jeudi 31 janvier 2019

Feuilleton

Feuilleton
Eric Chevillard
La Baconnière
Nouvelle collection langages, 2018


Autant l'avouer, je suis repérée! J'ignorais l'existence de ce livre jusqu'à ce que le bibliothécaire l'inscrive directement sur mon compte comme 'réservé'. En fait Feuilleton comprend 153 des 270 chroniques de Chevillard dans Le Monde des livres, de 2011 à 2017, chroniques lui ayant permis d'écrire Défense de Prosper Brouillon, dont j'avais demandé l'achat à la bibliothèque...

Donc sur le tas j'en ai lu 16 (environ 10 %) et globalement Chevillard confirme mes avis positifs (pas trop modeste, la fille, oui). J'ai aussi compté 24 (des auteurs français!) cruellement étrillés, et que par bonheur je n'avais pas vraiment envie de lire. J'arrête ça, mais bien évidemment j'aurais plutôt tendance à suivre les avis de Chevillard (sauf pour les poètes, oui, il en parle bien, mais...)(on trouve aussi des livres pas vraiment récents).

Chevillard s'amuse souvent, comme cet avis sur Le mode interrogatif de Padgett Powell, roman ne comportant que des phrases interrogatives, et chroniqué de même. "Padgett parvient-il à maintenir notre intérêt et, mieux, à nous fasciner tout du long, à nous envoûter quasiment? Affirmatif!"

Quelques avis (cet homme sait se faire de amis)
"730 pages vendues avec le vent qui les tournera pour vous, seul mérite incontestable de ce livre car alors votre majeur restera disponible pour gratter de l'ongle votre front dubitatif, tourmenté par cette unique et terrible question - comment se peut-il que les romans de ce faiseur malfaisant rencontrent à ce point la faveur du public?" (sur un auteur français que je garde anonyme)
" Ce texte est d'une nullité si parfaite que nous y ferons pourtant l'expérience de l'absolu." (sur un autre auteur français)
"Il me suffirait sans doute de citer intégralement son roman pour en représenter l'inanité sans avoir à en rajouter, mais je dispose de tant de place et le livre est si bref!" (encore un auteur français...)
"ce texte est d'une nullité si parfaite que nous y ferons pourtant l'expérience de l'absolu."

Des extraits aussi de certains livres
"Les végétariens, d'après vous, ont-ils le droit de manger des plantes carnivores?" "Si nous étions de courges, nous pourrions ramper jusqu'à chez moi et téléphoner pour appeler au secours." (La nuit du loup de Tomeo)
"Comme les coccinelles sont rondouillettes et potelées, certaines personnes pensent qu'elles feraient mieux de porter des rayures." (Comment attirer le wombat de Will Cuppy)
"les anciens Egyptiens considéraient qu'il était de bon augure de croiser un essaim d'abeilles sur son chemin. Ce qu'ils jugeaient de mauvais augure, je ne saurais le dire." (idem)

Le Goncourt 1908, Ecrit sur de l'eau, de Francis de Miomandre

Il a beaucoup aimé Pas Liev de Philippe Annocque, mais hélas hélas son avis est paru le 13 novembre 2015 (l'auteur rencontré en salon me l'avait appris)
Anne Weber; Vallée des merveilles :
"Il restait une dernier client qui était penché sur son verre comme s'il regardait sa vie au microscope" L’écrivain qui écrit une telle phrase est un bon écrivian, dixit Chevillard (et hop dans la LAL)

42 commentaires:

  1. Encore un dont je me dis qu'il faut que je le lise chaque fois que je vois un billet sur lui ..

    RépondreSupprimer
  2. Il est trop fort ! Moi, je lis le Monde des livres donc j'ai adoré son feuilleton (il a été repris par Claro, qui est tout aussi brillant mais moins drôle - désolée Claro). Je me souviens d'un billet sur un roman islandais (ou du moins nordique) dont le début était très amusant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ignore totalement où Chevillard sévit maintenant ^_^. Claro c'est costaud mais pas pareil.

      Supprimer
  3. Quand j'ai vu cette sortie, j'ai pensé à toi ! On voit que tes bibliothécaires te connaissent bien...
    Je lisais parfois les chroniques d'Eric Chevillard dans le Monde des livres, c'est vrai que c'est un régal, surtout (mais pas seulement) dans la vacherie ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas seulement des vacheries heureusement, et puis il y avait ses réflexions plus générales au début.

      Supprimer
  4. Bon sang, te voilà repéré par ta bibliothèque ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. M'en parle pas! Je lis aussi du plus léger, histoire de ne pas passer pour une intello.

      Supprimer
  5. les commentaires permettent de dire ce que l'on pense sans trop réfléchir, pour ce livre voici ma première idée : cela me fait penser aux animateurs télé qui parlent d'eux-mêmes à la télé et qui en font des rétrospectives "d'eux qui parlent d'eux mêmes à la télé"... Voici donc un livres de rétrospectives de quelqu'un qui parlent des livres. Je crois que je préfère lire les livres. Mais comme je l'ai dit en commençant, c'est un commentaire d'humeur à ne pas prendre trop au sérieux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as compris que Chevillard s'amuse à en faire trop, c'est sa marque! Evidemment il n'est pas interdit de lire ceux qu'il étrille.

      Supprimer
  6. Sympa comme ouvrage et très gentil ton bibliothécaire !
    Bonne fin de journée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi. Si tu veux t'mauser avec Chevillard...

