samedi 9 mai 2009

Le moulin sur la Floss



The mill on the Floss
Le moulin sur la Floss
George Eliot

Oxford, 1983















Quelques mots sur l'auteur : George Eliot est le nom de plume de Mary Anne Evans (1819-1880) qui est l'auteur, entre autres, de Middlemarch, Scènes de la vie du clergé, Adam Bede, et Silas Marner que j'ai envoyé dans la chaîne des livres. Comme Maggie à l'égard de Tom, elle avait une grande affection pour son frère aîné, avec qui elle sera longtemps fâchée. Une grande romancière anglaise du 19ème siècle, donc mon avis sur ses oeuvres sera totalement subjectif...



Ce roman, paru en 1860 et se déroulant dans les années 1830, nous emmène rarement plus loin que le moulin de la famille Tulliver et le proche village de Saint Ogg. Angleterre rurale, avec ses classes bien distinctes, où des changements s'annoncent (allusions à la vapeur et à l'irrigation), parcourue par des colporteurs, tel Bob le roublard au grand coeur, et des bohémiens auquels la petite Maggie Tulliver cherche à se joindre.

Maggie est une petite fille imaginative, impulsive et passionnée, avide d'affection, qu'elle trouve chez son père mais que son frère Tom lui refuse souvent. Les deux enfants Tulliver sont différents physiquement et intellectuellement. Mais Tom est un garçon, c'est donc lui qui apprendra le latin et les mathématiques, sans grande envie ni grand succès. Etre un garçon offre bien des avantages, à part le fait de recevoir plus d'argent de poche!
Il étudie avec Philippe Wakem, sans qu'ils deviennent amis, au contraire de Maggie qui lui offre son amitié sans se préoccuper du fait que le père de Philippe, le notaire Wakem, est en froid avec le meunier Tulliver.
C'est à cause de Wakem que le père de Maggie sera ruiné ...

Quelques années plus tard, Tom réussira dans les affaires, non pas grâce à ses études antérieures, mais à ses qualités et son obstination, plus le coup de pouce de son oncle. Il pourra rembourser les dettes de la famille. Philippe Wakem déclarera son amour à Maggie, qui n'ignore pas que ce sentiment est sans avenir étant donné la haine vouée au notaire Wakem par son père et son frère Tom.


Il serait dommage que je raconte toute l'histoire (éviter aussi de lire les préfaces avant!!!). C'est le moment de convaincre qu'il faut absolument découvrir ce roman!


Maggie est une héroïne tellement attachante, pas parfaite, mais elle sait reconnaître ses torts. Un peu trop d'ailleurs, mais elle idolâtre son frère Tom tout en le redoutant car elle connait son inflexibilité. Les sentiments de Maggie dès l'enfance sont très bien décrits, la pauvre souffre de ne pas être belle, sage, patiente, prudente. George Eliot nous invite à nous souvenir de ce que nous ressentions enfants afin de ne pas considérer les réactions des enfants comme s'ils avaient une vision adulte.

Non seulement les parents, mais les oncles et tantes de Maggie ont une grande place dans ce roman, et on s'amuse beaucoup à découvrir leurs dialogues et leurs opinions bien tranchées sur l'appartenance au "clan" qui prime tout, même les différents. On se brouille, mais on ne change pas le testament!

"Je raconte l'histoire de gens très simples, qui n'avaient jamais eu de doutes susceptibles de les éclairer concernant l'intégrité et l'honneur personnels."

Ce roman est très très riche, j'ai déjà évoqué les différences faites entre filles et garçons. La mère de Maggie n'avait aucune connaissance de l'état des affaires financières de son mari. Maggie, contrairement à Tom, ne pourra aider son père financièrement. Elle restera solitaire à la maison. Et malheureusement l'opinion de la petite ville sur un comportement variera beaucoup selon qu'il s'agisse d'une femme ou d'un homme...

Et la Floss? Présente tout au long du roman:

"La destinée de Maggie nous est donc cachée pour le moment, et nous devons attendre qu'elle se révèle comme le cours d'une rivière qui n'est pas encore tracé sur les cartes; nous savons seulement que la rivière est pleine et rapide, et que toutes les rivières ont la même destination finale."

Un seul regret : ne pas avoir découvert plus tôt ce roman qui stagnait depuis près de 25 ans sur une étagère! Belle histoire, des rebondissements, de beaux personnages (et je n'ai pas tout dit!) , des sentiments bien exprimés, des luttes intérieures, de l'humour, de l'ironie, de l'amour...


Note : Ce roman est disponible en folio classique mais pour ce challenge je l'ai lu en VO. Pas très difficile. Sauf quand interviennent les parents, oncles, tantes et autres...


