant était une étude du style de chacun. Je te conseille de le voir en replay.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le replay a changé ma vie... Merci de l'information.
      J'aime beaucoup Buster Keaton, sans trop connaître sa vie, d'ailleurs. Dans ce livre, on sait que les deux se connaissaient, mais sans plus j'ai l'impression.

      Supprimer
  7. Je ne connais même pas Peter Ackroyd, c'est un bon biographe ? Chaplin a aussi un point commun avec Winston Churchill, le "back dog" comme l'appelait Winston, la dépression récurrente.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu en sais déjà des choses sur ces deux là...
      Ackroyd est l'auteur d'une maousse costaud bio de Dickens (1200 pages, 2,180 kg)(j'ai pesé, à l'époque)
      http://enlisantenvoyageant.blogspot.fr/2009/11/charles-dickens-la-biographie-de-peter.html
      et d'une autre sur Londres, mais là j'en parlerai plus tard.

      Supprimer
  8. Je trouve l'artiste exceptionnel et sa vie ne manque certainement pas d'intérêt. Mais j'avoue ne pas être suffisamment mordue pour lire une biographie...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moins de 300 pages, là j'avoue que ça va... ^_^

      Supprimer
  9. J'aime ses films et le personnage m'intéresse donc ce livre pourrait bien me plaire...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une bonne façon d'en savoir plus, c'est fluide et plutôt court pour une biographie.

      Supprimer
  10. Pas assez fan pour avoir la curiosité de sa biographie mais en te lisant, j'ai l'impression qu'il a eu un destin assez hors du commun (ça commençait mal) qui pourrait tout de même me captiver. Et puis si Proust taillait sa moustache à la Chaplin...:-) Bon, c'est pas l'urgence non plus, il doit bien y avoir des documentaires télévisés. Ça me parle plus que les bio écrites généralement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as vu, je vois Proust partout! ^_^
      Je crois qu'il existe un bon film sur sa vie, j'ai dû le voir en partie il y a longtemps... Ah oui, de Richard Attenborough, petite curiosité, une de ses filles joue le rôle de sa mère!

      Supprimer
  11. Déjà des produits dérivés en 1910 ? Un homme en avance sur son temps.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai noté tous ces détails étonnants...

      Supprimer
  12. J'ai lu Histoire de ma vie son autobiographie et le film tiré de ce livre avec Robert Downey Jr. Alors j'hésite car j'ai crainte de ne rien aprendre de nouveau sur ce grand monsieur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois qu'on a eu le même parcours, pour moi il y a tellement d'années que ça ne m'a pas ennuyé de reprendre l'histoire. Tu sais, en autobiographie, on 'oublie' parfois des détails... A toi de voir.

      Supprimer
  13. Je vais plutot lire l'ouvrage qui traite de Chaplin et Churchill ainsi que de leur amie commune, la depression.Vu comme ça dans ton résumé il y a l'essentiel et puis par peter Ackroid..( il ne s'arrete jamais celui là ?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh non je n'ai pas tout dit, par exemple ses démêlés avec les USA dans les années 50... McCarthy et tout ça...
      Le fait est qu'Ackroyd est multi sujets, moi j'aime bien.

      Supprimer
  14. Ça doit être intéressant d'aller au-delà de l'image pour comprendre la vie de l'homme...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai bien aimé, c'est court, forcément, il n'y a pas tout, mais l'essentiel sûrement.

      Supprimer
  15. Je ne sais plus si j'ai déjà lu une bio écrite par cet auteur mais c'est un genre que j'affectionne et j'aime beaucoup cet ateur... J'avais déjà repéré chez Parenthèses de caractères ce livre ! Il fait partie des livres que j'ai très envie de lire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parenthèse a aimé, je crois me souvenir. N'hésite pas (et pour une fois que c'est court... ^_^)

      Supprimer
  16. Je lis rarement des biographies, non pas que ça ne m'intéresse pas, mais j'ai trop de romans à lire.
    Bonne semaine à toi.

    RépondreSupprimer
  17. Comme tu le sais, j'ai trouvé cette biographie intéressante. Et tu as raison, les parallèles entre Chaplin et son personnage le sont particulièrement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ackroyd a réussi, en peu de pages (pour une biographie!) à en dire vraiment beaucoup.

      Supprimer
  18. Très envie de le lire J'apprécie toujours me zieuter un film de Chap'in

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Justement pour ses films (enfin, certains, pas tous) explication courte est donnée des raisons de son intérêt.

      Supprimer
  19. J'ai remonté un peu tes billets, je vois que Peter Ackroyd a une belle place dans tes lectures :)
    Cette bio finira par être mienne je le sens. J'aime bcp Chaplin (bon, qui ne l'aime pas ?), et sa vie est une histoire incroyable. J'aimerai en apprendre plus, surtout sur sa période avec Oona (faut dire que Beigbeder aura réussit à me mettre en colère avec son roman tout pourri, mais c'est un autre débat)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Depuis la maousse bio de Dickens, je suis un peu l'auteur, oui...
      Ici il ne parle pas très longuement de la période Oona, un peu quand même, je ne crois pas que c'était 100% idyllique mais au moins il n'y avait plus d'histoires assez agitées avec les femmes. ^_^
      De toute façon, je n'ai pas envie de lire du romancé là-dessus! ^_^

      Supprimer

Bon, peut-être votre commentaire n'apparaîtra-t-il pas? Passez à Anonyme, ça marche très bien, j'en fais autant avec quelques blogs, sans trop comprendre le pourquoi du comment du 'bug'. Merci !