jeudi 2 octobre 2008

Les Grandes Espérances du jeune Bedlam



Les grandes espérances du jeune Bedlam
George Hagen



Belfond, 2008



"Tous les matins, dans le quartier de Vauxhall, au sud-ouest de Londres, Tom accompagnait sa mère à la fabrique de porcelaine. (...) Les deux épaisses cheminées de l'usine exhalaient des miasmes noirâtres dans le ciel londonien, tandis que (...) un infirme du nom de Brandy Oxmire brandissait l'ardoise où il notait les absences et les retards." "Il avait vu le propriétaire de leur immeuble expulser des voisins en retard d'un jour sur le loyer ; les faces hagardes des pauvres gens qui piétinaient devant le portail en quête d'embauche." "Lorsque Tom eut dix ans, il fut engagé comme garçon de courses."
"Trois soirs par semaine loin de vous? Ce serait comme sauter trois livraisons sur sept des Pickwick Papers. Je risquerais de perdre le fil."

Visiblement George Hagen s'est bien amusé à plonger son héros dans un univers dickensien.  Il ne manque ni l'enfance  avec une mère ouvrière mal payée dans une fabrique, le père aux abonnés absents, un frère disparu à retrouver, puis la chance qui tourne, le grand'père réapparaissant et payant les études, l'établissement pour garçons, avec sa nourriture médiocre et ses amitiés et haines entre écoliers,  les premières amours ...
Quoique Audrey, qui se travestit en garçon pour pouvoir garder son emploi et faire vivre sa famille, est une héroïne bien plus moderne.

J'ai bien aimé toute cette première partie ;  la seconde qui se déroule en Afrique du Sud sur une trentaine d'années est plus longuette. Tom est marié, il doit élever quatre enfants de diverses personnalités, c'est amusant mais je n'ai repris goùt à la narration qu'à la période de la première guerre mondiale.
Là différentes histoires s'entremêlent et se dénouent par de multiples coïncidences et rencontres , cela fait partie du jeu avec le lecteur, jusqu'à la dernière lettre en guise de conclusion.

Ces grandes espérances sont à la fois un roman d'apprentissage et une chronique familiale dixit la quatrième de couverture. C'est bien fait, agréable à découvrir et plein d'humour. Ne pas hésiter à lire ce lire s'il croise votre chemin.

L'avis de Solenn 

Commenter cet article

Ys Il y a 4 ans
J'ai acheté ce livre pour la bibliothèque, j'ai très envie de le lire mais je me demandais s'il fallait lire Dickens avant... J'ai bien sûr "Les grandes espérances" dans ma PAL depuis longtemps, mais, un lire en chasse en autre, et il est vraiment très gros !
Manu Il y a 4 ans
J'ai lu "La famille Lament" de cet auteur, que j'avais apprécié mais sans plus. j'avais trouvé que ça faisait un peu pâle copie de John Irving (mais bon je sais que je suis une grande fan de Irving et que tout me paraît vite pâle copie ... ) Donc j'hésite franchement à relire cet écrivain.
Manu Il y a 4 ans
Oui, on peut dire que la famille Lament est une bonne histoire qui se lit facilement. Je lui ai reproché que l'histoire était justement trop survolée, pas approfondie du tout. Les personnages aussi, trop esquissés.
Brize Il y a 4 ans
J'ai lu aussi "La famille Lament" et c'est un livre que j'ai bien aimé. Du coup, j'ai hésité avec "Les grandes espérances du jeune Bedlam", car j'avais l'impression qu'il y avait certaines similitudes mais à la lecture de ton billet, j'ai l'impression que ce n'est pas trop le cas.
keisha Il y a 4 ans


Ah je n'ai pas lu la famille Lament, peut être des similitudes (vie d'une famille dans la partie 2) mais le côté "victorien " m'a bien plus , c'est comme un
pastiche.



Karine :) Il y a 4 ans
Bon, l'inculte que je suis ne connaît bien entendu par cet auteur mais les mots "univers dickensiens" viennent définitivement me chercher!!! Notons, notons!!!
keisha Il y a 4 ans


Très agréable à lire ; j'ai donc aimé le petit plus avec les références à Dickens.



Soie Il y a 2 ans


Tout comme toi, j'ai préféré la première partie. J'ai bien aimé jusqu'au décès de la mère à peu près, ensuite j'ai un peu décroché. Un peu trop de coïncidences mais une lecture agréable.



keisha Il y a 2 ans


@ Soie


Un roman sympa, mais bon, pas assez abouti.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!