Les avis de Nebelheim, Jade,

Lettre E du challenge ABC

Commenter cet article

Cuné Il y a 4 ans
Je l'avais noté quand j'ai lu Middlemarch et puis j'attendais l'avis d'une blogueuse, ben voilà ! :-D
keisha Il y a 4 ans


Je viens de lire ton article sur Middlemarch (roman lu il y a si longtemps que je devrais bien le reprendre, tiens!). Tu peux te lancer dans Le moulin sur la Floss
sans risque.
J'ai eu du mal à trouver des articles dans les blogs, attention ils racontent un peu plus de l'histoire, quant à la préface, aussi. Je fais partie des gens qui aiment bien aussi découvrir une
histoire...



Stephie Il y a 4 ans
Ne me demande pas pourquoi (je ne saurais expliquer) mais ce titre ne me branche pas. Bon week-end keisha ;)
keisha Il y a 4 ans


Pas de problème, quand j'ai acheté ce livre, la plupart des jeunes blogueuses ne savaient pas lire! Tu vois que j'ai mis du temps à me décider...
Quand tu en auras fini avec Jane Austen, pense à cet auteur, essaie Middlemarch par exemple. Et je te signale que j'ai envoyé Silas Marner dans la chaîne des livres (pas le meilleur mais le plus
court!), oui, je suis redoutablement obstinée...



Manu Il y a 4 ans
Je suis très tentée par cette romancière. J'avais plutôt noté Middlemarch, mais pourquoi pas celui-ci?
keisha Il y a 4 ans


Middlemarch est très très connu aussi et très bien, je l'ai lu il y a longtemps (le pavé!!!) et j'ai bien envie de le relire maintenant!
Que te dire? Middlemarch commence peut être plus directement avec la vie des personnages à l'âge adulte? Plus de classes de la société sont représentées? Je manque de mémoire. Mais une bonne
histoire, de fines observations.



Freude Il y a 4 ans
Eliot (comme bcp d'autres) manque à ma culture et ce n'est pas faute d'en entendre parler dans mes lectures anglo-saxonnes ! Je note Middlemarch ! Tu donnes envie !
keisha Il y a 4 ans


Héhé... Après Jane Austen, voici Georges Eliot, et bientôt Elisabeth Gaskell...Ces anglaises sont redoutables!



Lilly Il y a 4 ans
J'ai "Middlemarch" et "Daniel Deronda" qui m'attendent. C'est peut-être pour bientôt, étant donné que je suis en train de retourner vers les auteurs anglais.
Celui-ci me tentait moins, mais ton billet m'a fait changer d'avis !
keisha Il y a 4 ans


Ah les auteurs anglais classiques, quel plaisir, une fois de temps en temps... Daniel Deronda est peut être disponible à ma bibli, je connais très vaguement
l'histoire, maintenant je referais bien une autre lecture de George Eliot.
Bonnes lectures!!!



Neph Il y a 4 ans
Je ne le connais que de nom depuis fort longtemps aussi, je ne demande plus qu'à m'y mettre :)
keisha Il y a 4 ans


Un très beau roman! Tu peux lire Middlemarch aussi!



Pimpi Il y a 4 ans
Middlemarch est dans ma PAL pour mon challenge ABC classique, donc je vais lire George Eliot cette année !!! Mais j'avais entendu dire que Le Moulin sur la Floss était moins bon... du coup, tu me redonnes envie de le lire!
keisha Il y a 4 ans


En fait j'ai lu Middlemarch depuis trop longtemps pour pouvoir répondre correctement. Il me semble qu'il y a plus de personnages
ou d'intrigues, et de classes sociales décrites dans Middlemarch , mais c'est lointain comme souvenir. C'est par Middlemarch que j'ai commencé, et je pense
avoir tardé avec Le moulin sur la Floss parce que c'est en anglais, 500 pages bien tassées (plus de 700 en français); vive donc le challenge ABC.
Moins bon... comme on dit que Mansfield Park ou Emma sont moins bons qu'Orgueil et Préjugés, alors?
Conclusion: tout est bon à lire chez cette dame! J'ai prévenu, je ne suis pas objective!



Theoma Il y a 4 ans
25 ans sur l'étagère, je trouve que c'est beau. Un livre qui t'a accompagné sans en avoir l'air. C'est une belle histoire !
keisha Il y a 4 ans


24 en fait, acheté à Paris en livre d'occasion. Voilà à quoi servent les challenges, découvrir enfin les livres! Il a connu la même étagère, dans trois maisons
différentes...



Restling Il y a 4 ans
Il voulait vraiment être lu ce livre, il a été patient ! En tous cas, il a su être prêt après cette longue attente on dirait ! Donc il faut que je note si j'ai bien compris. :-)
keisha Il y a 4 ans


Tu peux noter, sans attendre aussi longtemps pour le lire!!! Les relectures de Jane Austen et une fausse idée de ce roman ont contribué à le laisser languir
ainsi...



