lundi 18 juillet 2016

Le secret de la manufacture des chaussettes inusables

Le secret de la manufacture des chaussettes inusables
The truth according to us
Annie Barrows
NiL, 2015
Traduit par Claire Allain et Dominique Haas


Allez, si Annie Barrows n'avait pas co écrit Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates, roman que j'ai bien aimé, aurait-on traduit ainsi le titre d'origine? Ou bien surfe-t-on sur la vague des titres à rallonge? Quoiqu'il en soit, cette manufacture existe quand même dans le roman...

Allez, s'il ne s'agissait pas d'ajouter une (grosse) pierre au challenge pavé de l'été chez Brize, aurais-je lu les 616 pages ou bien me serais-je contentée comme (trop) souvent au bout de 100 voire 300 pages d'aller zieuter la fin et passer à un autre livre? Possible...

Allez, je suis sympa, je vous parle de l'histoire. A Macedonia, Virginie Occidentale, en 1938, l'été est très chaud, très moite. Le thé glacé coule à flot, l'alcool un peu moins visiblement (on est en zone alcool prohibé, mais on se débrouille). Bientôt doit être célébré le cent cinquantième anniversaire de la création de la ville. Moment choisi par une étrangère pour y arriver, en ville : Layla n'a pas eu le choix, fâchée avec son père fortuné, elle doit travailler, et participer au Federal Writers' Project pour écrire un livre sur la ville. Les avis vont forcément diverger, selon les interlocuteurs interrogés, source d'amusement pour le lecteur.

Car étonnamment ce roman aurait dû me plaire. De l'humour, de l'ironie, des personnages un peu foutraques, des échanges épistolaires, les points de vue de Willa et Jottie (oui, j'y arrive!), un mystère qui plane, la passé pesant, tout était en place pour un page turner, non?

Donc Layla loue une chambre chez les Romeyn, enfants ou petits enfants du fondateur de la fameuse manufacture, et fort désargentés maintenant. Jottie se dévoue depuis des années à toute la famille, Willa, 12 ans, commence à laisser traîner partout ses oreilles, à fouiner et ne plus se laisser considérer comme une gamine.

Comme je n'étais pas à 100% dans l'histoire, je me suis laissée agacer par des détails idiots : Hank le policier et Shank le directeur, Melle Beck (Layla) et Melle Betts la bibliothécaire, ces noms sont trop proches...

Alors, des longueurs? Le fameux passé trop long à s'éclairer un peu? Des plaisanteries tombant parfois à plat? Je m'en veux un peu, surtout que je sais que d'autres ont aimé... Alors si vous voulez un bon gros roman où l'on en apprend sur la vie d'une petite ville sous la chaleur, c'est parfait, ce côté là est extrêmement bien rendu.

Les avis de Laeti,

60 commentaires:

  1. Non, pas trop envie d'un gros pavé de ce genre !

    RépondreSupprimer
  2. Parfois la magie n'opère pas .. mais tu le défends bien ! je fais comme toi dans ces cas-là, je repère plein de "petits défauts" ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me suis ennuyée, sans parvenir à mettre le doigt sur les causes, c'est agaçant!

      Supprimer
  3. Bonjour Keisha ! Je compte le lire bientôt, celui-ci, il est au pied de mon lit... On verra bien ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pensais (et pense toujours) que c'est une lecture détente pas si mauvaise, c'est juste que je n'ai pas trop accroché aux personnages.

      Supprimer
  4. J'ai quand même compris que tu n'avais pas été emballée du tout .. et je me suis méfiée d'emblée de ce titre fait pour appâter celles qui avaient aimé "le cercle littéraire des amateurs etc ...".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai comme d'habitude mais encore plus là donné le titre original qui n'a rien à voir avec les chaussettes...

      Supprimer
  5. Oui, bon, ben j'étais déjà passablement agacée par ce titre surfant sur un précédent succès... on ne peut pas dire que tu m'encourages à réviser mon avis ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il ne manque pas grand chose pour que ça soit un chouette roman, mais quoi?

      Supprimer
  6. Des bons gros romans, j'en ai plein d'autres sous le coude !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé bien, moi aussi (et tu en connais quelques uns!)

      Supprimer
  7. Vu le nombre de pages et ton avis, je passe !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Question pavé sympa à lire l'été, on ne manque pas de choix, c'est sûr!

      Supprimer
  8. Après toutes ces années, tu parviens encore à m'étonner ! Je n'aurais jamais imaginé que tu puisses te laisser séduire par les sirènes du marketing et t'aurais plutôt vu choisir un pavé d'un autre gabarit... Ca doit être ce qu'on appelle la magie des vieux couples !!! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Disons que je l'ai emprunté en bibli (raisonnable quand même!) et que j'avais bien aimé le précédent. Je n'ai continué que pour accrocher sans trop de fatigue un pavé au challenge; Cela m'apprendra!
      Hum, tu sais, je suis tous terrains, si tu savais tout ce que je commence!

      Supprimer
  9. je suis restée totalement imperméable et je n'ai pas terminé ma lecture, en plus je l'ai lu à une période où tout me tombait des mains alors ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de ton avis, le mien aurait été le même si ce n'avait été pour un challenge (j'adore ce challenge, trop faible!)

      Supprimer
  10. Effectivement, sur le papier ça a l'air chouette, mais je n'en ai pas lu beaucoup de bien... alors on passe !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A priori j'avais fort envie de le lire! Ensuite c'était gentil, pourtant bien mené, mais...

