lundi 21 mars 2016

Le Prophète

Le Prophète
Khalil Gibran
folio, 1992
Traduit (de l'anglais!)et présenté par Anne Wade Minkowski
Préface de Adonis


Kidae ayant présenté Le Prophète, l'idée a germé d'en faire une lecture commune, Sous la grêle osée (qui nous a boostées), A girl et moi même. 80 pages bien aérées, 40 paraît-il sur liseuse, ça paraissait jouable.

Khalil Gibran (1883-1931) est né au Liban, a émigré en 1895 aux Etats-Unis avec sa mère, est revenu au Liban, a vécu à Paris. Il est connu pour sa peinture et ses écrits.

Que raconte donc ce prophète?
"Al-Mustapha, l'élu, l'aimé, aube de sa propre vie, avait attendu douze années dans la ville d'Orphalèse le retour  du navire qui devait le ramener à son île natale." C'est lui, le Prophète, et avant de quitter la ville l'ayant accueilli, il répond aux questions des habitants. "Parle-nous de l'Amour" "Que dire du Mariage?" ; une femme tenant un nouveau-né "Parle-nous des Enfants" ; un homme riche "Parle-nous du Don"; un aubergiste, "Parle-nous de la Boisson et de la nourriture"; un laboureur, "Parle-nous du Travail" et ainsi de suite, chacun posant une question en rapport avec ses préoccupations ou ses intérêts.

Les réponses du Prophète courent à chaque fois sur deux ou trois pages, plutôt concrètes et joliment tournées, poésie et philosophie orientale gardant une présence discrète.

L'Amitié : "Qu'est donc votre ami pour que vous le recherchiez afin de tuer les heures?
Toujours recherchez-le avec des heures à vivre."
La Parole : "La pensée est oiseau d'espace qui dans la cage des mots peut déployer ses ailes, mais non s'envoler."

Je pense que chacun pourra trouver son miel dans ces pensées; à picorer plus qu'à lire d'un coup.

Lecture commune avec Sous la grêle osée et  A girl.

30 commentaires:

  1. Je n'ai pas accroché. J'ai dû le lire trop vite. Pourtant, ça commençait bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il ne faut pas le lire trop vite (à la fin j'ai accéléré et un peu survolé, hélas). Mais je te comprends, moi non plus je n'ai pas sauté au plafond.

      Supprimer
  2. Lu et relu dans différentes traductions et souvent offert ..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un côté poésie qui a dû te séduite, je comprends. J'ai préféré quand ça ne s'envolait pas trop trop quand même.

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Facile à réaliser! Fouine à la bibli. Et puis comme cela tu sauras ce que cache ce titre!

      Supprimer
  4. J'aime beaucoup ce qu'il dit sur les enfants et le but de leur éducation...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toi tu as l'exemplaire sous les yeux? Je ne me souviens plus trop. Mais il dit des choses de bon sens, c'est vrai.

      Supprimer
  5. je suis réfractaire malgré tout le bien que tout le monde en pense, j'ai trop l'impression d'un livre de commande

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu connais mon historique de lecture, la lecture commune! Comme cela, c'est fait, je sais de quoi il s'agit.Ma vie n'en fut pas changée, mais cela se laisse lire.

      Supprimer
  6. j'aurais bien aimé adhérer à l'enthousiasme mais cela n'a pas trop fonctionné

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pourrais te dire comme à Dominique (juste au-dessus). Ce texte a-t-il vieilli? Ne correspond-il plus à des attentes, je ne sais.

      Supprimer
  7. Tu es plus positive que A Girl mais je reste persuadé que ce n'est pas pour moi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hum, c'était court, heureusement, et puis j'étais curieuse de connaître ça.

      Supprimer
  8. Beaucoup lu quand j'étais jeune. Je me demande ce que j'en penserais aujourd'hui. C'est sûr qu'il ne faut pas tout lire d'un coup.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Genre livre de chevet, tranquille, une pensée à la fois.

      Supprimer
  9. J'ai failli avoir une attaque quand j'ai vu "Khalil Gibran" chez toi ? Un poète chez Keisha ? ^-^ Je ne crois pas que ce serait ma tasse de thé, tant qu'à faire je préfère ses "vrais" poèmes et non une pensée un peu surfaite sur le monde, mâtinée de poésie...mais bon à voir hein ! En plus, une préface d'Adonis...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai eu du mal avec la préface d'Adonis (on ne se refait pas ^_^). Bon, je vois que ce n'est pas sa meilleure oeuvre? Mais sûrement la lus connue?
      Je m'amuse car samedi dernier j'ai lu un ou deux poèmes de Venus Khoury Ghata à la bibli et failli emprunter le recueil...

      Supprimer
  10. C'était risqué, on a pris le risque, sans regret parce que voilà, au moins on peut dire qu'on l'a lu^^ (enfin moi je l'aurai beaucoup survolé). Regret par contre de n'avoir rien su en tirer, vraiment j'ai cherché, l'amour, l'amitié, je me disais, mais concentre-toi, tiens relis cette phrase, relis depuis le début, mais que-pouick... Bon mais la poésie et moi...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'aurais sans doute pas pris le risque si ç'avait été beaucoup plus long, mais il faut être curieux! Comme tu dis 'on l'a lu'... j'ai survolé un peu vers la fin... j'ai quand même trouvé quelques jolies choses à méditer...
      Quant à la poésie, là, je suis plutôt rétive aussi!

      Supprimer
  11. Tu ne donnes pas trop ton avis sur ce bouquin. Moi, je partage assez celui de A girl. Je n'y ai pas trouvé grand-chose !
    Bonne semaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben mon avis est tiède. De jolies choses, et du fatras quand même. Mais au moins, comme dit A girl, on l'a lu!

      Supprimer
  12. Je le note pour picorer, alors. Tu l'as lu sur liseuse ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lu en poche (la liseuse, je pense que c'est A girl) . 80 pages très aérées, donc ça allait.

      Supprimer
  13. Un grand classique qui franchement m'a toujours agacé, mais peut-être est-ce parce que certains autour de moi voulaient absolument me le faire lire, je l'ai parcouru, sans plus

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un texte qui semblait incontournable, j'en avais entendu parler (bon, ça c'est fait). Je m'attendais à plus difficile, mais bah, quelques réflexions pas mal quand même.

      Supprimer
  14. C'est un auteur que je connais mal et je m'en veux à chaque fois que j'en entends parler.... Il faudra que je m'y mette sérieusement un jour. Merci.

    RépondreSupprimer
  15. j'en garde un beau souvenir ému!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me souviens (mais sans avoir tout noté) de quelques réflexions pleines de sagesse. Et d'autres moins parlantes. ^_^

      Supprimer

Bon, peut-être votre commentaire n'apparaîtra-t-il pas? Passez à Anonyme, ça marche très bien, j'en fais autant avec quelques blogs, sans trop comprendre le pourquoi du comment du 'bug'. Merci !