Isil Il y a 4 ans
J'ai beaucoup aimé Middlemarch et un peu moins Silas Marner (désolée ;-) ) et j'ai Daniel Deronda sur ma Pal. J'ai vu une adaptation du Moulin par la BBC qui m'a plu et je lirai le roman un jour.
keisha Il y a 4 ans


J'avais lu ton avis sur Silas Marner, pas le meilleur de ses romans, d'accord, mais le seul dont la taille rentrait dans les critères de la chaîne des livres...
Je songe à relire Middlemarch et ne dirais pas non à Daniel Deronda.
Bonne lecture!



yueyin Il y a 4 ans
un classique ! et fort tentant d'après ton billet :-))
keisha Il y a 4 ans


Les bons gros classiques anglais, c'est un de mes faibles... J'ai un roman de Gaskell dans le challenge aussi...



J'ai lu l'an dernier "Middlemarch", un énorme roman (1100 pages) mais qui se lit avec délice, et je me souviens que j'avais été bien triste de le terminer et d'abandonner tous ces personnages! Du coup cet autre roman de George Eliot dont tu parles me tente bien... mais il faut vraiment que j'arrête d'acheter des livres, sinon je fais finir par ouvrir une librairie chez moi !
keisha Il y a 4 ans


Mon exemplaire de Middlemarch compte 838 pages (Christian Bourgois). Le relire? J'en ai bien envie maintenant!
Le moulin sur la Floss existe en poche! Je l'ai trouvé à la bibli. Mon propre exemplaire était en anglais, mais cela m'a permis d'avoir les citations en français...
Ta remarque me fait penser qu'il faudrait que j'achète des étagères!



Florinette Il y a 4 ans
Waouh, 25 ans sur l'étagère, impressionnant !!!!
Je ne connais pas ce classique, mais je peux dire que ton beau billet a su éveiller ma curiosité, j'en ai pris note !! Bon dimanche Keisha !
keisha Il y a 4 ans


Je pense que c'est l'auteur qui est à (re)découvrir, essaie Middlemarch (le pavé, quand même, j'ai mis 15 ans à me décider, pour celui là!) ou le moulin sur la
Floss, c'est du bon roman qui fait vibrer et sourire, du bonheur, quoi!



A_girl_from_earth Il y a 4 ans
Un des quelques classiques qui stagnent aussi dans ma PAL. Je dois dire que j'en ai lu tellement il y a une dizaine d'années qu'aujourd'hui, même si ça me manque et que je m'y replongerai volontiers, je suis moins pressée d'y retourner. Faudrait peut-être que je me motive par le biais d'un défi!:)
keisha Il y a 4 ans


Voilà à quoi servent les défis, raison pour laquelle je les trouve utiles... Sinon j'aurais encore attendu, c'est sûr! Et ç'aurait été dommage.
J'en ai un autre dans le challenge d'ailleurs, de Gaskell...



Karine:) Il y a 4 ans
Que d'enthousiasme! Je note, je note! Fait cocasse, je cherchais à le placer sur la wish list et je fais la recherche comme suit "Elliott floss" (je sais, j'aurais pu regarder l'orthographe avant)... et on m'a sorti un recueil sur l'utilisation de la soie dentaire!!!
keisha Il y a 4 ans


Gné?
Bonne idée sur la wish list (euh, c'est une liste si on veut t'offrir un livre?). En tout cas tu peux insister pour qu'on te l'offre, il est en poche aussi!
On a beau dire, les classiques anglais, c'est du solide!
Il va falloir que je lise un peu de Balzac pour compenser, tiens!



Marie Il y a 4 ans
Bref, encore un beau roman à découvrir pour se plonger dans le quotidien de l'Angleterre du XIX... J'aime les peintures du quotidien.
keisha Il y a 4 ans


Ici c'est une ambiance rurale, pas du tout londonnienne comme chez Dickens parfois. Et je crois que dans Middlemarch c'est encore plus varié.
Tu trouves aussi de beaux personnages...



Cachou Il y a 4 ans
Ça fait partie de ces classiques anglais dont le nom est dans un recoin de ma tête mais que je n'ai pas encore lu simplement parce que je n'y pense jamais quand je suis en librairie anglaise. Merci pour le rappel!
keisha Il y a 4 ans


Bravo, tu lis en anglais. Je le fais aussi pour entretenir ce qui reste... Pas toujours aisé dans les dialogues, mais comme l'histoire est passionnante...
Eh oui, il n'y a pas que Jane Austen...



Lou Il y a 4 ans
Je l'ai dans ma PAL :) Je n'ai encore jamais lu cet auteur mais tu me donnes une folle envie de sortir ce livre de mon étagère (qui n'y stagne que depuis fin janvier ou tout début février mais d'autres attendent leur tour depuis bien plus longtemps ^^)
keisha Il y a 4 ans


Et je te recommande Middlemarch, encore plus pavé, mais plus "varié" et attractif, enfin je ne sais pas, Le moulin sur la Floss est quand même frôlant le chef
d'oeuvre...(oui, totalement sans objectivité)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!