jeudi 8 octobre 2020

Petit traité d'écologie sauvage

Je parle d'une trilogie, lue dans le désordre (mais ce n'est pas grave), dans la dépendance des lecteurs de la médiathèque!

Petit traité d'écologie sauvage t 2
La cosmologie du futur
Alessandro Pignocchi

Steinkis, 2018

D'abord grand merci au squatteur chez Dasola qui m'a permis de découvrir ces pépites. En gros on est dans la veine Fabcaro pour l'absurde et la critique. Sur le blog Puntish, vous aurez une idée.

Dessins à l'aquarelle, et à première vue les mêmes reviennent, mais ce sont les dialogues qui font avancer l'affaire. D'ailleurs Proust explique dans la dernière partie l'avantage du processus.
Quoi, Proust? Oui, avant de partir chez les Jivaros.
Quoi, les Jivaros? Oui, là où notre président (oui, lui) séjourne et découvre. Un anthropologue Jivaro, par ailleurs, étudie la population de Bois-le-roi, et bien entendu est à côté de la plaque dans ses déductions.
Ajoutons des mésanges un poil éco terroristes (et amateurs de drogues), des hommes et femmes politiques vraiment fatigués, des réflexions sur nature et culture, et franchement, c'est à découvrir!

Des avis chez babelio


Petit traité d'écologie sauvage t 3

Mythopoïèse 

Alessandro Pignocchi

Steinkis, 2020


Où l'on retrouve E Macron, D Trump et A Merkel comme on ne les connaît pas (ou alors ils cachent bien leur jeu), le Jivaro toujours en étude de ce qui reste de notre civilisation, et les inénarrables mésanges ("Vous étiez vraiment obligés de brûler l'Elysée? C'était un beau bâtiment. - C'est les pinsons. Ils étaient incontrôlables, on n'a rien pu faire.")


Des avis sur babelio

Et pour terminer, le t1 !


Petit traité d'écologie sauvage

Alessandro Pignocchi

Steinkis 2017 

Finalement j'aurais mieux fait de commencer par le t1, ç'aurait été plus clair de comprendre ce que voulait l'auteur.

"Dans cette bande dessinée, j'ai voulu prolonger ce mouvement de mise à distance en imaginant à quoi ressemblerait le monde si l'on empruntait quelques outils de composition aux Jivaros. Le résultat est absurde. Mais l'est-il beaucoup plus que le monde que nous sommes en train de composer?"

Je ne vais pas détailler ce qu'il entend par 'composer', ni ce qu'il connaît des Jivaros, mais la postface est vraiment intéressante. "Pourquoi agrandir ses jardins quand ceux que l'on a suffisent largement à nous nourrir? Pourquoi se lancer dans l'élevage alors que la chasse est une activité autrement plus ludique?"

La première illustration (au fait, il s'agit d'aquarelles) nous montre un François Hollande et un Jivaro se donnant une poignée de main. "Les dirigeants de la planète ont enfin décidé d'adopter la vision du monde des Indiens d'Amazonie. Il est désormais admis que les plantes et les animaux ont une vie intellectuelle et sentimentale similaire à celle des humains. Ils sont, à ce titre, des membres à part entière de la communauté morale."

Imaginons un premier ministre dont le chauffeur écrase un hérisson. Il faut alors le manger. Puis le premier ministre décide d'aller en vélo au rendez-vous d'Angela. "Appelez-là pour le reculer de deux mois."

On retrouve l'anthropologue Jivaro, etc. , mais hélas pas encore tellement les mésanges...

Des avis sur babelio,

Et pour terminer, hors trilogie, paru avant



Anent

Nouvelles des Indiens jivaros

Alessandro Pignocchi

Préface de Philippe Descola

Steinkis, 2016


Là on se rend chez les achuar, 'étudiés' par Philippe Descola il y a quelques décennies, et revisités par Pignocchi. Le temps a passé, la modernité est arrivée (un peu), que sont devenus les anent?

Je n'explique rien, de l'humour dans cette BD superbement dessinée et colorée, et j'ai appris ce que signifie 'puntish'. S'il vous prend envie de visiter ces communautés, "un puntish offert à l'arrivée sur présentation de ce livre". Mouarf!

Plus sérieusement : livre à découvrir!


Avis chez babelio,

 

34 commentaires:

  1. Je n'étais pas sûre d'avoir tout compris à la lecture de ton billet, surtout pris dans le désordre des tomes. Ca m'a l'air quand même bien barré, avec Proust, les mésanges, etc (et même pas de scooter électrice pour Hollande?) mais si je les trouve à la biblio...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le t 1 est plus explicatif, et moins barré. Mais n'hésite pas, c'est un truc incroyable et qui mérite réflexion.

      Supprimer
  2. ça semble très particulier, mais intrigant, bien sûr !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux voir le site Puntish pour découvrir les superbes dessins, et quelques idées.