      Supprimer
  11. Cette mode des noms à rallonge !! Je dois dire que je me serais laissée tenter après qu'il soit sorti en poche, mais si c'est laborieux comme ça...

    RépondreSupprimer
  12. J'ai fait eux tentatives... et à chaque fois j'ai laissé tomber après une centaine de pages malgré l'avis enthousiaste de 2 de mes amies.Cela se traînait en longueur sans susciter mon intérêt. Même pas eu envie d'aller lire la fin

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci de confirmer mes impressions! Cela m'apprendra à vouloir m'attaquer aux challenges! Oui, ça traîne vraiment en longueur...

      Supprimer
  13. J'hésitais, mais je crois que je vais m'en passer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les pavés relax à lire en été ne manquent pas.

      Supprimer
  14. merci Keisha encore un qui ne va m"encombrer ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis en période très gentille pour les LAL (mais ça ne durera pas, mouarf!)

      Supprimer
  15. Il est sur la table de nuit depuis des mois, cadeau de maman ... Tant,je lui avait dit de bien du bien du cercle littéraire des amateurs ... Aie! elle va attendre encore un peu avant que je lui raconte .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et elle a aimé, la maman? Sinon, faut le lui passer d'abord!

      Supprimer
  16. J'avais bien aimé le premier, et bizarrement j'ai hésité à la sortie de celui-ci. Un 6e sens qui me retenait peut être ? A te lire, j'ai plutôt bien fait !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis tombée depuis l'écriture du billet sur d'autres plus positifs, alors?

      Supprimer
  17. pas pour moi, je n'ai déjà pas aimé le 1er, je ne vais pas réitérer!

    RépondreSupprimer
  18. Déjà pas tentée, donc je ne le suis pas davantage en te lisant !
    (et sinon, tu as indiqué les éditions du Nil, mais c'est dans sa version poche qu'il fait plus de 600 pages, pour le pavé de l'été)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai répondu chez toi, une erreur de l'éditeur semble-t-il.

      Supprimer
  19. "la vie d'une petite ville sous la chaleur" hmmm, je pense qu'il me faudrait un argument plus choc que celui-là ! Bravo d'être allée jusqu'au bout, tu as droit à ton image de pavé dans l'eau ! ;-)

    RépondreSupprimer
  20. Réponses
    1. Ben elles sont inusables, ce qui doit poser problème une fois que tout le monde en possède, non?

      Supprimer
  21. Je ne supporte plus ces romans avec des titres longs comme le bras.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils ne m'attirent plus trop! Mais là le titre d'origine est complètement différent.

      Supprimer
  22. Je vais rester sur le délicieux souvenir des épluchures. Pour les chaussettes, j'attendrai.

    RépondreSupprimer
  23. Je suis ravie de lire que je ne suis pas la seule à pratiquer la lecture en diagonal quand des passages m'ennuient. J'avais aimé (sans plus) les épluchures de patates alors je passe allègrement mon tour pour celui-ci qui sent le réchauffé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ^_^ J'ai lu des avis plus positifs que le mien, disons qu'il y a quand même des longueurs...

      Supprimer
  24. 616 pages ! Avec ce que tu en dis, je ne pense pas que je les lirai. Pourtant, j'avais bien aimé "les épluchures". Je laisse tomber pour le moment...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, le pavé! Mais en toute conscience du fait.

      Supprimer
  25. Comme Lewerentz : quand j'ai vu le titre qui ressemblait aux épluchures, je me suis dit "méfiance...". Ce que tu en dis me conforte dans le fait que je laisserai ce pavé de côté :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le titre français seulement surfe sur la vague. Je ne me suis pas laissée impressionner, donc, mais en dépit de ses qualités, qui existent, ce roman ne m'a pas fait vibrer.

      Supprimer
  26. Bon moi je me suis lassée des titres à rallonge depuis un moment, et celui-ci ne m'attirait pas plus que ça, d'autant plus que je n'avais pas été particulièrement emballée par Le cercle... de patates (sympa sans plus). Donc ton billet arrange ma PAL. :-) Et puis j'ai des priorités (très mal barrées...) (ceci dit, j'ai fini Amours depuis un bail - donc c'est pas mal déjà - il faudrait que je fasse le billet, et que je te le renvoie).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais bien aimé Le cercle, avec un fond historique plus sérieux et prenant.
      Amours? Cela signifie que tu as terminé ce que je t'avais passé, alors bravo! Dis donc, pour Proust, il faudrait que tu n'aies que cela sous la main, sinon le pauvre aura du mal à se frayer un chemin... Tu le places prio absolue, tu verras.

      Supprimer
  27. J'avais beaucoup aimé Le Cercle...

    RépondreSupprimer
  28. Je pense que je le lirai un jour si l'occasion se présente ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il existe en poche, et dans les biblis : bonne chance!

      Supprimer
  29. Ah! dommage surtout par l'auteure du cercle des amateurs etc.. Mais parfois la mayonnaise ne prend pas, si j'ose dire, même si on le souhaite vivement!

    RépondreSupprimer

Bon, peut-être votre commentaire n'apparaîtra-t-il pas? Passez à Anonyme, ça marche très bien, j'en fais autant avec quelques blogs, sans trop comprendre le pourquoi du comment du 'bug'. Merci !