      Supprimer
  7. Bonsoir Keisha, jamais lu de livre de Chevillard, il faudrait que je répare cette lacune. Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  8. Je ne lis pas trop le monde des livres, mais ces extraits sont délicieux...je vais demander à la bibli de l'acheter, tiens!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne le lis pas non plus, mais ces extraits ne se périment pas...

      Supprimer
  9. J'avais lu de cet auteur Ronce-Rose et j'avais aimé son écriture inventive. Je crois qu'il a sorti un nouveau roman cette année. Tu es repérée à ta biblio, dis-donc ! Ils te connaissent bien :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voui, j'attends ce nouveau roman (mais il me reste des 'autofictifs')

      Supprimer
  10. C'est super que les bibliothécaires te connaissent aussi bien :) Il faudrait que je me décide à le lire mais je ne sais pas si j'aurais le temps de lire tout ce que je note dans mon petit carnet. Il faudrait changer de vie :) Merci pour cette nouvelle présentation

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux tester les 'autofictifs' ou ce feuilleton, ce sont de courts textes.

      Supprimer
  11. je ne le connais pas mais merci pour les extraits, ils m'ont bien fait rire .... je déteste les pseudo critiques de certains émissions télévisées mais il faut aussi l'avouer :certains livres sont vraiment nuls.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y va un peu fort parfois... mais comme il n'a pas égratigné mes chouchous, ça va.

      Supprimer
  12. Dis donc, tu as de ces traitements de faveur !!^^ On te réserve des livres d'office ! Mazette !
    Ça fait très longtemps que je ne suis pas revenue à Chevillard, il faut que je le relise prochainement. Je le dis à chaque fois que tu en parles haha ! Celui-là est dans ma bib' d'ailleurs. Il m'avait l'air d'être plutôt le genre à picorer plutôt qu'à lire d'une traite donc j'ai laissé mais je le lirais bien pour les avis sincèrement acerbes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, le genre de livres à aborder par petits bouts, ce n'est d'ailleurs pas un pavé.
      (t'as vu, la classe, mais malheureusement je ne peux pas demander n'importe quoi ^_^)(genre tous les volumes parus de Saga, snif)

      Supprimer
  13. Oh j'aimerais bien savoir quels auteurs il dézingue comme ça ! Il a l'air d'y aller un peu fort, non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Globalement des auteurs français vivants et bien cotés, qui se vendent bien, sont fort présents dans les médias... Si tu copies colles mes passages chez Goo, tu trouveras pour le premier EE Schmidt et Les perroquets de la place d'Arezzo... Amuse -toi pour les autres, et/ou lis Chevillard.

      Supprimer
  14. Effectivement il ne mâche pas ses mots.
    Si je comprend bien, d'ici peu les livre de ta bibliothèque te seront livrés directement chez toi. Lol.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hélas non... Disons que le directeur me propose des lectures (mais parfois il tombe à côté, faut dire). Cependant il m'a convaincue de lire Houellebecq (son premier roman) et finalement c'était une bonne idée.

      Supprimer
    2. Il a donc une marge de progression. Mais l'intention y est.

      Supprimer
    3. Une fort bonne intention, grâce à lui je découvre.

      Supprimer
  15. Donc, quelqu'un s'occupe spécialement de vous à la bibliothèque ? .... Si cela m'arrivait, j'en serais très fière ! A moi, on a simplement conseillé d'arrêter de faire des suggestions d'achat car j'avais atteint mon quota de propositions....
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Disons qu'on discute et qu'il connaît mes goûts (quoique pas à 100%) et propose ce qui pourrait m'intéresser.
      Je fais aussi des suggestions d'achat, mais je dois me contraindre à demeurer sobre. On ne m'a rien dit, mais je reste prudente... Je vois que vous êtes repérée aussi! ^_^

      Supprimer
    2. Tout comme à la librairie, d'ailleurs....

      Supprimer
  16. Il faut du talent pour être méchant. J'avoue que parfois j'aimerais en avoir assez pour pouvoir me le permettre. C'est pour cela sauf exception que je ne chronique jamais un auteur que j'ai détesté (Joël Dicker, par exemple. )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Certains auteurs préfèrent que l'on parle d'eux, même en mal. ^_^ Chevillard a du talent, et ses chroniques démarrent toujours par du plus général fort intéressant. Mais oui, on peut difficilement l'imiter.
      Les auteurs que je n'aime pas, je ne les lis pas ou plus, ou j'abandonne le livre, donc je n'en parle pas. Ou j'essaie de trouver du positif.

      Supprimer
  17. Je dois reconnaître que le coup de la bibliothécaire qui te réserve d'emblée un bouquin sur ta carte, c'est du très gros repérage, en effet !
    Mais franchement, Chevillard et inimitable. Il fait mouche à tous les coups, avec un panache qui me fait penser à Cyrano !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue que parfois ça tombe à côté, mais souvent ça me fait découvrir un livre dont j'ignorais l'existence.
      Ouaip, Chevillard... ^_^

      Supprimer
  18. J'aime bien son style mais je n'en avais lu qu'un. Je note aussi celui-là

    RépondreSupprimer
  19. Tellement envie de lire cet auteur, mais malheureusement pas dans ma bibli ! (Sauf Les théories de Suzy, c'est bien de lui ?) Je suis curieuse de savoir à quels auteurs français il fait référence, niark niark niark !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Niark, oui. On s'amuse bien, mais on garde le droit d'aimer lire ces auteurs, quand même.

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!