      Supprimer
  3. pour les dessins et la référence à Fabcaro je me dis que je devrais y jeter un œil j'ai bien envie de sourire moi aussi.

    RépondreSupprimer
  4. Hum... Peut-être un peu trop loufoque pour moi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les deux derniers un peu moins. Mais c'est à connaître!

      Supprimer
  5. Je suis déçue de constater que ma bibliothèque n'a rien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh dommage! Ici une possède les trois premiers (et ça tourne pas mal), pour les deux derniers, c'est arrivé d'une autre, par surprise.
      Guette quand même, on ne sait jamais.
      Ou regarde le blog Puntish, ça donne une idée.

      Supprimer
  6. Ca a l'air complètement allumé ! Voyons si je le trouve en bibli ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les tomes 2 et 3 le sont particulièrement (mais il y a une logique et un propos sous-jacents!)

      Supprimer
  7. Il n'y sans doute que toi pour me faire systématiquement les titres des BD que tu lis... tout cela m'a l'air foutraque comme j'aime !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en lis pas mal, des BD, mais en parle peu. Alors, quand j'en parle, c'est que ça m'a marqué!

      Supprimer
  8. les dessins des couvertures sont superbes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Absolument! Et qui mettent en branle l'imagination.

      Supprimer
  9. Bon sang, mais qu'est-ce qu'un puntish ? Tu aiguises ma curiosité....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai cherché, mais tout ramène au blog. Dans Anent, on découvre ce que c'est et, heu, je te laisserai découvrir.

      Supprimer
  10. De la trilogie je n'en ai lu qu'un, le premier, je ne savais pas qu'il en existait d'autres, je l'ai découvert sur un blog récemment.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es donc prête pour les 2 et 3, et les mésanges destroy.^_^

      Supprimer
  11. Une trilogie intéressante à lire dans l'ordre donc...En lisant ta première présentation je n'avais réalisé qu'il s'agissait de BD !! Merci pour cette découverte, je regarderai à la médiathèque de la ville ils en ont pas mal de BD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'ordre ou pas, d'ailleurs, mais le 1 éclaire la suite. Ceci étant, on comprend quand même.

      Supprimer
  12. J'ai lu Anent et le tome 1, adoré évidemment ! Jubilatoire ! Faut absolument que je trouve les deux autres tomes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Purée, mais les tomes 2 et 3 sont encore 'plus pire' dans le jubilatoire!!!

      Supprimer
  13. Étonnamment, j'ai le tome 1 dans ma PAL depuis un moment (je pensais que c'était un one-shot d'ailleurs), récupéré sur une étagère à la "servez-vous" dans mon ancienne boîte. Je dis "étonnamment" car ce n'est pas le genre de titre vers lequel je me précipite en temps normal mais après avoir lu ton billet, je me réjouis de l'avoir dans ma PAL ! Il ne me reste plus qu'à l'en sortir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, l'en sortir, et te précipiter sur les 2 et 3 où les mésanges interviennent beaucoup (elles sont complètement à la masse, j'aime!)
      Et les dessins, ouah!

      Supprimer
  14. Je suis intriguée par ton billet et j'aurai bien aimé découvrir cette trilogie, mais après avoir vérifié le catalogue de la médiathèque, ils n'ont que le tome 3... Quelle idée de n'acheter que le troisième tome d'une trilogie !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bizarre, oui... Mais tu peux l'emprunter quand même (et demander l'achat des autres si ça te plait?)

      Supprimer
  15. Totalement fan de cet auteur et de ces BDs ! J'ai tout lu sauf Anent. Les mésanges sont extraordinaires, c'est vrai, mais pas que drôles ... Le propos est d'ailleurs bien plus politique et radical que dans l'univers de Fabcaro.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je parle de Fabcaro pour le côté barré qui pousse le raisonnement au maximum, mais c'est vrai que c'est bien plus radical!

      Supprimer
  16. Oh, merci pour le "crédit" de la découverte et le lien, que je viens de découvrir!
    Pas encore lu "Anent". Est-ce que ça aurait un rapport avec des chants? A mon tour de le découvrir grâce aux bibliothèques (en y allant avant 21 h!).
    Et j'ai vu que Puntish a connu un ajout récent. En attendant la parution du T.4...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, Anent ce sont des sortes de chants. Et puntish ce sont... (à découvrir! ^_^) De l'humour aussi là-dedans, des dessins superbes, etc.
      Ah le blog, faut continuer à y aller, alors!

      Supprimer
  17. Bonjour Keisha, merci pour le lien. Cela fait très plaisir à mon squatteur. J'avoue que je n'ai pas lu cette trilogie. Sûrement un jour. En ce moment, j'ai du mal à lire sans raison particulière. Bon dimanche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'il ne s'agit que d'une période, alors.
      Pour cette série, je la recommande, j'ai failli la rater sans ton blog!

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!