mercredi 4 avril 2018

La note américaine

La note américaine
Killers of the Flower Moon
The Osage Murders and the birth of the FBI
David Grann
Globe, 2018


Jusqu'au cours du 19ème siècle, les Osages vivaient librement dans leur grande prairie, chassant les bisons (et pour eux, tout est utile dans le bison) en maintenant vivantes leurs traditions. Hélas les colons convoitaient les bonnes terres et ils furent obligés de s'installer en Oklahoma, dans un coin bien pauvre et désolé.

Jusqu'au jour où le sous-sol de la réserve (qui leur appartenait) de révéla bourré de pétrole et là les millions de dollars coulèrent aussi à flot. Les dollars appartenaient aux indiens, mais comme ils étaient considérés comme incapables de gérer leur argent, ils tombaient sous le joug de curateurs pas toujours honnêtes.

Dans les années 1920 beaucoup de décès inexpliqués (empoisonnements?) ou carrément des crimes par armes à feu survinrent, principalement dans la famille de Mollie Burkhart, une jeune femme Osage mariée à un 'blanc'. Le 'règne de la Terreur' commença.

Bien sûr des enquêtes furent menées, mais "le système judiciaire américain, au même titre que ses services de police, était gangrené par la corruption. Il y avait beaucoup de juges et d'avocats véreux. les témoins étaient menacés et les jurys achetés."

C'est là que Edgar J. Hoover, à la tête du Bureau of Investigation (le futur FBI) envoie un enquêteur rigoureux, honnête, Tom White, pour faire la lumière sur les nombreux décès (24) plus ou moins liés à Mollie qui a vu mourir sa mère, ses soeurs, son beau-frère, et craint pour sa vie. La lutte sera rude! Les témoins prêts à parler ayant tendance à mourir avant l'heure...

Voilà ce que raconte David Grann dans ce livre se dévorant 'comme un roman policier'. Dans une dernière partie il raconte comment il s'est plongé dans de vieux documents, a rencontré des descendants des personnages, et a découvert que tout cela allait bien plus loin que prévu.

En plus de parler de crimes révoltants, ce livre fait revivre l'ambiance de ces années fin 19ème début 20ème, les traditions des Osages, l'époque où l'on avait une conception élastique de la loi et une façon expéditive de se débarrasser des gens, où les villes poussaient comme des champignons, où la police fédérale était à ses débuts. Une sorte de Far West dans ses derniers moments. C'est absolument fascinant et à découvrir bien évidemment.
Mollie et ses soeurs )(Courtesy of the Osage Nation Museum)
Bourré de nombreuses photos d'époque, le livre sera prochainement adapté au cinéma.
Merci à l'éditeur et Arnaud L.

Les billets de Electra, et Annie/Une vie à lire

Merci encore à Philippe et sa vigilance, oui c'est dans le challenge!
 challenge de Philippe

52 commentaires:

  1. Je crois que c'est au Masque et la Plume que j'en ai entendu parler. Je vais encore mettre ma bibliothèque à contribution.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait, ce livre mérite d'apparaître dans les biblis!

      Supprimer
  2. Ah, je ne suis pas étonnée qu'il soit déjà passé par toi. Ultra noté celui-ci. Et j'apprends par toi qu'il va y avoir une adaptation ciné.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec Leonardo paraît-il. Le bouquin vaut vraiment le coup.

      Supprimer
  3. il a du être acheté par la bibli chez moi, elle achète à peu près tout chance, j'ai lu le billet d'Annie sur ce livre et il recoupe parfaitement le tien, un livre à lire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vois mal comment ne pas être épaté par ce livre qui plonge dans les profondeurs et aborde plein de thèmes.

      Supprimer
    2. et toc le voilà sur mon étagère

      Supprimer
    3. Déjà? Bonne lecture! (personnellement j'ai aimé toutes les photos)

      Supprimer
  4. Keisha je vais te dire un secret : dès que je m'éloigne quelques jours de mon ordinateur , tu en profites pour mettre deux ou trois livres sur ton blog que j'ai furieusement envie de lire! si tu savais comme ça m'énerve..."

