lundi 15 avril 2019

Moi qui n'ai pas connu les hommes

Moi qui n'ai pas connu les hommes
Jacqueline Harpman
Stock, 1995
(existe en poche)


"Au plus loin que je puisse retourner, je suis dans la cave."
Les 39 autres femmes l'appellent la Petite, c'est la plus jeune, sans doute adolescente parmi des adultes. Elle n'a aucun autre souvenir, alors que les autres se souviennent de leur vie passée, un métier, un mari, des enfants. Le tout embrumé par une possible prise de médicaments.
Ces femmes sont enfermées dans une grande cage, surveillées par trois gardes muets qui leur apportent de quoi préparer leurs repas, éventuellement des remèdes si nécessaire, et décrètent quand il est temps de se lever ou se coucher. Mais sur la base de quelles journées, puisque l'éclairage n'est jamais éteint?
Autorisation de parler, mais pas trop énergiquement, interdiction de se toucher.

"A quoi servions-nous, ici?"
"Que faisions-nous ici, pourquoi nous maintenait-on en vie?"

Beaucoup beaucoup de questions dans cette dystopie. Est-on toujours sur la planète Terre? Qui décide? Pourquoi cet enfermement? Est-ce une expérience? Or sachez le, les femmes (et le lecteur) vont vite comprendre qu'il n'y aura pas de réponses. Pourtant ce roman est absolument fascinant.

Je ne vais pas raconter ce qui se passe, d'ailleurs dès le début la narratrice, la Petite, arrive à la fin de sa vie et donne quelques détails. C'est impossible d'oublier ces 40 femmes si différentes, plongées dans une situation (qui évoluera, je peux le confier) sans qu’elles comprennent jamais. .

C'est un roman puissant sur la volonté de rester des êtres humains, de garder le pouvoir de décider. Grâce à Ellettres, suite à son billet récent, j'ai sorti ce livre de ma PAL. Elle évoque Le mur invisible, il y a de cela dans l'absence d'explications et l'adaptation à l'environnement, dans la volonté de vivre.

Des critiques sur babelio, la présentation parle de Kafka, Auster (sans doute Anna Blum?), Le désert des tartares (avec Ellettres on se propose une LC) et sur lecture écriture

Pour le mois belge

50 commentaires:

  1. Je disais il n'y a pas longtemps ailleurs que je pense l'avoir lu dans ma jeunesse. Il faudrait que je le relise pour voir s'il me rappelle quelque chose. Ou alors le découvrir pour de bon.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas une nouveauté, mais si tu l'as lu, tu ne peux l'avoir oublié! A relire donc, une fois dedans on ne lâche pas...

      Supprimer
    2. Je l’ai lu il y a longtemps et il m’avait vivement impressionnée !

      Supprimer
    3. Cela ne m'étonne pas , je pense que je m'en souviendrai!

      Supprimer
  2. Je l'ai noté il y a une éternité, des listes qui n'existent plus mais la mémoire, oui !
    Ton billet donne envie, et j'aime bien les dystopies...

    RépondreSupprimer
  3. Oh, un Harpman !!! Et puissant en plus, le mur invisible ayant été un livre marquant, je n'ai pas le choix (tentatrice sans coeur pour les copinautes , va :)).

    RépondreSupprimer
  4. brrrr le sujet ne me tente pas vraiment mais l'auteur est excellente

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le sujet ne me tentait pas trop, mais une fois le nez dedans...

      Supprimer
  5. Ellelettres m'avait déjà donné envie de lire ce roman !

    RépondreSupprimer
  6. ton billet reste aussi mystérieux que ce livre, pas ma cam' !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dommage dommage, trop en dire n'aurait pas été sérieux.

      Supprimer
  7. Bon, je crois que je vais l'éviter mais je note le nom de l'auteure !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh n'hésite pas à le lire, ou en tout cas l'auteur.

      Supprimer
  8. Je l'ai lu mais il y a trop ongtemps pour que j'en garde des souvenirs précis (sinon que j'avais aimé).

    RépondreSupprimer
  9. Je viens de réaliser avec ton billet que j'étais une fois de plus passée à côté du mois belge... A voir si je peux faire une séance de rattrapage et publier un billet avant la fin du mois mais je suis sceptique... Et sinon je note ce titre, tu m'as complètement convaincue !

    RépondreSupprimer
  10. Cette fois, je connais l'auteure, mais pas le titre.
    Je pense n'avoir lu qu'un livre d'elle.
    Celui-ci m'attire...
    Bonne semaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, quand même! ^_^C'est le 'mois belge'.
      N'hésite pas à découvrir.

      Supprimer
  11. Je l'ai lu il y a un sacré moment (20 ans ?) et il m'avait marqué fortement, mais il faudrait que je le relise (un jour), je n'ai plus les détails en tête.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu m'épates, dis donc!
      Bien sûr que je n'allais pas donner les détails...

      Supprimer
  12. Malgré ce que tu en dis je n'irai pas facilement vers ce roman. Je n'ai pas trop aimé "le mur".

    RépondreSupprimer
  13. je n'ai encore lu aucun roman de cette auteure et pourtant tous les ans au moment du mois belge je me dis qu'il faudrait :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le mois belge est vraiment l'occasion de se pousser un peu, c'est mon cas!

      Supprimer
  14. Les dystopies, je passe. Sauf si c'est vraiment généial mais alors VRAIMENT!
    By the way, tu as rejoins la blogroll de mon nouveau blog

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est VRAIMENT à lire...
      Pareil, j'ai opéré le changement d'adresse dans mon reader.

      Supprimer
  15. Ellettres, puis toi... Décidément, vous me tentez autant l'une que l'autre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On ne l'a pas fait exprès, c'est elle qui m'a tentée en fait.

      Supprimer
  16. En effet, une lecture pleine de questionnements, qui ne laisse pas indifférent ! Au taquet pour le désert des Tartares :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'avoue que j'ai englouti ce désert en moins de deux jours, trop scotchant, grandiose! Mais je t'attends.

      Supprimer
  17. Une lecture qui a su attendre son heure (et des petits coups de pouce).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait c'était tellement 'fort' que j'avais dû laisser, et puis j'ai repris et suis contente.

      Supprimer
  18. Là, tu as sacrément piqué ma curiosité ! J'adore ce genre de sujet !

    RépondreSupprimer
  19. Lu il y a quelques temps déjà, ce livre m'avait marquée.

    RépondreSupprimer
  20. Ton billet m'intrigue... Je n'en avais jamais entendu parler mais je le note.
    Daphné

    RépondreSupprimer
  21. J'ai beaucoup apprécié les romans de J. Harpman, celui-ci en particulier. Mes plus récents, "L'apparition des esprits" et "La forêt d'Ardenne", une auteure incontournable. Merci pour ce billet bref et pertinent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Absolument incontournable, mais je la réserve en général pour le mois belge.

      Supprimer
  22. Oh la la, celui là il est depuis très très longtemps dans ma pal. Merci de me le remettre en tête ^0^

    RépondreSupprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.