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Grrr! Un jour on se rencontrera, tu me diras tout ça de vive voix. Sache que dès qu'un livre me plait à moitié, je l'abandonne, donc ne restent que les bien étoilés. ^_^

      Supprimer
  5. Je viens d'en entendre parler (en bien) au Masque et la Plume... il est noté et maintenant, souligné !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une émission que j'ai ratée... Il faut dire que j'éteins souvent assez vite mon poste, préférant lire!
      Mais ils ont de bons avis, là je suis d'accord. ^_^

      Supprimer
  6. Je l'attends avec une grande impatience. Et dire que c'est moi qui ai fait découvrir cette maison à Electra et qui c'est qui le lit avant moi!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai lu plusieurs livres parus chez Globe, à chaque fois j'ai aimé! Bonne lecture, pas de souci tu aimeras.

      Supprimer
  7. Oh la la, si ça continue je n'irai plus sur ton blog !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aïe, déjà la deuxième blogueuse qui menace ainsi. ^_^

      Supprimer
  8. Un thème qui promet d'être très intéressant et tout autant révoltant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Totale découverte d'une histoire passionnante!

      Supprimer
  9. Ravie de voir que tu aies autant aimé que moi ! J'étais ravie de le voir traduit en français car il est passionnant du début à la fin (et méconnu aux USA...) :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'y avait guère de risque que je n'aime pas, les thèmes abordés d'abord, et puis c'est raconté comme un roman à rebondissements.
      Méconnu aux USA? Dommage dommage...

      Supprimer
  10. Je découvre ce livre grâce à toi, c'est édifiant !

    RépondreSupprimer
  11. Eh bien ! tu as oublié mon challenge? Allez, je te le rajoute. C'est un livre qui me semble très intéressant.
    Bonne fin de soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, le é !!! Je m'autocensure avec trop de sévérité, on dirait! ^_^ Merci.
      Oui, un livre aisé à lire, pour une histoire vraie passionnante.

      Supprimer
  12. Tiens ça me fait penser à Tokyo Vice de Jake Adelstein sauf que lui il parle Japon.^^ Ils ont un nom pour ces livres qui se dévorent comme des romans policiers, la littérature du réel, je crois. Sinon j'ai l'impression que j'en ai entendu parler de ce livre, à la radio il me semble, ou à la télé. C'est ce nom "Osage" qui me revient. Ça me dit bien en tout cas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah je te recommande sans barguigner! Je sais, la LAL, mais franchement ça se dévore. Et puis tu connaissais les Osages, toi? ^_^

      Supprimer
  13. Evidemment, je note aussi ! Mais cela ne m'étonne pas qu'il ne soit pas connu aux USA ! La culture de l'histoire, c'est pas trop grand public pour les américains, généralement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais, et en plus les indiens... ^_^ Mauvais souvenirs!

      Supprimer
  14. Bonjour Keisha, je suis sûre que c'est en effet passionnant (on pourrait en faire un film) et en plus tu donnes envie de le lire. Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le film va sortir, ça tombe bien! Mais tu peux le lire aussi, ce livre.

      Supprimer
  15. Une enquête qui semble vraiment passionnante, je me laisserais bien tenter.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais oui, laisse toi faire, tu vas aimer!

      Supprimer
  16. Encore une fois, me voici tentée par ce livre. Merci.

    RépondreSupprimer
  17. Le thème a l'air passionnant, je note avec un grand enthousiasme !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tout à fait le genre de lecture que j'aime... Cela se lit absolument d'un coup!

      Supprimer
  18. Je pense que je l'ai vu chez Annie. C'est noté.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci. Ce livre mérite toute attention.

      Supprimer
  19. Comme tu as pu le lire, je suis tout à fait d'accord avec toi !Merci pour ton commentaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien! Et de belles lectures sur ton blog, je l'ai constaté!

      Supprimer
  20. Je le vois beaucoup passer ce titre en ce moment et franchement, il me tente beaucoup. Le sujet et la période sont faits pour moi :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un livre fascinant, et une totale découverte.

      Supprimer
  21. Je n'ai rien lu sur les améridiens et ça me tente aussi bien le livre ( que le film quand il sera en projection...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ignorais tout aussi de cette histoire d'Osages dont la fortune attirait les prédateurs...

      Supprimer
  22. Réponses
    1. Totalement (et une histoire vraie, qui plus est)

      Supprimer
  23. Celui là je l'ai lu assez rapidement, après avoir lu un article sur le sujet. Lecture difficile, très dure même, pleine de colère et de tristesse, vu le sujet. Un très bon livre enquête.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, heureusement il a eu bonne presse. Je raffole de ce genre de bons livres.

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!